AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B09BVF3GN1
293 pages
Anaïs WEIBEL (24/08/2021)
4.46/5   12 notes
Résumé :
À bientôt 30 ans, Benoît s’efforce de se reconstruire après avoir connu la violence paternelle et les drogues dures. Il est aujourd’hui clean, mais la tentation n’est jamais très loin…

Jusqu’à sa rencontre avec Jade.

La jeune femme est un rayon de soleil dans son quotidien tourmenté et à ses côtés, Benoît découvre une autre façon de vivre : simple, belle et authentique.

Alors que le bonheur lui semble à portée de main, Be... >Voir plus
Que lire après La force de resterVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Anaïs Weibel est pour moi une valeur sûre. J'ai déjà lu plusieurs romans d'elle, Suivre les vagues et le coeur se souvient. Je garde de très bons souvenirs de ces lectures. J'étais donc très contente quand Anaïs Weibel m'a contactée pour me proposer son nouveau roman à lire. le résumé m'a tout de suite intéressée, et j'avais envie de voir ce que cette histoire allait remuer en moi. La couverture est en plus très jolie, dans le même style que ses précédents livres et cela fait une belle collection.

Dans ce roman, nous allons retrouver des personnages des précédents. Tout d'abord, Mathieu et Quentin, adolescents dans Juste puni et trentenaires dans le coeur se souvient, ils ont ici une soixantaine d'années. Jade était petite dans le coeur se souvient. Et Benoit et Debbie étaient adolescents dans Au-delà des tours. On retrouve donc ces personnages dans ce nouveau roman. Mais pas d'inquiétude, si vous ne les avez pas lus, ou si, comme moi, vous ne vous souvenez pas de ce qu'il se passe pour eux dans les précédentes histoires, cela ne gênera en rien du tout la compréhension de ce nouveau roman. Il faut l'appréhender comme si c'était de nouveaux personnages, avec une histoire propre à eux.
Je ne vais pas trop revenir sur le contenu, parce qu'il faut le découvrir au fur et à mesure, comme l'auteure l'a voulu. J'ai donc fait la connaissance de Jade et Benoit. Ils ont presque trente ans tous les deux. Benoit essaie de repartir à zéro. Debbie vient de le quitter parce qu'elle voulait à tout prix un enfant de lui, et lui ne voulait pas plus s'engager. Il est un peu paumé, et surtout marqué par une enfance et une adolescence très tourmentée. Battu par son père, il a plongé très tôt dans la drogue et l'alcool. Ses curés de désintoxication l'ont sorti de cet enfer, et il est maintenant clean, comme on dit. Il s'installe donc dans une nouvelle vie, monte sa société de taxis pour ainsi être autonome. Il va reprendre une de ses passions, la boxe. Il va se rendre ainsi dans un club qui lui a été recommandé par une jeune fille rencontrée dans un bar.
Cette jeune fille, c'est Jade. C'est son oncle Mathieu qui s'occupe du club de boxe, il y accueille les jeunes qui ont eu des problèmes, et qui trouvent dans ce sport un moyen de se retrouver. Jade est une jeune femme qui vit au jour le jour. Elle est photographe, elle aime partir dans son Land Rover aménagé, se poser dans un endroit et capter de beaux paysages. Jade a vécu un drame très récemment qui lui a fait tout remettre en question dans sa vie et elle voit celle-ci depuis d'une autre façon. C'est une jeune femme lumineuse, pleine de vie, belle, elle va apporter beaucoup de sérénité dans la vie de Benoit, et surtout beaucoup de stabilité. Mais Jade a elle aussi ses blessures, elle cache des choses importantes sur elle, elle veut mener sa vie comme elle l'entend et elle sait que si elle révèle son secret, son père, ses oncles, et même Benoit, ne seront pas d'accord avec sa décision. Ce qu'elle conseille à Benoit, ne peut-elle pas se l'appliquer aussi à elle-même ?
Ils ont chacun un passé lourd à assumer, ils ont tous les deux des blessures à panser, ils trouveront du réconfort chez l'autre. Chacun apportera beaucoup à l'autre, ils se soutiendront, et bien sur, l'amour les rapprochera. Ce n'est pas spoiler que de révéler cela, dès qu'on lit un résumé de livre avec la présentation d'un homme et d'une femme, on se doute tout de suite qu'il y aura un rapprochement entre les deux. le plus intéressant à suivre ici, c'est le chemin qu'ils vont prendre pour arriver, et comment ils vont devoir franchir des embûches pour être bien dans leur tête.

J'ai essayé de vous parler d'eux sans dévoiler ce qui est le plus important pour chacun d'eux. Je me suis attachée tout de suite à Benoit et à Jade. J'avais envie de savoir dès le début ce qui avait pu arriver à chacun, j'ai tout de suite eu envie de les aider, de les protéger, de les guider. Je voulais leur bonheur, qu'ils vivent paisiblement après tout ce qu'ils ont traversé. Ce sont deux personnages forts, avec du caractère, avec des faiblesses, des défauts qui font qu'on les aime encore plus.
Les personnages secondaires sont eux aussi très intéressants et très importants. Les oncles et le père de Jade, sont d'un soutien sans faille pour la jeune femme. Mathieu, son oncle qui possède le club de boxe, est très touché par Jade, et sa réaction vis-à-vis de Benoit est tout à fait compréhensible, vu son passé à lui aussi. J'ai aussi beaucoup aimé Théo, le meilleur ami de Benoit. Les révélations sur certains personnages sont vraiment difficiles.

L'attachement à tous ces personnages s'est fait facilement, comme je vous le disais plus haut. Et pourtant, le choix narratif de l'auteure n'est pas celui auquel je suis le plus sensible, mais je l'ai trouvé très judicieux ici. Tout est en effet écrit à la troisième personne du singulier, et j'ai grandement apprécié, car il m'a permis de garder une certaine distance avec les personnages. Avec une narration à la première personne, je me serais trop confondue au personnage et j'aurais pris les différents sentiments en pleine face et cela aurait été dur de s'en remettre. Déjà là, j'ai été très souvent remuée, émue, alors je suis contente de cette narration. Les sentiments sont tellement bien décrits que je les ai tous ressentis, j'ai ri ou souri, et je dois bien avouer que j'ai vécu certains moments de ma lecture en larmes. C'est très rare chez moi, il faut en faire beaucoup pour me faire pleurer, mais là, je n'ai pas pu me retenir, les émotions étaient beaucoup trop fortes. Cela a réveillé en plus certaines choses chez moi, et j'ai vraiment été très remuée. Et je pense que cela le fera pour beaucoup.
La fin est très surprenante et bouleversante. Je ne m'y attendais vraiment pas. Ce n'est pas l'envie qui me manque de vous raconter, mais je ne peux pas, je ne peux même pas trop en dire, sous peine de vous mettre sur la piste. Je peux juste vous dire que j'ai été très émue, mais je ne vous dirais pas si c'était de joie ou de peine…à vous de vivre votre propre expérience avec ce final, et de venir m'en parler si vous le souhaitez.

J'ai pu à nouveau apprécier le style de Anaïs Weibel, sa façon d'emporter le lecteur dans son récit dès les premières lignes, la fluidité du récit qui permet de lire sans difficultés, sans heurts, sans lourdeurs. Les descriptions sont belles, que ce soit au niveau des personnages, des décors ou des ressentis. Tout est traité avec une extrême sensibilité et pudeur, c'est beau, tout simplement. L'auteure fait passer de très beaux messages sur la vie au travers de ses personnages, sur les ravages d'une enfance maltraitée, de la drogue et de son emprise, sur le deuil et la perte d'êtres chers, sur la maladie et ce qu'elle entraîne pour l'entourage. Et aussi de très belles valeurs positives sur la vie, l'amour, la confiance en soi et en les autres, l'amitié, la force des sentiments qui lient les personnes entre elles.

Je me suis vraiment régalée avec ce roman. L'histoire et les personnages vont rester ancrés en moi pendant un moment. Surtout les larmes que j'ai versées. Je l'ai déjà dit plus haut, mais ça faisait un moment que cela ne m'était pas arrivé. Je ne peux que vous conseiller ce roman, et vous inciter à partir à la rencontre de Jade, Benoit, et tous les autres. Ce sont de très beaux personnages que j'aimerais connaître dans la vraie vie. de mon côté, je vais continuer à suivre Anaïs Weibel avec intérêt et beaucoup de plaisir. J'ai déjà hâte de la lire à nouveau !

Lien : http://marienel-lit.over-blo..
Commenter  J’apprécie          10
Benoît, à l'aube de ses 30 ans, tente de se reconstruire suite à une enfance marquée par la violence, l'abandon et la toxicomanie. Après s'être séparé, il est, au début de ce récit, sobre mais fragile. Il fait la rencontre de Jade qui, elle aussi, mène un combat intérieur contre la maladie. Vont-ils se donner “La force de rester” ? C'est tout l'enjeu de cette histoire ! Jade tente d'empêcher Benoit de se détruire, quant à lui, il essaie de la convaincre de se soigner. Entre Toulouse, le Gers et les Pyrénées, nous suivons ses deux héros aux antipodes l'un de l'autre qui apprennent à s'apprivoiser aux travers de plaisirs simples.
Dans ce texte, on retrouve, avec grand plaisir, des personnages de "Déjà Puni", de “Le coeur se souvient” et même d'”Entre les tours”, des romans précédents d'Anaïs. Cela permet de mettre en perspective, le riche univers de l'auteure.
La force de rester” est un très bon roman ! La psychologie des acteurs de ce récit est très fine comme toujours. La conclusion est vraiment à la hauteur de cet ascenseur émotionnel qu'est cette histoire ! Enfin, la lecture est rendue d'autant plus agréable par le style moderne, riche et maîtrisé.
D'ailleurs, si ce roman te plaît, tu auras de quoi à te mettre sous la dent car il s'agit du huitième effort d'Anaïs Weibel.

Je le recommande vivement !
Commenter  J’apprécie          20
Après mon coup de coeur pour le roman le coeur se souvient, j'ai été très touchée qu'Anaïs Weibel me fasse confiance pour découvrir son nouveau en avant première. Et je peux vous dire que c'est une pépite.
Son écriture est toujours aussi forte, aussi réaliste, aussi authentique et ne peut que vous toucher en plein coeur.
L'histoire de Jade et Benoit est pleine de nuances, un mélange d'ombre et de lumière. Il m'a complément pris aux tripes, et mon coeur a fait des looping incroyables, ceux qui vous font poser le livre le temps de sécher une larme, mais vous y retournez aussi vite, incapable de laisser les personnages plus longtemps.
Jade et Benoit sont intenses, vrais, bouleversants, forts et vous aurez envie de leur tendre la main, de leur transmettre chaleur, réconfort et bienveillance.
J'ai beaucoup aimé retrouver des personnages de ces précédents romans, j'ai été émue par la suite des évènements pour certains d'entre eux, mais si vous ne les avez pas lu, ce n'est pas grave, ce roman peut se lire tout à fait indépendamment.
Au fil des pages, j'ai imaginé des scénarios pour les prochains rebondissements mais Anaïs m'a retourné la tête et le coeur en me surprenant davantage.
Je ne veux rien vous dévoiler sur l'intrigue pour laisser toute la magie de votre lecture et je ne peux que vous inviter à le lire. C'est un roman qui vous restera encore en tête bien après votre lecture.
Commenter  J’apprécie          10
Un nouveau coup de coeur, l'histoire de Benoit qui a vécu des choses horribles et qui essaie de se reconstruire jusqu'à la fin.
Il a besoin d'amour, mais ne reçois pas forcément ce qu'il attend ni ce qu'il espère.
J'ai été prise d'affection pour lui, il m'a fait de la peine puis j'ai de l'espoir comme lui 🥰
Puis Jade que j'ai adoré également, la façon dont elle voit la vie sans se poser des questions, puisqu'on ne peut pas prédire ce qu'il va arriver, et je me suis rendue compte qu'on devrait plus penser comme ça.
Je continue avec son oncle que j'ai trouvé méchant au début mais que j'ai adoré au fil des chapitres. le père de Jade qui est un amour.
Et voilà à qui j'en arrive la mère de benoit que je déteste et c'est encore le cas ! Mais aussi son père 🤬

Je vous laisse découvrir tout ça dans ce fabuleux roman 🥰 comme Anais dit à la fin de son roman on a pas envie de quitter les personnages en sachant qu'on c'est attaché, que j'ai souris avec eux et que j'ai également verser ma larme .. C'est dur de les laisser mais c'est ainsi, foncez pour lire leurs aventures ♥️
Commenter  J’apprécie          10
Il y a des livres que l'on commence sans trop savoir à quoi s'attendre et que l'on termine en larme et le coeur brisé. C'est exactement ce qu'il s'est passé avec La force de rester.

Les personnages d'Anaïs Weibel sont cabossés et son roman comporte un fond très dur. Des sujets sensibles y sont abordés, comme la violence, les addictions ou la maladie (pour rester assez large et ne pas gâcher toute future lecture); ils sont traités avec une grande sensibilité, sans aucun jugement et avec justesse. C'est en tout cas mon ressenti car j'ai la chance de ne pas avoir été confrontée personnellement à ce genre de situation.

Si La force de rester à des allures de drame, il n'en est que plus crédible. A l'image de la vie : imprévisible, parfois moche, il véhicule aussi quelques moments de bonheur, et surtout, de l'espoir. de l'espoir pour ceux qui restent.

La plume de l'auteure est très agréable, la lecture est fluide, les histoires de Benoît et Jade entrainantes. On s'attache à ces personnages tellement vivants, dont on ressent tous les doutes, tous les démons. J'ai beaucoup aimé la philosophie de vie de Jade, sa manière de profiter de l'instant, de prendre le temps d'admirer ce qui l'entoure, et en particulier la nature. de prendre le temps de vivre tout simplement.

Quel meilleur moyen d'être heureux qu'en prenant l'instant comme il vient ?

Ce qui m'a le plus saisie au cours de ma lecture, c'est de constater à quel point les personnages sont complexes, de comprendre si facilement leur manière de réagir, même si, de mon propre chef elle me semble incohérente. Oui, mais c'est justement leur personnalité, la manière dont ils se sont construits qui les fait réagir autrement.

Quelque part La force de rester est une romance. Mais ce n'est pas que ça. Loin de là. C'est également une leçon de courage et une très belle histoire d'amour familial (que celle-ci soit du sang ou non).

Certains personnages sont absolument détestables, d'autres arrivent à gagner notre coeur en réalisant leurs erreurs.

Si j'ai apprécié ma lecture, c'est véritablement la fin (que je n'ai pas osé voir venir) qui fait cet effet coup de point et nous laisse un peu en vrac, très cabossé à l'intérieur. La force d'Anaïs est d'avoir réussi à rendre ses personnages si faillibles, si réels et si compréhensibles.

Merci Anaïs de m'avoir permis de les découvrir.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Son être se fissurait. Il n’y avait que ça dans sa vie, le dégoût, la déception. Et la violence, alors qu’il était d’un naturel plutôt passif quand il était gamin. Il avait beau avoir grandi dans une cité, il n’avait jamais su se faire une place dans cette jungle : tout petit, il se laissait emmerder par les plus âgés et, plus tard, il se faisait piquer son matos de shoot si précieux sans rien dire, juste pour éviter les embrouilles. La violence, on la lui avait imposée et, à force, elle était entrée dans ses gênes, au point qu’elle soit devenue son unique réponse.
Commenter  J’apprécie          10
Pour plaire aux gens, il faut sans cesse changer. On finit par devenir fou, tiraillé entre plusieurs versions de nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : rageVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (22) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5194 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}