AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072454360
Éditeur : Gallimard (01/02/2018)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 1185 notes)
Résumé :
H2G2, tome 01

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée: que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (118) Voir plus Ajouter une critique
Foxfire
  22 mai 2018
S'il y avait une coupe du monde de l'humour, les britanniques auraient de grandes chances de l'emporter. "Le guide du voyageur galactique" est encore une preuve éclatante que les anglais sont les maîtres de l'absurde et du non-sens. Il ne m'a fallu qu'une journée pour lire le 1er volume de cette trilogie en 5 tomes. Je l'ai dévoré et je me suis bien poilée.
Douglas Adams imagine plein de situations loufoques et improbables mais tout en réussissant l'exploit de proposer un récit bien mené et bien construit où toutes ces situations non-sensiques s'enchaînent les unes aux autres de façon cohérente. Je n'ai jamais eu l'impression de lire un texte fouillis, tous les éléments m'ont paru parfaitement s'imbriquer les uns dans les autres. En fait, j'ai eu l'impression que l'auteur savait parfaitement où il allait, ce qui n'est pas un mince exploit dans le registre de l'humour absurde, souvent prétexte à du n'importe quoi.
Le côté fou-fou, on le trouve dans les situations imaginées par l'auteur, dans les personnages, humains ou pas, dans les dialogues.
Il y a bien une petite baisse de régime au milieu du bouquin mais qui ne dure pas bien longtemps et n'entache en rien le plaisir de lecture. "Le guide du voyageur galactique" est drôle, très drôle même, ce qui est mieux pour une comédie. le roman ne m'a pas juste arracher quelques sourires polis. En le lisant j'avais constamment le sourire aux lèvres (ce qui peut donner l'air idiot, je préfère prévenir) et très souvent je me suis esclaffée bruyamment (ce qui peut donner l'air cinglé, je préfère prévenir).
Si vous aimez les Monty Pythons, je vous encourage à vous jeter sur ce sommet de l'humour absurde. En un livre (mais je ne vais pas m'arrêtez là) j'ai trouvé en Douglas Adams un nouveau chouchou.
Dans le registre de l'humour la fantasy a Terry Pratchett et la SF a Douglas Adams (oui, c'est bon à ce point là).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          456
gouelan
  12 mai 2015
Que diriez-vous de faire de l'auto-stop dans l'Univers ? C'est ce qui arrive à Arthur Dent, bien malgré lui. Il n'a rien d'un héros et pourtant il se retrouve embarqué dans cet étrange voyage galactique.
Au début, c'est bien sa maison qu'il compte sauver de la démolition, mais finalement, c'est sa planète qui se trouve être sur le trajet d'une voie expresse intergalactique. On change d'échelle et l'enjeu n'est évidemment plus le même. Pourtant, personne parmi les nouveaux compagnons d'Arthur ne semble être affligé de cette tragédie. le Terrien et sa planète ne représentent décidément pas grand-chose dans cet Univers. Et d'ailleurs, est-il, ou était-il , la créature la plus intelligente sur Terre, malgré toutes ses gesticulations et inventions ?
Pauvre Arthur, il a bien du mal à se remettre de ses péripéties.
Ce fût pour moi un voyage galactique agréable. Il faut entrer dans cet univers à l'humour loufoque et décalé, en se laissant aller. « Don't panic », ce ne sont que des situations improbables et absurdes, mais tellement drôles, car racontées si sérieusement.
Mon personnage favori est Marvin, le robot dépressif. Pour lui, on peut détester la vie, ignorer la vie, mais, en aucune façon, aimer la vie. En résumé, si vous voulez garder le moral, prenez vos distances ! C'est vrai que dans cet Univers un peu pervers, je ne m'y plairais guère moi non plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          312
Luniver
  29 juin 2012
Le Guide du voyageur galactique est présenté comme "la plus fameuse trilogie en cinq volumes de l'histoire de la littérature", ce qui donne tout de suite le ton. Tout le monde a déjà entendu parler de la célèbre Réponse à la Vie, à l'Univers, et au Reste donnée après des millions d'années de calcul par l'ordinateur Pensées Profondes : 42.
L'histoire commence sur des bases plus modestes : Arthur Dent découvre un beau matin que sa maison est destinée à être rasée pour construire une déviation. Son indignation sera de courte durée puisque quelques minutes plus tard, un entrepreneur extra-terrestre annonce que la Terre se trouve sur le chemin d'une voie express hyperspaciale, et qu'elle sera rasée très prochainement. Arthur parvient à quitter la Terre grâce à son ami Ford Prefect. Ce dernier est en fait un extra-terrestre qui travaille pour le Guide du voyageur galactique, et coincé sur notre planète depuis plusieurs années, et s'arrange pour être pris en stop par un des vaisseaux chargé de la destruction de la Terre. Les deux amis vont être bringuebalés aux quatres coins de l'Univers, dans une suite d'évènements totalement improbables. Arthur va recevoir au cours du voyage des révélations saisissantes sur la Terre et l'espèce humaine.
Un chef-d'oeuvre d'humour absurde, où s'enchaînent les situations saugrenues et les dialogues sans queue ni tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
jamiK
  09 juillet 2018
Voulez-vous un peu (beaucoup) d'humour galactique ?
C'est une histoire de science fiction qui démarre par la destruction de la terre, ça commence bien… C'est totalement déjanté, loufoque, plein d'inventions totalement délirantes. le film, vu avant, m'avait laissé assez dubitatif, le livre est cent fois plus intéressant, bourré de démonstrations scientifiques des plus folles, de théories fumeuses et folles (cf. un vaisseau propulsé par un générateur d’improbabilité infinie). Là où le film ne semble avoir retenu que les personnages déjantés, le livre invente une science de fou furieux, une logique d'allumé, de siphonné de la caisse. L'histoire, on s'en fout un peu, mais elle s'articule parfaitement autour de cette folie. Il y a du Monty Pythons là dessous, de l'humour absurde. Surement que dans le gouvernement galactique il doit y avoir un Ministère des Démarches Ridicules. Je lirais certainement la suite, mais pas trop tôt pour éviter la surdose qui pourrait atténuer mon enthousiasme.
Commenter  J’apprécie          295
nekomusume
  13 juin 2012
Un livre de science fiction a l'humour décapant (anglais of course !) avec des personnages vaguement humanoïdes (dont un a deux têtes et trois bras mais il ne compte pas vraiment puisqu'il se les ait fait greffer), du suspense (mais pas trop parce qu'il génère du stress alors on nous dévoilera parfois à l'avance ce qu'il va se passer) et surtout des milliards d'improbabilités qui se croisent, nous réservant des surprises savoureuses. En bref, on ne sait jamais à quoi s'attendre quand on tournera la page, c'est un délire permanent au point d'en avoir la tête qui tourne.
Un livre qui commence par une mise en abime : Arthur essaie de lutter contre les bulldozers venus détruire sa maison pour construire un échangeur, tandis que la Ford se demande comment survivre à la destruction de la Terre qui se trouve sur le passage d'un futur échangeur galactique…. Et c'est le début d'une aventure totalement déjantée.
Si vous ne supportez pas l'humour anglais, type Monty Python, les grandes révélations dur la question la plus importante de la vie de l'univers et du reste, sur le fait de voir notre planète détruite, d'apprendre la vérité sur la construction de notre planète, de savoir (enfin) quelle était la race la plus intelligente de la Terre, les documentaire sur les races et régions de la galaxie dans laquelle nous voyageons et les coïncidences troublantes bien que totalement fortuites, ce livre n'est pas pour vous.
Personnellement j'ai adoré et je suis prête à lire la suite des aventures de notre équipe improbable et de découvrir la question la plus importante de la vie, de l'univers et du reste ; la question puisque la réponse on l'a déjà mais qu'elle n'est pas très explicite…
En tout cas, je crois que je penserai toujours à avoir une serviette avec moi, car j'ai déjà pu le constater, le guide avait raison en ce qui concerne son utilité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (128) Voir plus Ajouter une citation
RimayeRimaye   11 janvier 2019
Après un début de journée plutôt agité, les esprits d’Arthur commençaient à se rassembler à partir des fragments épars récupérés de la veille. Il était parvenu à trouver un Nutri-Matic qui lui avait fourni une tasse en plastique emplie d’un liquide qui était presque, quoique pas exactement, tout sauf du thé. La façon dont fonctionnait cet appareil n’était pas inintéressante : sitôt pressé le bouton BOISSON, il effectuait un examen
instantané — quoique extrêmement fouillé — des tendances gustatives du sujet, une analyse spectroscopique de son métabolisme, puis envoyait de minuscules signaux expérimentaux via les faisceaux nerveux jusqu’aux centres du goût dans le cerveau dudit sujet pour voir ce qui était susceptible de passer le mieux. Cependant, personne ne savait au juste pourquoi il faisait tout ça, vu qu’invariablement il servait une tasse de liquide qui était presque, quoique pas exactement, tout sauf du thé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
RimayeRimaye   11 janvier 2019
« Bon, dit Ford. Je vais aller jeter un œil. » Il regarda successivement les trois autres. « Alors, personne pour me dire : Non, tu ne peux pas faire ça ! Laisse-moi y aller à ta place ! » Tous firent non de la tête. « Oh ! bon », et il
se leva. Durant un moment, il ne se produisit rien. Puis au bout d’une seconde à peu près, il continua de ne rien
se produire.
Commenter  J’apprécie          00
gouelangouelan   11 mai 2015
- Enfin, dit Ford en s’accroupissant, plein de frissons auprès du robot, pourquoi rester couché ainsi, le nez dans la poussière ?
- C'est un moyen très efficace de se sentir au plus bas, expliqua Marvin. Et ne faites donc pas semblant de vouloir me faire la conversation. je sais fort bien que vous me détestez.
- Mais non.
- Mais si. tout le monde me déteste. C'est dans l'ordre de l'univers. Je n'ai qu'à parler à quelqu'un et on se met à me détester. Même les robots me détestent. Si vous voulez bien maintenant m'ignorer, je pense que je pourrais sans doute m'éclipser.
Il se mit laborieusement sur pied et se tint résolument dans la direction opposée.
" Ce vaisseau me détestait, lança-t-il, découragé, en indiquant l'astrocar de la police.
- ce vaisseau ? dit Ford, soudain très excité. Que lui est-il arrivé ? Vous le savez ?
- Il me détestait parce que je lui ai parlé.
- Vous lui avez parlé ! S'exclama Ford. Comment ça, vous lui avez parlé ?
- Facile : j'étais déprimé, je m'ennuyais tellement que je suis allé me brancher sur ses prises d'interface extérieure.Et puis, j'ai longuement parlé à l'ordinateur, en lui expliquant mes vues sur l'univers, expliqua Marvin.
- Et que s'est-il passé ? insista Ford.
- Il s'est suicidé", dit Marvin, en regagnant à pas lourds le Cœur-en-Or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
YumeYume   17 juillet 2010
Il est important de signaler que soudain et contre toute probabilité, un cachalot s'était matérialisé à plusieurs kilomètres au-dessus de la surface d'une planète étrangère. Et vu qu'une telle position se révèle difficilement tenable pour un cachalot, la pauvre innocente créature eu fort peu de temps pour assimiler son identité. Voici donc l'ensemble de ses pensées pendant qu'il tombait.

Waaaaouuh hèèè ! Que s'passe-t-il ? Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ici ? Quel est le but de ma vie ? Euh.. Que veux-je dire par "qui suis-je" ? Bon, allez, du calme, re-saisissons-nous..
Wouhouu !! Quelle intéressante sensation ! Qu'est-ce que c'est ? Un genre de picotement dans mon... Bon, je suppose que j'ferais mieux de commencer par trouver des noms pour les choses.. euh.. appelons ça une queue ! Oui, queue ! Et qu'est-ce que ce siflement rugissant qui passe en trombe devant c'que j'vais tout à coup baptiser ma tête. Le vent ? Est-ce un nom bien choisi ? On fera avec.. Oui tout cela est tellement excitant, la tête m'en tourne à l'avance. A moins que ce n'soit le vent !? Y'a un sacré vent maintenant, non ? Et qu'est-ce que c'est que cette chose qui me fonce très vite dessus tout à coup ? Si grosse, si plate, si ronde... Il lui faut un nom avec le son "ol" ! Molle, drôle, sol.. Oui "sol", c'est ça, "sol" ! Voilà un bon nom, "sol" ! J'me demande si on va être copains tous les deux. Bonjour, sol !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
BartimeusBartimeus   02 mars 2011
"Je refuse de prouver que j'existe, dit Dieu, car prouver c'est renier la foi et sans foi, je ne suis plus rien.
- Pourtant, remarque l'Homme, le Babelfish en dit long sur le sujet, non ? Son évolution ne saurait être le seul fruit du hasard. Il prouve votre existence et donc, selon votre propre théorie, vous n'existez pas, C.Q.F.D.
- Sapristi, s'exclame Dieu. C'est que je n'avais pas pensé à ça ! " et sur-le-champ il disparaît dans une bouffée de logique.
"Bah c'était facile", dit l'Homme puis - en guise de rappel - il se met à prouver sur sa lancée que le noir est blanc et finit écrasé sur le premier passage pour piétons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
Videos de Douglas Adams (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Douglas Adams
Sciences et fictions, une chronique radio dédiée aux sciences et à la science-fiction, présentée par Manuella Yapas. Quinzième numéro, consacré aux extraterrestres dans la science-fiction (Radio Plus, le 1er février 2017). Manuella Yapas est une conteuse professionnelle. Elle propose des spectacles en intérieur comme à l'extérieur, et anime également des ateliers conte. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.manuellayapas.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/manuellayapasconteuse La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
LE NOUVEAU PROGRAMME DE SVT CYCLE 4 - 2016 https://www.snes.edu/IMG/pdf/bo_programmes_college_c4_svt_26-11-2015_dec2015.pdf
BIBLIOGRAPHIE - "Histoires vraies", de Lucien de Samosate - "Le Conte du coupeur de bambous", traduit par René Sieffert - POF, 1992 - "Le Cycle de Mars", d'Edgar Rice Burroughs - "Martiens, go home!", de Fredric Brown - "Solaris", de Stanislas Lem - "Le Guide du voyageur galactique", de Douglas Adams
FILMOGRAPHIE - "2001, l'Odyssée de l'espace", réalisé par Stanley Kubrick - la saga "Star Wars", créé par George Lucas - "Alien", créé par Ridley Scott - "ET l'extra-terrestre", par Steven Spielberg - "District 9", par Neill Blomkamp
TV - la série "Star Trek" - la série "Doctor Who" - "Classification des extraterrestres", réalisé par Denis van Waerebeke
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La grande question sur la vie, l'univers et le reste

Quelle est la réponse à la grande question sur la vie, l'univers et le reste ?

Un peu plus à l'ouest
La réponse est contenue dans la question
Try and be nice to people, avoid eating fat, read a good book every now and then, get some walking in, and try and li...
42

1 questions
446 lecteurs ont répondu
Thème : Le Guide du voyageur galactique, tome 1 : H2G2 de Douglas AdamsCréer un quiz sur ce livre
.. ..