AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Everworld (Applegate) tome 3 sur 5

Pascale Houssin (Traducteur)
EAN : 9782070535965
635 pages
Gallimard Jeunesse (11/09/2002)
3.9/5   188 notes
Résumé :
Intégrale, tome 3

Toutes les histoires ont une fin, mais certaines se terminent de manière tragique... Senna a décidé de régner sur Everworid et n'hésite plus à employer violence sauvage, ruses démoniaques et manipulation. Toujours accompagnée de David, Christopher, April et Jalil, elle se rend en Egypte, dans l'Atlantide, puis en Irlande, terre de magie et de magiciens. Mais s'attaquer aux dieux et à ses amis d'hier n'est pas sans danger, elle pourra... >Voir plus
Que lire après Everworld, tome 3 : Le voyage sans retourVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Dernier tome consacré au monde fabuleux d'Everworld, « Le voyage sans retour » clôt en beauté une trilogie de fantasy jeunesse de grande qualité. On retrouve une dernière fois nos quatre héros dont les aventures nous entrainent cette fois de la légendaire Atlantide à l'Egypte ancienne en passant par l'Irlande. L'auteur nous propose à nouveau de découvrir le panthéon et les créatures merveilleuses de ces différentes civilisations toutes plus intéressantes les unes que les autres. Ce tome ci se révèle toutefois beaucoup plus sombre que les précédents, les protagonistes devant enfin faire le choix qu'ils redoutent depuis le début de leurs aventures : rester pour toujours dans le monde fascinant et dangereux d'Everworld ou retourner définitivement dans le monde réel. Ce dernier tome est également l'occasion de s'intéresser davantage encore au personnage de Senna par qui toute cette histoire a commencé et dont l'ambition dévorante poussera certains à prendre des décisions lourdes de conséquence. Un final à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer et une trilogie que je recommande à tous les amateurs de fantasy de tout âge.
Commenter  J’apprécie          110
Salut les Babelionautes
Après presque deux ans ou j'ai laissé trainé cette trilogie, je viens de la terminer et je suis un peu déçus par le troisième tome que je trouve tronquée, et vue le nombre de pages lus pour en arriver la, a cette soi-disant fin qui n'explique rien et qui laisse sur sa faim, je pensais, a tort, qu'il devait y en avoir un quatrième.
L'histoire en elle-même est encore pleine de rebondissements et nous découvrons la face cachée de Senna pendant qu'ils se rendent en Egypte, dans l'Atlantide, et en Irlande, terre de magie et de magiciens.
Mais s'attaquer aux dieux et à ses amis d'hier n'est pas sans danger, elle pourrait bien y laisser la vie. Et si Senna venait à disparaître, le passage vers le monde réel se refermerait pour toujours...
Les pages défilent et nous assistons au final, en nous posant plein de questions sur le sort de nos héros et le destin que leur réserve l'auteur, mais nous n'aurons pas les réponses et ils nous restent plus qu'à imaginer leurs destinées.
Je ne voudrais pas médire sur Katherine Alice Applegate mais sa série sur les Animorphs est beaucoup plus intéressantes de mon point de vue et je vous invite à les lires.
Merci à Pascale Houssin pour la traduction
Commenter  J’apprécie          20
Encore d'autres découvertes mythologiques et d'obstacles à franchir pour nos héros.
Et un des principaux nouveaux danger est Senna elle même, elle qui vient pourtant de leur monde.
Comme les 2 tomes précédents, on en apprend l'air de rien sur les différentes traditions de tout horizons, on avance dans une histoire pleine de rebondissement et dans l'évolution des personnages, qui nous livrent toujours leurs point de vue à tour de rôle.
Commenter  J’apprécie          30
Ce tome 3 est de loin mon préféré parmi cette trilogie !



Tout d'abord, il débute par le point de vue de Senna, enfin ! Finis les suppositions et les doutes la concernant. Accrochez-vous, car cette première partie se révèle particulièrement froide et calculatrice. Avec ce personnage, K.A. Applegate a réussi à construire une Méchante digne de sa majuscule !



April, Jalil, Christopher et David ne sont pas en reste de manipulations et autres coups bas. Comme pour les deux premiers tomes, les péripéties se succèdent, mais ne se ressemblent pas. La psychologie des protagonistes évolue encore un peu plus au fil des pages, et la déchirure qu'ils ressentent avec leur double du monde réel devient de plus en plus forte. Je crois que c'est ce point-ci qui m'a fait adorer ce dernier tome. K.A. Applegate développe très bien ce genre de détails, consolidant ainsi les bases de ses personnages et de son univers.



À mon sens, l'épilogue n'a pas été vraiment digne d'intérêt. Je comprends néanmoins le choix de l'auteure de l'écrire, afin de clôturer cette trilogie. (Vous n'avez plus cas lire pour savoir de quoi je parle !)



Seules les descriptions du fonctionnement d'EverWorld m'ont paru un peu longues. À chaque début de partie, K.A. Applegate nous rappelle le point de vue de l'adolescent concernant ce monde parallèle, mais au bout de trois tomes… D'autant que je les ai lus rapproché, en terme de temps. Mis à part cela, les paysages variés restent au rendez-vous.



En conclusion : une belle découverte ! Pas un coup de coeur, mais tout de même, la plume fluide et le récit bien construit sont à saluer. Et puis, comme écrit plus haut, ce dernier tome termine en beauté cette trilogie avec laquelle je ne me suis pas ennuyée un instant !
Lien : http://ma-boite-de-pandore.e..
Commenter  J’apprécie          00
Le troisième tome de ces aventures commencent avec le point de vue de Senna, qui confirme qu'elle est bien diabolique avec ses envies et ses choix de vie.
Le récit nous emmène à la rencontre des dieux marins et toutes les créatures mythiques peuplant la mer, ainsi qu'en Atlantide et en Irlande.
Le dénouement est prenant et laisse place à l'imagination réveillée par cette saga.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
En définitive, la seule personne à peu près normale de notre bande, c'est April. Elle déteste presque autant Senna que Senna déteste Jalil. Pourtant, elle est douce comme un agneau. Elle a une chevelure rousse magnifique et des yeux d'un vert incroyablement pur. C'est un modèle de fille modèle. C'est l'amie dont on rêve. C'est la preuve vivante qu'on peut avoir la foi, être moralement irréprochable et rester une fille épatante.
J'adore quand elle me lance des piques. Et elle adore ça. Mais il n'y a aucune chance pour qu'on sorte ensemble un jour: elle est trop bien pour moi. Aucune fille sur Terre ne lui arrive à la cheville.
Commenter  J’apprécie          10
— Et alors ? Tu crois que mon ancienne vie me manquerait tant que ça ? Qu’est-ce que je laisserais derrière moi, hein ? Des parents ivrognes, un frangin que je déteste et un avenir tout tracé. Un boulot sans intérêt, un mariage raté, des gosses qui sombrent dans la drogue, un début de calvitie à quarante ans, l’infarctus à cinquante et le cancer de la prostate à soixante. Le scénario classique de l’Américain moyen. Et le pire, c’est que ça m’aurait plu. Je suis un gars simple à la vie simple, April. Je me serais contenter de mener une existence pépère, avec ses petits soucis et ses petites joies. Tu te souviens comme on s’est fichus de David, moi le premier, quand il critiquait le monde des adultes ? Eh bien, je ne suis pas comme lui, je n’ai pas l’âme d’un héros, mais je sais seulement que cette vie-là ne me tente plus, voilà tout.
Commenter  J’apprécie          00
Je me suis concentrée sur moi-même, je me suis fondue en moi-même. J’ai attiré mon corps à mon esprit, mon esprit à mon corps, je me suis recomposée.
J’ai ouvert le passage.
En un éclair, en un instant il s’est ouvert. J’étais la voie. J’étais ce tunnel entre les deux univers, mon corps était creux, mon esprit pouvait sentir et voir les deux univers simultanément, et bien d’autres mondes qui les côtoyaient.
L’extase ! Une montée incroyable, indicible de bien-être. Comme un drogué sentant la drogue se répandre dans son sang, un alcoolique avalant sa première gorgée d’alcool. Oh, j’aurais voulu crier, perdre le contrôle de moi-même pour laisser aller le plaisir. C’était mon corps, c’était mon esprit, c’était le sexe, l’argent, le pouvoir, la revanche, le triomphe, tout ça réuni.
Commenter  J’apprécie          00
Le seul endroit intéressant pour moi, à partir de l’âge de huit ans, était cet établissement psychiatrique, où les fous s’asseyaient dans une petite cour extérieure pour aller fumer et laisser les médicaments agir et se battre contre leurs démons intérieurs. Je ne me suis jamais considérée comme l’une des leurs, mais je me suis toujours demandé s’ils n’entrevoyaient pas ce que j’étais la seule à distinguer clairement.
J’aimais les fous. J’avais été attirée par la folie de Jalil.
Mais cette affection ancienne que j’avais éprouvée pour lui ne m’empêcherait pas de lui faire du mal maintenant.
J’étais devant chez lui, dans une rue sombre. Et la chose ou la personne qui m’empêchait de l’atteindre à Everworld ne pourrait rien pour lui ici.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Katherine A. Applegate (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine A. Applegate
En librairie le 23 mai 2019 ---
Byx serait-elle la dernière de son espèce, celle que l'on appelle l'ultimon ? Pour en avoir le coeur net, elle traverse le royaume de Nedarra à la recherche des siens. Mais chaque recoin regorge de prédateurs…
Un voyage fantastique par Katherine Applegate, l'auteure du Seul et Unique Ivan.
autres livres classés : mythologieVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (495) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2424 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}