AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Picasso en héritage


Picasso, est-il devenu un maître ? Vénération ou distance, réappropriation et réinterprétation, l'art contemporain dévoile ses batteries, avec ou sans lui, la postérité prend la parole. Dialogues d'artistes. Êtes-vous un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout Picasso ?... "Picasso.mania" au Grand Palais du 7 octobre 2015 au 29 fevrier 2016. - www.grandpalais.fr/fr/evenement/picassomania (Image : Autoportrait, 1907)


1 Picasso in contemporary art
David Bowie
Aucun autre artiste du 20e siècle ne bénéficie d'une telle estime du public que Pablo Picasso, aucun autre ne voit une telle attention échoir à la force de la forme et de l'expression de ses oeuvres, aucun n'attire de telles masses de visiteurs dans les musées. Depuis 1912 ? et « Hommage à Picasso », son portrait cubiste par Juan Gris ?, le travail de Pablo Picasso est à la fois défi et motivation pour un grand nombre d'artistes. « Les Demoiselles d'Avignon » (1907) ou « Guernica » (1937) sont retravaillés depuis des générations et on les voit réappropriés des manières les plus diverses, quelle qu'ait été l'approche précédente des artistes qui s'y essaient. C'est la force d'imagination et la gamme, en apparence quasi inépuisables, dans l'oeuvre de Picasso qui provoquent des dialogues passionnants toujours renouvelés chez les artistes, entre abstraction et figuré, créativité artistique et déclaration d'intentions politiques. Ce volumineux ouvrage paraît à l'occasion de l'exposition éponyme pour la réouverture de la halle Nord rénovée, sommet du 25e anniversaire des Deichtorhallen de Hambourg. Les artistes : Dia Al-Azzawi, Art & Language, Kader Attia, Donald Baechler, Georg Baselitz, Walead Beshty, Mike Bidlo, Erwin Blumenfeld, Brassaï, Sophie Calle, Henri Cartier-Bresson, Maurizio Cattelan, Patrick Caulfield, Clegg & Guttmann, George Condo, Hanne Darboven, Folkert de Jong, Rineke Dijkstra, Robert Doisneau, Marlene Dumas, David Douglas Duncan, Hans-Peter Feldmann, Fritz Fenzl, Gelatin, Amjad Ghannam/Khaled Hourani, Felix Gmelin, Karl Otto Götz, Leon Golub, Rodney Graham, G.R.A.M., Richard Hamilton, Rachel Harrison, Richard Hawkins, Anton Henning, David Hockney, Thomas Houseago, Gary Hume, JAY Z, Jasper Johns, Asger Jorn, Birgit Ju?rgenssen, Martin Kippenberger, Ernst Ludwig Kirchner, Paul Klee, Guillermo Kuitca, Sean Landers, Maria Lassnig, Louise Lawler, Roy Lichtenstein, Robert Longo, Dora Maar, Marcin Maciejowski, Goshka Macuga, Madame d'Ora, Jonathan Meese /Albert Oehlen, Gjon Mili, Sandro Miller, Jonathan Monk, Yasumasa Morimura, Robert Motherwell, Otto Muehl / Terese Schulmeister, Ernst Wilhelm Nay, Claes Oldenburg, A. R. Penck, Irving Penn, Sigmar Polke, Richard Prince, Arnulf Rainer / Dieter Roth, Eugenio Recuenco, Chéri Samba, Peter Saul, Antonio Saura, Thomas Scheibitz, Thomas Schütte, Cindy Sherman, John Stezaker, Strawalde (Ju?rgen Böttcher), Francesco Vezzoli, André Villers, Wolfe von Lenkiewicz, Andy Warhol, Joel Peter Witkin, Alexander Wolff, Zhang Hongtu, Zhou Tiehai, Thomas Zipp, Heimo Zobernig Exposition : Deichtorhallen Hambourg, 1/4?12/7/2015 Ajouter à mes livres
2 Picasso.mania
Didier Ottinger
Picasso connaît une notoriété planétaire après la Seconde Guerre mondiale et devient le symbole du génie artistique moderne. Mais son attachement intransigeant à la peinture figurative lui vaut l'hostilité des avant-gardes artistiques, dominées par le formalisme abstrait de Marcel Duchamp. En réalité, le peintre espagnol n'a cessé de stimuler l'imaginaire de nombreux artistes. Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Koons et tant d'autres nouent un dialogue intense avec son ?uvre : Les Demoiselles d'Avignon et Guernica s'affirment comme leurs sources d'inspiration les plus fécondes. Picasso reste résolument «contemporain». Ajouter à mes livres
3 Dossier de l'Art 233. Picasso.mania
Dossier de l'art
1 critique 2 citations

Quatre-vingt dix toiles et dessins de Picasso et plus de cent cinquante oeuvres créées entre 1960 et 2015 : c'est la confrontation inédite et monumentale que propose le Grand Palais avec l'exposition "Picasso.mania". Au fil d'un parcours qui s'appuie sur les phases les plus influentes de Picasso, l'analyse de la réception de son oeuvre se mue en une magistrale introduction à l'art contemporain guidée par le peintre. Entretien avec Didier Ottinger, commissaire général de l'exposition Picasso. Tranches d'une oeuvre (chronologie) PIcasso, l'être artiste Créer après Guernica La voie ouverte du cubisme Créer après Les Demoiselles d'Avignon Le dernier Picasso, un phare Face à face. Lichtenstein / Picasso Face à face. Kippenberger / Picasso Face à face. Johns / Picasso Face à face. Hockney / Picasso Fac à face. Koons / Picasso Une page d'histoire de l'art. L'Atelier des Grands-Augustins Le fil des expos Le côté des musées. Le musée Picasso a 30 ans ! Un incontournable. Andy Warhol, du pop art à la pop music Ajouter à mes livres
4 Le Cubisme
Guillaume Apollinaire
Les Demoiselles d Avignon : cinq jeunes femmes qui marquèrent à jamais l art moderne. Des visages vus à la fois de face et de profil, des corps anguleux où les jadis voluptueuses formes féminines disparaissent au profit de lignes asymétriques, Picasso révolutionna dans cette toile toute l histoire de la peinture. Le cubisme naquit ainsi en 1907. En transformant les formes naturelles en cylindres et en cubes, les peintres cubistes comme Juan Gris ou Robert Delaunay, entraînés par Braque et Picasso, imposèrent une nouvelle vision du monde, en opposition totale avec les principes des impressionnistes. Largement diffusé en Europe, le cubisme se développa rapidement en phases successives, lesquelles menèrent l histoire de l art à toute la richesse du XXe siècle : du futurisme de Boccioni à l abstraction de Kandinsky, du suprématisme de Malevitch au constructivisme de Tatline. En associant le texte fondateur de Guillaume Apollinaire à l étude du Dr Eimert, cet ouvrage offre une nouvelle interprétation de ce moment crucial pour la modernité et permet de redécouvrir, au travers de leurs biographies, les principaux représentants du mouvement. Ajouter à mes livres
5 Picasso
Gertrude Stein
1 critique

« Quand j'étais en Amérique, je faisais pour la première fois de continuels voyages en avion. J'ai vu là, sur la terre, les lignes mêlées de Picasso, aller, venir, se développer et se détruire; j'ai vu les solutions simplifiées de Braque, la ligne errante de Masson. Oui, j'ai vu tout cela et encore une fois j'ai compris qu'un créateur est toujours un contemporain. Avant tout le monde, il connaît ce que les autres ne savent pas encore. Il est dans le XXe siècle, dans un siècle qui voit la terre comme on ne l'a encore jamais vue, qui a une splendeur jamais égalée. Tout se détruit, rien ne suit. Le XXe siècle a une magnificence qui lui est bien personnelle; Picasso est de ce siècle, il a les qualités étranges d'un monde comme on ne l'a jamais vu et des choses détruites comme elles ne l'avaient jamais été. Alors Picasso a sa splendeur. Merci. Oui. » Ajouter à mes livres
6 Les Demoiselles d'Avignon : La révolution Picasso
Dominique Dupuis-Labbé
Lorsqu'il songe aux demoiselles d'Avignon, Picasso est déjà à Paris depuis plusieurs années. Il fréquente Max Jacob, André Salmon, Guillaume Apollinaire, connaît une histoire d'amour avec Fernande Olivier. L'époque est aux fauves et à la découverte des arts qu'on appelait alors " nègres ". Après plusieurs mois de recherche, Picasso s'oriente vers une composition de nus féminins de grande dimension. Le tableau est une révolution : " mon premier tableau d'exorcisme " dira plus tard Picasso à André Malraux. Ses amis sont réservés sur son nouveau style qui anticipe le cubisme et cette nouvelle approche de la maison close. Il faudra plusieurs années avant que le tableau soit accepté par un large public. Il est exposé en 1916 au Salon d'Antin. Puis Jacques Doucet l'acquiert, sur les conseils d'André Breton, avant que le tableau ne traverse l'Atlantique pour entrer dans les collections du MoMA (1937), qui le conserve depuis lors. La carrière publique du tableau peut commencer et naître la légende de Picasso. Cet essai retrace l'histoire du plus célèbre tableau de Picasso, des arcanes de sa conception aux interprétations contemporaines. On admet généralement que Les Demoiselles d Avignon ont changé le cours de la peinture au XXe siècle. Ajouter à mes livres
7 Guernica
Héliane Bernard
2 critiques 2 citations

" Dans le panneau auquel je travaille et que j'appellerai Guernica, et dans toutes mes oeuvres récentes, j'exprime clairement mon horreur de la caste militaire qui a fait sombrer l'Espagne dans un océan de douleur et de mort. " Picasso. Le 26 avril 1937, en pleine guerre civile espagnole, les forces aériennes nazies de la Luftwaffe bombardent la petite ville basque de Guernica : mille six-cent-soixante morts, des milliers de blessés. Lorsque Picasso apprend le drame, il élabore le tableau le plus frappant de tous les siècles, une fresque symbolique des désastres et de la violence fait à un peuple et au-delà, à la démocratie et à la civilisation. Avec rage, dans le noir et le blanc du deuil, il crée Guernica. Transposant en images l'essence du texte, Olivier Charpentier a évité un réalisme envahissant et pris le parti d'une image dense et concise qui évoque puissamment le drame et la genèse de l'oeuvre. Trois couleurs rythment les pages : le noir, le rouge de la guerre civile, de la mort et du sang, de la douleur aussi, qui vont pénétrer progressivement l'univers bleu du peintre Picasso. Ajouter à mes livres
8 De Picasso à Guernica : Généalogie d'un tableau
Jean-Louis Ferrier
Oeuvre majeure du XXème siècle, Guernica est ici magnifiquement éclairée. Jean-Louis Ferrier démontre l'influence de la presse révélant le raid nazi du 26 avril 1937 sur la ville de Guernica, il suit le mouvement de la création dans ces jours qui voient naître la première idée du tableau, étudie sa composition, en analyse tous les éléments, explore sa dimension mythique le cheval blessé qui hennit, la femme qui s'approche fascinée par le massacre, la mère de douleur qui crie son désespoir, la femme qui tombe dans les ruines de sa maison en flammes, le guerrier mort qui gît sur le sol, la tête de taureau..., tout un assemblage qui n'est pas dû au hasard. La toile de Picasso exprime la barbarie de la guerre. C'est une oeuvre aux circulations multiples puisque son interprétation conduit à découvrir, dans sa structure, aussi bien le choc de l'information qu'un réseau de mythes ancestraux dont la crucifixion n'est qu'une composante parmi d'autres. Ajouter à mes livres
9 le dernier Picasso
Centre national d'art et de culture Georges Pompidou
L'exposition 'Le Dernier Picasso 1953-1973' se propose d'une part, de mettre l'accent sur la notion d'oeuvre tardive - ce renouvellement ultime d'une écriture picturale qui apparaît parfois à l'extrême fin d'une vie -, et d'autre part de redécouvrir une période de Picasso souvent sacrifiée dans les rétrospectives mais qui, cependant, connaît depuis quelques années un regain d'intérêt. Cette dernière période est-elle apothéose, saut vers le futur, ou bien décadence et régression? Picasso ouvre et ferme ce siècle. La nécessité de présenter au Centre Georges Pompidou ce classique du XXe siècle s'impose, non pas tant pour réhabiliter une époque décriée que pour la replacer dans le contexte artistique actuel et faire aussi et enfin de Picasso un peintre contemporain. Dans un parcours chronologique l'exposition présente 95 peintures, de grand format pour la plupart. Afin de mieux rendre compte de l'activité de Picasso dans ses dernières années sont aussi présentés, sélectionnés en fonction de la peinture et en complémentarité avec elle, 34 dessins, variations sur le nu féminin, 60 gravures (choisies dans la Suite 347 (1968), la série d'après Ingres sur le thème de 'Raphaël et la Fornarina' et la série sur le thème de 'Degas au bordel' dans la Suite 156 (1972)), sorte de contrepoint en noir et blanc, ainsi que 8 sculptures (1953-62). Ajouter à mes livres
10 The Success and failure of Picasso
John Berger
In this classic of art criticism, one of our foremost cultural historians grapples with the life and work of one of the twentieth century's most mercurial and prodigious artists. In The Success and Failure of Picasso, John Berger places the artist in the historical, social and political contexts that made his work possible. Ajouter à mes livres
11 Le Siècle de Picasso, tome 1 : La Naissance du cubisme (1881-1912)
Pierre Cabanne
Cette biographie de l'oeuvre de Picasso est un classique. Elle reparaît aujourd'hui en une édition nouvelle, refondue, complétée et mise à jour. Alors que se multiplient les expositions consacrées à Pablo Picasso, occasions et prétextes à des monographies ou à des études spécialisées, il a semblé utile de recenser tout ce que l'on peut connaître du Maître. Cette vaste étude vise d'abord à la compréhension de la nature protéiforme d'une ?uvre qui a épousé, quand elle ne les a pas impulsés, les courants majeurs du XXe siècle artistique. Pierre Cabanne nous restitue le portrait mental d'un génie. Ajouter à mes livres
12 Le Siècle de Picasso, tome 2 : L'Epoque des métamorphoses (1912-1937)
Pierre Cabanne
Ajouter à mes livres
13 Le Siècle de Picasso, tome 3 : Guernica et la Guerre (1937-1955)
Pierre Cabanne
Ajouter à mes livres
14 Le Siècle de Picasso, tome 4 : La Gloire et la Solitude (1955-1973)
Pierre Cabanne
Ajouter à mes livres
15 Picasso Monographie
Philippe Dagen
A la fois biographique et réflexive, cette monographie cherche à répondre à un certain nombre de questions que soulèvent le tempérament artistique et l'oeuvre exceptionnelle de Picasso surgis à une époque non moins exceptionnelle. Picasso y est considéré en fonction de sa situation en son temps, au sens le plus large du mot, bien au-delà des amitiés et des rivalités strictement artistiques du milieu parisien et français. Lui-même par nombre de ses prises de position n'a-t-il pas affirmé qu'il refusait de s'enfermer dans l'atelier et se réservait le droit d'intervenir dans les affaires du monde ? d'y réagir et de leur répondre ? C'est donc d'un Picasso résolument moderne parce que constamment et consciemment confronté à la modernité du monde qu'il s'agira de montrer : comment il laisse cette modernité pénétrer dans ses travaux ? matériaux, images, techniques, inventions - et comment, en réaction contre elle, il donne forme picturale ou sculpturale à des archétypes ? à des passions, à des pulsions- dont, à ses yeux en tout cas, la permanence atteste de l'intemporalité. Mouvement d'acceptation mouvement de refus : cette confrontation sans trêve est, peut-être, l'explication la plus satisfaisante que l'on puisse avancer de la volonté de changement qui l'a animé au point de laisser l'oeuvre la plus polymorphe et la plus diverse de toute l'histoire de l'art. La réflexion se développe ainsi en quatre mouvements. Le premier, qui s'achève peu avant que la Première Guerre Mondiale révèle la face terrible de la modernité scientifique et industrielle, est celui de l'ouverture à toutes les modernités. La traversée rapide des styles artistiques issus de la Renaissance ? de ce qui a été l'art et son histoire jusqu'alors- conduit au moment critique par excellence : le primitivisme, qui peut être pensé comme la négation résolue du moderne, et le cubisme, qui apparaît à l'inverse comme son acceptation et la façon la plus radicale d'en tirer les conséquences plastiques. Le deuxième, dont la conjonction du cubisme et d'un dessin quasi ingresque à Avignon au début de l'été 14 marque le commencement et qui dure jusqu'au début des années 30, se caractérise à l'évidence par la simultanéité de pratiques et de styles si distincts qu'on peut les penser incompatibles, le post-cubisme qui ne disparaît pas, le « néo-classicisme » et l'invention d'une autre peinture encore. Cette période pourrait être dite celle de l'artiste « maître du monde », puisque capable de donner à chaque sujet et à chaque sentiment sa forme visuelle la plus juste ? maîtrise qui est aussi celle d'une « vedette » à la prospérité visible, soupçonnable d'embourgeoisement ; celle, en somme, d'un Picasso assuré de ses moyens et de sa logique, de sa position et de sa gloire. La troisième se place sous le signe des monstres, quand la maîtrise maintenue pendant une quinzaine d'années éclate sous la pression d'évènements publics et privés qui sont tous de l'ordre du désordre et du drame. Il n'y aura pas d'ordre, il n'aura que des tragédies. Il n'y a donc plus lieu de maintenir l'équilibre complémentaire entre plusieurs styles, mais de se précipiter dans l'expérimentation, du côté des terreurs et des crimes avec pour principaux compagnons les surréalistes et surtout André Breton. A moins que l?on ne veuille reconnaître dans l'oeuvre picassienne des années 30 et 40 quelque chose comme l'équivalent de l'agnalyse freudienne ? celle du « malaise dans la civilisation » qui tourne à la catastrophe. Ces vérités montrées, que reste-t-il à faire ? D'une part à pousser à ses extrémités les plus affolantes l'expérience de la violence ? ce qui a donné la « dernière période » de l'oeuvre selon les terminologies habituelles, longtemps la moins admise et la plus redoutée. Et d'autre part à démontrer par la reprise et la mise à nu de leurs toiles que les grands prédécesseurs de Picasso avaient donné de l'humanité des représentations qu'il suffit de durcir pour y reconnaître les scènes d'Eros et de Thanatos, les Femmes d'Alger et le Massacre des Innocents, le Déjeuner sur l'herbe et L'enlèvement des Sabines. Dans un monde occidental qui se glorifie de ses nouveautés et de sa prospérité, le vieux Picasso rappelle inlassablement ? et non sans une cruauté désabusée- que l'histoire est vouée à finir par des désastres ? y compris l'histoire de l'art du reste. Ajouter à mes livres
16 Picasso - Bibliothèque Hazan
Philippe Dagen
1 critique 9 citations

Ce livre sur Picasso se veut différent de la littérature existante. Son propos n'est pas purement biographique : certes, tout n'a pas encore été écrit sur la vie du créateur le plus célèbre de son temps, mais elle est si connue que l'on peut se demander s'il est un artiste dont l'existence ait été aussi publique. Le propos, ici, s'énonce plutôt sous forme de questions. Que signifie être artiste au XXe siècle ? Que signifie être artiste au temps des journaux et des musées, au temps d'un marché élargi aux dimensions du monde occidental et d'une histoire étendue à toutes les civilisations humaines ? Peut-on espérer l'être comme aux époques précédentes ? La civilisation moderne est-elle si différente qu'elle incite l'artiste à des attitudes nouvelles et à redéfinir autant son rôle politique que ses rapports avec le public et le marché, et, naturellement, à inventer de nouvelles pratiques artistiques ? Cette dernière hypothèse est la plus probable. Picasso est donc considéré ici en fonction de sa situation en son temps, au sens le plus large du mot, bien au-delà des amitiés et des rivalités artistiques du milieu parisien. Lui-même, par nombre de ses prises de position, n'a-t-il pas affirmé qu'il refusait de s'enfermer dans l'atelier et se réservait le droit d'intervenir dans les affaires du monde ? d'y réagir et de leur répondre ? C'est d'un Picasso résolument moderne parce que constamment et consciemment confronté à la modernité du monde qu'il s'agit : de montrer comment il laisse cette modernité pénétrer dans ses travaux ? matériaux, images, techniques, inventions ? et comment, en réaction contre elle, il donne forme picturale ou sculpturale à des archétypes ? à des passions, à des pulsions ? dont, à ses yeux en tout cas, la permanence témoigne de l'intemporalité. D'un mouvement d'acceptation et d'un mouvement de refus : d'une confrontation sans trêve qui est, peut-être, l'explication la plus satisfaisante que l'on puisse avancer de la volonté de changement qui l'a animé au point de laisser l'?uvre la plus polymorphe et la plus diverse de toute l'histoire de l'art. Ajouter à mes livres
17 Le feu sous les cendres : De Picasso à Basquiat
Dina Vierny
L'ouvrage publié à l'occasion de l'exposition «Le feu sous les cendres» (musée Maillol, Paris, du 8 octobre 2005 au 13 février 2006) s'appuie sur un concept original proposé par le commissaire de l'exposition, Jan Krugier. Né en 1928 en Pologne, Jan Krugier est considéré comme l'un des plus importants collectionneurs au monde. C'est lors d'une visite rendue un soir à Marc Rothko dans son atelier de New York que Jan Krugier entendit pour la première fois le peintre américain évoquer l'idée qu'il existait comme une filiation entre certaines ?uvres, susceptibles d'embraser à elles seules le champ de la peinture. Seuls des artistes capables d'impliquer leur vie dans leur art possédaient cette lueur recouverte par la cendre du temps. Cette démonstration s'appuie sur des ?uvres de Picasso, Francis Bacon, Germaine Richier, Chillida, Torrès-Garcia, Dubuffet, Chaissac, Louis Soutter, Giacometti ou Chirico, mais aussi sur ceux qui, parmi les jeunes artistes contemporains, seront les héritiers directs de ces magiciens du feu : Rolf Iseli, Michel Haas, François Rouan, Irving Petlin. Pour Jan Krugier, ces peintres du «feu sous les cendres» transmettent un message originel sur un monde hallucinatoire ; ils sont des chamans modernes. Ajouter à mes livres
18 Jean-Michel Basquiat (1960-1988)
Leonhard Emmerling
2 citations

Pour le cinquantenaire de la naissance de Jean-Michel Basquiat (1960-1988), peintre et dessinateur américain, la Fondation Beyeler, à Bâle, consacre une grande rétrospective à cet artiste. Plongeon dans une oeuvre passionnée inspirée notamment par la musique et la bande dessinée et qui associe des éléments de la culture quotidienne et de l?histoire culturelle. Issu de l'Underground new yorkais, il avait à peine vingt ans quand sa peinture expressive lui valut une notoriété mondiale. Les liens d'amitié qui l'unissaient à Madonna, Andy Warhol et Keith Haring sont légendaires. Avant sa mort tragique et prématurée, il a créé une oeuvre passionnée regroupant peintures, dessins et objets. Dans ses compositions puissantes, inspirées par la musique, la bande dessinée et le sport, il associe des éléments de la culture quotidienne et de l'histoire culturelle. Ajouter à mes livres
19 Roy Lichtenstein
Janis Hendrickson
Au cours des années 1950-1960, Roy Lichtenstein (1923-1997) est devenu l'un des principaux représentants du Pop Art, mouvement qui puisait son inspiration dans les produits de grande consommation ou de l'industrie des loisirs. Cette consécration d'objets banals du quotidien représente également une critique de la réception traditionnelle et élitiste des oeuvres d'art. Lichtenstein fait partie des très rares artistes à s'être encore interrogés sur la façon dont une image devient une oeuvre d'art. Tout à fait fidèle à l'esprit des classiques modernes, il a soutenu que ce n'est en rien la noblesse du sujet du tableau qui détermine sa qualité artistique, mais la manière dont l'artiste le traite. Mais cette question a néanmoins dû paraître trop vaste à Lichtenstein pour qu'il l'approfondisse sérieusement. La technique de la grille que Lichtenstein développe dans les années 1960, ainsi que ses références à la production massive d'art graphique, a permis au peintre d'exprimer son propre scepticisme artistique. Dans les années 1960 et 1970, Lichtenstein a élargi son éventail formel de techniques pour créer une distance ironique à travers un processus particulier d'abstraction et, plus particulièrement, à travers son vaste jeu de citations artistiques. Ajouter à mes livres
20 Martin Kippenberger
Angelika Taschen
Martin Kippenberger (1953-1997) est un des artistes les plus complexes des années 1980 et 1990. Refusant de choisir une discipline plutôt qu'une autre, il considérait la sculpture, la peinture, la photographie, le dessin, les catalogues, les cartons d'invitation et les affiches comme des formes d'expression artistique équivalentes. Son oeuvre a fait jouer ces différents media les uns avec les autres dans une production si prolifique qu'elle touche à l'inflation. Il avait pour maxime: «Les bons artistes ne prennent jamais de vacances», et il attendait le même engagement absolu des spectateurs de ses oeuvres. Ajouter à mes livres
21 Catalogue Picasso Bacon La vie des images
Collectif
Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition Picasso Bacon La vie des images . C'est sous le choc de l'exposition Picasso à la galerie Paul Rosenberg à Paris, que Francis Bacon s'engagea dans la peinture en 1927. Il ne cessa dès lors d?entretenir des rapports multiformes avec l'oeuvre de Picasso. La dimension plastique, thématique et philosophique de ce dialogue virtuel se manifesta tout particulièrement dans cette « brutality of fact » qui liait, selon les propres termes de Bacon, son oeuvre à celle de Picasso. Pour la première fois, le musée Picasso a rassemblé les oeuvres clefs qui témoignent de la fascination et de l'impact exercés par le maître catalan sur le grand peintre anglais. Ajouter à mes livres
22 Images
David Hockney
Toutes les oeuvres créées par David Hockney ont une unique vocation : dire ce que cela signifie d'être dans le monde, de le voir, de s'y déplacer et de l'aimer. Pour ce célèbre peintre contemporain, les images constituent le véhicule idéal pour communiquer de tels sentiments, et il a consacré sa vie entière à l'exploration de moyens d'expression toujours plus convaincants. Afin de rendre compte de cette expérimentation constante, le présent ouvrage propose plus de 300 oeuvres sélectionnées par Hockney lui-même qu'accompagnent de nombreuses citations de l'artiste. Divisé en quatre chapitres, ce livre analyse l'oeuvre singulière de Hockney en abordant tout d'abord la problématique de la représentation sur une image fixe d'un monde en perpétuel mouvement, puis la nature autobiographique de l'oeuvre et l'importance particulière des portraits de membres de sa famille, d'amis ou d'intimes et, enfin, la quête de l'espace et de la lumière, deux préoccupations qui revêtent une importance majeure pour Hockney. Avec Images, le peintre nous offre une des plus vastes et des plus passionnantes rétrospectives de son oeuvre, véritable célébration de la vie. Ajouter à mes livres
23 David Hockney, dialogue avec Picasso : Exposition, Musée Picasso, Paris (10 février-3 mai 1999)
David Hockney
Catalogue de l'exposition présentée au Musée Picasso à Paris jusqu'au 3 mai 1999. Tout au long de sa carrière David Hockney a rendu hommage à Picasso et réinterprété de façon toute personnelle l'art du cubisme. Le cubisme est affaire de perception et de représentation du réel. Le désir de représenter est très fort en nous, nous représentons le monde afin de mieux le comprendre... ". Ajouter à mes livres
24 Picasso à l'oeuvre : Dans l'objectif de David Douglas Duncan
Stéphanie Ansari
1 critique

Cette exposition met en scène le dialogue entre l'oeuvre photographique de D.D. Duncan et l'oeuvre de P. Picasso, qui prend forme dans l'objectif de son portraitiste. Les reportages réalisés par le photographe permettent entre autres d'entrer dans la totalité du processus de réalisation de la toile monumentale des Baigneurs à la Garoupe. Ajouter à mes livres
25 Picasso Furioso
Alex Danchev
Pablo Picasso (1881-1973), considéré comme le plus grand artiste du XXe siècle, est en lui-même une industrie et l'archétype de l'artiste. Son nom seul est source d'inspiration et d'influence. Pour beaucoup, les Demoiselles d'Avignon (1907) ont changé la face de l'art moderne, et Guernica (1937) est devenu un symbole universel de l'inhumanité de l'homme envers l'homme, l'icône de la protestation anti-guerre. L'artiste fut une légende de son temps ? moitié homme de spectacle, moitié shaman ? acteur brillant de son autopromotion et de l engouement pour son oeuvre. Pablo Picasso s'inspira tout au long de sa vie des chefs-d'oeuvre de la grande peinture. Le principe de ce livre est de montrer que son oeuvre s'affirme comme une relecture majeure de l'histoire de la peinture. Sa peinture est le journal de sa vie, de son obsession de la postérité et de ses affrontements avec les maîtres, qu'ils soient morts ou encore vivants ? Cézanne, Velázquez, Goya, Delacroix, Matisse, Braque. Rien n'est gardé secret. « L'art n'est jamais innocent », disait Picasso, « l'art est dangereux ». Ajouter à mes livres
26 Picasso sculpteur
Dominique Dupuis-Labbé
4 citations

Des premiers bois sculptés de 1906 aux assemblages cubistes de 1912-1915 composés d'éléments de la réalité, Picasso arrache la sculpture aux conventions de la représentation, geste qu'il n'aura de cesse de poursuivre -quelque soit le matériau utilisé, bois, plâtre, métal- jusqu'en 1962 où ses oeuvres prennent un caractère monumental. Entre temps, des objets poétiques surréalistes aux plâtres composites des années 1950, des calligraphies spatiales en fer soudé (1928) à la tête de taureau, simple combinaison d'une selle et d'un guidon de vélo, Picasso incarne, à lui seul peut-être, la force d'invention créatrice, le goût du risque et de l'inconnu, l'audace et l'anticonformisme de notre siècle.  Ajouter à mes livres
27 Pablo Picasso, Les Livres Illustrés
Patrick Cramer
Établi par Sebastian et Herma Goeppert et Patrick Cramer, ce catalogue décrit tous les livres illustrés, albums et catalogues enrichis de gravure(s) ou de lithographie(s) originale(s) de Pablo Picasso appartenant à Jean-Léon Steinhauslin, collectionneur depuis 1955 et propriétaire de l'unique collection complète des livres illustrés de Picasso. Ce volume débute par un texte du Professeur Charles Méla, Directeur de la Fondation Martin Bodmer où la collection a été exposée en automne 2006. Suivent «Une vie de collectionneur» de Jean-Léon Steinhauslin et la préface et un avant-propos des auteurs. Sont ensuite catalogués 158 titres avec 806 reproductions (en noir et blanc ou en couleurs, selon les originaux) des oeuvres qu'ils contiennent. Plusieurs photographies de Picasso, évoquant des périodes successives de sa vie, viennent aussi agrémenter le texte. Les fac-similés des justifications des exemplaires appartenant à la collection, une bibliographie, une double table chronologique et alphabétique, des livres ainsi qu'un index des éditeurs et des auteurs complètent avantageusement cet ouvrage. Pablo Picasso. Catalogue raisonné des livres illustrés. Patrick Cramer Editeur, 2006. Volume cousu fil de 424 pages, 853 reproductions dont 163 en couleurs, relié plein carton recouvert de toile, jaquette illustrée en couleurs, étui en carton, 32 x 23 cm. Version française. Ajouter à mes livres
28 Dossier de l'art 223. Le musée Picasso
Dossier de l'art
1 critique 5 citations

Fermé depuis 2009, le musée Picasso retrouve enfin le public après une rénovation magistrale dont l'issue était très attendue. L'hôtel Salé, petit bijou d'architecture baroque, offre désormais à l'exceptionnelle collection des espaces limpides, déployant sur cinq niveaux une quarantaine de salles. Trois parcours de visite libres, rendus possibles grâce aux nouveaux aménagements architecturaux, permettent de redécouvrir les chefs-d'oeuvre du maître. La collection du musée offre une traversée sans pareille de tout l'oeuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso. Des premiers tableaux de l'Andalou au dialogue avec les maîtres engagé dans les années 1960, elle nous conduit à travers les périodes les plus significatives de la production de l'artiste, éclairant ici ou là une thématique récurrente, la complexité d'une réflexion ou un moment majeur dans l'histoire de l'art moderne. Ajouter à mes livres
29 Picasso et les maîtres
Anne Baldassari
2 citations

Ce catalogue a été édité à l'occasion de l'exposition Picasso et les maîtres présentée aux galeries nationales du Grand Palais du 8 Oct. 2008 au 2 Fév. 2009. La jeunesse de Picasso fut marquée en 1898-1899 par l'étude des collections du musée du Prado. Dès son arrivée à Paris en 1900, le musée du Louvre devint son lieu de prédilection et de délectation. Pablo Picasso fut ainsi inspiré toute sa vie par un fantastique panthéon d'artistes classiques et de leurs grands chefs-d'oeuvre. Mais l'oeuvre que constitua Picasso ne saurait être résumé à une série de vis-à-vis avec ses Maîtres. Elle s'affirme tout au contraire comme une relecture sagace de l'histoire de la peinture prenant la forme d'une peinture de la peinture. Ajouter à mes livres
30 Dossier de l'Art 157. Picasso et les maîtres
Dossier de l'art
Le Grand Palais, le Louvre et le musée d'Orsay accueillent cet automne une originale manifestation autour de Picasso. Le pari ? Redécouvrir d'un oeil neuf l'oeuvre de Picasso en la confrontant aux maîtres qu'il n'a cessé d'admirer et dont les toiles ont littéralement hanté son oeuvre, tels Velazquez, Manet, Ingres ou Goya. En complément, trois expositions passionnantes de la rentrée, à Londres et Paris. SOMMAIRE Picasso le visiteur revisité Démiurge, cannibale, exorciste La formation académique de Picasso Symphonie espgnole Autoportraits Picasso et les maîtres français Natures mortes et vanités Picasso et Rembrandt Portraits Les variations Picasso et les grands nus La Renaissance ou quand le portrait devient un genre Le futurisme au Centre Pompidou Francis Bacon à la Tate Britain Ajouter à mes livres
31 Picasso, ses maîtres et ses héritiers
Fabrice Flahutez
A la faveur de la grande exposition "Picasso et les maîtres anciens" au Grand Palais, au Louvre et au musée d'Orsay, Beaux Arts éditions s'attache à mettre en lumière les liens entre Picasso et ses maîtres, mais aussi entre Picasso et ses héritiers. Par son ?uvre, Picasso incarne, en effet, tout l'art du XXe siècle, il est à lui seul une véritable passerelle entre l'art ancien et l'art contemporain. Le but de ce livre est d'ouvrir les portes du musée imaginaire de Picasso, au sein duquel figurent les peintres italiens, ceux de l'école du Nord, les maîtres espagnols et français du XVIIe au XIXe siècle, les peintres de la modernité parisienne, mais aussi l'art antique et les arts primitifs. Au gré de 150 confrontations d'images, c'est toute la richesse des expériences de Picasso qui est ainsi révélée et analysée. Bien loin de la copie, du pastiche ou de la paraphrase, Picasso, en nourrissant sa peinture de références aux maîtres anciens, invente l'art du collage, de la citation, du recyclage, de la récupération qui deviendra une tendance fondamentale de l'art contemporain. Ajouter à mes livres
32 Pablo Picasso, 1881-1973
Ingo F. Walther
1 critique 1 citation

"Si tu deviens soldat"; avait prédit Dona Maria, mère de Picasso, au petit Pablo, "tu seras général. Et si tu te fais moine, tu seras pape." Aucune de ces prédictions ne s'est réalisée, et répondant bien des années plus tard à une question sur sa profession, Picasso déclarait : "Je voulais être peintre, et je suis devenu Picasso."Personne aujourd'hui ne conteste que Pablo Picasso (1881-1973) est l'artiste le plus important de ce 20éme siècle finissant, et c'est à juste titre qu'on l'a appelé le "génie du siècle" Car l'oeuvre de l'Espagnol - du garçon de huit ans au vieillard de 91 ans -, qui défie toutes les limites, est considérée comme la plus vaste de toute l'histoire de l'art et comme la plus riche par sa diversité créatrice. Il aurait été vain de publier une nouvelle monographie sur Picasso, si celle-ci ne se démarquait des presque 5000 publications parues jusqu'à ce jour de par le monde. Le présent ouvrage se veut une telle tentative : il s'efforce de cerner l'ensemble de l'oeuvre de Picasso , celle du peintre et dessinateur, du graveur et lithographe , du sculpteur et céramiste - depuis les débuts de l'enfant précoce de Mâlaga jusqu'à l'oeuvre tardive du "vieux sauvage" de Mougins . L'auteur Carsten-Petèr Warncke éclaire l'itinéraire de Picasso depuis l'étudiant académique de a Coruna jusqu'au maître universellement admiré de l'oeuvre tardive. L'accent est placé plus particulièrement sur la résurgence des traditions sémantiques et formelles dans l'oeuvre, cette approche révélant des aspects nouveaux et passionnants . 740 pages, 962 reproductions en couleur et 474 reproductions en noir et blanc. Un supplément de 6o pages comporte une biographie chronologique détaillée comportant 177 illustrations autour de la vie et l'oeuvre de Picasso, ainsi qu'une bibliographie et un index des noms cités . Ajouter à mes livres
33 Pablo, Tome 1 : Max Jacob
Clément Oubrerie
53 critiques 15 citations

Max Jacob est le 1er tome de Pablo, une série signée Birmant et Ourbrerie qui, en 4 épisodes, racontera le quotidien de Picasso jeune homme, à Montmartre, entre 1900 et 1912. Ce 1er opus de Pablo commence au Bateau-Lavoir, logement pour bohèmes situé au sommet de la Butte, où Picasso rencontra Fernande, le premier grand amour de sa vie. Il en fera des centaines de portraits. Au coeur de leur existence, il y aura les grands poètes Max Jacob, le clown tragique amoureux fou de Picasso, et Apollinaire et puis Gertrude Stein, sa jumelle visionnaire, le peintre Georges Braque, copain de cordée avec lequel il inventera le cubisme, sans oublier, au-dessus de la mêlée, avec ses lunettes cerclées de fer, le seul grand rival : Henri Matisse. Ajouter à mes livres
34 Pablo, Tome 2 : Apollinaire
Clément Oubrerie
27 critiques 8 citations

Comment Pablo s'y prendra-t-il pour reconquérir Fernande, qui boude l?artiste sans le sou ? Guillaume Apollinaire, jeune poète érudit et nouveau venu, et Max Jacob l'y aideront. Puissances occultes et stratagèmes de poètes fougueux finiront par ramener Fernande à Pablo, fou d'elle. Nous sommes en 1905, la peinture de ce dernier intéresse moins les marchands. Pas pour longtemps, les Stein, Américains éclairés et mécènes, débarquent à Paris, lui achètent des toiles et invitent le couple chez eux. Avant de partir pour l'Espagne avec Fernande, l?artiste, fasciné par le charisme de Gertrude Stein, commence son portrait. Ajouter à mes livres
35 Pablo, Tome 3 : Matisse
Clément Oubrerie
20 critiques 9 citations

Dans Matisse, 3e tome de la trilogie que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent à Picasso, le peintre retrouve enfin son Espagne natale, et l'inspiration revient... Dans ce troisième épisode de Pablo, Picasso fait vivre à Fernande un western à dos d'âne dans le village le plus reculé de Catalogne : Gosol. Là, il fricote avec des contrebandiers primitifs. Son art s'épure et il crée de nouveau ; les chefs-d'oeuvre s'accumulent. Une nuit, le couple doit fuir une prétendue épidémie de typhoïde. Picasso serait-il paranoïaque ? Fernande en est persuadée. Mais de retour dans leur atelier parisien étrangement dévasté, elle commence à douter... Et si Dieu se jouait vraiment de Pablo ? Au Bateau-Lavoir, Picasso termine le portrait somptueux de Gertrude Stein. Le peintre est mûr pour rencontrer son principal rival : Henri Matisse. Tout oppose ces deux hommes, et Picasso, en cet automne 1906, n'a plus qu'une idée en tête : clouer le bec à ce Français ringard avec un tableau révolutionnaire... Le Bordel ! Ajouter à mes livres
36 Pablo, Tome 4 : Picasso
Clément Oubrerie
15 critiques 13 citations

Picasso est le quatrième et dernier tome de Pablo, la série que Julie Birmant et Clément Oubrerie consacrent au peintre avant qu'il ne soit reconnu comme un artiste majeur. Ce 4e épisode de Pablo s'ouvre en mai 1907? La vie de bohême perdure au Bateau-Lavoir qui ne désemplit pas. Picasso peint frénétiquement, et Fernande qui s'ennuie adopte une petite Raymonde? qu'elle finit par ramener à l'orphelinat. Le peintre horrifié par la décision de sa compagne décide de la quitter. Cet été-là, il est un réprouvé. Son Bordel (aujourd'hui, Les Demoiselles d'Avignon) aux putains déformées fait horreur. Et pourtant, la situation va changer du tout au tout. Boxe, drogue, génie et humour corrosif entre vieux et nouveaux amis? Avec le touchant Douanier Rousseau, D.H Kahnweiler, jeune galeriste encore méconnu, ou avec Georges Braque, compagnon du futur, Picasso se construit. Bientôt, les deux derniers vont quitter Montmartre et leurs anciennes amours pour vivre le cubisme et l'avènement de l'art moderne. Ajouter à mes livres
37 Picasso, trente ans après
Pierre Daix
Pierre Daix est l'auteur de quelques-uns des ouvrages les plus respectés sur Picasso. Sa précédente monographie avait été publiée en 1995. Avec « Picasso trente ans après », Pierre Daix établit une mise à jour complète sur toutes les informations apparues depuis, au travers d'expositions ou de publications. Ajouter à mes livres
38 Musée Picasso Paris
Anne Baldassari
1 critique 2 citations

Il manquait un livre à la hauteur des trésors que recèle le musée national Picasso. Installé dans l'hôtel Salé, à Paris, depuis 1985, il abrite, avec plus de 4500 pièces, la plus belle collection publique d'?uvres du grand maître du xxe siècle jamais constituée. C'est bien l'ambition de cet ouvrage, qui offre la reproduction de plus de 400 ?uvres de Picasso, accompagnées de photographies du bâtiment, poursuivant en creux l'histoire du bel hôtel particulier qui forme un écrin de choix pour cette collection d'exception. Structurée chronologiquement, cette somme permet de retracer toute la carrière de ce formidable créateur, en suivant les différentes époques qui scandent l'évolution de son oeuvre, de la période bleue au tardif portrait Le Jeune Peintre de 1972, en faisant certes la part belle à la peinture, mais aussi aux autres techniques que l'artiste a explorées au gré de ses amours et de ses amitiés : sculpture, céramique, photographie, dessin et gravure. Une vaste chronologie qui met en relation biographie et exégèse de l'oeuvre clôt l'ouvrage, faisant suite à des textes transversaux où le travail de Picasso est abordé sous l'angle des techniques employées (peinture, sculpture, arts graphiques). Sous la direction d'Anne Baldassari, la présidente du musée Picasso. On lui doit notamment les expositions sur « Picasso/Dora Maar » (Flammarion, 2006), « Picasso cubiste » (Flammarion, 2007), « Picasso et les maîtres » au Grand Palais, 2008. L'équipe de conservateurs et de documentalistes du musée a rédigé les essais transversaux (peinture, sculpture, archives, etc.). Ajouter à mes livres
39 Regards complices : Hommages à Picasso (édition bilingue anglais-français)
Collectif
À l'occasion du 30e anniversaire de la mort de Picasso, 17 artistes contemporains ont été choisis pour lui rendre hommage. Les 58 oeuvres présentées font clairement référence à Picasso, par leur style ou leur sujet, tel un recueil de citations picturales. Ce catalogue offre une vue panoramique de l'?uvre de Picasso à travers le regard d'autres artistes : il s'intéresse aux influences de Picasso sur les générations suivantes, les Lichtenstein, David Hockney, Saura ou encore Louis Cane, qui se sont confrontés à leur maître et qui ont fait de la création de Picasso une référence essentielle pour leur démarche. Ajouter à mes livres
40 Art Workers
Julia Bryan-Wilson
Ajouter à mes livres
41 Géo Art. Picasso
Geo magazine
2 critiques 18 citations

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          279

Ils ont apprécié cette liste