AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"60 ans du Masque et la Plume.."Nos Dimanches soirs..."

Liste créée par fanfanouche24 - 23 livres. Thèmes et genres :

Jérôme Garcin nous livre dans ce nouveau livre d'autres souvenirs, rencontres et l'impact immense de cette émission emblématique "Le Masque et la Plume"...sur sa jeunesse, ses goûts, ses apprentissages culturels, et ensuite son parcours de critique littéraire, chroniqueur... "Je suis né un an la naissance du -Masque et le Plume- (...) Elle a pacifié mon adolescence ombrageuse, exalté ma fringale démesurée de livres, de films, de pièces. Elle m'a donné la fièvre culturelle, m'a ouvert grand les yeux et les oreilles, a enflammé ma jeunesse estudiantine, m'a guidé vers les salles d'art et essai., les cinémathèques, les théâtres subventionnés. (p. 12) " ________________________________________________________________________________________________________________ Un certain Aloïs de Valloires ... versifiait "son enthousiasme et poétisait sa longe fidélité au -Masque": "Tous les dimanches soirs, pour une heure seulement, La vie suspend son cours, elle s'arrête un moment. Les joutes et les combats des critiques habiles Nous font croire un instant que rien n'est difficile. d'abord l'ineffable, voilà Jean-Louis Ezine, le lecteur suprême, celui qui seul devine, D'un coup d'œil assuré qualités et défauts, En ouvrant un livre, en en lisant trois mots. (...) Il aime des livres chacun des paragraphes, Dont il prend le meilleur, lecteur jamais repu, Qu'il récite le soir à sa Dame Girafe. Dans l'ombre d'un bosquet se tient Michel Crépu. et pour habilement souligner les larcins de ceux qui ne se tiennent qu'aux lectures virtuelles il en fallait bien un, ni trop bon ni cruel, A nul autre pareil, voici Jérôme Garcin" (p. 273-274) Le 29 octobre 2015- Voir aussi excellente liste de Moravia "Le Masque et la Plume (choix)"
+ Lire la suite


1 Nos dimanches soirs
Jérôme Garcin
10 critiques 14 citations

"Doyenne de toutes les émissions de radio en Europe, Le Masque et la plume, diffusée le dimanche soir sur France Inter, fête, en novembre 2015, ses 60 ans. Avec le temps, ce programme culturel, où des critiques débattent de littérature, de cinéma et de théâtre, est devenu une mythologie française. Pour célébrer cet anniversaire, Jérôme Garcin, qui anime Le Masque depuis vingt-six ans, en raconte l’étonnante destinée sous la forme d’un abécédaire : Artisanat, Bastide, Charensol, Cinéma, Générique, Méchanceté, Polac, Tournées, Vaches, Verbatim, Xanax ou Zeugma sont autant de manières de découvrir les secrets de l’émission, de sa fabrication et de son exceptionnelle longévité. Nos dimanches soir est surtout un récit littéraire où l’écrivain raconte sa propre histoire dans le miroir de ce Masque qui lui ressemble et de cette plume qui le définit." Ajouter à mes livres
2 Mettez un livre dans mon cercueil
Michel Polac
5 critiques 14 citations

"Ce choix de chroniques de Michel Polac publiées entre 1997 et 2009 dans L'Événement du jeudi et Charlie Hebdo, est savoureux à plus d'un titre. D'abord il nous remet en mémoire l'homme qui a longtemps révolutionné la télévision française en proposant des débats qui étaient véritablement « en direct », c'est-à-dire des combats parfois des pugilats qui ne ressemblaient en rien aux habituelles discussions académiques, dénuées de la sincérité spontanée que Michel Polac savait provoquer. Les comptes rendus de lecture rassemblés ici montrent quel lecteur infatigable était Michel Polac : semaine après semaine, de 1989 à 2001, le critique littéraire nous livra le meilleur de la production mondiale (avec un goût prononcé pour la littérature étrangère), sans se priver d'encenser ceux qui le méritent et de débiner les « ph/raseurs », selon son expression" Ajouter à mes livres
3 Journal, Pages choisies
Michel Polac
1 critique 4 citations

Ajouter à mes livres
4 Maman, pourquoi m'as-tu laissé tomber de ton ventre ?
Michel Polac
6 citations

Ajouter à mes livres
5 Le Q.I. ou le roman d'un surdoué
Michel Polac
2 citations

Ajouter à mes livres
6 Le voyant
Jérôme Garcin
117 critiques 190 citations

"Le visage en sang, Jacques hurle: "Mes yeux! Où sont mes yeux?" Il vient de les perdre à jamais. En ce jour d'azur, de lilas et de muguet, il entre dans l'obscurité où seuls, désormais, les parfums, les sons et les formes auront des couleurs. Né en 1924, aveugle à huit ans, résistant à dix-sept, membre du mouvement Défense de la France, Jacques Lusseyran est arrêté en 1943 par la Gestapo, incarcéré à Fresnes puis déporté à Buchenwald. Libéré après un an et demi de captivité, il écrit Et la lumière fut et part enseigner la littérature aux États-Unis, où il devient «The Blind Hero of the French Resistance». Il meurt, en 1971, dans un accident de voiture. Il avait quarante-sept ans. Vingt ans après Pour Jean Prévost (prix Médicis essai 1994), Jérôme Garcin fait le portrait d'un autre écrivain-résistant que la France a négligé et que l'Histoire a oublié. " Ajouter à mes livres
7 Bleus Horizons
Jérôme Garcin
18 critiques 10 citations

"«Le 8 septembre 1914, Jean reçut sa feuille de route. Il la baisa, la caressa, la respira. Il pleura aussi, mais de joie en lisant et relisant sa convocation. Car il était attendu, deux jours plus tard, à la caserne de Libourne où il partit avec cette ferveur que mettent les pèlerins à rejoindre Saint-Jacques-de-Compostelle, cette naïveté des enfants qui rentrent chez eux après des vacances en colonie. Le garçon que je rencontrai pour la première fois était heureux et si plein d'idéal qu'on l'eût dit inconscient du danger. Il ressemblait plus à un chevalier des croisades qu'à un soldat et attribuait à la protection de Dieu son invincibilité. Pourtant, il n'avait plus que deux mois à vivre. C'est quoi, deux mois ? Huit semaines, soixante jours, une broutille, un coup de vent, le temps d'un soupir, une éternité.» Après le révolutionnaire Hérault de Séchelles (C'était tous les jours tempête) et le capitaine Étienne Beudant (L'Écuyer mirobolant), Jérôme Garcin poursuit, avec le poète Jean de La Ville de Mirmont, tué au combat en 1914, à l'âge de vingt-huit ans, son roman historique des vies exemplaires et brisées." Ajouter à mes livres
8 Bartabas, roman
Jérôme Garcin
8 critiques 18 citations

Ajouter à mes livres
9 Mon village à l'heure allemande
Jean-Louis Bory
8 critiques 9 citations

Ajouter à mes livres
10 D'une rive à l'autre
Georges Charensol
-http://www.ina.fr/video/CPF10005857------ Témoignage de Georges CHARENSOL à l'occasion de la parution de ses souvenirs "D'une rive à l'autre" au Mercure de France. L'écrivain raconte ses débuts de journaliste et les rencontres qui ont jalonné sa vie de GIRAUDOUX à Marcel AYMÉ en passant par SIMENON, SARTRE et le Renaudot raté en 1938. CHARENSOL se souvient de ses amitiés avec des peintres tels Georges ROUAULT et Van DONGEN. Egalement passionné de cinéma CHARENSOL narre l'épisode du tournage du film de René Clair "L'Entr'acte", avec PICABIA et SATIE dont un extrait illustre son propos. Émission Le Fond et la forme Production producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française Générique réalisateur Claude Deflandre producteur André Bourin Pierre de Boisdeffre participant Georges Charensol présentateur André Bourin Plus de contenus sur Art et Culture Cinéma Littérature Sartre Jean Paul livre film Témoignage de Georges CHARENSOL à l'occasion de la parution de ses souvenirs "D'une rive à l'autre" au Mercure de France. L'écrivain raconte ses débuts de journaliste et les rencontres qui ont jalonné sa vie de GIRAUDOUX à Marcel AYMÉ en passant par SIMENON, SARTRE et le Renaudot raté en 1938. CHARENSOL se souvient de ses amitiés avec des peintres tels Georges ROUAULT et Van DONGEN. Egalement passionné de cinéma CHARENSOL narre l'épisode du tournage du film de René Clair "L'Entr'acte", avec PICABIA et SATIE dont un extrait illustre son propos. Émission Le Fond et la forme Production producteur ou co-producteur Office national de radiodiffusion télévision française Générique réalisateur Claude Deflandre producteur André Bourin Pierre de Boisdeffre participant Georges Charensol présentateur André Bourin Plus de contenus sur Art et Culture Cinéma Littérature Sartre Jean Paul livre film Ajouter à mes livres
11 Littérature vagabonde
Jérôme Garcin
3 critiques 4 citations

Ajouter à mes livres
12 Le Masque et la Plume
Jérôme Garcin
1 critique 3 citations

" Bienvenue au studio Charles-Trenet ! Chaque dimanche, des dizaines de milliers de Français, de 17 à 77 ans, attendent la phrase d'accueil de Jérôme Garcin. Aujourd'hui, à l'occasion de son cinquantième anniversaire, ce livre retrace l'histoire d'un des programmes les plus célèbres de la radio. Sous le patronage de ses producteurs emblématiques, François-Régis Bastide, Michel Polac, Pierre Bouteiller et aujourd'hui Jérôme Garcin, l'émission a su démocratiser la culture en faisant de l'art un débat permanent. Mais ce phénomène tient aussi des critiques qui, au gré de leurs coups de sang et de leurs coups de c?ur, latransformèrent en une pièce radiophonique avec ses rituels et son public. Cette école du goût revit au fil des pages de ce recueil orchestré par Jérôme Garcin, qui nous restitue la fraîcheur et la passion de notre histoire culturelle." Ajouter à mes livres
13 Le Fou du roy, tome 5 : Le masque et la plume
Patrick Cothias
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
14 Les livres ont un visage
Jérôme Garcin
8 critiques 7 citations

Ajouter à mes livres
15 Lecture. Journal littéraire, 2002-2009
Michel Crépu
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
16 Le souvenir du monde
Michel Crépu
5 critiques 2 citations

""'Il en va aujourd'hui de l'auteur d'Atala comme de l'Afrique au temps de la Croisièe Noire : une terra incognita. En un sens son vœu cabot de finir oublié a été à demi exaucé. Tandis que son fantôme hante encore certaines nuits scolaires, sa musique essentielle demeure inaudible. Or c'est elle, bien entendu, qu'il nous importe de faire entendre."Peignant avec humour et érudition ce "jean-foutre qui avait raison sur les choses graves", Michel Crépu nous donne, outre le portrait de Chateaubriand, royaliste scandaleux, auteur des Mémoires d'outre-tombe, amant de Julie Récamier, écrivain méconnu à force d'être caricaturé en romantique, la chronique d'une époque qui vacille. De la pourpre consulaire aux chambres de jeunes filles, du christianisme heureux à Bonaparte, d'une veillée à Combourg aux châteaux de Prague, Michel Crépu ressuscite un Chateaubriand autre, moderne et complexe." Ajouter à mes livres
17 Les Taiseux
Jean-Louis Ezine
9 critiques 14 citations

"" Je ne me suis pas toujours appelé du nom que je porte, et c'est comme si j'avais vécu une autre fois. C'est comme si j'avais été un autre. Mais de cet autre, je n'ai aucun souvenir. Rien qui puisse se dire tel, plu-tôt les ombres floues des réminiscences où s'évanouissent, aux limites de la mémoire, les ultimes rayons d'un monde éteint. J'étais trop jeune pour les souvenirs, quand j'ai cessé d'être lui. Et cependant il a toujours occupé ma pensée, toute ma pensée. Il ne m'arrive rien d'important, ou de misérable, ou de triste ou d'heureux que je n'aie le sentiment étrange de recevoir par délégation. Nous sommes pourtant très différents, lui et moi. Pour commencer, lui avait un père, tandis que moi, je n'ai eu que le manque. Tout, depuis toujours, a gravité autour de ce trou noir. Je me heurte tous les jours au fantôme de celui que je fus quand je portais un autre nom. " Les taiseux raconte, en trois temps, ou plutôt en trois silences, une vie passée à chercher un père qui se dérobera à toute tentative de le saisir. Nourri par un style très sûr et une réflexion profonde et poignante sur le secret et les origines, Les taiseux est sûrement le texte le plus personnel jamais écrit par Jean-Louis Ezine. " Ajouter à mes livres
18 Du train où vont les jours
Jean-Louis Ezine
1 critique

Ajouter à mes livres
19 Un jour
Michel Crépu
1 critique 5 citations

"lors que son père vient de disparaître, Michel Crépu se souvient d'épisodes le concernant, et il cerne peu à peu la personnalité d'un homme complexe, qui, semble-t-il, s'employa à brouiller les cartes pour ne pas se laisser incorporer dans un destin trop serré. C'est pourtant une voie étroite qui lui était réservée : Roger Crépu était métreur et il passa toute sa vie à construire des maisons. Il épouse une jeune femme employée à la galerie d'art Lelong. Fervent croyant, fils d'un sacristain, il ne s'intéresse pas aux livres, préfère les journaux. Il voit peu d'amis, mais il se passionne pour le cirque où il emmène régulièrement Michel et son frère. Sa manière de vivre sa foi est singulière, d s'engage en faveur de la Démocratie chrétienne et de la Jeunesse ouvrière chrétienne ; son action s'inscrit dans la logique du mouvement créé par Marc Sangnier, le Sillon, qui vise à rapprocher le catholicisme de la République en offrant aux ouvriers une alternative aux partis de la gauche anticléricale. Pendant un temps, son fils raide à coller des affiches. Or c'est dans des circonstances accablantes que la vie de son père se termine, victime d'un accident cérébral, il est peu à peu soustrait du monde, à mesure que ses facultés mentales se dégradent. C'est un récit tenu par une extrême tension et qui fixe le portrait d'un homme, dont les reflets projettent les lumières d'une époque révolue et pourtant pas si lointaine. L'attachement filial de Michel Crépu est aussi intéressant que le contexte du XXe siècle, où l'on conjuguait la religion avec la politique, la littérature avec le pouvoir, le communisme avec l'inspiration. Sobre, délicate et nerveuse, l'écriture est une réussite." Ajouter à mes livres
20 Un ténébreux
Jean-Louis Ezine
Ajouter à mes livres
21 Les Adieux
François-Régis Bastide
1 critique 7 citations

"François-Régis Bastide, dont le vrai prénom est Édouard, né le 1er juillet 1926 à Biarritz, mort à Paris le 17 avril 1996, est un écrivain, diplomate, éditeur et animateur de radio français. Il fait d'abord des études musicales, avant de s'engager à 18 ans dans la 2e division blindée du Général Leclerc. Son premier roman Lettres de Bavière est publié en 1947. Il entre en 1956 aux Éditions du Seuil comme conseiller littéraire, en 1968 au comité de lecture de la Comédie-Française et en 1976 au jury du Prix Médicis. Homme de radio, il dirige les émissions musicales de Radio-Sarrebruck à la fin de la guerre. En France, il anime l'émission littéraire Une Idée pour une autre puis fonde en 1955 avec Michel Polac l'émission hebdomadaire de France-Inter Le Masque et la Plume, qu'il anime seul de 1971 à 1981." Ajouter à mes livres
22 Le manteau de Greta Garbo
Nelly Kaprièlian
18 critiques 34 citations

"En décembre 2012, la garde-robe de l'icône la plus secrète de l'histoire du cinéma a été exposée durant trois jours, puis vendue aux enchères à Los Angeles. Huit cents pièces. Les vêtements d'une femme peuvent-ils raconter une vie, éclairer ses mystères ? Pourquoi Greta Garbo achetait-elle des centaines de robes alors qu'elle n'en portait aucune, ne se sentant bien que dans des tenues masculines ? S'habille-t-on pour se travestir et se mettre en scène dans un rôle rêvé ? Pour donner une image de soi acceptable ou démentir une place assignée ? Pour séduire ou pour déplaire ? Se fondre dans une société ou s'y opposer ? Quels désirs secrets et enfouis, quelles pulsions obscures et inavouables, fondent-ils notre goût, notre style ?Et moi-même, pourquoi avais-je acheté, lors de cette vente, le manteau rouge de Greta Garbo, alors qu'il n'était pas mon genre ?Ce qui devait être un essai s'est peu à peu mué en roman : les vêtements racontent ces fictions que sont nos identités, et donnent à lire les narrations, souvent mystérieuses, que sont nos vies." Ajouter à mes livres
23 Instants critiques
Olivier Broche
2 critiques 5 citations

Contribution de benleb. Grand Merci [ 29 octobre 2015] Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          336