AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 777 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 23/12/1966
Biographie :

Clément Oubrerie est un dessinateur.

Il suit des études d'arts graphiques à l'École supérieure d'arts graphiques (ESAG) Penninghen, puis passe deux ans aux États-Unis où il publie ses premiers livres pour enfants. De retour en France, il crée WaG, une agence de presse spécialisée dans l'infographie tout en continuant son activité d'illustrateur pour l'édition et la publicité.

Entre 1997 et 2006 il publie de nombreux albums jeunesse. Il obtient le prix du livre de presse de Montreuil en 2003 pour "Les mille mots de l'info".

En parallèle, il se tourne vers le dessin animé et co-fonde successivement deux studios d'animation : La Station Animation, spécialisée dans la 3D, qui développe de nombreux projets de séries, et Autochenille Production, avec Joann Sfar et Antoine Delesvaux, qui produit et fabrique l'adaptation en long-métrage du "Chat du Rabbin" (2010, César du meilleur film d'animation).
En 2007 il co-signe également avec Eric et Ramzy la série "Moot-moot" pour Canal+, meilleure série d'animation au festival d'Annecy 2008.

Il vient à la bande dessinée sur le tard avec le tome 1 de la série "Aya de Yopougon" (2005, Gallimard), sur un scénario de Marguerite Abouet, qui obtient le Prix du Premier Album au festival d'Angoulême 2006. La série (2005-2010) est traduite dans sept langues, saluée par de nombreux prix et rencontre un vrai succès de librairie.

Suivront l'adaptation en BD de "Zazie dans le métro" de Raymond Queneau, puis la série "Pablo" (4 tomes), avec Julie Birmant, relatant les débuts de Pablo Picasso à Paris. L'adaptation du roman de Philip Pullman "Les Royaumes du Nord" avec Stéphane Melchior obtient le Fauve jeunesse d'Angoulême 2015.

En 2015, il commence une nouvelle série, "Il était une fois dans l'Est", retraçant la vie d'Isadora Duncan avec la scénariste Julie Birmant.
En 2018, il publie avec La Source : "cyberfatale"

son blog : http://www.oubrerie.net/
site : http://autochenille-production.com/fr/home/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les auteurs Julie Birmant et Clément Oubrerie nous dévoilent leur nouvelle série : les aventures de Renée Stone. Mélange parfait entre Miss Marple et Indiana Jones, découvrez Renée Stone https://www.dargaud.com/bd/une-aventure-de-renee-stone


Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
marina53   14 août 2015
Pablo, Tome 1 : Max Jacob de Clément Oubrerie
Regarde ma peinture, elle pue l'artifice. La vérité, c'est qu'on fait semblant de vivre!
Commenter  J’apprécie          350
palamede   27 octobre 2019
Voltaire amoureux, tome 1 de Clément Oubrerie
Si le despotisme est l’abus de la royauté, l’anarchie est l’abus de la démocratie.
Commenter  J’apprécie          300
palamede   25 octobre 2019
Voltaire amoureux, tome 1 de Clément Oubrerie
Rien n’est plus aisé à faire qu’un mauvais livre,

si ce n’est une mauvaise critique.

— Voltaire
Commenter  J’apprécie          265
palamede   28 octobre 2019
Voltaire amoureux, tome 1 de Clément Oubrerie
Il faut que les hommes commencent par n'être pas fanatiques pour mériter la tolérance.
Commenter  J’apprécie          230
palamede   31 octobre 2019
Voltaire très amoureux de Clément Oubrerie
Il est des services si grands qu’ils ne peuvent être payés que par l’ingratitude.
Commenter  J’apprécie          210
Lorraine47   24 janvier 2015
Pablo, Tome 1 : Max Jacob de Clément Oubrerie
Tu baises comme tu peins. Tout en surface, rien en profondeur.
Commenter  J’apprécie          210
palamede   01 novembre 2019
Voltaire très amoureux de Clément Oubrerie
Ah ... La gloire ... c’est une courtisane qui attaque en passant des gens qui ne pensent pas à elle et qu’on croit ensuite supérieurs à ceux qui en ont mérité sans en avoir eu.

— Voltaire
Commenter  J’apprécie          170
cicou45   22 août 2013
Zazie dans le métro (BD) de Clément Oubrerie
_"En fait, je ne sais pas, je ne me souviens plus de mon métier.

_Comment ça ?

_Ni de mon nom, d'ailleurs.

_Vous vous foutez de moi.

_Je ne l'ai pas appris par coeur."
Commenter  J’apprécie          170
Ziliz   05 septembre 2014
Pablo, Tome 4 : Picasso de Clément Oubrerie
J'ai beau fumer autant d'opium que lui, je ne comprends toujours rien à sa peinture.

[Wiegels à propos de Picasso, 1907]

(p. 56)
Commenter  J’apprécie          160
Erik_   20 octobre 2020
Cyberfatale de Clément Oubrerie
Internet est le rendez-vous des chercheurs, mais aussi celui de tous les cinglés, de tous les voyeurs et de tous les ragots de la terre.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..