AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 233009874X
Éditeur : Actes Sud (07/02/2018)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
CREATION : Du 29 au 31 janvier 2018, Le Tarmac (Paris).?Les Français ne nous aiment pas / Tu as vu comme ils parlent de nous à la télévision? :  lorsque son père lui dit ça, Ibrahim est bien embêté car son meilleur ami c'est Arthur, un Français, et ?Arthur c'est pas pareil, c'est son copain?. Pourtant il ne veut pas décevoir son père. Heureusement, face à ce dilemme, Ibrahim trouve une solution : il propose à Arthur de devenir arabe. Mais ?l'opération? n'est pas san... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Gribouille_idf
  15 octobre 2018
Quand on y pense, on se demande parfois pourquoi sommes-nous untel et pas un autre ? Cette réflexion nous renvoie in media res au philosophe Paul Ricoeur; notamment son ouvrage « soi-même comme un autre » dans lequel il pose la question de l'identité en mobilisant les notions d' « ipséité » et de « mêmeté ». Mais, laissons de côté ces notions philosophiques relativement complexes.
Dans ce questionnement sur l'identité, Amine Adjina nous simplifie cette interrogation philosophique. Pour cela, il fait appel à deux jeunes garçons: Arthur et Ibrahim. Ils mettent en scène, avec des opposants (la mère d'Arthur, le père d'Ibrahim et la maîtresse), cette inépuisable querelle sur notre part d'identité (à partir de son inscription culturelle)
L'identité pour les adultes est un trou noir comme le constatent Arthur et Ibrahim, les deux jeunes garçons de cette pièce de théâtre. Ils se définissent comme des « copains fraternels »; une formule qui résume bien cette histoire qui, incontestablement, fait réfléchir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
letilleul
  18 février 2018
Voici une pièce de théâtre au plus prêt du questionnement des enfants en primaire confrontés à la différence. Arthur et Ibrahim, c'est une histoire d'amitié qui ne comprends pas pourquoi des différences sont stigmatisées alors qu'ils se sentent si proches. Les dialogues sont tellement vivants que cette interprétation devrait séduire de nombreux enseignants pour ouvrir la parole dans leur classe.
Commenter  J’apprécie          50
WonderBook
  23 février 2018
J'ai lu cette pièce avec plaisir car la répartie des deux jeunes garçons est tellement naturelle, exempte de méchanceté. Une seule chose compte à leurs yeux, c'est l'amitié qu'ils se portent qui doit être plus forte que tout et tous. Leur innocence est criante et leur solidarité émouvante. Ca vous prend aux tripes.  Ibrahim ne comprend pas le dialogue des grands. D'un côté, la maîtresse qui lui dit qu'il est français et qu'il ne peut pas vivre dans son « utopie » parce que c'est impossible, le monde est comme il est et on ne peut pas le changer d'un coup de baguette magique.  D'un autre côté, il y a son père qui lui dit qu'il est arabe et que c'est pour ça qu'on ne l'aime pas ! Et Arthur qui l'aime tout simplement, pour ce qu'il est !
Lien : http://wp.me/p9iL1X-jN
Commenter  J’apprécie          20
Cendrillon93
  18 décembre 2018
Jeune amitié fragilisée par la notion d'identité. Etre français, être arabe...compatible ou pas ? Se lit vite, écriture simple, à la fois naïve et perplexe. Très belle pièce.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Gribouille_idfGribouille_idf   06 octobre 2018
Au début, il voulait pas parler.
Il était comme un zotiste dans sa bulle.
Mais à chaque récré, je le suivais et je restais à côté de lui.
J'avais pas envie de jouer avec les autres.
C'est pas pareil.
Des fois, les autres de l'école nous regardaient à pas jouer ensemble.
Muets.
Ils nous trouvaient trop zibar les autres.
Ils pensaient qu'on avait inventé un nouveau jeu.
Trop ils sont cons les autres.
Ils savent pas voir qu'on faisait pas semblant.
Et Ibrahim, il en a eu marre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
letilleulletilleul   18 février 2018
IBRAHIM (au public). Avant on était copains
ARTHUR (au public). C’est vrai
On était des copains
IBRAHIM. Mais juste copains
ARTHUR. Sans plus
IBRAHIM. On jouait ensemble
ARTHUR. On rigolait
IBRAHIM. On s’amusaIt
ARTHUR. on délirait
Commenter  J’apprécie          20
Gribouille_idfGribouille_idf   06 octobre 2018
ARTHUR. Alors pourquoi tu ne veux pas que je devienne un Arabe ?
LA MERE. Parce que tu es Français.
Il faut naitre arabe.
C'est trop tard pour toi.
Il aurait fallu que moi ou ton père soyons arabes.
ARTHUR. Peut-Être que si tu deviens arabe.
Je pourrais l'être ensuite.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idfGribouille_idf   06 octobre 2018
J'aime regarder comment tu remplis les cahiers.
Même si on comprends pas.
On peut trouver ça beau.
Je trouve que c'est encore plus beau parce que je comprends pas.
Tes mathématiques c'est ma poésie à moi.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : théatre jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
469 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre