AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012904483
Éditeur : Hachette (06/09/2017)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 43 notes)
Résumé :
J'ai une chose à vous avouer : je suis une serial crusheuse. Un vrai cœur d'artichaut. Jusqu'à maintenant, j'ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur. Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas.
En même temps,  c'est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau! Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint. Sauf que Cassie n'a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu'elle préfère les filles. D'ailleurs ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
Glittery_books
  14 septembre 2017
Dans cette histoire, nous rencontrons Molly Peskin-Suso, jeune fille de dix sept ans, qui est une sérial crusheuse. C'est à dire qu'elle craque sur beaucoup de garçons, jamais deux à la fois par contre ! Mais oui, elle a souvent des "crushs" mais qui ne sont jamais réciproques. Non, notre petite Molly n'a jamais connu le premier amour, le premier copain, les premières fois quoi. Et elle se sent à part, à l'écart de tous à cause de ça, et je sais que c'est souvent le cas à cet âge là. On regarde les copines autour, qui ont toutes eut quelqu'un dans leur vie, et on se dit "mais est-ce que je suis normale? Pourquoi ça ne m'arrive pas ? Qu'est ce que j'ai fait?" et je sais très bien que ce n'est pas quelque chose d'important, qu'à dix sept ans on a la vie devant soi, pour réaliser les premières fois, mais j'avoue comprendre Molly parce que j'ai été comme ça moi aussi. Je pense que c'est par rapport à la société, à toutes les références du genre "majorité sexuelle" etc, mais bref. Je pense que certaines personnes plus âgées ne comprendront pas, ou juste les personnes qui n'ont jamais connu cela, et penseront qu'elle est idiote de se tracasser pour cela, mais je peux vous assurer que ça arrive souvent, et que c'est loin d'être idiot. C'est toute la pression de la société sur les adolescents.
DONC. Molly est une jeune femme "ronde", elle dit souvent qu'elle a des formes et qu'elle se sent un peu "trop" grosse par rapport aux autres. (encore une fois à cause de la société, mais je ne vais pas faire deux coups de gueule contre cette dernière quand même...) et évidemment, il y a des idiots qui lui sortent "tu es jolie pour une grosse". Oui oui. Et elle ne se laisse pas faire, j'ai adoré son caractère d'ailleurs. Elle a du répondant, malgré le petit coeur d'artichaut qu'elle a. (elle a du répondant même face à un crush, c'est pour cela que je dis ça. Sauf à un certain sujet, je vous laisse découvrir lequel.)
C'est l'un de mes personnages féminins favoris. Je n'en peux plus des personnages féminins bourrées de clichés. Dans cette histoire, les personnages féminins sont drôles, adorables, et on s'attache très vite à elles. (surtout à Molly.)
Il y a un autre personnage principal, pour moi, et encore une personnage féminin ouiiii! Et c'est Cassie, la soeur jumelle de Molly. Cassie qui aime les filles, Cassie qui est jolie, Cassie qui est assez extravertie (Oui j'essaye de faire des rimes.) Cassie, dont je suis tombé amoureuse. Ah mais je suis comme Molly, je suis une serial crusheuse hein ! Mais sérieusement, Cassie est tellement.. attachante je dirais. Moins que Molly, mais elle est tellement pétillante, et adorable avec sa copine. Qu'elle connait grâce à sa soeur, rencontre dans les toilettes. (Cela vous intrigue? Il faut lire le livre!)
Cassie est vraiment une soeur incroyable, et protectrice. Alors certes, c'est souvent le cas pour les jumelles, mais c'est tellement plus fort entre Cassie et Molly. Enfin, j'en ai l'impression. Elles se protègent l'une et l'autre, elles se connaissent parfaitement, et l'entente est incroyablement belle à voir, à lire. Jusqu'à un certain moment...
Parlons maintenant des personnages secondaires. Il y a Mina. Ahlala Mina. Elle aussi m'a fait complètement craqué. Elle a un caractère tellement.. eh bien je dirais pétillant. Je l'imaginais toujours avec le sourire, un vrai petit rayon de soleil. J'aimerai tellement en apprendre plus sur elle, sur son passé, sur ses parents, sur sa vie en général. Elle est très intéressante, elle aussi super attachante, et j'ai tellement adoré ce personnage. Comme je l'ai dis, c'est vraiment dommage de ne pas avoir plus de précisions sur elle. Après, ce n'est pas un personnage principal alors je peux comprendre, mais elle est bien plus intéressante que certains qu'on voit plus souvent.
Par exemple Will. Alors excusez moi, il est bien mignon et tout ça, mais ça n'a absolument pas collé avec moi. Je n'ai pas aimé ce personnage. La seule chose que j'ai aimé chez lui, c'est son humour, et encore, Reid le surpasse largement. Donc oui, il sert à l'histoire, mais je ne le trouve pas attachant, pas intéressant, et j'avais envie de sauter les passages où il était présent. Puis le petit côté séducteur avec tout le monde là, hahaha non.
Il y a aussi Max, qu'on ne connait pas vraiment, sauf pour ses petites remarques sur l'intimité des couples hm. Lui aussi ne me plaît pas vraiment, je l'ai trouvé inutile, et pas attachant non plus. Peut-être parce qu'on ne sait rien de sa vie, sûrement même. La seule chose positive, c'est que je le shippe avec Will, voilà.
Olivia, très discrète, mais qui a une certaine importance, surtout vers la fin. Elle m'a un peu touché, même si je ne comprenais pas tellement ses choix, je ne peux pas en dire plus mais elle a bien souffert à cause d'un garçon un peu beaucoup stupide.
Les mamans des jumelles, Nadine et Patty, qui sont tellement touchantes ! Leur relation m'a fait pensé à celle de Lena et Stef dans The Fosters. Beaucoup d'amour, ça fait du bien. Et c'est beau à voir.
Mention spéciale au petit Xavier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
  27 septembre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/27/mes-hauts-mes-bas-mes-coups-de-coeur-en-serie-becky-albertalli/

J'attendais ce bouquin comme j'attends de me démaquiller le soir : Avec une grande grande impatience, les filles comprendront surement haha. Honnêtement, j'avais eu un énorme coup de coeur pour son premier roman « Moi, Simon 16 ans, Homo Sapiens » et je n'avais qu'une hâte, c'était de retrouver la plume de l'auteure qui m'avait tant séduite. Alors quand j'ai su que son dernier bébé allait être traduit en français vous imaginez bien mon hystérie. Je me suis littéralement jetée sur ce livre dès que je l'ai eu entre les mains. Pas le temps d'attendre, il passait en priorité. Malheureusement pour moi, je ne l'ai pas autant aimé que ce que j'espérais. J'ai passé un super moment qu'on s'entende bien, mais l'histoire était pour moi un peu moins attractive que celle de Simon et du coup j'ai moins accroché.

J'avais un peu peur en le commençant, de ne pas vraiment savoir où j'allais mettre les pieds. Je n'avais lu qu'en diagonale le résumé pour essayer de garder un maximum de mystère et du coup j'étais un peu craintive de ne pas aimé le livre.
Pour le coup je vais être tout à fait sincère, j'ai surement bien fait de ne pas savoir exactement de quoi retournait ce bouquin car si cela n'avait pas été du Becky Albertalli je n'aurais peut-être pas sauter le pas. de prime abord le sujet peut-être extrêmement futile : Une ado de 17 ans, qui flash sur des garçons mais qui n'ose jamais aller les voir. Qui n'a encore jamais embrassé, qui n'a jamais eu de relation et qui veut changer ça. Je pense que je suis un peu trop vieille désormais pour adhéré complètement à ce genre de sujet qui ravira à l'inverse les plus jeunes. Et pourtant, il n'est pas question que de ça. Et c'est une jolie surprise de retrouver des thèmes qui sont plus importants et souvent plus délicat à aborder dans la littérature jeunesse et young-adult. En effet, on traite l'homophobie, la bisexualité, les couples homosexuels ayant des enfants, les préjugés que cela peut entrainer mais aussi l'acceptation de soi et de son corps. Autant de thèmes complexe qui sont loin d'être aussi futile que des coups de foudre. C'était vraiment sympa !
Ce thème des crush qu'on pourrait penser un peu niais et honnêtement pas très intéréssant est finalement un prétexte pour aborder l'adolescence et les premiers amours. On y parle de sentiments, de tolérance et de courage. J'ai trouvé que c'était encore une fois très bien fait. L'auteure à une manière très simple et très vraie de nous raconter des histoires. Ce n'est jamais mélodramatique même si par moments c'était un peu cliché ça reste crédible et c'est ce qui compte.

Les premières 100 pages ont été un peu longue.
J'avais un peu de mal à rentrer dans l'histoire, il n'y avait pas trop d'action, pas trop de rebondissements, pas trop de rythme. En fait, je ne voyais pas trop l'intêret à cette intrigue, j'étais déçue, j'étais un peu réticente à continuer même. Et finalement l'histoire est devenue de plus en intéréssante et j'ai été incapable de le lâcher avant de l'avoir terminé. Ça m'est tombé dessus, je ne me suis pas rendue compte que j'étais en train d'arriver à la fin et une fois refermée j'ai vraiment été heureuse d'avoir pu découvrir ce nouveau livre.
Ça ne plaira pas à tout le monde, c'est un livre assez girly qui plaira je pense beaucoup aux filles qu'aux garçons, bien que chacun est libre de lire ce dont il a envie. Ça reste assez léger tout en étant très prise de tête pour notre héroïne haha, c'est décomplexant et ça m'a fait ma soirée.

Ce que je retiendrais de ce livre ce n'est pas forcément l'histoire qui est assez simple, mais plutôt le personnage de Molly.
Elle est hyper touchante. Elle nous est décrite comme une jeune femme ronde, jolie et peu sure d'elle, ce qui déjà n'est pas forcément ce qu'on retrouve partout dans les bouquins. Généralement les filles sont parfaites, mince et confiante de leur charme. Je l'ai vraiment apprécié. Certains aspects m'ont beaucoup fait penser à moi. Son côté naturel et drôle quand elle est en confiance et le fait de se poser mille et une questions avant d'agir m'ont beaucoup fait sourire. Je l'ai trouvé vraiment mignonne et attachante dans le sens où on la suit dans son quotidien, elle tombe sous le charme de garçons très souvent et elle a envie d'avoir une relation sans vraiment se lancer. Elle à ce côté timide qui est très mignon. Mais ce qui était sympa c'est que ce n'était pas que ça. L'histoire ne tourne pas seulement autour de Molly. On aborde aussi les relations de sa soeur, celle de sa famille etc..

Je vous recommande vraiment cette histoire. C'est une histoire toute mignonne à la fois légère mais qui reste très ancrée dans la réalité. C'est un young adult très simple et qui pourtant passe très bien. On ne s'ennuie pas, c'est très addictif, comme je vous le disais je l'ai dévoré en quelques heures à peine, totalement absorbée par le récit. On ne se prends pas la tête, il n'y a pas besoin de réfléchir on se laisse simplement porter par la plume amusante et légère de Becky Albertalli et c'est tout ce qu'on demande. À lire ne serais-ce que pour la notion de tolérance et les thèmes importants qu'on y retrouve !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coquinnette1974
  10 septembre 2017
Merci au site Net Galley et Hachette Romans de m'avoir permis de découvrir ce roman :)
Molly et Cassie, 17 ans, sont jumelles, elles ont deux mamans et Molly a une spécialité : avoir des "crushs", 26 au total ! Mais ils n'ont aboutis à rien, et surtout pas au baiser.
Alors, quand Cassie tombe amoureuse, elle décide d'inventer un plan pour permettre à Molly d'avoir enfin un copain :)
L'histoire parait simple, voir toute bête, mais c'est beaucoup moins léger qu'il n'y parait.
Déjà, j'ai aimé que les jumelles soient élevées par deux mamans, qui ont eu recours à un don de sperme. Elles ont un petit frère, un bébé, lui aussi issu du même donneur. Cela change du schéma de la famille classique, et c'est tout à fait dans l'air du temps.
Les filles sont à un age où elles se posent des questions sur le changement, sur leur évolution, sur l'amour...
Sur le poids aussi car ce sont des fausses jumelles, Cassie a un poids dans la norme alors que Molly se définie comme grosse. Ce qui lui fait se poser des questions, sur son apparence, sur le regard que les autres posent sur elle...
L'écriture est très agréable, les jeunes filles touchantes, l'histoire se tient, et l'ensemble donne un très bon roman pour les adolescentes, mais pas que. L'adulte que je suis a beaucoup aimé cet ouvrage.
Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série est un livre que je recommande chaudement, et à qui je donne avec plaisir quatre étoiles et demie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Gr3nouille2010
  28 octobre 2017
J'ai dévoré ce livre en à peine quelques heures, impossible de le lâcher tant que je ne l'avais pas fini tant la narration est entraînante et captivante. Un beau coup de coeur pour ce roman que l'on doit tous lire lorsque l'on est ado (ou même plus tard, ça n'empêche pas), tellement les thèmes sont bien exploités !
Molly a 17 ans et vingt-six coups de coeur à son actif... qui n'ont débouché sur un rien, même pas un baiser. Elle craque facilement pour un garçon mais ce n'est pas pour autant qu'elle a déjà osé franchir le cap du célibat, au contraire de sa soeur jumelle, Cassie, qui enchaîne les filles. Jusqu'au jour où Cassie se pose avec Mina, rencontrée par hasard, avec deux de ses copains. Alors que les deux soeurs s'éloignent un peu, Mina et Cassie sont déterminée à mettre Will et Molly ensemble. Serait-ce le bon cette fois ?
Il est difficile de faire un résumé convainquant pour ce roman. Même l'officiel ne reflète pas à sa juste valeur son contenu. Je ne suis pas sûre qu'il est simple de montrer à quel point ce livre est génial. Personnellement, je galère à trouver les bons mots...
La plume de l'auteure m'a accrochée dès le départ. Sa façon de narrer les événements, du point de vue de Molly, est très addictive. Il y a un juste équilibre entre la narration et les dialogues, ce qui fait que le texte est très fluide et que l'on tourne les pages sans s'en rendre compte. La façon de parler de Molly peut aussi bien faire grincer des dents que captiver. Pour ma part, j'étais complètement scotchée aux mots employés, ils sont très justement dosés pour une ado : ni insolant, ni trop adulte, pile comme il faut.
Ensuite, les thèmes abordés sont très plaisants. Bon, il y en a beaucoup et ça pourrait ne pas plaire, tant ça pourrait faire cliché mais personnellement, j'ai adoré ! On y trouve les sujets de base comme l'amour, l'amitié, la recherche d'identité, les hauts et les bas de l'adolescence mais il est aussi question de sexualité, de choix d'orientation, de choix de vie qui ne rentre pas toujours dans les "normes", simplement.
L'intrigue est toute simple mais, à travers Molly, l'auteure soulève toutes sortes de questions et de sensations que l'on connaît, que l'on a tous déjà éprouvé : s'éloigner des gens que l'on aime et se poser un tas de question sur l'avenir ; s'enticher de quelqu'un (ou de plusieurs personnes) et vouloir absolument être avec quelqu'un, pour ne pas se sentir rejeté, pour connaître ce que tout le monde connaît, ce que tout le monde à l'air de vivre à chaque instant, etc. On lit tout ça sans se prendre la tête, les mots coulent tout seuls et c'est un vrai plaisir de ressentir les choses plutôt que de chercher à comprendre. Tout coule de source.
Molly est un personnage très touchant. Elle a toujours l'impression d'être en dehors du moule, de ne plaire à personne, de ne rien faire comme personne mais elle exprime tout ça sans pour autant se plaindre, avec beaucoup d'humour même si ça lui fait mal au plus profond d'elle-même. C'est un personnage qui a beaucoup de ressources malgré les apparences.
Cassie, sa soeur jumelle, est son exact opposé. Elle ne se ressemble pas déjà physiquement mais la personnalité et le caractère sont bien différent également. Cassie est beaucoup moins discrète, plus audacieuse, plus tête brûlée. Toutefois, même si elle me paraissait moins posée que Molly, j'ai apprécié découvrir qu'elle pouvait avoir de vraies discutions sérieuses...
Après avoir lu ce roman, je n'hésiterai pas à en lire d'autres de l'auteure tellement j'ai été captivée par cette plume ! C'est tellement addictif et tous les événements sont tellement bien décrits ! On retrouve des sensations éprouvées justement à l'adolescence, sans pour autant se sentir en décalage lorsque l'on est plus vieux. Les mots touchent et on ne peut que les dévorer !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nyfa-Mars
  16 novembre 2017
"Becky Albertalli nous montre une nouvelle fois qu'elle maîtrise son sujet à 100%"
Note : 16 / 20
Molly est une serial crusheuse, elle craque pour des garçons très souvent, d'ailleurs elle en est à 26 crushs officiels. Mais parmi les 26 aucun ne lui a offert un baiser, ni n'est devenu son petit copain. La jeune fille manque de confiance en elle malgré son coeur en or et son humour décapant.
Un jour, dans les toilettes, elle fait la rencontre de la fille idéale! Enfin... Pour sa soeur jumelle. Molly s'improvise alors cupidon à ses heures perdues et sa flèche tombe dans le mille.
Cassie, sa soeur jumelle décide de jouer les entremetteuses pour la remercier. Molly est séduite par le très beau Will, l'ami de Mina -alias la fille idéale pour Cassie-. le crush numéro 27 pourrait peut-être être le bon. le sera-t-il vraiment?
Mes hauts, Mes bas & Mes Coups de coeur en série est un roman qui a de quoi séduire. Comme son roman précédent Becky Albertalli tape fort en proposant des thématiques d'actualité, des personnages 100% attachants et une écriture teintée d'humour.
Molly (notre personnage principale) est une jeune fille peu sûre d'elle concernant son physique, elle est un peu ronde et a tendance à se dévaloriser, surtout que 'à côté d'elle sa soeur jumelle Cassie est une bombe. Toutefois, Molly a tout un tas de qualités : elle a un don pour la décoration et pour la cuisine.
Molly est un personnage très rafraîchissant, que j'ai beaucoup apprécié dès le départ pour son auto-dérision. Elle ne se prend pas la tête et ne tourne pas autour du pot pour dire les choses franchement. Molly est l'atout principal de ce livre car elle n'hésite pas à dépeindre ses défauts et à montrer que la vie n'est pas toujours aussi belle qu'une photo Instagram ; elle pointe les stéréotypes du doigt et se moque gentiment de ses compères. BREF, j'ai aimé sa personnalité mordante et son sens de la repartie qui m'a fait bouger les zygomatiques tout le long de ma lecture. L'adolescente est loin d'être héroïne de roman clichée -et ça fait du bien - parce que tout le monde peut se reconnaître en Molly.
Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus. La famille déluré de Molly m'a fait sourire tout le long de ma lecture. Il faut dire que Molly a une famille hors normes: elle a deux mamans, une soeur jumelle et un petit-frère qui n'a pas le même ADN qu'elle. Pour moi, qui a tendance à repousser les idées préconçues qu'une famille ne se définie pas par le sang, j'ai été ravie. Mes hauts, Mes bas & Mes Coups de coeur en série aborde l'homoparentalité avec tendresse, et Becky Albertalli arrive à parler de sujets d'actualité dans son roman, comme le mariage entre personnes du même sexe, ce qui m'a vraiment touchée. Je dois dire que le roman est une petite ode à la tolérance et surfe avec humour sur les stéréotypes sur la religion, la famille ou bien la couleur de peau. Comme vous l'aurez compris, j'ai été conquise par sa famille si particulière et par leur combat contre les idées préconçues.
Évidemment à côté de sa famille, Molly nous plonge dans les délires des adolescents autour d'elle. Sa soeur jumelle Cassie et Mina (la fille rencontrée dans les toilettes) deviennent vite des personnages incontournables par leur humour, leurs plans foireux et leur enthousiasme à jouer les entremetteuses. Les sujets sur les adolescents sont toujours autant bien abordé avec Becky Albertalli : elle nous montre une nouvelle fois qu'elle maîtrise son sujet à 100%. Que ce soit quand elle aborde l'utilisation des réseaux sociaux au quotidien ou bien lorsqu'elle décrit les éternels problèmes de l'adolescence.
Oui, ce fût une bonne lecture. Mais... Malgré toute la bonne volonté du monde, je me suis quelque peu ennuyé parfois. Molly est toujours dans cet sorte d'entre-deux où elle se tient en retrait avec les autres, et j'aurais aimé qu'elle sorte de sa coquille un peu plus (combien de fois j'ai eu envie de lui mettre un coup de pieds aux fesses?). J'ai aussi été un peu déçue par la romance -non pas qu'elle soit terriblement mignonne-. Je ne serais dire si Molly m'a vraiment convaincue par ses sentiments. Il m'a manqué quelque chose entre ces deux-là (non non pas de spoiler sur le "futur" de Molly). Peut-être est-ce finalement le fait qu'ils possèdent tous les deux un caractère réservé. D'un côté j'ai aimé leur pudeur, de l'autre j'aurais aimé plus de développement entre eux deux. Après évidemment c'est une appréciation personnelle et ça n'a pas gâché ma lecture, loin de là, j'ai même frôlé le coup de coeur de peu avec ce roman.
~∇~
Les points positifs :
- Un personnage principal très réaliste
- Des sujets très bien abordés
- L'humour des personnages
- Une romance mignonne
Les points négatifs :
- Un peu plus de développement concernant la romance
Bilan: Après Moi, Simon... et la lecture de ce livre je dois avouer que Becky Albertalli a un don pour parler de l'adolescence. Elle aborde des sujets sensibles et d'actualité (l'homoparentalité) avec talent. Ses personnages au franc parlé sont extrêmement rafraîchissant. Dommage que le suspens sur l'issue de l'histoire ne soit pas vraiment au rendez-vous. Néanmoins j'ai passé un très bon moment.
Lien : https://masquedutemps.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
faelifaeli   20 décembre 2017
Encore une de mes caractéristiques : si quelqu'un constate que je suis triste, ou me demande ce qui ne va pas, ou m'implore de ne pas pleurer, ça revient à ordonner à mon organisme "VAS-Y, PLEURE". Ce qu'il fait sur commande, même si je ne suis pas vraiment triste. A moins que je porte continuellement des fragments de tristesse en moi, qui n'attendent que d'être reconnus et nommés.
Commenter  J’apprécie          10
faelifaeli   20 décembre 2017
- Comment est-elle ?
-Cassie ? (Pause.) Je ne sais pas. Elle n'a peur de rien.
- Je doute que ça existe vraiment, les gens qui n'ont peur de rien, répond-il.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Becky Albertalli (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Becky Albertalli
Vidéo de Becky Albertalli
autres livres classés : HomoparentalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

Qui est la première personne à savoir que Simon est gay?

Nick
Leah
Martin
Abby

11 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens de Becky AlbertalliCréer un quiz sur ce livre
.. ..