AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226188401
Éditeur : Albin Michel (20/08/2008)

Note moyenne : 2.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :

Dans une petite ville des Caraïbes, une jeune conseillère à l'ambassade de France commet l'irréparable en envoyant à l'ambassadeur un message qui ne lui est pas destiné et qui le tourne en dérision. Une maladresse qui va révolutionner, en une folle journée, sa vie et le petit monde des diplomates dont Véronique Beucler brosse un tableau aussi spirituel que féroce. Entre comédie de mœurs, rom... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
soleil
  03 février 2013
j'ai aimé la description de l'ambassadeur, de son épouse et de ceux qui travaillent avec lui. Chacun a des caractéristiques bien précises et les traits de leur personnalité sont "grossis" et poussés à l'extrême (enfin je l'espère). Ce que je regrette est que la résolution du problème principal soit bouclée en deux-temps-trois-mouvements et qu'au milieu de cette affaire se rajoutent une histoire de vol de portable et l'histoire d'amour entre une jeune femme et un autochtone. Je trouve que l'auteur s'éparpille et j'aurais aimé que l'on se concentre sur la description de la vie de cette ambassade et la résolution de l'affaire.
Commenter  J’apprécie          00
agnesrobert
  13 août 2016
Ce livre m'est tombé des mains, après avoir réussi à en lire une petite moitié. Les personnages de l'ambassadeur et de son épouse sont certes parfois amusants, mais beaucoup trop caricaturaux.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MarinetteBMarinetteB   09 août 2014
Le sujet s'orienta naturellement du côté des prénoms. L'épouse du responsable financier de Peugeot Amérique ne se prénommait pas plus Maureen, que celle du directeur de Saint-Gobain, Électre. Elles s'humectèrent les lèvres d'une gorgée d'earl grey, attendant le ragot d'enfer de l'ambassadrice qui trahissait les secrets de l'état civil. La première était née sous le nom de Marcelle, et la seconde, de Josette. La grande dame eut cette conclusion rassurante, la tasse de porcelaine de Sèvres au bout des doigts :
-Dieu merci, les particules de mon mari sont authentiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : satire socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1211 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre