AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782715238428
208 pages
Le Mercure de France (12/03/2015)
3.83/5   6 notes
Résumé :
La parole oublie la parole
il est rare que la parole parle
Aram arim ram rama Ararat
De la montagne des neiges se sont tendues vers moi les mains d’une Histoire errante éparpillée dans le désert de l’époque
mains qui cousent des oreillers aux étoiles qui saignent sur les cartes
et l’impression de toucher des éclats de têtes et de corps dans les nuages qui les côtoient

Né en 1930 en Syrie dans une famille paysanne, na... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ThomasSpoketcompagnie
  05 février 2020
Adonis reprend le mythe du déluge et quelques grandes villes mondiales (Londres, Paris...) pour évoquer l'impression de catastrophe qui menace le monde, alors que la nature demeure, fragile, en témoin. La mot et l'amour sont parmi les thèmes abordés, l'un et l'autre liés un fois de plus dans la violence et le mystère.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
NievaNieva   14 avril 2018
Ponts
qui ne sont ni d'eau ni de fruit
que d'erreurs au nom de l'architecture

à chaque erreur l'accès impossible
ouvert au seul soleil et à l'air

écoutant le chant répétitif de l'oiseau dont je ne connais pas le nom
je me demande :
Sa voix vient-elle de sa gorge
ou de ses ailes ?

qui suis-je
pour savoir comment comprendre le jour
quand il se sépare de lui-même
pour s'habituer à devenir nuit ?

qu'il est doux de regarder
la branche faire la cour à une autre branche
et comment dort la rose
sur le cou d'une autre rose
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NievaNieva   11 avril 2018
Le poème dit : « la guerre à l'extérieur a lieu dans mes entrailles »
Ne te cache pas lecteur derrière la langue, cache-toi en elle et n'aie pas peur, la peur est mépris de ce que tu es
le poète ferait bien de conquérir ses forteresses, d'attaquer ses rêves.
C'est comme si j'entendais un homme crier : non je n'ai nul besoin d'être un humain
Commenter  J’apprécie          20
NievaNieva   13 avril 2018
Le poème allume chaque jour sa lampe pour lire ses souffrances et noter ce que ses souffrances ont lu

Une enfant essuie la neige sur le visage d'un ours
Une lune froide offre une allumette à la nuit
Une rue apprend l'art de construire dans une tranchée

tu ne sentiras tes pieds qu'en errant lorsqu'ils troublent les villes et les lointains
murmure Shanghai à mon oreille
Commenter  J’apprécie          10
NievaNieva   15 avril 2018
J'attends que la lune se déchire
dans le ventre d'une femme amoureuse

d'après le calendrier et le hasard qui régit le beau temps la pluie et le vent
nous sortirons à la rencontre de l'avenir
dans des habits que je décrirai plus tard
même si j'ai déjà prévu leur couleur

Peut-être ne suis-je pas encore né
et que ma vie n'est qu'un exercice de naissance ?
Commenter  J’apprécie          10
Ethiquement_EveEthiquement_Eve   11 juin 2021
Qui meublera ce lit pour que le temps et le lieu dorment sur le même oreiller ? et que dira le feu de ce lit à la neige des cieux ? et quand s’éteindront les flammes autour des cous des papillons surgis des forêts de l’amour ?
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Adonis (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Adonis
http://le-semaphore.blogspot.fr/2015/... Lors de l'émission “Cultures d'Islam” diffusée sur France Culture le 04 avril 2014, Abdelwahab Meddeb s'entretenait avec le poète et critique littéraire syrien, Adonis. Adonis (en arabe : أدونيس) est le pseudonyme d'Ali Ahmed Saïd Esber (علي أحمد سعيد), poète et critique littéraire syrien d'expression arabe et française né le 1er janvier 1930. Son pseudonyme se réfère au dieu d'origine phénicienne, symbole du renouveau cyclique. À 84 ans, le doyen des poètes arabes, qui publie depuis 1947, continue de cheminer sur la voie de la rébellion et de la radicalité fondatrices de son œuvre.
Bibliographie Adonis : “Printemps arabes, Religion et Révolution”, La Différence, 2014 “Le Livre”, tome I et II, Le Seuil éd., 2010 et 2013 (ces deux oeuvres sont traduites de l'arabe) Invité : Adonis, poète
“Cultures d’Islam” participe à la levée d’une méconnaissance pour que les références islamiques circulent dans le sens commun et, d’une façon plus ouverte, moderne et polyphonique, approche l’Islam en tant que phénomène de civilisation. Abdelwahab Meddeb, le producteur de “Cultures d'Islam”, s'est éteint dans la nuit du 5 au 6 novembre 2014. Abdelwahab Meddeb était romancier, essayiste, scénariste, traducteur et poète, et il était devenu au fil des années l'une des voix marquantes de France Culture.
Thèmes : Idées| Civilisation| Poésie| Religion| Société| Printemps Arabe| Adonis
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : tamiseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1045 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre