AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Brigitte Mariot (Traducteur)
ISBN : 220724959X
Éditeur : Denoël (19/10/1999)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 23 notes)
Résumé :
La dernière licorne vivait en toute quiétude, au bord du monde dans une forêt de lilas...

Jusqu'au jour où en espionnant la conversation de deux chasseurs, elle se rendit compte qu'elle était peut-être la dernière de sa race. Alors elle se mit en route. Sur les chemins du monde, elle rencontra un papillon occupé à chanter des chansons idiotes, fut enfermée dans une cage par des Tziganes heureux d'en faire une attraction fort lucrative, puis fit la con... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Folfaerie
  09 avril 2010
Voilà un grand classique de la Fantasy, écrit en 1968. Cette licorne a d'ailleurs été adaptée sous forme de dessin animé en 1982. Et j'ai été bien contente quand Denoël a choisi de publier La dernière licorne, j'ai acheté un précieux exemplaire en me disant que je tenais entre mes mains un trésor... La préface du roman m'a doublement donné envie de lire la suite, et Peter Bayle est quelqu'un qui me plaît bien. Comme quoi, ça n'a l'air de rien mais c'est important les préfaces.
Or donc, la licorne vivait dans une forêt de lilas, désespérément seule. C'est pourquoi elle décida de quitter un beau jour sa forêt pour aller rencontrer ses semblables, bien que tout portait à croire qu'elle était la dernière de sa race. Mais voilà, dès qu'on s'aventure dans le vaste monde, peuplé d'humains, les dangers surgissent aussitôt. La licorne est capturée par des gens sans scrupules et transformée en bête de foire. Fort heureusement, elle est libérée par un sympathique magicien, du nom de Schmendrick, pas très efficace, qui décide de l'aider dans sa quête. Un papillon leur révèle alors que c'est le Taureau Rouge qui est responsable de la disparition des licornes aussi nos deux héros décident de partir pour le royaume maudit de Haggard où demeure le Taureau. Chemin faisant,et après bien des péripéties, ils rencontrent une femme, Molly, qui abandonne la compagnie des outlaws pour les suivre. Aux portes du royaume, nos trois compagnons seront confrontés à d'étranges événements, qui scelleront leur destin.
C'est un beau roman, empreint tout à la fois de poésie, du merveilleux Moyen-Age et des mythes anglo-saxons, le tout saupoudré d'un peu d'humour. Beagle se moque en effet gentiment des contes traditionnels, des princesses amoureuses, des magiciens et des princes héroïques mais sans jamais égratigner les thèmes qui lui sont chers et qui sont propres à toute aventure magique : le courage et la loyauté, l'amour pur, l'orgueil et la lutte contre le mal, l'envie d'immortalité...
La licorne et le magicien forment un tandem subtil et nuancé qui nous entraîne dans un monde nostalgique, car le message de Peter Beagle est là : comment retrouver ce qui était beau, le pouvoir de la magie, et comment apaiser le regret et le désir qui tenaille toute personne ayant pénétré au moins une fois dans le monde de Féérie ?
Lien : http://www.peterbeagle.com/w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bookworm84
  30 octobre 2013
La Dernière licorne. Un titre pareil pourrait laisser présager une histoire pour enfants, une histoire douce pleine de paillettes et de mièvrerie. le début de l'ouvrage, où l'on découvre la licorne que l'auteur décrit avec force poésie, le fait d'ailleurs craindre. Mais ce serait faire une lourde erreur que de s'arrêter à ces préjugés. Car La Dernière licorne de Peter S. Beagle n'est ni un roman doux, ni un roman rose bonbon pailleté, ni un roman mièvre.
Oui, on y trouvera une certaine tendresse – mais c'est là la marque de fabrique de l'auteur. Oui, la licorne est merveilleusement belle et charme les gens sur son passage – mais pas tous… Mais l'on croisera aussi un magicien raté, des bandits des bois, et un roi aussi maudit que cruel. On trouvera aussi de la nostalgie, du danger, de la magie et du rêve. Mais rien de mièvre. La Dernière licorne est avant tout une histoire à rêver, une histoire à lire pour redevenir ce lecteur innocent et curieux que nous étions, enfant, alors que nous découvrions les récits fantastiques et légendaires. Une histoire empreinte de la nostalgie de ces rêves perdus, aussi, car elle s'adresse aux adultes. [Lire la suite de la critique sur le blog]
Lien : http://lullastories.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mondaye
  25 août 2016
Un livre offert par mon frère pour mes... treize ans? Lu il y a bien des années il m'a marquée par son aspect poétique et émouvant.
La dernière licorne c'est un conte, un conte envoutant et mélancolique, touchant, sur l'égoïsme humain, sur la pureté de la magie et des rêves, sur la peur de la mort aussi.
Bref une histoire que je ne recommande pas aux enfants car ils ne pourraient pas l'apprécier à sa juste valeur. J'en ai pour preuve le fait que ce n'est pas à ma première lecture que j'ai commencé à percevoir tout cela mais la deuxième, prêt de cinq ans plus tard.
Commenter  J’apprécie          10
LaureduMiroir
  30 juillet 2010
Il était une fois une petite licorne seule au monde. Ses semblables ayant disparu sans laissé de trace, elle décide de partir pour une longue quête afin de découvrir ce que sont devenues ses compagnes. Un voyage qui va la mener au coeur du pays des hommes, sans se douter que ceux-ci ont perdu le don de croire ...
Lien : http://autrecotedumiroir.net..
Commenter  J’apprécie          10
rogermue
  31 mai 2013
J'ai vu le film et je suis tombé amoureux de la belle licorne. le film est une merveille, Et le livre de Peter Beagle, Etats-Unis, aussi.
Titre original: The Last Unicorn, 1968
Film, The Last Unicorn,1982, dir. Jules Bass et Arthur Ranki
On peut voir le film entier sur youtube.com
Lien : http://www.youtube.com/watch..
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
fanfan50fanfan50   08 janvier 2016
- Je me sentirai bien seul, dit-il, dans le noir. Je préférerais vous accompagner et ne pas être roi.
_ Oh, vous finirez par aimer ça ! répliqua Schmendrick. Les meilleurs jeunes gens des villages feront route vers vous, pour faire partie de votre cour. Vous leur apprendrez à devenir des chevaliers et des héros. Les ministres les plus sages voudront vous conseiller ; les musiciens, jongleurs et conteurs d'histoires les plus doués viendront solliciter vos faveurs. Et, un jour ou l'autre, arrivera une princesse - elle fuira peut-être un mauvais père et de méchants frères ou elle vous demandera de l'aider à rendre justice à sa famille. Ou encore vous entendrez parler d'elle, enfermée dans une forteresse de silex et de diamant, avec pour seule compagne une araignée compatissante.
- Je me moque de tout cela ! dit le roi Lir.
Il resta silencieux si longtemps que Schmendrick crut qu'il était endormi.
- J'aimerais la revoir encore une fois pour lui dire tout mon amour ! reprit-il soudain. Elle ne saura jamais ce que j'ai vraiment voulu dire ! Tu avais promis que je la reverrais...
- Je vous avais seulement promis, rétorqua sèchement le magicien, que vous verriez des traces de licornes et vous en avez vu ! Votre royaume est bien plus béni que tous les pays qui le méritent, car elles l'ont traversé, libres ! Quant à vous, votre coeur et les choses que vous avez dites ou non, elle s'en souviendra encore quand tous les hommes ne seront plus que des fables, dans des livres écrits par des lapins ! Méditez là-dessus et taisez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
StregaStrega   23 avril 2014
La licorne vivait dans une forêt de lilas. Elle y vivait seule. Elle était très vieille bien qu’elle ne le sût pas et n’avait plus la couleur riante de l’écume de mer mais plutôt celle de la neige qui tombe au clair de lune. Ses yeux, cependant, étaient limpides et vifs et elle se déplaçait encore comme une ombre sur l’océan.
Commenter  J’apprécie          10
fanfan50fanfan50   08 janvier 2016
Les licornes sont faites pour l'âge tendre, déclara-t-il, pour l'innocence et la pureté, pour la fraîcheur. Les licornes sont réservées aux jeunes filles en fleur.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Peter S. Beagle (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter S. Beagle
La dernière Licorne film
autres livres classés : licorneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1313 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre