AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claudine Sharp (Éditeur scientifique)Joëlle Jolivet (Illustrateur)
ISBN : 2080720732
Éditeur : Flammarion (01/11/1998)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 29 notes)
Résumé :
La jeune Psyché est si belle qu'on vient la voir de partout. Certains même la prennent pour Vénus et l'honorent comme une véritable déesse. Mais bientôt, cette rumeur parvient aux oreilles de Vénus dont la jalousie ne connaît pas de bornes. Elle confie aussitôt à son fils, Amour, la mission de la venger. Nos trois héros ne sont pas au bout de leurs surprises...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
latina
  19 mai 2016
« Attention, chers lecteurs, le livre que vous avez entre les mains est un lac en apparence silencieux. Plongez cet objet au fond de votre sac, et prenons un rendez-vous secret avec lui, à minuit, quand les bruits du monde vous auront délaissés... »
Voilà commence la préface de ce livre offert à l'occasion de la Fête de la Librairie par les libraires indépendants.
A ce rendez-vous secret, je me suis rendue... et j'ai (re)découvert un mythe, raconté par Apulée au 2e siècle.
A ce rendez-vous secret, je me suis rendue... et j'ai admiré de nouveau les vitraux de la galerie du château de Chantilly (musée Condé) illustrant cette histoire d'amour et de fureur.
Car il s'agit bien d'amour et de fureur ! Loin de moi l'idée d'analyser le contenu et le style, je me sens bien trop petite pour me mesurer à ce monument de la littérature, mais je vous donne, en vrac, mes sensations :
- Etonnement sans fin face à ces mortelles qui acceptent avec presque simplicité le commerce avec les Dieux (Psyché est enlevée à sa famille parce qu'elle est trop belle, et côtoie par cette occasion Cupidon, Vénus, Junon, Proserpine et autres divinités)
- Pointe d'envie face à l'amour infini que lui procure Cupidon chaque nuit
- Exaspération face à la bêtise et la curiosité de cette jeune femme comblée qui veut encore plus malgré les avertissements de son cher et tendre (il lui interdit de le regarder, et elle le fait quand même, évidemment)
- Rage face à la méchanceté incroyable de ses 2 soeurs qui, elles, n'ont pas eu la joie de s'unir à un jeune homme fringant
- Stupéfaction totale et déception face à l'appellation de Cupidon : « petit garçon » et son illustration dans les vitraux (oui, oui, c'est bien le garçonnet joufflu !!! Qu'est-ce que c'est que cet amour – pas seulement platonique ! – entre une femme et un garçonnet ???)
- Indignation sans limites face à cette Vénus jalouse de l'amour que porte son propre fils à une autre femme plus belle qu'elle. Voilà bien l'ancêtre du mythe de la belle-mère ! Et cruelle, qui plus est ! Faire fouetter une femme enceinte, par exemple...
- Apitoiement teinté de ravissement face aux épreuves quasi insurmontables que fait subir Vénus à la belle-fille honnie. Mais bon, pareille à une enfant, je me suis dit : « Elle a des amis, heureusement, pour la sauver !
Bref, ne vous adressez pas à moi pour avoir un quelconque avis philosophique ou psychologique, dites-vous bien que j'ai passé un bon moment à me cultiver et à accueillir mes sensations en toute candeur.
Bienvenue dans le monde des livres d'art illustrant les classiques !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6013
Ptitgateau
  20 juillet 2016
Il était une fois, dans un lointain pays, un roi et une reine qui avaient trois filles, toutes trois fort belles… ainsi commence ce magnifique conte que l'on ne doit pas aux frères Grimm où à Charles Perrault mais à Apulée né en 125 de notre ère, sous le règne de l'Empereur Hadrien. Il apparaît dans l'oeuvre de l'auteur intitulée « les métamorphoses » écrite au cours du deuxième siècle.
Je lis dans wikipédia, que l'origine du conte écrit se situe au XVIème siècle ? Apulée semble en avoir écrit les bases et d'autres récits, nés de la tradition orale ont certainement vu le jour antérieurement. On retrouve dans cette histoire magnifique, tous les aspect du conte tel que nous le connaissons aujourd'hui : une situation initiale : une jeune fille que l'on vient admirer et vénérer, une rupture : la jalousie de la déesse Vénus, (se demander si l'histoire de Blanche neige n'y prend pas sa source), la jalousie des soeurs de psyché qui précipiteront son malheur, d'autant plus qu'elle cède et brave les interdits, une errance et des épreuves puis un nouvel équilibre qui se crée, généré par les épreuves menées à bien, une situation finale heureuse d'où le héros sort grandi.
On n'oubliera pas les être qui viennent aider le héros dans ses épreuves, dans le récit, psyché se voit confier des travaux irréalisables pour une mortelle, elle est aidée et conseillée par des animaux, des éléments naturels ou matériels et mène ces travaux à leur terme.
Ces adjuvants sont partie intégrante de l'environnement et comme tous les éléments, ils sont de nature divine ou travaillant avec les Dieux de l'olympe, on peut même affirmer que tout ce qui existe à l'état d'idée, de chose, d'être vivant est baigné dans la divinité : depuis la Terre elle-même, jusqu'aux sentiments inspirés aux mortels : fortune : qui distribue la misère ou la prospérité est annoncée par Eros, Sobriété est l'ennemie jurée de Vénus , inquiétude et tristesse sont les servantes qu'elle appelle à son service pour le malheur de Psyché.
Le message délivré dans ce conte par Apulée n'est pas difficile à cerner : ne pas se montrer curieux, ni désobéissant, ni jaloux sous peine de se tracer un destin peu enviable, on comprendra également que la notion de destin y est implicitement mise en question : nos actions ouvrent des porte de ce qui sera la destinée que nous nous forgeons.
Les Dieux ne revêtent un aspect divin que parce que l'on sent la nature à leur service et qu'ils disposent de l'autorité et des richesses les plus pures : le char de Vénus lui fut offert par Vulcain le Dieu orfèvre, il est tiré par des colombes éblouissantes de blancheur, il est suivi par un cortège formé par tous les oiseaux du ciel et les nuages s'écartent pour le laisser passer...Voici donc une grande différence entre les Dieux et les mortels, par ailleurs, ils vivent et réagissent comme des humains : il rient, se mettent en colère, sont jaloux, intriguent au sein de l'Olympe, tombent amoureux.

Je me suis sentie bercée par ce conte si bien écrit (voir citation) par Apulée dont l'histoire raconte qu'il fut formé par un « litterator », puis un « grammaticus » pour terminer cette éducation entre les mains d'un »rhetor qui lui enseigna l'art de manipuler les mots.
Un récit à lire et à relire afin de se délecter du texte qui nous fut généreusement offert par Harmonie, Beauté et Douceur !
Lien : http://1001ptitgateau.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
michfred
  22 février 2015
Moins romain que berbère, moins italien qu'africain, Apulée est un de ces grands conférenciers brillants et touche-à-tout qui avait des lumières de tout, et qui se sentait citoyen du monde plus que citoyen romain.
Il a écrit un immense roman, L'Ane d'or, ou, sous couvert d'aventures picaresques, il raconte une initiation aux cultes mystérieux de l'Orient dont Apulée était, dit-on, fort instruit..
Amour et Psyché fait partie de ce grand roman antique. C'est un conte dans le conte, une parenthèse enchantée, une sorte de mise en abyme de toute Initiation, par l'initiation suprême- celle de l'âme à sa propre immortalité..

Amour séduit Psyché, elle n'a pas le droit de le contempler mais jouit nuitamment de ses visites jusqu'au jour où ses deux méchantes soeurs lui insufflent le doute: ce serait un affreux monstre qui lui procurerait ces enivrantes caresses...Psyché -âme en grec- prend une lampe à huile et fort imprudemment découvre à sa lumière son amant : c'est un magnifique jeune homme, ailé, divin, Eros, le fils de Vénus..Mais une goutte tombe sur l'épaule du dieu et le réveille. Et les ennuis commencent...
Tout y est: le féerique, le fantastique, l'érotique, le philosophique, le mythique, l'ésotérique...Chaque grille d lecture s'applique au récit sans effort, et le charme, puissant, d'un récit bien troussé et plein d'esprit, demeure...
Délicieux comme un loukoum à la rose...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Junie
  24 avril 2016
Cette édition réalisée à l'occasion de la Journée du livre est un joli cadeau qui permet de retrouver le texte original de ce mythe souvent repris au cours des siècles, en particulier par La Fontaine. On y retrouve des thèmes chers aux poètes et aux conteurs, qui expriment toute l'ambivalence des sentiments humains: confiance, abandon et tendresse, mêlés de crainte, culpabilité et rancune. La pauvre Psyché, c'est notre âme naïve et crédule, qui aspire au bonheur aveugle mais veut aussi connaitre le secret des choses. Tiraillée entre sa félicité conjugale et sa piété filiale, victime de la jalousie de ses soeurs et de sa belle-mère, ne sachant plus à quelle déesse se vouer, elle doit affronter bien des obstacles avant de trouver la paix.
Elle n'est ni sotte ni égoïste, seulement humaine: faible face à ses émotions, forte devant les épreuves. On ne peut s'empêcher à certains passages de penser à Cendrillon, ou à la Belle de Mme Leprince de Baumont.
Le texte est enrichi de très belles illustrations qui ne souffrent pas du petit format, et d'une préface de Pascal Quignard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
BookyMary
  01 février 2019
Probablement l'histoire d'amour la plus fondatrice de la littérature occidentale, mais malheureusement et injustement pas la plus connue et de loin lorsqu'il s'agit des jeunes générations.
Une des choses qui est la plus appréciable dans ce conte est son aspect moral, la beauté et la simplicité des peuples greco-romains pour parler des relations entre divin et mortel est sublime. La moral qui en découle est tellement naturelle qu'on ne la voit pas venir, et lorsqu'elle est là c'est parfaitement clair. La vanité et la médisance rendent un bel amour impossible, mais cet amour triomphe des dieux eux-même, quoi de plus fort comme histoire pour une mortelle devenue déesse.
De plus, cette superbe édition de Diane du Selliers offre de sublimes photographies de vitraux racontant l'histoire complète du dieu Eros et de la jeune Psyché tout au long de la narration, ce qui ajoute une dimension mystique à leur histoire.
Enfin bref... Une magnifique découverte à l'origine du conte de la Belle et la Bête, une superbe aventure où l'amour brave tout les dangers et triomphe de tout les obstacles même des dieux.
Lien : https://bookymary.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
PtitgateauPtitgateau   19 juillet 2016
Il était une fois dans un certain pays, un roi et une reine qui avaient trois filles, toutes trois fort belles. Mais si charmantes qu'étaient les deux aînées, on pouvait encore trouver, dans le langage humain, des mots pour les louer; Tandis que la cadette était d'une perfection si rare, si merveilleuse, que les mots manquaient pour en parler dignement...

... Dans les villes, dans les contrées environnantes, le bruit courait que la déesse, née dans le sein azuré de la mer et sortie de la rosée des flots écumeux, avait décidé de se mêler aux mortels et leur rendait sa majesté accessible. Une autre rumeur prétendait que des gouttelettes tombées du ciel avaient fait naître sur la terre et non sur les mers, une nouvelle Vénus encore vierge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
mariechmariech   24 avril 2016
Pourquoi le désir est - il si agressivement intéressé à demeurer inaccessible à l'âme ? Et pourquoi l'âme souhaite - t - elle à ce point dévoiler le visage de ce qu'elle chérit le plus passionnément ? Pourquoi la Belle est - elle si impatiente de découvrir quelle est la Bête qui l'emplit de bonheur ? Pourquoi vouloir plus que le bonheur ?
Commenter  J’apprécie          90
mariechmariech   24 avril 2016
Dans le corps de l'homme qui a jailli , dans le corps de la femme qui s'est ouverte et qui s'est écoulée : l'extase se transforme en un instant en un vide immense .
Commenter  J’apprécie          180
mariechmariech   24 avril 2016
JADIS, UN JOUR , le dieu Amour vieillit .
Ovide montre Cupidon vieillissant , les ailes dépenaillées, le regard si triste , le visage hirsute .
Il est comme un sexe d'homme à la suite d'un rêve . Si merveilleux , si fier , si ardent qu'il ait été , une fois qu'il a connu le bonheur , tout retombe , ses épaules s'affaissent , sa barbe est sale , son œil s'embue. Le visage que l'amour offrait , que le désir tendait , que la lumière lissait , que l'espoir élançait , se couvre de petites rides .
......´ Le corbeau dans la nuit ´
Préface de Pascal Quignard
P 15
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
NievaNieva   24 avril 2016
Il était, dans une certaine ville, un roi et une reine. Ce roi et cette reine avaient trois filles d'une beauté remarquable. Les aînées, toutefois, si agréables qu'elles fussent à voir, n'avaient rien, semble-t-il, qu'une louange humaine ne pût célébrer dignement. De la plus jeune, au contraire, si rare, si éclatante était la perfection que, pour en donner une idée, pour en faire même un suffisant éloge, le langage humain était trop pauvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Apulée (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Apulée
La Roseraie des Cultures et des Arts - 8ème édition En particulier : "Présentation de la Revue de littérature et de réflexion" par Yahia BELASKRI Invité : Yahia Belaskri, Écrivain, journaliste. Livre « Apulée n°1 ? Galaxies identitaires », aux Éditions Zulma, 2016.
Prix littéraire Paris Rive gauche.
Comité de rédaction : Yahia Belaskri, Jean-Marie Blas de Roblès, Hubert Haddad, Abdellatif Laâbi, Catherine Pont-Humbert.
http://www.laroseraiedescultures.fr/edition2016/mb-en-particulier-1-Yahia-Belaskri.html
Association "La Roseraie des Cultures et des Arts" le 3 septembre 2016 - Moulin de la Bièvre Salon du Livre et des Arts de L'Haÿ-Les-Roses http://www.laroseraiedescultures.fr
Réalisation : M.D'E
+ Lire la suite
autres livres classés : mythologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Âne d'Or d'Apulée

A quelle époque se déroule l'action ?

Celle d'Auguste
Celle de Marc Aurèle
Celle de Néron
Celle d'Hadrien

8 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ane d'or ou Les métamorphoses de ApuléeCréer un quiz sur ce livre