AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2218958880
Éditeur : Hatier (05/10/2011)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Dans le Paris de la Restauration, une société secrète tisse ses complots dans l'ombre. Filatures, enlèvements, vengeance : l'envers de l'histoire contemporaine dépeinte par ces trois récits.

Ces "histoires" presque romanesques", comme les qualifiait Balzac, offrent un condensé de l'art balzacien : elles livrent une subtile analyse de l'époque de la Restauration et annoncent la grande fresque de la Comédie humaine.

Le dossier
• De... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
cmpf
  14 juin 2016

Très cher Honoré,
Vous me permettez de vous appeler Honoré, nous sommes des amis de trente ans, même si ne nous sommes pas rencontrés toujours régulièrement.
Donc, cher Honoré, en vertu de l'adage qui veut que qui aime bien châtie bien, je vais sans détour vous dire que j'ai été déçue par vos trois livres réunis sous le nom général d'Histoire des treize. Vous annoncez avoir rencontré ces hommes, discrets mais efficaces, et avoir entendu d'eux beaucoup de récits dont vous nous faites la faveur d'en communiquer trois, celle de Ferragus, celle de la Duchesse de Langeais, et celle de la Fille aux yeux d'or. En elles-mêmes, ces histoires sont tout à fait plaisantes, on y voit bien effectivement quelques hommes agir avec détermination et en cachette, mais je m'attendais à autre chose. Plus de mystère peut-être, une volonté plus évidente de réaliser un projet bénéfique ou funeste, mais je n'y ai rien vu de tel. Ces hommes dont on ne connaît que deux ou trois noms, ne semblent agir que dans l'intérêt de l'un d'entre eux.
En outre je vous ai trouvé inutilement bavard. Vous semblez regretter l'Ancien Régime et son aristocratie et n'avoir que peu de considération pour le peuple, c'est votre droit. Devez-vous pour autant nous imposer votre vision de Paris et de la société sur tant de pages, je n'en suis pas sure. Ainsi dans la fille aux yeux d'or, presque 20 pages sur un total de 90 pour nous présenter la population parisienne avant de nous laisser croiser le premier vrai acteur, c'est quand même beaucoup. Je sais qu'il est indispensable de payer les factures, et que le roman feuilleton pousse naturellement à délayer un peu, mais vous avez là un peu exagéré à mon avis. Vous m'avez aussi parfois agacée par vos généralisations sur les défauts et qualités des hommes et des femmes. Il me semble que nous sommes tous plus différents que cela.
Mais pourtant, présentées indépendamment les unes des autres, et sans digressions oiseuses, ces trois aventures, m'auraient tout à fait enchantées. Les amours qui y sont dévoilés dans leur dépassement des bornes habituelles, du moins les deux premiers, sont romanesques. le troisième m'a paru confus et pour tout dire je n'en ai pas saisi la finalité.
Sachez cependant, cher Honoré que je ne vous en veux pas, et que je reviendrai vous voir. Vous m'avez donné bien des heures de lecture agréable, et je ne doute pas que j'en éprouverai d'autres. Et puis si vous n'avez pas su me plaire complètement cette fois, cela tient peut-être aussi un peu à moi, peut-être n'étais-je pas dans les dispositions favorables à une rencontre totalement satisfaisante.
En espérant un nouveau tête à tête plus aimable, je reste
votre fidèle lectrice.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          166
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
cmpfcmpf   15 juin 2016
L’opulence a de beaux privilèges, et les plus enviables sont ceux qui permettent de développer les sentiments dans toute leur étendue, de les féconder par l’accomplissement de leurs mille caprices, de les environner de cet éclat qui les agrandit, de ces recherches qui les purifient, de ces délicatesses qui les rendent encore plus attrayants. Si vous haïssez les dîners sur l’herbe et les repas mal servis, si vous éprouvez quelque plaisir à voir une nappe damassée éblouissante de blancheur, un couvert de vermeil, des porcelaines d’une exquise pureté, une table bordée d’or, riche de ciselure, éclairée par des bougies diaphanes, puis, sous des globes d’argent armoriés, les miracles de la cuisine la plus recherchée ; pour être conséquent, vous devez alors laisser la mansarde en haut des maisons, les grisettes dans la rue ; abandonner les mansardes, les grisettes, les parapluies, les socques articulés aux gens qui payent leur dîner avec des cachets ; puis, vous devez comprendre l’amour comme un principe qui ne se développe dans toute sa grâce que sur les tapis de la Savonnerie, sous la lueur d’opale d’une lampe marmorine, entre des murailles discrètes et revêtues de soie, devant un foyer doré, dans une chambre sourde au bruit des voisins, de la rue, de tout, par des persiennes, par des volets, par d’ondoyants rideaux. Il vous faut des glaces dans lesquelles les formes se jouent, et qui répètent à l’infini la femme que l’on voudrait multiple, et que l’amour multiplie souvent ; puis des divans bien bas ; puis un lit qui, semblable à un secret, se laisse deviner sans être montré ; puis, dans cette chambre coquette, des fourrures pour les pieds nus, des bougies sous verre au milieu des mousselines drapées, pour lire à toute heure de nuit, et des fleurs qui n’entêtent pas, et des toiles dont la finesse eût satisfait Anne d’Autriche.

FERRAGUS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Honoré de Balzac (92) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Honoré de Balzac
Le CNRS au Collège de France. Journée du 6 avril 2019. Exposé de Jean-Baptiste Amadieu, chercheur au CNRS au sein de l?unité "République des savoirs" (CNRS/Collège de France/ENS). Il est notamment l?auteur de la Littérature du XIXe siècle mise à l?Index (2017). Pourquoi Balzac, Sand, Dumas, Flaubert, Stendhal, Hugo, Lamartine, Sue ou Zola firent l?objet de procès pour un ou plusieurs de leurs romans ? Pour un littéraire de formation, de telles investigations dans les archives de la censure nécessitent des connaissances en droit, en jurisprudence et, quand ces procédures appartiennent à un état caduc de la règlementation, en histoire du droit. Lorsque le tribunal en question est la Congrégation romaine de l?Index, le savoir exigé est celui du droit canonique et de son régime de juridicité singulier ; quant aux débats de fond, ils ne se comprennent qu?à la lumière de la théologie, de l?ecclésiologie et de la théologie morale. Cette interdisciplinarité rendue indispensable par l?objet étudié s?épanouit dans des établissements propices aux recherches non conditionnées par la délivrance d?un diplôme disciplinaire, c?est-à-dire des institutions comme le CNRS et le Collège de France. Pour plus d'informations : https://www.college-de-france.fr/site/evenements-culturels/Le-CNRS-au-College-de-France.htm
+ Lire la suite
autres livres classés : odeursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous La Peau de Chagrin de Balzac ?

Comment se comme le personnage principal du roman ?

Valentin de Lavallière
Raphaël de Valentin
Raphaël de Vautrin
Ferdinand de Lesseps

10 questions
594 lecteurs ont répondu
Thème : La Peau de chagrin de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre