AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782957863402
413 pages
Éditeur : Caroline Amoretti (03/07/2021)
5/5   14 notes
Résumé :
Trois femmes. Une Américaine, tout juste débarquée à Paris pour lancer son concept qui devrait révolutionner l’industrie du mariage… et deux Parisiennes. Les nouvelles voisines de Rose s’appellent Chloé et Isabelle. L’une vend du rêve dans une belle joaillerie du Ier arrondissement, l’autre est mariée avec trois enfants et une maison à la campagne.
Même adresse, même milieu, tout le reste les oppose.
Barricadées dans des vies bien établies, elles ne fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
5

sur 14 notes
5
13 avis
4
0 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

gaelledujardin
  18 juillet 2021
Je voulais vous parler d'un livre que j'ai dévoré ces deux derniers jours. Il s'agit de "Toutes elle" de Caroline Amoretti. Déjà, je tiens à remercier Caroline pour sa confiance lorsqu'elle m'a confié la lecture de son roman.
Dans ce roman très féminin, nous partons à la rencontre de trois femmes. Rose, jeune américaine débarquée à Paris, pleine d'ambition, à la tête d'une entreprise florissante, fraîchement mariée et donnant tout pour sa carrière et celle de son mari. Chloé, jeune femme travaillant dans le domaine de la joaillerie de luxe, mariée et heureuse, vivant une vie à 200 à l'heure et ne se sentant pas encore prête à entamer une maternité. Et Isabelle, auparavant femme active avec une belle carrière et maintenant, mère de 3 enfants et femme de... Ces trois femmes n'ont à priori rien en commun à part la cage d'escalier de l'immeuble qu'elles habitent et où elles se croisent régulièrement... Et pourtant !
L'auteure nous parle, en alternant les points de vues de ces trois femmes, de leur quotidien, questionnant la maternité, le couple, mais surtout nous invitant à nous questionner sur la femme dans la société actuelle. Est-il plus facile aujourd'hui d'être une femme ? Ne passons nous pas notre vie entière à nous juger, nous faire juger, nous mettre la pression pour coller à ce que la société attend de nous ? Pour coller à un idéal qui nous complexe ? Parce que c'est ça être femme aujourd'hui, essayer de tout concilier, devoir parfois choisir entre une carrière et des enfants, ou tout mener de front mais peiner à garder le contrôle. Et que devient le couple quand bébé arrive? Et cette liberté, cette insouciance que l'on avait, doit on lui dire au revoir ?
L'auteure a su créer des personnages de femmes magnifiques, touchantes, humaines, fortes et fragiles à la fois et auxquelles on s'identifie tellement.
La plume de Caroline Amoretti est vraiment très belle, fluide et totalement addictive. On se retrouve à tourner les pages et à ne plus pouvoir quitter ces femmes auxquelles on s'est réellement attaché.
Je me suis souvent reconnue dans leurs quotidiens. Isabelle bien évidemment, car je sais quelles sont les difficultés de gérer 3 enfants, de se sentir jugée par tous quant aux choix que l'on fait pour ses enfants, mais aussi Chloé qui m'a fait penser à celle que j'étais avant la naissance de ma première fille. Et puis Rose, qui m'a rappelé la jeune active que j'ai pu être au début de ma carrière.
Vraiment un magnifique roman féminin et féministe qui nous questionne et dont on ressort avec l'envie de bousculer l'ordre établi, de se battre encore et toujours pour notre droit au bonheur. N'hésitez pas, lisez ce livre, vous êtes assuré de passer un très bon moment de lecture.
Ps: ce livre m'a rappelé certains romans publiés chez Charleston. On y retrouve tout à fait le côté héroïne engagée. Une vraie plume à découvrir absolument!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
quandleslivresnousparlent
  13 octobre 2021
Je me suis enveloppée dans une bulle de douceur pendant deux jours. J'ai ri, j'ai pleuré avec ces trois femmes. Elles sont belles. Elles sont fortes. Elles sont touchantes. Elles sont nous ou alors on est toutes elles.
Rose, Isabelle et Chloé habitent le même immeuble. Elles se croisent dans l'escalier, se lancent un vague bonjour le matin, attendent ensemble l'ascenseur dans un silence gênant. Ces trois femmes ne partagent rien excepté le même pallier. Pourtant, elles vivent toutes les trois à cent à l'heure. Rose est une businesswoman américaine, tout juste arrivée à Paris avec le lancement de son entreprise « Marry me » qui propose des mariages sur mesure. Elle enchaîne les rendez-vous avec les futurs mariés, les déjeuners avec son équipe, les séances de footing, kickboxing et yoga et les soirées de coaching pour redonner confiance à son mari, William. Chloé, parisienne trentenaire, travaille dans le milieu de la joaillerie. Avec son grand sourire et ses talons aiguilles, elle vit (comme son mari JB, avocat) pour son métier qui le lui rend bien avec les primes et promotions qu'elle obtient. Enfin, Isabelle est une maman au foyer qui jongle entre les allers et retours pour accompagner les deux grands à l'école, les biberons de la petite dernière, les plats faits-maison et la tenue de son appartement.
Dans ce roman à trois voix, ces femmes vivent les unes à côté des autres en se croisant le moins possible, en se jugeant, en inventant la vie de leurs voisines. Et pourtant, il va suffire de plusieurs petits événements dont notamment le confinement, pour que ces voisines se rencontrent enfin. Elles vont ouvrir leurs portes, retirer la carapace qui les protège pour se tendre la main, s'appuyer les unes sur les autres et créer une très belle amitié.
L'histoire aborde des thèmes forts comme la maladie, la maternité, le couple et la confiance en soi avec beaucoup de douceur et de réconfort et sans porter aucun jugement. Un roman touchant qui fait du bien. Il y a à la fois beaucoup de douceurs et de forces dans cette histoire.
Un roman qui nous apprend à regarder avec sincérité les gens qui nous entourent sans poser de conclusions hâtives, ni les juger.
L'histoire met joliment en avant les femmes qui mènent souvent des vies assez denses pour concilier vie privée, vie professionnelle, rêves et espoirs. le roman interroge sur la place des femmes dans la société actuelle où elles sont jugées, se jugent mutuellement et sont très souvent sous pression pour correspondre au modèle type de la « femme parfaite ». Chloé, Isabelle et Rose nous invite à nous mettre à nu, à oser montrer nos fêlures, à raconter nos doutes, à demander de l'attention et du réconfort, à arrêter de tout porter seule, à se tendre la main et à devenir une amie et une confidente pour les femmes qui nous entourent et pour nous-même.
Un des plus beaux et touchants romans que j'ai lu ces derniers mois.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ql_livres
  22 septembre 2021
Un roman dans lequel nous allons suivre trois femmes, qui ne se connaissent pas en vivant toutes les trois dans le même immeuble. Rose, une Américaine, qui vient juste d'arriver sur Paris avec son mari, elle lance son concept qui va révolutionner l'industrie du mariage. Isabelle, mariée et maman de trois enfants qui a "lâché" son boulot et qui est maintenant au foyer. Et Chloé, vendeuse dans une jolie joaillerie du 1er arrondissement, toujours bien mise, elle adore son travail.
Toutes les trois la même adresse, et pourtant elles ne font que se croiser, avec juste un bonjour.
Quand le destin va s'en mêler, les choses vont changer. Trois femmes que tout oppose, et pourtant la solidarité va tout faire basculer.
Ce roman a été à la limite du coup de coeur, j'ai retenue mes larmes, mais j'ai eu mal au coeur, tellement mal pendant une partie du livre.
Caroline nous parle des femmes de la vie d'aujourd'hui, avec tout ce que cela implique. Chacune à une vie différente, chacune à ses soucis, ses façon de faire et malheureusement quand la maladie frappe il faut tout revoir.
Dans ce roman, on aborde le choix des femmes entre carrière et maternité, la vie de famille et les piliers du mariage, l'ouverture sur l'autre, le désir d'avancer, la maladie, la résilience, l'amitié et la sororité.
Quand le travail prend le dessus sur le couple, quand la routine peut devenir passante, quand la femme peut se sentir encombrise et comment la maladie peut tout prendre mais aussi apporter beaucoup.
Je l'ai terminé il y a deux jours et pourtant j'y repense encore, je me suis beaucoup attaché à Isabelle.
Les personnages sont tellement bien décrits qu'on arrive à ressentir leur émotions. Chacunes à son trait de caractère bien définis, et c'est ce qu'il fait d'elles ce qu'elles sont devenues.
J'aimerais beaucoup qu'il y ait une suite pour savoir ce que deviennent ces familles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Apollonie
  14 août 2021
Toutes elle est un beau roman, une belle histoire, un shot de tendresse pure. Dès les premières pages, J'ai eu le sentiment très doux que j'étais assise sur un banc, très haut, aux côtés de Caroline et que nous regardions ensemble évoluer le destin de ces trois femmes. Épaule contre épaule, balançant nos jambes dans le vide, Caroline me racontait leur histoire et je me laissais bercer par sa voix.
Toutes elle, c'est un beau roman, une belle histoire qui parle de la vie des femmes, de trajectoires contrariées, de résilience et de regards perdus et retrouvés : on se croise sans se voir, on vit ensemble en se tournant le dos, on fonce tête baissée, on devient le spectateur atterré de sa propre vie. Et un jour, le regard se lève et on voit enfin. Et un jour, une main se pose sur notre épaule. Et un jour, on se décide à lâcher le volant, à rétrograder, à s'arrêter sur le bord du chemin. À ouvrir la portière pour contempler le champ de tournesols devant soi.
Respire, m'a dit Caroline, tu n'es pas seule. Il suffit de donner un sourire et de s'ouvrir… aux autres, à soi, à la vie.
Tout au long de ma lecture, j'étais avec Rose, Isabelle et Chloé, mais surtout tu étais avec moi, Caroline. Et j'étais bien, sur ce banc, avec toi. Et j'étais mélancolique de le quitter.
Mais en me levant, tu m'as retenue par le bras et tu m'as dit en souriant : « À bientôt ! » et je suis partie avec cette promesse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
aureliesautereau
  30 septembre 2021
Je viens de refermer le livre de Caroline Amoretti, après avoir tourné chaque page avec une envie et un plaisir grandissant à mesure que j'avançais dans le récit.
Toutes elle, c'est l'histoire de Chloé, Rose et Isabelle. Elles se croisent dans l'immeuble et imaginent leurs vies, a priori opposées. Chacune d'elle va devoir composer avec les aléas de la vie : travail, couple, maternité, maladie, thèmes abordés avec beaucoup de justesse. On assiste à la naissance d'une belle amitié, où les barrières vont devoir vite tomber, alors que les gestes barrière sont d'actualité.
Je ressors de cette lecture très émue. Je conseille ce livre de tout mon coeur !
Bravo à l'auteure pour son travail, je me suis laissée emporter par une très belle écriture.
… et vive les auto-édités !!!
« Isabelle s'enferme dans une cabine et ne retient plus rien, elle pleure de ces pleurs qu'on hurle en silence et dont les larmes se rejoignent dans le cou. Ses entrailles se serrent, elle hoquette […] »
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CamorettiauteureCamorettiauteure   14 juillet 2021
Si la vie de jette des tomates, fais-en un gaspacho!
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : mariageVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1215 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..