AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070302956
88 pages
Éditeur : Gallimard (02/10/1970)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :

" Si l'été revenait est une suite de rêves effectués par quatre dormeurs différents. Si l'on peut y retrouver les mêmes situations, il n'en demeure pas moins que les perspectives varient, ce qui est très normal, chacun voyant le monde et les autres à sa façon, chacun étant pour les autres et pour lui-même un monde." Pas de version objective : y en a-t-il seulement une dans une vie individuelle ? Il n'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
michfred
  11 septembre 2016
Le théâtre d'Adamov n'est presque plus joué et c'est incompréhensible, tant il est en dehors des modes et des courants, tant il laisse de liberté aux metteurs en scène. A part son célèbre Ping-Pong, assez beckettien pour garder les faveurs du public, on ne représente plus Adamov.
J'ai gardé le souvenir ébloui d'une représentation de Si l'été revenait à un des nombreux théâtres de la Cartoucherie, à Vincennes . le plateau était couvert de sables blonds dans lesquels marchaient les personnages, des rêveurs, et d'où émergeaient, comme les ruines d'une civilisation disparue, des objets hétéroclites, quotidiens, attendrissants.
La poésie du texte, l'étrange atmosphère qui se dégageait de cette mise en espace onirique ,avaient une force poignante et désolée. Comme si on assistait à ses propres pensées, à ses propres efforts pour retrouver une mémoire perdue.
Un de mes proches est mort il y a peu de la cruelle maladie d'Alzheimer: je ne connaissais pas cette maladie quand j'ai vu la pièce, mais celle-ci a marqué mon esprit, ma sensibilité et j'en garde un souvenir déchirant, comme si on m'avait donné un avertissement que je n'avais pas su interpréter.
En revanche, j'avais vu la pièce quand j'ai approché de très près cette maladie qu'à présent chacun connaît et fréquente avec effroi :c'est , en tous les cas dans mon souvenir, une métaphore de la souffrance qu'il y a à interroger des objets qui ne vous parlent plus, des êtres que vous ne reconnaissez plus mais qui vous demeurent étrangement familiers, tendrement proches, même si votre esprit s'efface comme les pas du comédien sur les sables mouvants de la scène.
J'ai souvent voulu relire ce texte, mais j'ai bêtement peur qu'il me déçoive et trahisse le souvenir , si fort, de sa représentation...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192


Video de Arthur Adamov (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Adamov

La chronique de Gérard Collard - Oblomov
Oblomov de Ivan Gontcharov, Pierre Cahné et Arthur Adamov aux éditions du Livre de Poche Oblomov ? D'abord un mythe littéraire aussi vivant et emblématique en Russie que Don Juan, Don...
autres livres classés : souvenirsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
680 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre