AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cécile Ardilly (Traducteur)
ISBN : 222119344X
Éditeur : R jeunesse (23/03/2017)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 17 notes)
Résumé :
L'uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon !
Liv (ne l'appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu'il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d'uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes.
Commence alors l'Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d'obtenir ce qu'il veut, c'est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seul... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
liredelivre
09 mai 2017
Cat Clarke is back ! On ne l'avait plus lue depuis Perdue et retrouvée, elle nous est revenue avec une roman doux comme un bonbon et aussi pétillant qu'un feu d'artifice. Opération Pantalon est une histoire vive, colorée et intelligente, à dévorer dès 9/10 ans. En famille, entre amis, pour quelques heures de franche rigolade et d'échanges sérieux. Pour en parler. C'est un coup de coeur chavirant pour ma part ♡
Olivia préfère qu'on l'appelle Liv. Elle préfère le skate aux poupées. Elle aime porter des jeans et a horreur des jupes et des collants. Tout ce que son entrée au collège Bankridge lui sera finalement obligatoire. L'uniforme pour les filles consiste en une jupe courte, une chemise et un collant en laine - qui démange ! Là où les garçons ont droit au classique jean noir. Et que dire des enseignants qui n'acceptent pas de l'appeler Liv, du comportement de Maisie et des brimades de Jade ? Heureusement, il y a Jacob. Et l'Opération Pantalon.
Pour être honnête, j'ai commencé Opération Pantalon sans penser une seule seconde que je passerai un aussi bon moment avec ce roman. Okay, j'aime Cat Clarke et ses récits d'amour depuis ma lecture de Confusion. Alors Opération Pantalon me faisait de l'oeil mais je n'était pas d'emblée tout feu tout flamme. Il y a toujours en moi cette angoisse du « nouveau roman », plus encore lorsque l'auteur change de registre/thème/cible. Une angoisse très souvent infondée...
Opération Pantalon, un roman jeunesse ? Oui... Liv, le personnage principal, entre en 6ème, a des préoccupations et des jeux de son âge (et de celui de son petit frère). Le ton est léger, le format du roman court. Et à la quatrième de couverture le lecteur sait déjà qu'il sera face à une histoire contemporaine simple et divertissante. ... et non ! Liv est une jeune fille intelligente et drôle. Une préado qui se pose des questions sur son corps et ce qu'elle ressent. Et son histoire est beaucoup plus efficace que simple, Et aussi sérieuse que divertissante.
Opération Pantalon, un roman d'actualité ? Assurément ! Qu'on le prenne au second degré ou qu'on prenne justement le temps de parler de son fond. le personnage de Liv permet d'aborder de nombreuses questions. Pour les plus jeunes lecteurs, c'est l'occasion de se comprendre et/ou de comprendre les autres, dépasser un bon moment, de découvrir un récit qu'on ne voit pas toujours en littérature jeunesse. Pour les plus grands, Opération Pantalon reste un moment tendre, à l'écriture vive et à l'humour omniprésent.
Opération Pantalon, une opération réussie ? Immanquablement ! Je suis tombée sous le charme de tout ce que renferme ce roman et des personnages de Liv et Jacob. Finalement, ce n'est pas seulement l'histoire déjeune fille qui se bat pour ses droits et l'égalité, pour qu'on respecte ses choix et qu'on se respecte les uns les autres. le récit va au-delà, plus loin que cela. Il est question d'amitié et d'aveux, d'acceptation de soi et des différences des autres. Opération Pantalon, c'est un roman pour s'ouvrir aux autres et à soi-même.
Opération Pantalon, un roman à lire ? La réponse est évidemment oui ! Cat Clarke sait aussi parler aux plus jeunes et nous le démontre brillamment avec ce (premier) roman jeunesse, qui n'est en fait pas si jeunesse que ça. Beaucoup de rires, beaucoup de surprises vous attendent. Certes, un public plus grand verra des révélations venir. Mais, assurément, à la fin, vous serrerez tous ce roman contre votre coeur, comme pour prendre les personnages que vous venez de rencontrer et de laisser dans vos bras, comme pour les remercier de ce qu'ils vous ont faire vivre et ressentir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Gr3nouille2010
29 mars 2017
J'avais peur que ce roman soit tourné de façon trop "banale", que tout soit trop simplifié, mais comme c'est un Cat Clarke, j'ai tenté malgré tout. Et je me suis lourdement trompée dans mes appréhensions ! Il est loin d'être banalisé. À défaut d'être parfait, parce qu'il y a quand même quelques points négatifs (mais très peu), il véhicule de beaux messages et le thème principal est très bien exploité. C'est un beau roman à découvrir !
Liv a 11 et se doute depuis toujours qu'il est une fille plutôt qu'un garçon, malgré les apparences. S'il s'habille et se coiffe comme un garçon, il n'en a malgré tout parlé à personne.
Lorsqu'il découvre le règlement dans le collège dont il va faire son entrée, il panique. le port de l'uniforme est obligatoire : jupe pour les filles, pantalon pour les garçons ; et il n'a aucune envie de porter une jupe pendant les années à venir...
Après plusieurs tentatives pour changer ce règlement trop stricte, il lance l'Opération Pantalon. C'est risqué mais il n'a plus d'autres choix pour se faire entendre...
Parlons du positif d'abord car il y en a quand même beaucoup ! Tout d'abord, même si Liv ne serait pas transgenre, le fait de faire quelque chose pour que les filles puissent également mettre un pantalon est une bonne chose en soit. Pourquoi ne pas leur laisser le choix ? L'auteure soulève cette question. Ça reste un peu plus délicat parce que Liv a une bonne raison de se rebeller contre ce règlement. Il est peut-être une fille en apparence mais il sait que c'est un garçon, alors porter une jupe n'est autre qu'une torture pour lui, c'est complètement déplacé... Toutefois, il ne peut pas donner la vraie raison de sa proposition de changement du règlement, puisqu'il n'est pas prêt à révéler son secret. Et c'est compréhensible, puisque rien que le fait qu'il ait deux mères posent déjà problèmes à certains camarades de sa classe, qui ne s'y privent pas pour le harceler et le rabaisser...
Malgré tout, Liv trouve des alliés. Peu, mais suffisamment pour qu'il se sente en confiance et qu'il ose mettre son Opération Pantalon à exécution, malgré les lourdes conséquences qui pourraient en découler.
L'auteure à gérer son sujet avec brio ! On se retrouve facilement en Liv, du moins, on ressent facilement ce qu'il ressent lorsqu'il se fait harceler, lorsqu'il se questionne... Ce qu'il vit n'est pas si simple, toujours à cause du regard des autres et j'ai trouvé que l'auteure a bien amené toute cette histoire de différence.
Les messages sont magnifiques dans ce roman ! Accepter qui l'on est, s'assumer même si c'est difficile (parce qu'on est rarement seul à avoir quelque chose de différent des autres, c'est un fait), avoir confiance aux personnes qui en valent vraiment la peine et ignorer les autres...
Quelques passages sont prévisibles, notamment cette Opération Pantalon et sa conclusion, mais c'est un vrai plaisir de suivre Liv dans son apprentissage de la vie, dans son évolution pour s'assumer tel qu'il est et avec qui il vit.
L'autre petit bémol pour moi concerne l'âge des personnages. Ils sont censés avoir 11 ans mais ils paraissent un peu plus vieux, 15/16 ans, dans leur façon de parler, de réfléchir, de voir les choses. Ça ne pose pas vraiment problème, ça ne cadre juste pas avec l'âge que l'auteure a voulu leur donner, simplement.
Et ça n'empêche pas de ressentir quelque chose pour eux ! On est à fond avec Liv, quoiqu'il fasse, parce que c'est juste énorme comme il ne se laisse pas démonter par toutes les critiques. Il a trouvé un allié de choix en Jacob, qui est juste génial lui aussi. Très compréhensif, honnête, ouvert, protecteur, loyal... Un régal à suivre ce personnage ! D'autres sont plus difficiles à apprécier (si cela est possible d'ailleurs), comme Jade et sa complice, car ce sont les pestes pures et dures du collège. Des filles qui se prennent pour des grandes et qui font leur malines (on en a tous connu). C'est terrible ce qui peut sortir de leur bouche mais on peut constater que ce n'est pas directement de leur bouche justement...
Enfin, mes deux personnages préférés dans ce roman, les mères de Liv. Je les jalouse complètement, j'aimerais beaucoup être comme elles avec mes propres enfants. C'est fou tout l'amour qui se dégage d'elles et ça fait du bien !
Un roman plein d'émotions malgré les petits bémols que j'ai rencontrés. Il y a de magnifiques messages à découvrir, remplis d'amour et d'amitié. C'est un roman qui fait du bien au moral, qui rappelle à n'importe qui à quel point il est important, pour soi, de s'accepter, de s'assumer et de vivre tel que l'on en a envie, qu'il ne faut pas se laisser diriger par d'autres. Liv est allé jusqu'au bout de son idée et, même si ce n'est pas en avouant son secret d'entrée de jeu, il ne s'est pas remis en question sur ce qu'il est réellement, au fond de lui.
Un roman magnifique à découvrir à tous les âges !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Chtitepuce
26 mai 2017
Je me lance toujours dans un Cat Clarke avec l'avidité d'avoir le coeur qui explose. C'est assez peu arrivé, mais je dois lui reconnaître ce talent de sortir des sentiers battus et de le faire avec justesse.
Olivia Spark a onze ans et malgré son prénom plutôt féminin, il se sent plutôt garçon et préfère se faire appeler Liv.
Liv a su mettre un étiquette sur ce qu'il est, un transgenre, mais il n'a pas encore réussi à dévoiler son secret à sa famille et sa meilleure amie. A vrai dire, avec ses deux mamans et son petit frère, il est plutôt heureux et peut faire ce qu'il veut jusqu'à la rentrée dans son nouveau collège. Dans celui-ci l'uniforme est de mise et surtout les jupes sont obligatoires pour les filles alors même si Liv se sent garçon, il ressemble bien trop à une fille. A onze ans, Liv livre son premier combat pour la liberté.
Opération pantalon est un roman jeunesse assez court avec une intrigue originale et simple qui fonctionne à merveille. Cat Clarke ne tombe pas dans la facilité et la mièvrerie. Avec sincérité, elle nous décrit le quotidien de Liv qui doit affronter les conventions sociales tout en essayant de rester lui-même, celui qu'il a choisi d'être.
Sur ses épaules pèsent le poids de son secret, de sentiment encré en lui qu'il est un garçon qu'importe comment la nature l'a fait. Il doit affronter les moqueries et l'ignorance des adultes et des enfants. Très vite, Liv est victime de harcèlement par deux filles de sa classe vite rejoint par sa « meilleure amie ». Cette dernière (dont je ne me souviens plus du nom) n'arrive pas à accepter que son ami soit différent, qu'il n'est pas envie d'être populaire si c'est pour être méchant, qu'il n'accepte pas les injustices. Elle va donc lui tourner le dos et faire parti des persécutrices.
Heureusement Liv n'est pas seul, il va réussir à s'intégrer à une bande d'amis qui vont le soutenir tout au long de cette « opération pantalon ». Et oui, Liv a décidé qu'il n'a pas laissé un règlement désuet décide de sa façon de s'habiller et de son confort quotidien. Au départ, le garçon reste plutôt silencieux sur son projet et ce qu'il subit. Il préfère mentir à ses mamans plutôt que de leur faire du mal en avouant que les autres le maltraitent. Il faut dire que les autres ne rigolent pas que son côté étrange, ils n'hésitent pas à injurier la famille de Liv qu'ils trouvent anormale.
Avec Opération pantalon, Cat Clarke met le doigt sur une réalité de la vie. Encore bien trop de gens n'hésitent pas à juger la différence. Une différence qui les dérange, sans se soucier de la souffrance des personnes qu'ils maltraitent de leurs mots et leurs gestes. Même si le public visé est plutôt jeunesse, qu'importe notre âge de lecteur on ne peut que être touché par ce que subit Liv. Et si il n'est pas parfait, il apprends au cours du roman à sortir lui aussi des clichés et des préjugés. Un beau message de respect et de tolérance!
Lien : https://lapucealoreilleblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
17 avril 2017
Liberté, égalité, pantalon !

J'ai lu tous les romans de Cat Clarke. Des romans pour jeunes adultes que j'ai beaucoup aimé pour la plupart. Avec Opération Pantalon, elle propose quelque chose de très différent en parlant de sujets encore tabous aujourd'hui, des sujets donc très difficiles à aborder. Elle a choisi de parler du transgénérisme, de l'homoparentalité, et comme vous pouvez l'imaginer, du regard des autres pas toujours compréhensif, ni bienveillant. Je n'avais encore rien lu à ce sujet et c'est vrai que je ne savais pas à quoi m'attendre. Et je n'ai absolument pas été déçue. La lecture est assez déroutante au début du roman, mais on ne peut que s'attacher à notre jeune héros qui ne manque pas de faire passer un message de tolérance. Et cela avec fraîcheur. Avec humour.

Liv est un garçon dans le corps d'une fille. C'est ce qu'il ressent depuis plusieurs années et il a toujours gardé ce secret pour lui. Il n'a pas encore réussi à l'avouer à sa meilleure amie, ni à ses deux mamans. Il vit avec, tout simplement. Mais lorsqu'il entre au collège, le code vestimentaire de l'établissement lui pose problème. Les filles doivent porter des jupes. Les garçons, des pantalons. Liv ne se sent pas bien lorsqu'il porte une jupe et il aimerait changer cette règle. Parce que finalement, chacun devrait être libre de porter un pantalon ou bien une jupe.

J'ai adoré Liv. J'avais peur de ne pas réussir à me mettre à sa place, de ne comprendre ce qu'il vivait mais je me trompais totalement. Liv est adorable. Liv est un battant. Liv donne envie de se battre à ses côtés. Il tient beaucoup à l'Opération pantalon et il va jusqu'au bout. Il ne veut pas non plus se résigner et c'est bien courageux de sa part.

Opération Pantalon est un roman pour la jeunesse avec un jeune héros de onze ans, mais il peut très bien se lire à tout âge. Les plus jeunes personnages sont extrêmement matures et nous impressionnent. Je pense à Liv bien sûr, qui tente de changer les choses. Mais aussi et surtout à Jacob qui appréhende la différence de Liv comme il faut et à qui on dit merci. On en oublie presque aussitôt les moqueries auxquels Liv est confronté parce qu'il a deux mamans, parce qu'il n'est pas comme tout le monde. L'auteure nous met face à la réalité, certains comprendront, d'autres pas et ces derniers peuvent être très méchants. Ce roman ne peut que faire passer un beau message aux jeunes lecteurs. On les invite à accepter la différence, sous toutes ses formes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lirado
29 avril 2017
Après ma lecture du roman George de Gino Alex, j'ai eu envie de découvrir le roman de Cat Clarke, Opération pantalon, qui aborde le même sujet (la transsexualité) pour la même catégorie d'âge ( les 9-12 ans). Je n'avais pas dans l'idée de comparer les deux romans, mais à choisir, je crois que George à mieux réussi son pari qu'Opération pantalon.
Je m'explique. le résumé de la quatrième de couverture annonce clairement que le thème du roman est la transsexualité et qu'on va suivre Liv, une jeune transsexuelle qui entend défendre le droit pour les filles à porter le pantalon. Egalité des sexes face à une mesure clairement rétrograde, nous sommes d'accord.
A peine le livre commencé, je me suis trouvée agacée car Cat Clarke a fait un choix qui de mon point de vue est de trop. A la transsexualité de son héroïne, elle combine le thème de l'homosexualité parentale puisque Liv a deux mères. Et là en tant que lecteur, alors même que je suis totalement d'accord pour dire que la transsexualité et l'homosexualité parentale sont deux thèmes qui doivent être abordés en littérature jeunesse, on se dit que ça fait quand même un peu trop pour une seule et même personne. Sans compter ceux qui se diront que Liv est transsexuelle parce qu'elle a deux mères… (mais franchement ce type de discours serait assez nauséabond…)
Même si ce choix me paraissait un peu de trop, j'ai laissé au roman Opération pantalon toutes ses chances. J'ai trouvé que Cat Clarke traitait très bien le thème de l'homosexualité parentale. La manière dont Liv vit au sein de sa famille et la perception qu'on les uns et les autres de l'homosexualité de ses mères est évoquée avec beaucoup de justesse. Il y a ceux qui acceptent, et ceux qui la harcèlent.
Cat Clarke aborde aussi très bien la question de l'égalité filles-garçons autour de la thématique de l'uniforme. La mesure qui consiste à dire que les filles doivent porter des jupes, et les garçons des pantalons, est complètement rétrograde et évidemment on adhère totalement à la lutte de Liv.
Alors pourquoi glisser dans tout ça le thème de la transsexualité ? Car pour le coup j'ai trouvé que Cat Clarke manquait d'énormément de profondeur dans le traitement de ce sujet, qu'elle avait pourtant déjà abordée dans A Kiss in the dark, de manière plus convaincante. Liv se sent garçon mais ensuite…toute l'histoire est focalisée, cristallisée sur son désir de porter le pantalon parce qu'elle se sent garçon à l'intérieur,…et depuis quand une fille non transsexuelle ne pourrait pas avoir également ce désir ?
C'est là que je reprends ma comparaison avec le roman George d'Alex Gino. L'auteur avait bien mieux réussi à me faire partager le mal être de son jeune héros, alors que pour Liv, je n'ai pas du tout eu le même sentiment. Cet aspect est pour moi traité de manière beaucoup trop superficiel, alors que cela aurait dû être le coeur du roman.
En conclusion, on achètera ou lira ce roman plus pour la manière dont il traite la question de l'homosexualité parentale, l'égalité filles-garçons, que pour la question de la transsexualité, pourtant largement pointé dans le résumé d'Opération pantalon.
Lien : http://www.lirado.com/operat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
FloreoFloreo21 avril 2017
En vrai, on n’en a pas rien à faire. Bien sûr que ça nous atteint. Et ça fait mal d’entendre les gens dire ces choses sur vous. Mais avec le temps, la douleur se transforme. Au début, ça brûle et ça transperce, comme si on vous plantait un poignard en plein cœur. Et puis à force d’entendre les mêmes insultes encore et encore, la douleur se mue en une sorte de souffrance sourde et palpitante – comme une rage de dent. Une douleur en arrière-plan qu’on arrive à ignorer plusieurs minutes d’affilée, sauf quand on est allongé dans son lit la nuit, et qu’on ne parvient pas à trouver le sommeil. C’est là que ça fait vraiment mal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier17 avril 2017
- Écoute, désolée que tu n'aies pas été invitée. Peut-être que si tu faisais plus d'efforts pour t'intégrer, les gens t'apprécieraient davantage.
- Qu'est-ce que tu sous-entends?
Elle poussa un soupir exaspéré.
- Je ne sais pas ! Ton petit numéro avec le pantalon... tu es tellement... Pourquoi tu ne peux pas être comme tout le monde?
Cette remarque me coupa le sifflet. Je la dévisageai. J'eus du mal à reconnaître ma meilleure amie. Depuis combien de temps avait-elle ça sur le coeur?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liredelivreliredelivre09 mai 2017
La vraie raison pour laquelle j'ai cessé d'aller nager est bien simple.
Mon corps se transformait. Et ça me semblait très très anormal.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Revanche

Où Jem et Kai se rencontrent pour la première fois?

Dans le jardin de Kai
A la rentrée du collège
A l'emménagement de Kai
Dans le jardin de Jem

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Revanche de Cat ClarkeCréer un quiz sur ce livre
. .