AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Brüno (Autre)
EAN : 9782205089752
160 pages
Dargaud (06/05/2022)
3.95/5   41 notes
Résumé :
Au fond de la forêt équatoriale, dans le palais de T'Zée, la rumeur enfle. Le vieux dictateur aurait été tué. Alors que le pays s'enfonce dans le chaos d'une guerre civile, les membres du clan présidentiel vivent les derniers moments d'un régime corrompu qui disparaît. Le destin d'Hippolyte, fils de T'Zee, croise une ultime fois celui de Bobbi, la jeune épouse du dictateur porté disparu : se révèle alors un amour impossible et monstrueux. Dans la touffeur de la nuit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,95

sur 41 notes
5
6 avis
4
17 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

Christophe_bj
  10 mai 2022
Dans un pays africain qui n'est pas nommé mais qu'on devine être le Zaïre, la rumeur court que le vieux dictateur T'zée serait mort. Des clans s'affrontent dans une guerre civile larvée tandis que dans le palais présidentiel s'ennuie Bobbi, la jeune épouse de T'zée, au milieu de ses objets de luxe ou au bord de sa vaste piscine. le fils de T'zée, Hippolyte, influencé par ses amis de la diaspora africaine de Paris, ne sait trop quel parti prendre, d'autant que Bobbi a un faible pour lui alors qu'il préfère fréquenter Arissi, la fille d'un héros de l'Indépendance assassiné par T'zée, provoquant une malédiction sur toute sa famille par l'esprit des eaux. ● Vous aurez bien sûr reconnu la trame de Phèdre de Racine (plutôt que celles de Sénèque ou d'Euripide à cause notamment du personnage d'Aricie), qui est en l'occurrence brillamment transposée à la fois en Afrique et en bande dessinée, le récit allant même jusqu'à être décomposé en cinq actes. ● La transposition est particulièrement réussie car elle est subtile, ne se contentant pas de plaquer artificiellement l'intrigue à un contexte exotique. Il y a de nombreuses différences, comme l'accent mis sur le peuple et la démocratie, la mort d'Hippolyte, les combats de catch-fétiches. ● Mythologies européenne et africaine s'associent pour former ce superbe récit. Les dessins ne sont pas du style de ceux que je préfère mais on doit reconnaître leur beauté, de même que celle des couleurs, dans des dominantes de marron, orange et vert. ● Un album très original, une réussite ! ● Je remercie Netgalley et les éditions Dargaud de m'avoir permis de le lire dans le cadre du Challenge Netgalley 2022.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
mariech
  21 mai 2022
Coup de coeur pour ce roman graphique se passant dans un pays africain imaginaire , c'est l'histoire d'un dictateur juste avant sa chute .
Au début de son règne , c'est la liesse populaire , l'espoir bientôt éteint d'un changement .
Sa famille a une vie de privilégiés , de jeunesse dorée mélange d'insouciance, de sommes dépensées monstrueuses loin des préoccupations du peuple qui vit dans la misère .
Que vont devenir son fils , sa jeune épouse qui ne sont aucunement préparés à cette chute.
Je me suis assez rapidement rendu compte que cette fiction était en fait la vie du président congolais Mobutu , celui qui a eu un rêve qui l'a dépassé , devenir un pays africain libre , indépendant des grandes puissances européennes, il a changé le nom de Congo en Zaïre , ce nom Zaïre ne lui survivra pas .
#Tzée#challengenetgalley
Commenter  J’apprécie          280
Flaubauski
  06 mai 2022
Appollo et Brüno ont pris le parti de raconter l'histoire d'un pays africain fictif dans lequel Gdao est devenue la ville symbole de la toute-puissance de son dirigeant, T'zée : en effet, l'homme, devenu dictateur, a fondé, en pleine forêt équatoriale, un palais et une ville à l'image de sa démesure, ne faisant qu'amplifier la grogne de la population, déjà malmenée par son dirigeant. Et c'est lorsque la révolte a déjà pris le pas sur la grogne, que la dictature est sur le point de tomber sous les groupes rebelles du pays et de pays africains alentour, que nous rencontrons non pas T'zée, mais son épouse, Bobbi, jeune femme de 25 ans sa cadette, épousée en secondes noces après le décès tragique de Mama Maréchale, sa première femme, et son fils, Hippolyte, rentré d'Europe depuis peu. Car T'zée est lui-même en mauvaise posture, dans l'attente de la réalisation de son destin.
Son destin, il l'a irrémédiablement changé lorsqu'il a fait le choix de s'emparer du pays par la force, après l'obtention de son indépendance, en se débarrassant de ceux qui étaient à l'origine de cette indépendance. de ce choix a découlé une malédiction portée par l'esprit des eaux, touchant progressivement sa famille, jusqu'au jour où Bobbi, dans l'attente du retour de son mari, se rend compte qu'elle est éperdument amoureuse d'Hippolyte.
Dès ce nom du fils, vite confirmé par l'évocation de l'amour éprouvé par Bobbi pour son beau-fils, T'zée nous entraîne dans les pas de Phèdre, tragédie antique particulièrement bien transposée au récit du crépuscule d'une dictature africaine, jusqu'au choix de décomposer l'intrigue en cinq actes : ainsi, un des récits emblématiques de la culture occidentale fusionne parfaitement avec les récits de culture africaine, en ce que chacun place au centre la toute-puissance des divinités, des esprits, et leur rôle sur le destin des humains, même les plus puissants.
Histoire d'une tragédie particulièrement bien mise en valeur par les graphismes alternant entre des tons plus ou moins sombres selon les situations racontées, mais toujours avec des couleurs assez vives, entre chaud et froid, chaud pour l'apogée de la dictature, froid pour son crépuscule. Graphismes au plus proche des comics, que je n'avais pas trouvé particulièrement pertinents quant à L'homme qui tua Chris Kyle – autre bande-dessinée graphiquement réalisée par Brüno -, mais qui, ici, font particulièrement sens.
T'zée est en somme une bande-dessinée que j'ai franchement apprécié, tant dans le fond que sur la forme, riches et cohérents. Je remercie les éditions Dargaud et NetGalley de m'en avoir permis la découverte dans le cadre du Challenge NetGalley 2022.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
ludi33
  12 mai 2022
T'zée, vieux dictateur africain serait mort. Sa jeune épouse, Bobbi et son fils Hippolyte se retrouvent dans le palais perdu au coeur de la forêt. Là, Bobbi va avoue son amour à Hippolyte.
Dans un pays imaginaire Appollo et Brüno plante le décor d'une dictature africaine à bout de souffle pour rejouer le drame de Phèdre. Et arrive avec beaucoup de réussite à nous proposer une tragédie qui ne trahit pas son ainée, tout en dressant le portrait d'une Afrique ravagée par les régimes totalitaires et la corruption.
Côté graphisme, le trait de Brüno, clair et épuré est accompagné d'une palette de couleurs chaude de bruns, jaunes et orangés. J'ai beaucoup aimé ces dessins en parfaite adéquation avec l'ambiance crépusculaire de l'histoire. Car c'est bien de cela qu'il s'agit, le crépuscule du règne d'un vieux fauve, déterminé à tout balayé sur son passage avant son départ.
Comme une pièce de théâtre, ce roman graphique en cinq actes nous plonge dans un drame de la plus pur tradition classique. Une vrai bonne surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Zazaboum
  23 mai 2022
Un pays imaginaire mais il est facile de deviner qu'il s'agit du Zaïre, bien que l'histoire elle-même puisse être transposée dans n'importe quel pays qui a vécu sous le joug d'un dictateur ou qui y vit encore !
Un régime qui va faire long feu, la rumeur répand la mort de T'Zée le dictateur, malgré le désire de sa jeune femme d'en reprendre les rênes. Un palais dans la jungle où tout est démesuré, le faste comme la solitude dans l'immensité verte.
On est loin de la liesse de la prise de pouvoir qui laisser croire à une démocratie, mais la corruption et l'avidité auront eu raison de ces velléités de justice ! Son dernier fils a bien profité de la situation de son père dans sa jeunesse, pas si lointaine, même s'il a eu plaisir à se croire révolutionnaire ! Il hait sa belle-mère qui pourtant oscille entre haine et amour envers lui !
Comme un crépuscule les dessins et les couleurs font ressentir la touffeur, la violence et la déraison de cette fin de règne ! Marrons et ocres se tissent pour nous donner une impression de délitement d'une époque qui sera absorbée par le vert puissant de la jungle !
Une ambiance de fin du monde collée à ma peau, qui m'a permis d'apprécier chaque trait et chaque nuance de cette très bonne BD !
#challengenetgalleyfr #TZée #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (4)
BDGest   07 juin 2022
Les deux compères Brüno et Appollo sont de retour pour un excellent ouvrage qui relate, à travers l'histoire d'un état fictif, toute la tragédie de l'Afrique. [...] C'est l'histoire éternelle de ces hommes aux pouvoirs démesurés, dont aucune source n'étanche la soif et qui finissent par entraîner avec eux la chute d'un peuple et de tout un royaume. Essentiel.
Lire la critique sur le site : BDGest
LeMonde   23 mai 2022
Dans une ambiance crépusculaire, où les jeux d’ombres tranchent les aplats pastel de la coloriste Laurence Croix, c’est tout un imaginaire panafricain qui est convoqué et l’on navigue constamment entre la fiction, l’histoire et la légende.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LigneClaire   09 mai 2022
On garde le suspense de ce drame qui va là où il ne peut qu’aller. Le déroulé est imparable et les évènements repris au fil de l’album, les retours en arrière sont presque prévisibles. C’est là qu’on comprend qu’Appollo vise juste, n’en rajoute pas.
Lire la critique sur le site : LigneClaire
BDZoom   03 mai 2022
Fiction, récit d’aventure, fable politique, satire sociale, pièce tragique, conte fantastique, BD reportage : « T’Zée » est volontairement multiforme, découpé en actes et ne néglige en rien les croyances bantous d’Afrique centrale.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
LaPassionneeLaPassionnee   14 mai 2022
Quand T’Zée a choisi d’y construire son palais, on s’est tous demandé quelle était cette nouvelle lubie! On est ici au plus profond du pays, il n’y a rien autour, sinon la forêt, la forêt, encore la forêt.
Commenter  J’apprécie          00
AderuAderu   18 mai 2022
Moi, je n'oublie rien, et je ne pardonne pas. (104)
Commenter  J’apprécie          20
LaPassionneeLaPassionnee   14 mai 2022
Il n’est pas mort. Il leur échappera. Je le vois… Le vieux léopard n’est pas mort. Il n’a plus ses griffes, mais son esprit est toujours rusé.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Appollo (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Appollo
Le bulleur présente T'zée, une tragédie africaine
autres livres classés : dictateurVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura