AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2810004870
Éditeur : Editions du Toucan (06/06/2012)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Paris 1940. Les allemands marchent sur la capitale et l'inquiétude est à son paroxysme. Un avocat américain, habitué du célèbre l'Alibi Club est retrouvé mort dans ce qui parait être une sordide affaire de sexe. Philip Stilwell n'a pas choisi le bon moment pour mourir dans des conditions suspectes.
Le petit monde de l'Alibi Club où les espions, les hommes d'affaires , les scientifiques et le personnel d'ambassade ont l'habitude de se retrouver, est discrèteme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
vonnette
  29 juin 2012
La première chose qui frappe sur la couverture du livre, hormis la jeune personne très peu habillée est le mot :
"Scotchant !"
Le mot qui "tue" sur un bandeau rouge pour bien appâter le lecteur me suis-je dit...
Mauvaise langue que je suis !
Ce livre, en effet est scotchant et je l'ai lu d'une traite, à tous mes moments dispo
( autres que ceux consacrés à la lecture):
au p'tit déj, en attendant que l'eau des pâtes frémisse, entre la poire et le fromage...!
L'histoire commence en mai 1940.
L'Alibi Club est un cabaret où se produit une chanteuse de jazz noir, Memphis Jones, fortement inspirée de Joséphine Baker.
Autour de cette artiste grouille une faune d'individus plus ou moins recommandables mais...
Les allemands ne vont pas tarder à envahir la France et à entrer dans Paris et les cogitations vont bon train.
Un jeune avocat américain, lui, va trouver la mort dans des circonstances sordides
et sa fiancée, mannequin pour des grandes maisons de couture parisienne, ne veut pas se contenter de la version que la police lui donne. Aidée d'un attaché de l'ambassade des Etats-Unis, elle va essayer de découvrir la vérité.
Dans le même temps, Frédéric Joliot-Curie, prix Nobel de chimie et les membres de son équipe poursuivent leurs recherches sur la désintégration de l'atome.
Mais l'eau lourde* et le stock d'uranium dont Joliot a besoin pour ses recherches ne doivent pas tomber entre les mains de l'envahisseur allemand.
Commence alors pour les scientifiques une course contre la montre pour cacher ces produits dans une France déboussolée, capitulant contre l'armée allemande avec des milliers de réfugiés sur les routes et les ports bombardés par l'aviation allemande.
Un véritable jeu de pistes s'engage...mais l'étau se resserre !
La quasi-totalité des personnages a existé et si l'auteur a romancé leur vie amoureuse, le fonds de l'histoire est tiré de faits réels et relate l'un des épisodes de la bataille de L'eau Lourde.
C'est un roman d'espionnage avec de multiples rebondissements et des personnages à qui Francine Mathews a su donner une épaisseur et du charisme.
C'est un livre fort bien documenté avec une postface très intéressante sur le sort des véritables protagonistes de l'histoire, Alibi Club est à lire et à faire lire à tous les passionnés de la Seconde Guerre Mondiale.
*l'eau lourde : "Oxyde de deutérium. Chimiquement elle est identique à l'eau normale. L'eau lourde est utilisée dans certaines filières de réacteurs nucléaires comme modérateur de neutrons dans le but de ralentir les neutrons issus de réactons de fission nucléaire."
Lien : http://jazz-crime.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
erwebb
  02 mai 2016
J'ai trouvé que ce roman partait sur les chapeaux de roue au niveau de l'intrigue mais que celle-ci s'essoufflait vite dans la multitude de personnages pas trés finement décrits. J'ai de ce fait plutôt ressenti une pesanteur dans ma lecture contrairement aux commentateurs precedents.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PecosaPecosa   14 juin 2012
Que les Allemands...
Il regarda par dessus son épaule le chaos de la Garonne, poursuivit:
... tuent leurs infirmes et leurs souffreteux comme du bétail malade. Polios. Handicapés mentaux... Epileptiques et tuberculeux. Vieillards ou enfants, peu importe. Ils sont tous arrachés à leur chère famille sous prétexte de "traitement spécial", et ensuite, c'est le certificat de décès qui arrive au courrier.
- Mon dieu, marmonna Hearst. Mais on ne peut pas...
- Euthanasier les gens? C'est comme ça qu'ils disent à Berlin. Un mot qui signifie "belle mort". La race supérieure se doit de paraître absolument parfaite pendant qu'elle dévore le monde., mon ami. Alors les autorités affrètent des autocars pour envoyer leurs citoyens "défectueux" dans des centres, principalement des hôpitaux, où ils sont enfermés dans une pièce équipée d'un système de distribution de monoxyde de carbone. une mort lente et atroce, monsieur Hearst. Grâce à I.G. Farben.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
vonnettevonnette   29 juin 2012
C'était une mélopée mélancolique, un air de Billie Holiday, le genre de morceau que Memphis ne sélectionnait jamais. Memphis ne se noyait pas dans un cocktail d"héroïne et de larmes. Memphis roucoulait le monde inventé par Cole Porter de riches blanches qui dansaient jusqu'à l'aube et buvaient du champagne au lit.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : invasion allemandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
394 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre