AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782205070149
56 pages
Éditeur : Dargaud (01/03/2013)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Horodamus le gaulois et Berkan le Numide, deux mercenaires pas très malins, ont connu des jours plus fastes. la grande Carthage agonise et le temps d'Hannibal est révolu. Les deux complices arrachent, par hasard il faut le dire, une captive à ses ravisseurs. Tara, issue de la plus grande guilde des voleurs, la famille d'Utique, n'a pas l'intention de se laisser mener à la baguette. Elle propose une mission aux deux idiots : s'associer à elle pour accomplir le casse ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Laurence64
  27 avril 2013
Il y a fort longtemps, il y eut des guerres puniques. Punique ne vient pas de punition.
Même si la lycéenne que je fus s'ennuya mortellement lors de la rédaction d'un exposé qui fut tout aussi mortel pour son auditoire à l'époque où le copier-coller n'existait pas (même dans les rêves du pire cancre). Imaginez-vous raconter trois guerres puniques! Oui, trois. Gros gros soupir. Rome s'opposait à Carthage et avant que Carthage ne fut "delenda est", cela prit du temps.
Tanquerelle et Appollo offrent une revanche à la lycéenne d'alors qui maudissait le latin, Scipion l'Africain, Hannibal et ses éléphants, et les versions idiotes qui donnaient lieu à de joyeux contre-sens et de vraies mauvaises notes. Qui désespéraient également les enseignants face aux facéties pachydermiques découvertes dans des copies d'élèves à l'esprit inventif et à la grammaire latine approximative voire fantomatique.
Pas si fous, les auteurs ont passé outre les longueurs et alliances guerrières pour se ficher en pleine troisième guerre punique dont le principal intérêt consiste en sa brièveté (trois ans) et le second atout en sa simplicité: il s'agit de faire le siège de Carthage.
Ce bref repère historique rappelé, les voleurs de Carthage ne sont pas plus carthaginois que vous et moi. Mais probablement plus crétins (malgré nos résultats obtenus lors des versions latines).
le charme de cette bande dessinée purement distrayante tient en une trame tutoyant l'invraisemblance. Lorsque deux mercenaires déserteurs, respectivement Numide et Gaulois, libèrent sur un malentendu une charmante demoiselle liée à une guilde de voleurs, naît l'idée du casse du siècle.
Bon, en 148-146 avant J.C., le casse n'était pas pas une activité particulièrement répandue. Mais l'on pourrait objecter que faire faire de l'alpinisme à des éléphants révélait également un sens certain de l'originalité. Donc projeter de piller le temple de Thanit face de Baal, vénérée à Carthage, n'est pas si idiot. D'autant que la réalité historique a déjà dépassé la fiction.
Mais de la même manière que mon billet s'enlise dans la considération oiseuse, la planification du cambriolage du trésor va s'embourber dans les complications et les imprévus.
Tout ceci ne casse pas trois pattes à un canard, ce qui, en soi, est fort aimable pour le palmipède difforme. Quoi qu'il en soit, l'objectif n'était point de maltraiter l'animal mais d'offrir un fort agréable divertissement. Ce qui est parfaitement réussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Bubu-le-bourguignon
  15 février 2013
L'histoire se déroule du temps de la dernière guerre punique. Romains et Carthaginois se livrent à une dernière bataille.
L'action centrale, se partage entre deux mercenaires déserteurs qui s'acoquine avec une fille issue d'une guilde des voleurs et une ville assiégée par les Romains de Scipion Emilien.
Ce trio de voleurs, qui ne sont pas des pros, projettent de cambrioler le temple dédié à Thanit Face de Baal, déesse de la ville. Rien que cela.
Nos trois compères croient qu'un casse dans un temple sera de toute simplicité. Ils pensent que tout va aller pour le mieux. Mais la jeune fille a oublié qu'appartenir à une guilde, implique des droits et des devoirs. On ne truande pas les siens. Aussi l'agent local lui rappelle qu'il fallait compter sur eux et que le casse devait se faire avec eux.
Le partage du butin ne se fera pas à trois mais avec beaucoup trop de personnes, au goût de nos compère. Tout au long de l'album, les complicités se font et se défont... jusqu'à ce que l'affaire tourne mal. Les romains passent à l'attaque et le vol ne se passe pas sans accroc.
Voici donc un album formidable, mélange de Pieds Nickelés et de Ocean's Eleven (film avec G. Clooney), qui nous fait passer un bon moment. Appollo nous a concocté un péplum doté d'humour et tout à la fois sérieux (car la guerre ce n'est pas drôle) tout en ajoutant un "casse" profiteur alors qu'une guerre fait rage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat
  10 décembre 2014
Horodamus le gaulois et Berkan le numide étaient des mercenaires. Ils sont maintenant des déserteurs de l'armée de Carthage. Car la ville est asiègée par les romains, sa survie n'est qu'une question de jours. Pour survivre ils tentent de voler. C'est alors qu'ils tombent sur Tara qui va leur proposer un plan autrement plus juteux.
Un trio savoureux plein d'humour dans le contexte dramatique de la chute de Carthage.
Un trait charbonneux qui se marie bien avec le décor et le scénario.
Commenter  J’apprécie          90
gayane
  15 septembre 2014
Horodamusle Gaulois et Berkan le Numide (niveau de bogossitude 24ème sous-sol), deux déserteurs mercenaires assistent à l'attaque d'un convoi par des romains. La seule rescapée est Tara, issue de la Famille d'Utique, une grande guilde de voleurs. Son escorte étant morte, elle leur propose de l'aider à faire le vol du siècle.
Je ne sais pas quoi penser de cette BD. Les commentaires que j'avais eu parlaient d'une BD hilarante ... Elle est amusante, c'est vrai, mais j'attendais plus.
Cela dit, le récit est sympathique, les personnages bêtes comme pas deux et Tara est très belle !
Le dessin me fait penser un peu à la BD Héraklès sans être aussi abrupte. M'étant habituée à Héraklès, ici, cela ne me pose pas de souci. Je trouve les vignettes assez détaillées tout en restant agréable.
J'attends de lire la suite pour me prononcer.
Commenter  J’apprécie          20
lunch
  18 mai 2013
De nos jours on a Ocean's eleven, avec George Clooney (Danny Ocean) et Brad Pitt.
Mais avant, looooongtemps avant (genre en -147 avant Jean Charles), c'était comment ? Pour faire le parallèle avec le film de Steven Soderbergh on pourrait parler de Tara's three. le principe reste le même : le casse du siècle !
[...]
Évidemment, les personnages charismatiques de la production hollywoodienne n'étaient pas les mêmes à l'époque des Romains, Phéniciens, Gaulois et Numides... d'ailleurs, aucun de ces peuples n'a subsisté aujourd'hui, c'est dire (sauf si l'on considère que les Romains sont les habitants de Rome) !
Ainsi George Clooney est devenu Tara. Voleuse faisant partie de la Famille d'Utique, elle doit se faire passer pour une Vestale (une prêtresse quoi) et infiltrer le temple de « Tanit » afin d'en piller le précieux trésor.
Une femme fatale, belle et manipulatrice, qui était escortée par ses pairs lorsque son convoi s'est fait attaquer. Heureusement pour elle, elle doit sa vie à ses deux nouveaux compagnons de fortune (c'est le mot) : Horodamus et Berkan, deux anciens mercenaires carthaginois, deux déserteurs...
[...]
Horodamus, c'est le Gaulois de la bande [...]. Stupide et lubrique, on peut pas dire que son peuple soit mis en avant pour son érudition. Qu'importe, tant qu'il s'amuse et profite. Avec lui on a l'impression que tout est un jeu.
Pour compléter le trio, il y a Berkan le Numide. Il est donc originaire d'Afrique du nord, on est ici chez lui. Pourtant, c'est bien difficile de se sentir chez soi quand tout le monde se bat pour la région, dont Rome et ses légions. Berkan est un homme de contradictions, plus posé que ses deux comparses, mais aussi un peu sauvage. Bref il réfléchit quand c'est nécessaire, mais jamais trop longtemps : il est un homme d'action !
[...]
Trois personnages complètement barrés pour un casse impossible.
Remettons les choses dans le contexte : Carthage, ville Punique fondée par les Phéniciens, est une véritable forteresse dont on dit qu'elle est imprenable, bien qu'elle soit assiégée depuis 3 ans par le général romain Scipion.
Et puis, ce serait tellement plus simple si les trois compères avaient un vrai plan (ah cette fois c'est sûr, Tara c'est pas George Clooney) !
[...]

La chronique en intégralité à lire sur BenDis... !
Lien : http://bendis.uldosphere.org..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (6)
Actualitte   05 août 2013
Un "Ocean's Eleven" en habit de péplum, à l'humour grinçant et aux décors fastueux !
Lire la critique sur le site : Actualitte
BoDoi   06 mai 2013
Un drôle de casse habilement contextualisé, mis en scène avec humour et intelligence.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   08 avril 2013
Le duo Tanquerelle/Merlet offre à l’histoire un corps où s’incarner grâce à un très beau travail sur la matière. Comme au cinéma, en bande dessinée la comédie souffre trop souvent d’une certaine négligence de l’image. Quand un album sort du lot, il serait alors dommage de bouder son plaisir.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   19 mars 2013
Un premier volet est distrayant, ravit les yeux et met l'eau à la bouche.
Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   13 mars 2013
Un duo de mercenaires bas du front rencontre une belle voleuse qui les embrigade dans le casse du siècle. En vue : un fabuleux trésor qui repose dans un temple de Carthage. C’est l’argument de départ d’une comédie musclée et fastueuse, signée Tanquerelle et Appollo.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Actualitte   11 mars 2013
On a donc tous les ingrédients qui composent les histoires de "casse", mais transposés dans l'antiquité !!! Les répliques nous paraissent très actuelles, mais sans incongruités.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lunchlunch   18 mai 2013
Moi, c'est simple, je l'assomme, je l'enlève, et je l'emmène en Gaule. Elle tombera forcément amoureuse de moi.
_ C'est comme ça que vous faites en Gaule ? Vous assommez les filles qui vous plaisent ?
_ Vous autres, les Africains, vous faites trop de manières. Je l'assomme et je la viole !
_ Ah là d'accord, c'est sûr qu'elle tombera éperdument amoureuse de toi, si tu y mets les formes.
Commenter  J’apprécie          20
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   10 décembre 2014
-Je m'appelle Tara. Je travaille pour la Famille d'Utique.
-C'est qui la famille d'Utique? Ils sont riches?
-La Famille est la plus grande guilde des voleurs de la ville d'Utique.
-Alors ils ne sont pas riches. S'ils étaient riches, ils ne voleraient plus.
-Pff, comme si les riches n'étaient pas des voleurs.
Commenter  J’apprécie          10
lunchlunch   18 mai 2013
Écoutez-moi, stupides mercenaires !
J'ai été envoyée à Carthage pour organiser le plus grand cambriolage de l'Histoire du monde, et si vous n'êtes pas complètement stupides, vous allez m'aider et je vous rendrai plus riches que les six rois d'Égypte !!
Commenter  J’apprécie          00
lunchlunch   18 mai 2013
Bon, que fait-on ?
_ Ils sont six, nous sommes deux.
_ Trois !
_ Tu sais te battre, toi ?
_ Je peux jeter des pierres.
Commenter  J’apprécie          00
lunchlunch   18 mai 2013
Si tu cries, je te tue.
_ Si tu me tues, misérable Numide, tu resteras pauvre toute ta vie.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Appollo (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Appollo
Les plus beaux romans de la rentrée sont graphiques En librairie : - Meurtre en Abyssinie, une aventure de Renée Stone par Clément Oubrerie et Julie Birmant http://www.dargaud.com/content/view/f... - Chroniques du Léopard de Téhem et Appollo http://www.dargaud.com/content/view/f... - Malaterre de Pierre-Henry Gomont http://www.dargaud.com/content/view/f... - Les Filles de Salem de Thomas Gilbert http://www.dargaud.com/content/view/f... - Les Grands Espaces de Catherine Meurisse http://www.dargaud.com/content/view/f...
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
485 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre