AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917689471
Éditeur : Actusf (29/03/2013)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
L’Homéocratie fédère près de trois cents mondes et gère de nombreuses colonies.

Après la mort d’un haut fonctionnaire homéocrate sur Melig, protectorat colonial, Anthelm Lax est chargé de faire la lumière sur son assassinat et d’étouffer toute velléité indépendantiste. Pourtant, sur place, s’il découvre des dysfonctionnements, il ne détecte aucun signe de rébellion.

Pour rester sur Maricya, Natifa épouse Yoon, le dernier naturalisé en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
carodenormandie
  16 février 2016
C'était la première fois que je lisais cet auteur.Je n'ai lu que la première des 2 "novellas" et aucune envie de lire la deuxième.En fait, je ne suis pas entrée dans l'histoire (l'homéocratie et son fonctionnement, les différents Conseils...),peut-être faut-il mieux lire auparavant les romans précédents:" La Bohême et l'ivraie" et " le chant du drille"...
C'est bien sûr un avis complètement subjectif!
Commenter  J’apprécie          80
pixton
  08 juillet 2016
Ce sont les premiers textes d'Ayerdhal que je lis. "La troisième lame" et "Pollinisation" sont deux novellas, dont l'action se situe dans un univers créé et exploré par l'auteur dans ses précédents romans. (l'Homéocratie, une Fédération multi-planétaire)
A l'évidence, ce ne sont pas des textes faciles d'accès, de prime abord du moins. le lecteur un peu désinvolte pourra se sentir largué dans les premières pages, mais ce serait dommage de s'arrêter à ça. On se rend vite compte que les problématiques soulevées dans ces deux nouvelles peuvent être mises en parallèle avec les problèmes de notre propre planète : écologie, corruption, racisme et luttes d'influence sont au centre des préoccupations d'Ayerdhal. Il faut donc accepter de dépasser le petit écueil initial de la compréhension (pour un lecteur habitué au cyberpunk, ça ne posera pas de soucis) pour réaliser qu'Ayerdhal a une belle plume, un style fluide et bourré d'humour. Ses personnages sont proches de nous et leurs problèmes, conflits et angoisses ressemblent aux nôtres. En bref, c'est donc une SF intelligente, subtile, engagée, qui ose poser les questions qui dérangent. A noter que cette version rééditée par Actu SF bénéficie en outre d'une interview de l'auteur (comme toujours chez Actu Sf et c'est une initiative à souligner) qui enrichit la lecture.
En ce qui me concerne, ces deux novellas m'ont donné envie de lire les autres romans de cet auteur dont le décès récent a profondément affecté le monde la SF francophone.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chiwi
  17 avril 2014
C'est la première fois que je me lance dans de la SF d'Ayerdhal et dans son Homéocratie. Ça a été difficile d'entrer dans ce monde. Même si j'ai lu l'interview d'Ayerdhal se trouvant à la fin du livre, ça faisait beaucoup d'informations sur un court format qu'est celui des novellas.
Le résultat c'est que j'ai moyennement apprécié de me retrouver perdu comme ça. C'est vrai que j'aurai pu par commencer par La Bohème et l'Ivraie pour ne pas être déphasé mais va-t-en le trouver en bibliothèque.
Bon si je passe sur les descriptions institutionnelles peut être un peu trop prononcées, le message est plutôt intéressant. Ça donne des récits avec un contenu plutôt conséquent.
L'Homéocratie est un moyen pour Ayerdhal de pointer du doigt les défauts des institutions qui gouvernent imparfaitement et aussi inefficacement nos vies, que ce soit au niveau national ou à un niveau supra-national. Il aborde aussi la question de la colonisation et des possibles formes de résistance à celles-ci.
Ces deux récits ne sont pas forcément le meilleur moyen pour aborder le monde d'Ayerdhal mais ils permettent d'avoir une première vision des thèmes chers à Ayerdhal.
Lien : http://lecturesdechiwi.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
A2livres
  26 juin 2016
On trouve ici deux textes, la troisième lame et pollinisation, d'une grande qualité comme tout ce qui est signé Ayerdhal.
Ils se situent dans le même univers que La Bohème et l'ivraie notamment. Mais on peut lire ces deux novellas séparément - l'auteur explique avoir retravaillé les textes dans ce but. Toutefois, vous apprécierez d'autant plus si vous avez aimé les autres romans.
Alors, ça parle de quoi ? de technocrates, de révolution et révolutionnaires, de désobéissance civile, d'organisation de la société, de pouvoir et contre-pouvoir, d'antisystème… des thèmes chers à l'auteur.
Comme toujours chez Ayerdhal, les propos sont d'actualité et très beaux.
Je conseille cette lecture en particulier à ceux qui ont déjà lu une partie de l'oeuvre de l'auteur, notamment celle qui se situe dans l'univers de l'Homéocratie, avec les kinéïres, etc.
Chronique et extrait en vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous :
Lien : https://youtu.be/ofk4QS5esw4
Commenter  J’apprécie          10
Mana_
  14 novembre 2014
Ce fut une petite surprise, différent du genre habituel abordé par Ayerdhal. Mon étonnement pour la taille du livre (bien court !) se passa rapidement : c'est finalement exactement la taille qu'il fallait !
Lien : http://la-riviere-des-mots.b..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
A2livresA2livres   26 juin 2016
Imaginer un monde, c’est comme de jouer à Dieu dans un univers parfaitement athée. Tu es là, tout en haut de ta tour d’ivoire en béton, les pieds s’emmêlant dans les câbles qui relient l’ordi à une kyrielle de périphériques farfelus, le chat sur les genoux, une main sur le chat pour l’empêcher de s’interposer entre l’écran et toi, l’autre sur l’éponge pour nettoyer le café que tu viens de renverser à deux doigts du clavier (ouf), l’œil pétillant des bulles dont tu as rêvé la veille en t’achevant au côtes-du-rhône, et tu te demandes à quoi vont ressembler les autochtones d’une planète que tu as doté de plusieurs satellites, de six saisons et d’une gravité légèrement supérieure à celle de la Terre après des heures de calcul approximatif pour intégrer toutes ces caractéristiques improbables de ce putain de monde dans un écosystème viable. Après, tu te déguises en Sid Meyer et tu réinventes Civilization en beaucoup mieux. Et, là, c’est le pied total ! En tout cas, jusqu’à ce que tu doives tout rajuster pour que l’ensemble tienne debout, mais, ça, c’est le job.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
A2livresA2livres   26 juin 2016
— Tu sais que votre système de troc est condamnable ?
Pas de revenu pas d’impôt. Pas de transaction pas de taxe. En privant l’état de sa quote-part, l’autarcie est un outil qui déstabilise le système de gestion centralisée, donc qui affaiblit le pouvoir politique. Ce n’est pas nouveau. Toutes les multiplanétaires jouent depuis toujours à faire valser leurs capitaux pour priver les Etats de dividendes, donc de contrôle sur le système économique, donc de pouvoir au sens général du terme. Mais ce que les Etats tolèrent des consortiums, ils ne peuvent l’accepter des citoyens. Il faut bien prendre l’argent quelque part.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ayerdhal (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Ayerdhal
Hommage à Yal Ayerdhal aux Utopiales avec S.Doke, M.Mazaurick, G.Francescano, P.Bordage et N.Spinrad.
autres livres classés : cyberpunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2618 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre