AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782360133703
280 pages
Éditeur : Riveneuve éditions (07/04/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Laïla enquête. De Bethléhem à Hébron en passant par Ramallah, de villes en camps de réfugiés, auprès de sa famille et auprès d'inconnus, elle suit la piste de sa fille Amal. Cette mère désespérée mais lucide veut comprendre. Pourquoi, comment et avec qui sa fille, jeune avocate moderne, a-t-elle mené une opération suicide à Jérusalem-Ouest ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Yuyine
  11 juin 2016
Maison d'édition indépendante tournée vers le monde et s'intéressant aux destins humains engagés, Riveneuve éditions a publié en mars 2016 le roman de Colette Berthès, La petite fille aux ballons, évoquant l'histoire contemporaine de la Palestine et d'Israël à travers l'histoire d'une mère de famille, Leïla, dont la fille aînée vient de se tuer en explosant près d'un café. Je remercie Babelio et la maison d'édition pour l'envoi de ce livre dans le cadre de l'opération « Masse Critique » de mai.
Un récit fort et évocateur. J'ai d'abord été un peu perdue dans ma lecture, oscillant entre passé plus ou moins proche et présent, et changeant les noms des personnages en passant des prénoms aux noms culturels signifiant « père de… » ou « mère de… ». Etant complètement néophyte de cette façon de prénommer, de cette culture et des ses traditions, il m'a fallu quelques temps pour trouver mes marques et saisir l'ensemble de ce que le récit me racontait. Par la suite, heureusement, je m'y suis familiarisée et j'ai appris à découvrir, avec plaisir, une histoire que je ne connais que peu, et une culture qui mérite un peu de mise en lumière. L'absence de chapitre a été déroutante elle aussi, ne me permettant pas de savoir quand stopper ou non ma lecture, certains paragraphes séparés de blancs étant parfois la suite d'un dialogue du paragraphe précédent, et non, une autre scène. Alors, du coup, je n'ai quasiment pas arrêter de lire jusqu'à la fin… ce fut en quelques sortes, un mal pour un bien!
L'histoire est celle de Leïla, mère palestinienne cherchant à comprendre comment sa fille, érudite et aimant la vie, en est arrivée à devenir kamikaze à Jérusalem. Outre la recherche de réponse, pour comprendre ce geste et peut-être, réussir à aimer à nouveau sa fille, l'histoire est un prétexte pour illustrer le conflit israélo-palestinien, passé et présent, d'Intifada en désillusions, du côté palestinien. Il n'est pas sans évoquer le célèbre roman, L'Attentat de Yasmina Khadra où un homme, israélien, apprend l'attentat suicide de sa femme et va du côté palestinien pour comprendre ce qui l'a poussé à ce geste. Moins trépidant que ce dernier, La Petite fille aux ballons est aussi l'histoire d'une femme forte, d'une mère digne, qui, malgré les douleurs de sa vie, continue à garder la tête haute. Leïla est un personnage que nous apprenons à admirer, pour son courage, pour ses actes de résistance à petite échelle, pour le regard qu'elle porte sur son monde.
Cependant, quelques petits éléments ont gêné par instants ma lecture, l'empêchant de passer au statut de coup de coeur comme le fut L'Attentat. Les digressions de pensée et les flash-backs sont souvent justifiés par après par les personnages, par des réflexions comme « je dois me concentrer sur le présent plutôt que sur ces faits » ou « j'avais la tête ailleurs ». Or, au lieu de rendre crédibles/réalistes ces pensées, ces remarques mettent en lumière leur présence comme étrangère dans l'action présente et les rendent, au contraire du coup, quelque peu parasites. Sans justification, elles ont entièrement leur place. Mais ceci n'est qu'une petite maladresse. J'ai aussi été un peu déçue du final, puisque le personnage principal semble prendre conscience de quelque chose que, moi, lectrice, j'avais compris plusieurs dizaines de pages avant. Je n'ai donc pas eu de surprise finale et je savais aussi pertinemment, également, où allaient se trouver les dernières réponses aux questions de Leïla, regrettant qu'elle ne s'en doute pas elle-même plus tôt.
En bref, malgré quelques petits détails gênants, La Petite fille aux ballons est un bon roman, évoquant une histoire que nous ne connaissons que trop peu en Europe ainsi que le destin d'une femme importante, cherchant juste à comprendre sa fille pour pouvoir accepter sa mort.
Lien : http://yuyine.be/review/book..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BillyJane
  25 juin 2016
Je remercie Babelio et les Éditions Riveneuve pour l'envoi de ce livre dans le cadre d'une l'opération « Masse Critique ».
Laïla est désespérée. Comment sa fille ainée, Amal, brillante avocate, a-t-elle pu commettre un attentat suicide et se faire exploser à côté d'un café en plein Jérusalem-ouest ? Laïla est bien décidé à le découvrir, et pour ça elle décide de partir sur les traces de sa fille. Son enquête va la conduire à la rencontre d'endroits et de personnes très différentes, et va s'apercevoir qu'elle ne connaissait pas sa fille aussi bien.
Dans ce roman, inspiré de faits réels, il est questions de tous ces évènements dramatiques que la Palestine vit actuellement. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans le livre car l'absence de chapitres m'a beaucoup gêné, ils sont pour moi une manière de stopper ma lecture au bon moment, ainsi qu'au début il y a quelques retours en arrière, et beaucoup de personnages à identifier ce qui m'a perdu un peu, mais quelques pages après on finit par s'y retrouver. L'auteur ne nous parle pas seulement de la Palestine actuelle mais aussi de son histoire, ce qui m'a permis d'en apprendre d'avantage sur ce pays dont on ne parle pas assez. Laïla est un personnage vraiment attachant qui transmet beaucoup d'émotions. La petite fille aux ballons n'est pas mon genre de lecture habituel, mais j'ai bien aimé, Colette Berthes a une très belle plume et nous en apprend beaucoup sur l'histoire de ce pays.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cali27
  03 juin 2016
un très beau livre, très émouvant, un sujet difficile traité avec beaucoup de pudeur. il m'a fait penser au roman de Yasmina Khadra, l'Attentat. le sujet : un attentat suicide mais traité du point de vue de la famille du kamikaze, un point de vue qu'on n'entend pas souvent, la douleur mais aussi l'incompréhension et la recherche du pourquoi il en est arrivé là, toute cette quête et ces questionnements qui même le roman terminé, vous travaille. Une belle découverte, merci à Babélio.
Commenter  J’apprécie          20
Coeurmeurtri
  23 février 2020
Sur les conseils d'un ami, je me suis lancée dans cette lecture émouvante et malheureusement d'actualité. Je le recommande, cette lecture m'a apporté une vision autre que celle que je connaissais d'un pays en proie à la guerre constamment.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
YuyineYuyine   11 juin 2016
Je me sens coupable de n’avoir pu empêcher son acte et de cet acte, je ne tire aucune gloire; je suis sûre qu’aucune mère de martyr tué lors d’un attentat suicide ne peut accepter la mort horrible de son enfant. Ces femmes mentent quand elles se montrent glorieuses devant les caméras de télévision… mais sans doute que ce mensonge est tout ce qu’elles possèdent pour rester fidèles à l’amour qu’elles portent à leur enfant?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
YuyineYuyine   11 juin 2016
Il a l’habitude des cris, des enfants en pleurs, des femmes hystériques qui se frappent les joues, s’agrippent à ses manches, tantôt le suppliant, tantôt l’injuriant, mais c’est la première fois qu’il assiste à cette scène: une femme arabe qui quitte sa maison condamnée, une tasse de café à la main, et lui souhaite, en souriant, une bonne journée. 
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : conflit israélo-palestinienVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Mousquetaires sont éternels

Roman de Roger Nimier se déroulant cinq ans avant Vingt ans après, d'Artagnan amoureux compte les amours de notre Mousquetaire avec...

Athos
La future Madame de Sévigné
La duchesse de Chevreuse
La Grande Mademoiselle

9 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman d'aventure , mousquetaires , histoireCréer un quiz sur ce livre