AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266335720
368 pages
Pocket (16/11/2023)
3.48/5   41 notes
Résumé :
" Pour ceux qui n'attendent que ça, rassurez-vous, je parlerai de sexe, de drogue et de rock'n'roll et de ma relation avec Jean-Louis Aubert, de Corine, des Stones, du showbiz, puisque tout ça fait partie de la jolie petite histoire. "
" Avant d'acheter ce livre, vous voulez savoir si, dans cette jolie petite histoire, il est question de Téléphone. De mes relations avec les autres membres du groupe. De mes histoires avec Corine, Carla Bruni, les Rolling Stone... >Voir plus
Que lire après Jolie petite histoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
"Pour ne pas voir qu un nouveau jour se lève, elle ferme les yeux, et dans ses rêves, elle part... Jolie petite histoire"

Cette chanson de Téléphone, je l'ai écoeurée en boucle, et encore aujourd'hui je la trouve magnifique.

J ai acheté ce livre suite à la lecture d un article de presse qui a attisé ma curiosité malsaine et qui expliquait que Louis Bertigbas aurait critiqué Carla B. dans son autobiographie et qu elle l aurait mal pris. Il aurait dit qu elle était refaite de partout suite à un voyage en Amérique. En réalité, cela n apparaît pas dans le livre mais en soi, qu est ce que l on s en fout...

Le livre retrace la vie de Louis Bertignac, et s ouvre sur une sorte d hommage à ses parents. Par la suite, il raconte son amour pour le rock, la musique, la guitare. Ses rencontres décisives, notamment celle de Jean Louis Aubert, et de Corine, avec qui il a fondé le groupe Téléphone. Il parle de ses voyages, tournées, la drogue, les femmes, ses complexes comme son nez et sa maigreur. Il aborde les tensions au sein de groupe, qui ont d ailleurs eu raison de lui. Il explique l essence de chansons cultes comme La bombe humaine, Cendrillon,... Ensuite sa carrière solo, ses désillusions avec les Rita, ses difficultés à retrouver un public aussi fan que celui qu il avait au temps de Téléphone.

Bref, ce récit aborde énormément de choses.

Parfois malheureusement, cela est tiré en longueur. Certaines choses sont parfois peu utiles, un peu longuettes, et même s il propose lui même au lecteur d avancer d un paragraphe ou de sauter des pages, j ai tout lu dans son intégralité.

On ressent une forte distance dans l écriture et dans les faits qui lui sont arrivés. Il y a une froideur qui m a un peu dérangée dans ce que j ai pu lire, comme son explication du fait que le public le boudait après la séparation du groupe : "Nous avions cassé leur jouet", comme si le public prenait le groupe pour un jeu... A part cela, le choix des mots et les tournures de phrases étaient plaisantes. J ai aimé découvrir sa vie... Passionnante. Et me sentir un peu immergée dans l effervescence de l existence de personnes connues qui prennent des jets empruntés à Johnny pour aller plus vite, prennent de l hero comme on prendrait un bonbon, rencontrent des gens célèbres partout avec une chance de cocu, et sont adulés en ayant la chance de vivre de leur passion.

Car une chose est certaine, c est bien la passion qui a été le moteur de Louis Bertignac tout au long de sa carrière.
Commenter  J’apprécie          363
Je suis fan du groupe Téléphone, et j'ai été très heureux de leur reformation , même sans Corine (mais on sait pourquoi et ça se comprend si l'on considère les points de vue des deux parties). Je suis d'ailleurs allé voir le concert que Les INSUS ont donné au Zénith de Lille, c'était festif, un très grand moment partagé entre les fans (les "vieux" comme moi, côte à côte avec des jeunes qui connaissaient toutes les paroles) et la complicité retrouvée de Louis et Jean-Louis. J'avais peur que cette joie de jouer ensemble ne soit qu'une façade, mais non, on voyait bien qu'ils étaient heureux de pouvoir repartager leurs tubes, sans problème d'égo.
J'ai lu aussi le très beau livre consacré au groupe, "3400 nuits" de Baptiste VIGNOL, relatant la chronologie de l'aventure, avec l'explication des failles, en donnant la parole aux différents membres du groupe.
Donc, quand Louis BERTIGNAC a sorti son autobiographie, j'ai décidé de la lire, d'autant plus que Louis est celui que je préfère, pour son jeu de guitariste de grand talent, et aussi parce que j'ai eu l'occasion de le voir en concert pour sa tournée "Premier rang" en 2018 dans une petite salle où l'ambiance était géniale. J'ai d'ailleurs pu acquérir une copie du concert car il avait été enregistré et en suite mis sur une clé USB (avec la forme de la guitare de Louis) et revendue après le concert avec la présence de Louis et de ses musiciens (moment inoubliable). J'ai notamment adoré quand il reprend des standards du rock à sa manière, car c'est très bien fait. Par contre je n'ai pas du tout aimé son disque acoustique avec des traductions d'anciens monuments du rock, "Origines", vraiment "mou du genou".
Alors bien sûr, je suis peut-être mal placé pour critiquer objectivement ce livre, mais ce que je me permets de dire, c'est qu'il sait raconter des histoires, en setenant à la strcte vérité ou en la déformant, ça je ne saurais le dire. Toujours est-il que son livre est plaisant à lire, qu'il laisse entrevoir un personnage à plusieurs facettes (l'épisode sur sa complicité avec l'ancien Président de la République m'a "chiffonné"), et j'ai découvert pas mal d'anecdotes sur sa vie mouvementée.
Commenter  J’apprécie          20
Qu'on se le dise : je n'aime pas Louis Bertignac. Bon, ok, il a un super jeu de guitare, je ne peux pas le nier, et il a fait des choses assez cool artistiquement parlant. Mais, pour avoir tenté de discuter avec le gus et m'être intéressées à quelques unes de ses interventions télévisées et "magasinées", je n'ai pas accroché avec le personnage, trop hautain, trop "grosse tête" pour moi. Maaaaais... c'est Téléphone, c'est mon groupe préférée, c'est ma bande son du quotidien, c'est mon époque préférée, alors je me suis plongée dans son écrit. Et je dois dire que c'est un super bouquin !

Je me suis prise au jeu de découvrir sa vie qui ne m'intéressait pas plus que cela au départ, de connaître l'envers du décor de ce groupe français mythique à travers son guitariste. Il tourne ses chapitres de manière à nous intéresser, à nous accrocher dans son récit de vie et la raconte comme si nous étions entre potes, dans un bar, autour d'un verre, apostrophant le lecteur et nous tenant en haleine.

Loin des strass et des paillettes, on découvre sa vie mise à nu, ses sentiments, ses failles et ses forces. Derrière son apparente façade, j'ai découvert un homme bon, un artiste passionné, un musicien avant tout.

Alors, merci et bravo, Louis, pour avoir écrit tout cela et nous faire revivre, le temps d'un livre, la magie de Téléphone !
Commenter  J’apprécie          52
livre sans prétention mais touchant de Louis bertignac, le guitariste des stones (euh telephone) sympa à lire pour les fans . avec de jolies anecdotes et quelques tips sur les guitares :) sex drogues rock roll . une jolie petite histoire dédicacé aux fans de ce grand guitariste
Commenter  J’apprécie          40
Téléphone, Un groupe rock mythique dont l'un des membres se dévoile mérite l'attention. Jean-Louis Bertignac nous relate son périple musical et plus dans ce livre. L'émotion et la nostalgie s'entremêlent et certainement des regrets , l'essentiel est de ne rien occulter car la sincérité mérite le respect.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
À 68 ans, Louis Bertignac retrace dans son livre sa vie et celle du plus célèbre des groupes de rock français.
Lire la critique sur le site : RadioFranceInternationale
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
La guitare est arrivée dans ma vie lors d'une rentrée scolaire où mes parents devaient choisir l'activité qui devait me permettre de meubler les jeudis après-midi afin d'éviter de m'ennuyer dans ma chambre ou de traîner dans les rues.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Louis Bertignac (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis Bertignac
Laurent Baffie amusé par Louis Bertignac: "Elle m'a chauffé la voix avant un concert" #shorts #onpc
autres livres classés : téléphoneVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus

Lecteurs (91) Voir plus



Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
1080 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..