AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782845973930
192 pages
Éditeur : Textuel (13/10/2010)
2.75/5   2 notes
Résumé :

Le « mystère » Gary. La « mystification » Gary. La prouesse d une identité littéraire multiple couronnée par deux prix Goncourt. Du jamais vu. Un pied de nez magistral au monde des lettres. Son uvre, profonde, humaine, bouleversante, touche nombre de lecteurs. Si la vie de Romain Gary est plutôt bien connue (sa carrière d aviateur, de diplomate, sa relation avec Jean Seberg...), elle mérite pourtant d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jeje_gandhi
  23 septembre 2015
Une belle biographie de la vie et de l'oeuvre de Romain Gary - diplomate, écrivain, cinéaste- découpée en six périodes, de sa naissance en 1914 à son suicide en 1980. Illustrée de manière instructive de photos d'époque, de lettres, de coupures de journaux et même également de couvertures de ses oeuvres, ce qui résume le travail pointilleux de l'auteure. Un ouvrage intéressant et complet pour mieux appréhender l'univers et la vie de ce grand écrivain.
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
NonFiction   14 août 2011
Le texte reconstitue, de manière factuelle, la chronologie de sa vie, en un mélange de faits et d’anecdotes, à travers un choix de thématiques, que viennent compléter des paragraphes resituant le contexte historique, politique, littéraire et culturel de l’époque.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
jeje_gandhijeje_gandhi   23 septembre 2015
Pendant l’été 1971, Gary commença à Majorque Europa, un roman ambitieux qui allait lui tenir le plus à cœur. Son origine était l’amour qu’il avait voué à Ilona, qui vivait depuis la fin de la guerre dans un hôpital psychiatrique près d’Anvers…
Les personnages de cette intrigue compliquée sont déplacés sur un échiquier par une main mystérieuse, tandis que l’action se noue dans un palais à Rome. Amer et désespéré, Gary constate que l’Europe, avec ses deux mille ans de culture, a produit Auschwitz : « En effet, s’il veut dire quelque chose, le mot "culture" signifie – ou devrait signifier – un mode de comportement individuel et collectif, une force éthique agissante, à même de pénétrer l’ensemble des rapports humains et des manières de voir. Or, l’histoire de l’Europe prouve que rien de ce genre ne s’est jamais produit, ni n’est susceptible de se produire dans un avenir prévisible. À cet égard, notre héritage spirituel a systématiquement échoué, et souvent de manière monstrueuse. Pour le seul XXème siècle : les holocaustes de la Première et de la Seconde Guerre mondiale ; l’Allemagne hitlérienne ; la France de Vichy qui, en 1942 aura pourvu en Juifs les camps d’extermination nazis, les millions de victimes des purges staliniennes ; Prague plongée dans les ténèbres, l’impitoyable indifférence des dirigeants soviétiques à l’égard des Droits de l’Homme ; ou bien encore –à titre de souvenir personnel- les crânes rasés des femmes qui avaient "collaboré sexuellement" avec les soldats allemands et qu'on avait fait défiler toutes nues dans les rues de France après la libération.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jeje_gandhijeje_gandhi   23 septembre 2015
Dans les rues du quartier latin, les étudiants édifiaient des barricades. Gary consacra la seconde partie de Chien blanc aux événements de mai 68. Ils ne lui inspiraient guère de sympathie. Il avait fait la guerre et il trouvait que « la Révolution des étudiants de Paris ressemblait singulièrement à une émeute de souris dans un fromage. » Il avait pensé aller manifester le 30 mai sa fidélité au général de Gaulle sur les Champs-Élysées. Mais quand il sut que des milliers de personnes allaient défiler, il renonça : « J'ai horreur des majorités. Elles deviennent toujours menaçantes. On imagine donc mon désarroi lorsque, me présentant plein d'espoir sur les Champs-Élysées, je vois déferler des centaines de milliers d'hommes qui donnent une telle impression d'unanimité que j'en ai la chair de poule. Immédiatement, je me sens contre. Venu pour brandir le drapeau tricolore et la croix de Lorraine sous les risées en compagnie de quelques autres irréguliers, je me sens volé. Je leur tourne le dos. Tous les déferlements démographiques, qu'ils soient de gauche ou de droite, me sont odieux. Je suis un minoritaire-né. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Myriam Anissimov (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Myriam Anissimov
Myriam Anissimov vous présente son ouvrage "Oublie-moi cinq minutes !" aux éditions Seuil.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2557724/myriam-anissimov-oublie-moi-cinq-minutes
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1217 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre