AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782496703825
303 pages
Éditeur : Montlake (23/06/2020)
4.22/5   47 notes
Résumé :
Oriane aime Jules, Jules veut l’aider à trouver l’amour.

Oriane, jeune policière sportive et célibataire, ne rencontre que des hommes qui ne l’intéressent pas, ou qui ne sont pas disponibles à l’instar de Jules, le patron du Café de la Place de Cadenel, qu’elle aime secrètement depuis l’adolescence.

De son côté, Jules est plutôt préoccupé par la préparation de sa soirée, qui s’annonce mémorable. Pari réussi… mais pas tout à fait comme i... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 47 notes
5
18 avis
4
13 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

ludi33
  02 juin 2020
Je découvre Tamara Balliana avec ce roman. Çà faisait un petit moment que je tombais sur ses romans en suggestion de lecture et j'ai fini par me lancer. Et bien m'en a pris !
Si ce livre est le troisième tome d'une série, nul besoin d'avoir lu les précédents pour pouvoir l'apprécier.
Niveau histoire, l'intrigue a toutes les caractéristiques de la comédie romantique réussie : une fille pas forcément très bien dans sa peau, secrètement amoureuse du beau gosse du village, la bande de copine avec toujours de bons conseil, quelques éléments perturbateurs. Mettez le tout dans un shaker, mélanger bien et vous obtiendrez un jolie romance bien écrite, pleine de personnages attachants.
Un grand merci à Amazon Publishing France et à Netgalley pour cette lecture rafraîchissante.
Commenter  J’apprécie          140
tremb77
  05 août 2021
Tamara Balliana avait tellement rendu attachant son clan des célibataires malgré elles et son village de Cadenel, qu'un tome sur une de ses célibataires si sympathique était nécessaire. Même si chronologiquement c'est un troisième tome, il n'est pas nécessaire d'avoir lu les deux premiers pour comprendre l'histoire.
Policière municipale, Orianne a le physique qui convient à son métier, très grande, bien charpentée, très sportive, garçon manqué à jouer avec les garçons et à les battre au basket. Avec en plus un nez un peu cabossé naturellement, elle est loin des stéréotypes des gravures de mode, fragiles parfois utilisées dans les romances. A celà ne tienne, cette jeune femme mérite d'être connue, sympathique, fidèle en amitié, une battante, courageuse. Elle a un besoin immodéré d'être aimée, une faible confiance en elle. Elle a en effet été abandonnée par ses parents peu de temps après sa naissance, c'est son grand-père qui l'a élevée et a été son pilier dans ce monde parfois cruel. Hélas elle a dû le placer en maison de retraite à cause de ses trous de mémoire de plus en plus fréquents. Tout cela lui occasionne beaucoup de frais, déjà qu'elle espérait retaper sa maison pour y vivre avec son grand-père. On lui a suggéré la colocation, idée reprise par Jules à la rue après une nuit très épique .
Jules le "bad boy "de Cadenel , ses tatouages mais qui essaie de faire oublier ses frasques de jeunesse. Jules le propriétaire du restaurant incontournable de Cadernel. Jules son amour de jeunesse, dont tout le monde sait qu'elle craque sur lui sauf lui bien sur, à en être incapable de lui parler normalement. Bref une colocation qui s'annonce intense pour Orianne.
Un bon moment de détente, Tamara Balliana est une autrice qui prend soin de tous ses personnages même secondaires dont on aime suivre les aventures les uns après les autres. Les rôles sont suffisamment bien répartis pour que les tomes s'enchainent sans baisse d'intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lesetoileesdesbibliotheques
  27 juillet 2020
Tout d'abord, j'aimerais remercier Tamara Balliana pour l'envoi du service presse de Je veux un homme qui… cette comédie romantique si belle mais au goût amer en arrière-plan. Pourquoi amer vous me diriez-vous ? Eh bien tout simplement, si les personnages nous ont fait beaucoup rire tout le long des pages, la thématique abordée ne laisse pas le lecteur indifférent. À coup sûr, les personnages principaux ainsi que les secondaires, s'ils étaient généreux dans les bons moments et ont ravi nos zygomatiques de leur bonne humeur, ils nous ont fait don aussi de leurs fêlures, de leurs peines dans un moment d'abandon. C'était très touchant jusqu'à à nous tirer quelques larmes par moment.
En effet, notre héroïne du jour, si son métier lui donne un semblant de confiance en elle et d'assurance, la réalité est autre. Oriane est loin d'être le type de femmes qui prend tout pour acquis. Rien ne lui est dû. Il faut toujours qu'elle se batte pour ce qu'elle aime ou désire. Faire partie d'un tout, c'est tout ce qu'elle voudrait. Être acceptée et intégrée, c'est tout ce qu'elle a toujours rêvé. Loin d'appartenir aux stéréotypes de la beauté fatale ou même parfaite, néanmoins elle fait son petit effet. Mais allez la persuader qu'elle n'est pas dénuée de charme. À cause de sa grande taille, ses épaules carrées et un nez qu'elle trouve horripilant, Oriane ne se trouve rien d'exceptionnel. Enchainer les rendez-vous catastrophiques ne joue pas en la faveur de cette confiance en elle déjà assez minée. L'homme idéal, elle l'a déjà trouvé et cela depuis belle lurette. Amoureuse, elle l'est depuis son adolescence. Mais elle croit plutôt aux licornes et aux paillettes que son intérêt puisse être un jour partagé. Et pour cause, Jules, le chef-cuistot de son restaurant préféré est si séduisant, si tatoué, si sexy… et si casé aussi avec une sublime femme dont il semble amoureux. Pourquoi, il se serait intéressé à une femme qui n'a rien de féminin que les cheveux, son seul atout selon elle !
Oriane ne sait pas se vendre ni mettre ses atouts en valeur et tous ceux qui l'entourent, ne voient que la négativité qu'elle leur renvoie. Et pourtant, Oriane, est une jeune femme qui gagne à être connue. Pétillante, d'une gentillesse légendaire, loyale, battante et tout le monde dans son village peut en témoigner. Mais le fait, d'avoir été abandonnée par ses parents, le manque d'amour qu'elle n'a pas reçu d'eux, son désir d'aimer et d'être aimée se fait plus urgent de jour. La solitude et la peur de rester seule la rongent, Mais sa crainte d'être rejetée lui fait prendre les devants sabotant ainsi tous ses rendez-vous …
Mais à ce qui parait, l'amour n'est pas seulement dans le pré, ni seulement dans le Chai… Il peut être aussi dans la cuisine, autour d'un repas concocté avec dextérité et amour… Et encore mieux, il se pourrait bien qu'un certain Jules entre un moment d'égarement et la jalousie aidant, regarderait enfin cette femme magnifique, travailleuse et honnête, qui n'attend que le réveil de la belle au bois dormant, pour tomber en pâmoison à ses pieds. Il suffit de croire à sa belle étoile. Un jour elle, te sourira Oriane. Et large.
Je vais éviter de trop parler du personnage masculin pour vous laisser le plaisir de la découverte. Si Oriane traîne des bagages, Jules, n'en est pas dénués. Les gens ont souvent d'aprioris en ce qui le concerne. Il est jugé pour ses tatouages de bad boy, pour ses bêtises de jeunesse. Personne ne le regarde vraiment, personne ne connaît la vraie personne qui se cache derrière cette carrure d'athlète, derrière son assurance parfois pédante. Sauf, Oriane… Cette femme qu'il ne connait que de nom mais qui lui a tendue la main quand il était au plus bas. Cette femme qu'il gagnera beaucoup à connaitre s'il n'est pas trop aveuglé par la beauté pervertie de la dissimulatrice qui lui sert de petite-amie.
Encore une superbe comédie romantique que l'auteure nous a concoctée là. de bons moments remplis de rigolades avec la bande d'Oriane. D'autres un peu tristes, mais faites confiance à Romy qui a l'art de désamorcer le moindre malaise à coups d'idées aussi loufoques que hilarantes. Sans oublier aussi la belle participation honorifique des guest-stars des volets précédents qui ont apporté aussi la pierre à ce bel édifice qui n'a de cesse de nous séduire, nous émouvoir et nous divertir à la fois.
Une comédie romantique sous le signe de la bonne humeur, de l'espoir, de l'amour et de l'amitié à ne pas manquer. Une bonne dynamique, une plume fluide et d'une simplicité addictive ainsi qu'efficace dans la diffusion des émotions !
Prenez du papier, un crayon et aidez Oriane à remplir sa liste de l'homme qui…. Car ses voeux, pourraient bien êtres les vôtres aussi.
PS : Un volet qui peut se lire indépendamment mais je vous recommande quand même de découvrir et dans l'ordre quit suit :
Quand l'amour s'en mailL'amour est dans le chai
Mya

Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ptitelilie
  30 août 2020
Je continue sur ma lancée et enchaîne donc avec ce troisième roman de Tamara Balliana qui prend pour cadre Cadenel. Un peu déçue par l'histoire précédente, j'étais donc sur la réserve.... mais quelle jolie surprise que ce troisième tome !! Je me suis régalée à suivre Jules et Oriane, deux protagonistes qui ont su me toucher et m'embarquer dans leurs folles aventures !
Nous retrouvons ici Oriane, une des membres du clan des "célibataires malgré elles". Policière municipale, elle est désespérément célibataire et cela pour deux raisons : tout d'abord, elle ne se sent pas jolie ni désirable pour la gente masculine. Ensuite, depuis toujours, elle fantasme sur Jules, le patron et cuisinier du "Café de la place". Mais le bad boy semble à peine faire attention à elle, jusqu'à cette fameuse soirée où tout va basculer. Aidés par le destin, ils vont apprendre à se connaître et à se découvrir. Mais Oriane peut-elle espérer plus qu'une histoire d'amitié ? Jules va-t-il comprendre qu'il plaît à la jeune femme ? Est-il possible qu'il développe des sentiments pour elle ?
Oriane est un personnage féminin qui m'a beaucoup touché. Complexée par son physique, elle rêve et croit désespérément au grand amour. En effet, elle ne cherche pas seulement un compagnon de vie, elle espère trouver celui qui saura la compléter, l'épauler et partager une complicité à toute épreuve. C'est une battante, qui n'a pas l'habitude de se laisser marcher sur les pieds et qui défend ce en quoi, ou en qui, elle croit. Néanmoins, elle est parfois un peu trop gentille et a bien du mal à dire non. En plus de tout ça, elle a mis Jules sur un piédestal et elle se demande si elle doit abandonner son fantasme ou tenter sa chance, malgré tout, car ce dernier est fraîchement revenu sur le marché. Pendant longtemps, il a été considéré comme le "vilain petit canard" car il a un peu dévié du droit chemin dans sa jeunesse. Pourtant, depuis quelques années, il s'est repris et a tracé sa route en reprenant le bar de sa famille pour en faire un restaurant qui commence à se faire un nom. Malgré tout, il lui reste cette réputation de mauvais garçon qui peut faire frémir... ou fantasmer certaines ! Nous faisons aussi connaissance avec Ethan, un nouveau personnage original, et nous en apprenons plus sur deux protagonistes croisés précédemment, mais dont je tairais le nom.
J'ai trouvé ce troisième volet très abouti. Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux car ils sont un peu atypiques par leurs parcours ou leurs physiques. L'évolution de la relation se fait pas à pas, sans rien précipiter, assez naturellement. La plume de l'autrice est toujours aussi efficace mais là où j'ai été touché, c'est sur le plan émotionnel. En effet, j'ai ressenti, au cours de ma lecture, un véritable chamboulement au plus profond de mes tripes et je dois dire que j'ai retenu mes larmes à certains instants. Comme toujours, il y a aussi du rire et des sourires mais j'ai perçu que cet épisode jouait avec nos nerfs et notre sensibilité. J'ai aussi retrouvé avec joie les personnages rencontrés précédemment et comme je le disais un peu plus haut, j'ai aimé qu'il y ait une deuxième histoire derrière l'intrigue principale. C'est une touche d'originalité non négligeable et cela amène également son lot d'émotions pour le lecteur.
Pour conclure, j'ai passé un excellent moment de lecture avec "Je veux un homme qui...". Au delà du titre original, cette romance se démarque grâce à une héroïne touchante, une intrigue bien ficelée et, en toile de fond, des intrigues annexes qui amènent leur lot d'émotions et de rebondissements. J'en profite pour confirmer que Tamara Balliana est entrée dans mon top des autrices à suivre les yeux fermés ! 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
viedefun
  20 juillet 2020
Aaaah ! C'est franchement avec grand plaisir que je me replonge dans un livre de l'auteure française Tamara Balliana !!!!
Nous revoici encore une fois dans le petit village de Cadenel. Oriane, l'héroine, nous l'avions entraperçue dans les deux précédents tomes de la saga (une saga dont on peut lire les livres indépendamment des autres, sans problème !). Cette jeune femme est policière....Elle fait partie du groupe des filles célibataires que nous connaissons depuis le 1er tome....Cette fille, elle est aussi amoureuse secrètement (enfin, ce n'est un secret pour personne dans le village sauf pour celui qui fait battre son coeur qui ne voit rien...)....Oui, Oriane est amoureuse de Jules, le frère jumeau de Solène, l'héroïne du 1er tome.
Jules tient le restaurant (l'unique restaurant) de Cadenel, il a pris la suite de ses parents quand ils sont partis à la retraite. Jules est un excellent cuisinier, mais il a aussi un passé de "mauvais garçon".....Rien de grave, juste des petites conneries qu'un jeune peut faire quand il s'ennuie....Quoiqu'il en soit, il est connu de la police, et même si c'est du passé, il doit toujours faire ses preuves...
Jules est en couple avec une jeune femme depuis de nombreuses années, du coup, Oriane soupire à distance, se refuse d'avouer son amour pour ne pas "détruire" un couple, enfin ça, c'est la version officielle, car en fait, on comprend vite qu'Oriane est très peu sûre d'elle....Elle est très grande, se pense sans charme féminin.....Bref, elle a très peu confiance en elle et pour elle, Jules est un rêve inaccessible, et en plus, sa fiancée est très jolie et très féminine (le contraire d'elle, à ses yeux...Et oui, on est comme ça, nous les filles, on se comparent toujours entre nous et on se trouve toujours moins belle...)....
Mais voilà, Jules va se retrouver célibataire d'une manière très brutale à cause de la trahison de sa fiancée.....Il va se retrouver sans logement et devinez qui est à la recherche d'un colocataire pour partager les charges de son logement ? Oriane, bien sûr !
Les deux jeunes gens se connaissent "de loin" puisque Oriane est une amie de Solène, la jumelle de Jules. Elle est aussi une habituée du "Café de la place" et enfin, elle est policière municipale dans le village. Jules ne sait pas qu'Oriane l'aime en secret depuis de si nombreuses années (depuis leur adolescence) et est vraiment loin de s'en douter, bien au contraire, et du coup, c'est sans arrières pensées qu'il va tout faire pour aider Oriane à se trouver un homme, et si possible un homme bien ! (vous le voyez arriver le pseudo "triangle amoureux" ?!)....
Alors oui, j'ai vraiment passé un très agréable moment de lecture avec Jules et Oriane. Il m'a permis de m'évader pendant mes moments difficiles et c'est vraiment ce que je recherchais ! La jeune femme est hyper attachante. Elle est drôle, fragile (dans sa personnalité), voire émouvante mais c'est aussi une super sportive et elle ne manque pas de courage pour venir au secours des autres (en même temps, si elle a choisi d'être policière, ce n'est pas pour rien !).....Et enfin, elle entretient une relation très touchante avec son grand-père qui l'a élevée mais qui est dorénavant placé en EPHAD à cause de ses problème de santé....
Jules, quant à lui, est aussi un mec très touchant à sa manière. Il souffre d'un complexe d'infériorité par rapport à sa soeur jumelle, qui a toujours été "la préférée" de leurs parents, la fille parfaite et son accident et son handicap à la suite qui lui a fait perdre l'usage de ses jambes la mettent encore plus sur un piédestal (aux yeux de Jules)....Jules pense toujours devoir être obligé de se justifier auprès de ses parents, de leur montrer qu'il n'est plus le gamin qui aimait fumer des joints et faire quelques petites conneries quand il était ado....
Jules a aimé profondément sa fiancée, qui est une fille assez superficielle et qui l'a carrément mis à terre avec ses réflexions (le début du livre est une vraie claque dans la gueule pour notre héros....). Jules se sent plus bas que terre...Au début du récit, il ne sait pas encore qu'il y a une femme dans son entourage qui donnerait la terre entière pour le rendre heureux et l'aimer....
"Je veux un homme qui..." se lit merveilleusement bien.....Moi, qui passe actuellement par des moments hyper stressants et anxiogènes, et bien cette lecture m'a permis de m'évader vers une jolie romance avec des personnages vraiment attachants et positifs. Et rien que pour ça, j'en suis vraiment reconnaissante à l'auteure pour sa plume positive et tellement agréable !
Je ne peux que vous recommander cette lecture et maintenant, évidemment, j'attends avec impatience de voir ce que Tamara Balliana va réserver à la dernière célibataire du groupe.....J'aimerais vraiment une romance à la "Les oiseaux se cachent pour mourir" (car dans le village, il y a un jeune prêtre irlandais très séduisant qui vient de s'installer) mais bon, je pense que je fais des plans sur la comète mais après tout, pourquoi pas ?.....Bref, les romans de Tamara Balliana sont une valeur sûre pour moi quand je veux passer un bon moment avec une jolie histoire d'amour et des personnages bons et positifs !
Ma note : 17,5/20
Lien : https://lespassionsdeviedefu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
KimysmileKimysmile   09 juin 2020
Son sourire me réchauffe le cœur. Je dois reconnaître qu'au fond de moi, ma façon de le voir a changé. Je ne le considère plus comme une somme de qualités physiques parfaites. Plus je le fréquente, moins je le trouve beau, mais plus je le trouve séduisant.
Commenter  J’apprécie          50
LadoryquilitLadoryquilit   27 mai 2020
Il y a plusieurs façons de succomber à quelqu'un. Pour certains, il s'agit d'un coup de foudre, pour d'autres c'est une amitié qui s'embrase. Dans les deux cas, la flamme de départ légère et fragile grandit au rythme de notre cœur, jusqu'au jour où notre amour est si fort que ses charbons ardents sont impossibles à éteindre.
Commenter  J’apprécie          30
alapagedesuziealapagedesuzie   09 juillet 2020
J’ai peut-être un jour laissé mon imagination vagabonder et une paire de menottes était impliquée… mais dans ma version, nous étions seuls, dans un lit, et beaucoup moins habillés.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : comédie romantiqueVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..