AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782100748495
152 pages
Éditeur : Dunod (15/03/2017)

Note moyenne : 4.54/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Que sait-on des trous noirs ?
Peut-on les observer ? Qu'y a-t-il à l'intérieur ?
Existent-ils vraiment ?

Les trous noirs sont des astres fascinants, des sphères dans l'espace dont rien ne peut s'échapper. De tels objets ne peuvent ni émettre, ni réfléchir la lumière, mais certains sont pourtant extraordinairement lumineux. Toutefois ce n'est pas là leur seule bizarrerie : dans un trou noir, l'espace se change en temps, le temps en espac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
simou83
  20 décembre 2017
Très bon livre de vulgarisation, il explore la question des trous noirs d'une manière ludique. le livre traverse les différentes théories physiques comme la relativité générale et restreinte, le paradoxe de Hawking ainsi que, certes rapidement, les théories qui tentent de concilier la relativité d'Einstein avec la physique quantique (Théorie des cordes, gravitation quantique à boucles).
Agréable à lire avec quelque touches d'humour, et le background philosophique de l'auteur se fait sentir à travers ses clins d'oeils sur la société, la vérité, les inégalités et la diversité..
Commenter  J’apprécie          20
Anis0206
  23 mai 2018
Un voyage au coeur mêmes des mystères de l'univers et ses tréfonds : les trous noirs qui tiennent en haleine la plupart des physiciens. Un livre assez plaisant à lire qui nous renseignent sur les dernières avancées de la physique pour expliquer les trous noirs
Commenter  J’apprécie          10
yueleyi
  12 mai 2017
Excellent travail de vulgarisation sur un sujet fascinant et complexe
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
AngelineBailleulAngelineBailleul   05 juillet 2018
"Je crois que la grande violence intellectuelle de notre temps est précisément l'obsession de la simplicité, ou ce que certains nomment "l'exigence de clarté".
HÉCATE : Il me semble quand même plutôt louable d'être clair !
HÉLIOGABALE : Évidemment. Nul ne songerait à le contester. Mais le problème vient de ce que la clarté étincelante, pour ne pas dire aveuglante, est souvent obtenue au prix d'une simplification - voire d'une caricature - du réel qui confine parfois à la falsification. L'impératif de clarté auquel certains courants philosophiques ou idéologiques tentent de nous soumettre me semble relever d'une terrible répression de la pensée dont les conséquences sont incalculables. Ce qui ne signifie évidemment pas que l'obscurité doive être recherchée ou que toutes les postures sont correctes, naturellement. Mais je crois qu'il ne faut avoir peur ni de la subtilité, ni de la diversité. Résister face aux injonctions qui nous poussent à atrophier le monde. Considérer la quête de vérité avec sérieux, c'est-à-dire en tenant compte de l'histoire et en interrogeant le concept de vérité lui-même - qui a pris des sens si divers suivant les époques et les cultures - avec toute la finesse qu'il mérite."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AngelineBailleulAngelineBailleul   05 juillet 2018
"C'est certainement de la science spéculative puisque personne n'est allé vérifier ce que je te dis. Mais c'est en tout cas ce qu'énonce notre meilleure théorie, celle d'Einstein, par ailleurs extrêmement bien vérifiée. La singularité centrale, en fait, n'est pas vraiment un lieu "spatialement déterminé", elle marque plutôt la fin du temps, son achèvement.
HÉCATE : Ce n'est pas simple à imaginer pour moi...
HÉLIOGABALE : Pour moi non plus ! Il se passe quelque chose d'assez incroyable quand on entre dans un trou noir : dès l'horizon franchi, l'espace se change en temps et le temps se change en espace. Ce n'est pas une simple métaphore - encore que, n'en déplaise à certains, la métaphore est souvent l'accès à l'altérité le plus précis et le plus précieux -, c'est exactement au sens d'une littéralité mathématique, ce qui advient quand on regarde une équation."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AngelineBailleulAngelineBailleul   05 juillet 2018
"Mais supposons maintenant que tu regardes la même scène de très loin. Tu verrais d'abord le disque dur accélérer, comme dans la description précédente. Mais, au voisinage du trou noir, tu le verrais ralentir. Et, au fur et à mesure qu'il approcherait de l'horizon, tu verrais en fait sa vitesse chuter vers... zéro ! Autrement dit, la situation serait l'extrême inverse de la précédente : au lieu de présenter la vitesse la plus grande possible, il présenterait maintenant, et au même endroit que tout à l'heure, la plus petite vitesse possible !
HÉCATE : Laquelle des deux descriptions est-elle la bonne ?
HÉLIOGABALE : Je crois que tu connais déjà la réponse...
HÉCATE : J'adore la relativité ! Le monde devient multiple en sein même."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AngelineBailleulAngelineBailleul   05 juillet 2018
"HÉCATE : Tout cela est vraiment réel ?
HÉLIOGABALE : Cite-moi une chose « vraiment réelle ».
HÉCATE : Ma naissance.
HÉLIOGABALE : Oui, tu existes, c’est indéniable. Intensément. Mais n’oublie pas que les particules qui composent ton corps, les quarks et les gluons, ont l’âge de l’Univers. En un sens, ton corps a plus de 13 milliards d’années. Tu es – aussi – née avec le Big Bang. Tu pourrais même aller au-delà de cette réflexion sur toi-même et te demander si un champ magnétique existe ou s’il est une projection humaine sur le réel. Une équation physique est-elle le réel en lui-même ou une simple manière, parmi d’autres, de l’appréhender ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ElizabethBennetElizabethBennet   12 mars 2017
Énigmatiques et symboliques, les trous noirs condensent beaucoup de nos fantasmes et de nos angoisses. Scientifiquement, certains aspects de ces objets sont bien compris, mais d'autres restent tout à fait mystérieux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Aurélien Barrau (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Aurélien Barrau
Vidéo de Aurélien Barrau
autres livres classés : astronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
336 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre