AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2915099804
Éditeur : Les Editions du Murmure (11/12/2013)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Depuis les travaux de Freud, la plupart des tabous en matière de sexualité ont disparu. Il subsiste pourtant divers comportements sexuels marginaux dont on ose à peine parler, en raison de leur caractère moralement offensant ou de leur statut criminalisé. La nécrophilie, cette attirance sexuelle à l’endroit des cadavres, est de ceux-là. De la littérature au cinéma, les créateurs qui ont tâté du sujet ont investi un no man’s land de l’érotisme.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ChryseiaVonSourde
  08 août 2015
La nécrophilie, quel vilain sujet. Oui… mais quel objet d'études captivant ! Qui permet d'explorer les zones ombreuses de la psyché, et de déambuler dans l'histoire des faits divers aussi bien que dans la fiction littéraire. Patrick Bergeron, dans un style merveilleusement accessible et très plaisant, analyse les contours et enjeux de ce tabou ultime, qui mêle deux domaines eux-mêmes fréquemment frappés du sceau de l'interdit : la sexualité et la mort. Il commence par mettre en regard nécrophobie et nécrophilie, puis, à travers une masse de références proprement étourdissante, élabore une brève histoire de la nécrophilie et de ses manifestations. Ce sont en premier lieu les textes littéraires qui sont convoqués, dont, évidemment, ceux issus de la production fin-de-siècle (lisez donc La Tour d'amour de Rachilde ou Rage charnelle d'Elslander), ainsi que nombre d'écrits du XXe siècle, que l'on meurt d'envie de dénicher au plus vite. le Nécrophile de Gabrielle Wittkop notamment. Il y a ensuite la production télévisuelle et cinématographique (là encore, on découvre bien des choses !), puis les faits réels, cas célèbres ayant défrayé la chronique et… inspiré les arts.
La suite de la critique, associée à celle d'un autre essai de la même collection, est à lire sur mon blog !
Lien : https://litteraemeae.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EmniaEmnia   19 septembre 2015
D'autres fois, sans qu'il y ait meurtre, le fétichisme morbide bouscule les convenances. On n'a qu'à penser à Carl Tanzler, alias "comte von Cosel", ce radiologiste de Key West épris du cadavre d'Elena Milagro Hoyos, une patiente cubano-américaine emportée par la tuberculose en 1931. Après avoir exhumé son cadavre en 1933, Tanzler vécut "en ménage" avec Elena jusqu'en 1940. Il n'est décidément pas bon que l'homme soit seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
ChryseiaVonSourdeChryseiaVonSourde   07 août 2015
Les nécrophiles ne sont souvent pas des gens très gais. (Marie Bonaparte, dans une étude sur Poe.)
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : nécrophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
275 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre