AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782268067988
153 pages
Éditeur : Les Editions du Rocher (24/04/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Un homme et une femme. Un fils et sa mère. Pour elle, il était l'enfant de l'abandon, son unique amour en ce monde. Pour lui, elle représentait la seule femme aimée. Entre eux, c'était à la vie, à la mort. «Je ne devrais pas l'être, et pourtant je suis un assassin », avoue le narrateur à regret. Comment devient-on meurtrier lorsqu'on est un instituteur sans histoire à Saint-Gabriel ? Romain, avan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
frandj
  23 décembre 2018
Mathieu Belezi, l'auteur de "C'était notre terre", a publié ce bref roman en 2003. Il met en scène une mère et son fils (Romain). Celui-ci est le fils naturel d'un amant de passage de sa mère; et il a souffert de ne pas connaitre ce père inconnu. La mère, chassée par ses parents en raison de son inconduite, s'est finalement installée dans une belle maison que je situe dans les Alpes de Haute-Provence. Elle y cultive les oliviers et n'a de cesse d'agrandir son domaine; et pour obtenir tous les hectares qu'elle convoite, elle n'hésite pas à coucher avec leurs propriétaires. Mais ce n'est absolument pas de la prostitution: elle a gardé toute sa liberté de moeurs, tout en se comportant en maîtresse femme. Par ailleurs, la mère a pris en "otage" (moralement) Romain qui, devenu instituteur à la ville, est resté célibataire et revient chez sa mère à chaque vacance scolaire.
L'essentiel de l'histoire est entre la mère et le fils. Romain est narrateur au début et à la fin du roman; le milieu du livre contient un long texte laissé par sa mère, dont on sait qu'elle est décédée récemment, après avoir été malade du cancer. C'est seulement au dénouement que le lecteur apprend comment précisément elle est morte. Le fils va se libérer de la trop longue emprise de sa mère. Autant l'auteur prend tout son temps pendant les trois-quarts du livre, autant il va très vite pour conclure son histoire. Ce roman se lit agréablement. J'ai retrouvé, ici, certaines des qualités de cet écrivain que j'apprécie. Mais "Une sorte de dieu" n'est certainement pas son meilleur roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
frandjfrandj   24 décembre 2018
(p. 81)

J’ai encore dans les oreilles, mêlée aux grognements de taureau d’Antoine, la sarabande que les mouches autour de nous, énervées par l’odeur fauve de la chair, attendant que nos corps délivrés se figent d’épuisement sur la table de la cuisine, au beau milieu du jardin, sous l’arbre de Judée, j’ai encore au bas du ventre la trace du sillon qu’il creusait en moi comme si j’étais la terre de ses champs, la pâte de son pain, le fantasme longtemps ruminé et enfin réalisé de la femme pute dont il devait rêver, la nuit (…)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Mathieu Belezi (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Belezi
C'était notre terre de Mathieu BELEZI sur Web Tv Culture
autres livres classés : prostitutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3880 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre