AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Brice Matthieussent (Traducteur)
EAN : 9782267018844
191 pages
Éditeur : Christian Bourgois Editeur (11/01/2007)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 41 notes)
Résumé :
C’est une vallée perdue dans les montagnes du Montana. Quelques habitants y vivent en paix à l’écart du monde, jusqu ‘au jour où un prêcheur, Mahatma Joe, s’y installe avec son épouse esquimaude. Plus loin, voici un colosse qui remonte à la nage une rivière bouillonnant en tirant derrière lui un canoë chargé de statues de fonte. La nuit, des couples patinent sur la glace mince. Le lecteur de ces trois longues nouvelles découvrira aussi une forme délicate gelée au fo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Loutre_des_Rivieres
  29 juin 2012
Platte River est un recueil de trois nouvelles de l'écrivain de l'École du Montana, Rick Bass. Platte River c'est aussi un affluent de la rivière Missouri qui s'écoule dans l' ouest des États-Unis. Dans ces trois nouvelles, nous retrouvons les thèmes de prédilection de l'auteur, la nature, les rivières, les lacs, les saisons mais aussi une description du comportement humain et ce qui m'a surpris, de l'Étrange et un certain malaise. J'ai été plutôt d'une impression mitigée concernant les deux premières nouvelles, mais j'ai beaucoup aimé le troisième et dernière qui reprend le titre du recueil.
Commenter  J’apprécie          50
vegalia
  11 mai 2012
J'ai rencontré ce monsieur d'un certain âge à la voix posée et tranquille lors du Printemps du Livre de Grenoble en 2012.
Monsieur Bass parle peu mais magnifie la nature dans ses écrits. Il décrit une nature tantôt accueillante, tantôt sauvage mais toujours magnifique et mystérieuse. L'homme n'est qu'un pion à côté de cette grande dame qui dicte sa loi.
Platte River est un recueil de trois nouvelles. L'homme et le couple a la recherche d'une place dans cette nature, en quête de bonheur, de plaisir, la tête remplie de rêves ou le passé se mêle au présent.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AnnadeSandreAnnadeSandre   28 janvier 2016
En février – après que les bourrasques du chinook furent arrivées, dégelant les visages pour y épanouir des sourires, redonnant aux femmes un air heureux et aux hommes une expression virile plutôt que la moue des gamins boudeurs –, en février, Mahatma Joe Krag, le prêcheur de Grass Valley, piqua une colère qui rappelait celle des autres printemps.
L'hiver avait été rigoureux dans le nord du Montana, si rigoureux que des corbeaux tombaient parfois du ciel en plein vol, les organes internes apparemment éclatés, et tels de grands lambeaux de chiffon noir ils tombaient dans les bois ou dans une pâture, percutant la terre à quelques semaines du printemps.
Les chevaux efflanqués, ceux que les coyotes et les loups n'avaient pas eus, s'approchaient alors ; ils ramassaient ces corbeaux entre leurs dents et se mettaient à les manger en mâchant leurs plumes noires et luisantes.
Il n'y avait rien d'autre.
Les gens étaient tellement à cran que même le saloon ferma. Les autres hivers, ils y allaient pour se retrouver, discuter, boire et se lamenter collectivement, mais maintenant les bagarres se multipliaient, ainsi que les duels au pistolet dans la neige, des duels qui ne tuaient jamais personne, pas à trente mètres avec les calibres .22 qui restaient en permanence au comptoir du saloon, à disposition des clients. La neige, qui d'habitude tourbillonnait en tempête, diminuait encore les risques d'accident, même si l'un des duellistes blessait souvent l'autre, l'atteignant à la cuisse ou à l'épaule, et même une fois, dans le cas de Boyd Une-Couille, à l'entrejambe.
Ce fut un mauvais hiver, même pour Grass Valley.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
giatigiati   27 avril 2014
Leurs mouches restent une seconde suspendues au -dessus de leur tête pendant le lancer arrière, ces minuscules mouches jaunes mêlées aux étoiles avant d'être propulsées vers l'avant, de flotter sur la rivière puis de dériver, de chevaucher la folle ruée médiane, en attendant d'être gobées par un saumon argenté en maraude. A l'autre bout de ce mince fil, les hommes scrutent l'obscurité presque complète en fixant l'eau moire et rapide, ils attendent l'à-coup qui leur secouera l'épaule, cette décharge presque électrique qui leur annoncera que le poisson, le leurre et l'homme sont reliés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
giatigiati   27 avril 2014
Il avait l'impression que non seulement son secret était connu de tous, mais que ces hommes avaient vécu la même chose - qu'ils avaient déjà poursuivi leur femme, qu'ils l'avaient perdue, rattrapée, relâchée, poursuivie de nouveau et retrouvée - et que la raison pour laquelle personne ne disait rien tandis qu'ils marchaient et que les étoiles éparses brillaient autour d'eux, c'était qu'ils se ressemblaient tous à s'y méprendre. Il était inutile de parler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
missjohndeedmissjohndeed   03 septembre 2011
L'homme ne doit pas boire l'eau vive des torrents bondissants, s'il n'est pas prêt à ce que la nature tout entière renaisse en lui ­ prêt à allaiter des monstres». Thoreau
Commenter  J’apprécie          20
missjohndeedmissjohndeed   03 septembre 2011
Combien de lieux mémorables le long d'une rivière ! Voici l'orée tiède de la forêt, ensuite l'anse de la bonne pêche…(…). Thoreau

Commenter  J’apprécie          10

Videos de Rick Bass (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rick Bass
La Fête du Livre de Bron propose chaque année une journée de réflexion sur des enjeux majeurs de la littérature contemporaine. le vendredi 8 mars 2019, nous proposions un focus sur les liens entre littérature, nature sauvage, grands espaces, sciences humaines et environnement. Lors de cette 33ème édition, nous avions la chance d'accueillir Oliver Gallmeister, éditeur spécialisé dans la littérature des grands espaces, pour un grand entretien exceptionnel, animé par Thierry Guichard, à revivre ici en intégralité.
De Henry David Thoreau à Jim Harrison ou Rick Bass, la littérature américaine est depuis un siècle et demi étroitement liée à la nature sauvage et aux grands espaces. Regard sur cette tradition du « nature writing » en compagnie d'Oliver Gallmeister, fondateur des éditions du même nom, l'un des passeurs d'une littérature américaine contemporaine ancrée dans son environnement avec un catalogue comptant notamment des auteurs comme Pete Fromm, Jean Hegland ou David Vann.
En partenariat avec l'Université Lyon 2, la Médiathèque Départementale du Rhône et Médiat Rhône-Alpes.
©Garage Productions.
Un grand merci à Stéphane Cayrol, Julien Prudent et David Mamousse.
+ Lire la suite
autres livres classés : montanaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1380 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre