AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782366294194
300 pages
Editions ActuSF (18/05/2017)
3.55/5   11 notes
Résumé :
Une quête initiatique pleine de bravoure et de tolérance. L'Empereur-Mage se fait vieux. Il faut sans tarder préparer la relève et trouver les héros capables de repousser les forces des Ténèbres qui menacent la cité de Selenae. Kaylan, le jeune paysan, Sheelba la belle magicienne et Shaar-Lun, l'intrigant voleur ont décidé de tenter leur chance. Hélas pour eux, les épreuves sont effroyables. On raconte qu'aucun des derniers candidats n'est ressorti des souterrains ... >Voir plus
Que lire après L'appel du dragonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 11 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Un dragon endormi, trois héros prêts à tout pour conquérir le trône et une intrigue dans la tradition des « Livres dont vous êtes le héros » tel est le sujet du dernier roman jeunesse de Jean-Luc Bizien.

Un roman initiatique : quête et apprentissage du héros.
Ce roman (ou ces deux romans en un) regroupe tous les codes d'un roman initiatique : prophétie, initiation, épreuves, histoire d'amour, rebondissements, traîtrises, monstres et grands méchants, dénouement heureux…

Sheelba, Kaylan et Shaarlun se retrouvent embarqués dans une aventure pour devenir empereur, certains par défi, d'autres par contrainte et subiront des épreuves qui les feront grandir, devenir adultes et trouver un sens à leur vie.

Jean-Luc Bizien maîtrise parfaitement le genre étant donné qu'il est l'auteur de nombreux livres « dont vous êtes le héros » ainsi que des jeux de rôles et cela se ressent sur son écriture.

Cela a pour conséquences une très grande fluidité de lecture, de nombreuses scènes d'action, des rebondissements inattendus, mais aussi un manque de profondeur dans la construction des personnages qui sont plutôt stéréotypés : la mage, le chevalier, le voleur et poussent le lecteur à imaginer leurs sentiments, leur origines (surtout pour Sheelba)

Un triangle amoureux : Sheelba aime Kaylan et aussi Shaarlun. Qui va-t-elle choisir?
Tout le premier tome est consacré à l'élection du nouvel empereur à travers une série d'épreuves initiatiques dans les souterrains du dragon. Mais pas que !

Un triangle amoureux se dessine entre Kaylan le chevalier intrépide et irréfléchi, Sheelba l'apprentie magicienne timide et Shaarlun le voleur mystérieux.

La jalousie des garçons et l'indécision de Sheelba à choisir son favori va influer sur l'intrigue principale tout au long du récit et mènera parfois à des actions inattendues.

Cependant, ici tout reste bien chaste contrairement aux épreuves auxquelles sont confrontées les héros, qui sont elles à la limite du gore.

Le dragon, un personnage à part entière qui recèle encore bien des mystères…
Bien qu'évoqué en filigramme, le dragon tapis sous la ville de Selenae est un élément très important dans les deux tomes.

C'est dans ses galeries qu'évoluent les héros dans le premier tome. C'est en lui que va vivre Shaarlun dans le second tome, à en perdre son humanité.

Tout contact physique avec le dragon modifie les personnages : Kaylan vieillit prématurément, Shaarlun devient un démon, l'enfant de Sheelba revient transformé mystérieusement.

En cela, on peut comparer le dragon à une métaphore du temps qui passe, aux évènements qui nous transforment, à la maturité peut-être ? Dans le second tome, Kaylan évoque son évolution : d'irréfléchi, il est devenu plus posé au contact de Sheelba.

Mais au delà de la métaphore, le dragon n'a pas livré tous ses secrets : le mage Arh'En'Dal évoque un réveil du dragon sous la ville et la destruction du monde. Mais il n'en dit pas encore assez à Kaylan sous prétexte qu'il n'est pas « prêt » et à nous aussi, par la même occasion.

Par ailleurs, le tome deux s'achève sur un élément de suspense autour du dragon et du bébé de Sheelba qui nous donne envie de lire la suite. Peut-être aurons-nous plus d'éclaircissement encore dans un troisième tome ?

En conclusion : Ce roman est idéal pour initier un adolescent à la Fantasy tant au niveau de l'intrigue que de la longueur de ses pages. Un adulte déjà connaisseur du genre passera un bon moment de lecture mais il sera peut-être en attente de plus d'épaisseur au niveau des personnages ou de l'intrigue.
Commenter  J’apprécie          00
Ce roman rassemble en fait deux romans déjà parus il y a quelques années, formant une trilogie précédemment nommée Les Empereurs-Mages.

Franchement ? On met vraiment n'importe quoi sous terre ! Bien vrai ma bonne dame ! (Voir Audrey Alwett et son excellent roman Les Poisons de Katharz !)

C'est ainsi qu'à Selenae, l'Empereur-Mage ayant fait son temps, le vieux crouton celui-ci se voit dans l'obligation de recruter son successeur. le soucis, qui est de taille, c'est que le recrutement ne se fait point sur CV et lettre de motiv', c'est bien trop simple et désuet ! (D'ailleurs il n'y a pas de modèle de lettre pour être empereur sur Google !)
Non, ici, on recrute après une sélection drastique, sanglante et... Très mystérieuse suite à un passage par l'Antre du Dragon. Les différents prétendants doivent ainsi prouver leurs capacités à monter sur le trône et à régner. (Bon... Faut pas non plus qu'il ou elle ne soit trop amoché !)
Mais quelles sont donc les mystérieuses épreuves et les qualités tant attendues auprès de nos candidats ?

Les années se sont écoulées et aucun des nombreux prétendants n'a su se montrer à la hauteur et la situation commence à devenir critique. C'est ainsi que le grand prêtre Arh'En Dal décide, une dernière fois, de se lancer sur les routes en quête d'"aspirants empereur" (ça claque dit comme ça ! surtout quand t'es un pauvre paysan.).
Parmi ces recrues, il rencontre ainsi, Kaylan un jeune paysan obnubilé par la science des armes. Sheelba une magicienne au fort caractère et à la beauté sans pareil. et Shaar-Lun un voleur au passé sombre embarqué dans l'aventure bien malgré lui.
Arh'En Dal se retrouvent à se lier avec eux et à jouer un rôle de mentor et de guide. Pourtant... Ses conseils seront-ils suffisants pour les aider à réussir les épreuves de l'Antre et à surmonter les périls qui les attendent ?

Jeu de rôle, personnages typiques d'un univers fantasy, triangle amoureux, jeu de piste, prophétie (qui a dit foireuse ?!), lutte entre le bien et le mal, et un petit côté "livre dont vous êtes le héros", sont autant d'ingrédients qui composent L'Appel du Dragon et rendent sa lecture savoureuse et parfaite pour un public qui découvre la fantasy.

En effet, que ce soit les personnages ou l'intrigue, L'Appel du Dragon reste une oeuvre de fantasy plutôt classique et d'un abord relativement aisé pour des ados qui découvrent le genre. Il peut d'ailleurs être très intéressant de l'étudier en cours pour analyser et apprendre comment fonctionne une intrigue, comment créer les personnages et gérer les rebondissements.

(suite sur mon site ! :) )
Lien : http://lecomptoirdelecureuil..
Commenter  J’apprécie          20
Un livre fantasy et jeunesse, c'est rarement dans mes habitudes de lectrice mais c'est toujours avec grand plaisir que je me délecte des récits de Jean-Luc Bizien.

Comment vous parler de cette histoire, sans trop vous en dire ? L'Appel du Dragon est composé de deux livres. le Souffle du Dragon et l'Eveil du Dragon. Si le premier semble s'adresser à des jeunes lecteurs entre 9 et 11 ans, le deuxième quant à lui nous a paru plus sombre.

Je vois une différence d'écriture entre "Katana" - un de mes gros coup de coeur du même auteur - et "L'Appel du Dragon". L'on sent que les lecteurs visés ne sont pas les mêmes. Plus adultes et plus aguerris pour Vent Rouge et Dragon Noir. Ici, le public ciblé est différent, plus jeune - d'ailleurs je l'ai acheté pour le plus grand de mes fils -ou alors s'adressant à des lecteurs qui voudraient découvrir le genre.

Jean-Luc Bizien a un talent indéniable pour nous ensorceler de ses mots. Il les transcende et nous les rend vivants. Certains d'entre eux sont plus parlants que d'autres et reviennent de manière récurrente pour mon plus grand bonheur. Par exemple, il utilise régulièrement, comme une signature consciente ou non, le verbe "s'ébrouer" qui à lui seul envoie une image nette et précise de la gestuelle des protagonistes. Un verbe qui sied à tous les genres et tous les personnages. Ou encore le mot "reptation", pas besoin d'expliquer puisque nous voyons directement toute la scène et l'action se dérouler devant nos yeux ébahis et émerveillés.

En parlant des personnages, les prénoms choisis par l'auteur sont magnifiques et enchanteurs. Des prénoms dont on se demande s'ils ont une quelconque signification ou sont une référence ?

Shaar-Lun est absolument parfait, mystérieux, sombre, au passé tumultueux. Oui je suis totalement amoureuse de cet intrigant voleur. C'est d'ailleurs mon addiction pour lui qui aura eu raison de mon objectivité sur l'ensemble.

Sheelba est intéressante, la belle magicienne fait des choix que je supporte difficilement et mon cri de désespoir et d'incompréhension résonne encore au plus profond des terres de Selenae.

Kaylan, quant à lui, est ce qu'il est ! On ne peut pas dire que je le porte dans mon coeur, mais comme chacun des personnages de l'auteur, il ne me laisse pas indifférente.

D'autres sont plus ou moins présents, quel que soit leur passage furtif ou non dans le récit, chacun amène sa pierre à l'édifice...

Toldo. Respect !

Lucius et sa façon de parler, me rappelant Gollum.

Et cette relation très paternelle entre Arh'En Dal et Kaylan, comme dans Katana. Ce côté force, honneur et respect mutuel que j'aime beaucoup. Jean-Luc Bizien le transcende même si c'est assez commun dans le genre.

Un dernier point sur la couverture, magnifique et ce dragon que l'on ne voit que selon un angle, à la lumière... oui j'ai caressé longuement de mes doigts cette merveille. Suis une tactile.

Une lecture à découvrir, un voyage à effectuer, un monde magique vous attend. Selenae vous ouvre ses portes !
Lien : http://the-love-book.eklablo..
Commenter  J’apprécie          00
L'histoire, construite à la manière d'un jeu de rôles, est pour l'essentiel assez classique mais néanmoins attrayante. Des personnages ordinaires qui au cours de différentes épreuves dans les souterrains de la cité de Selenae, qui sont clairement un personnage clef aussi déterminant qu'incorporel, vont se reveler extraordinaires pour triompher des puissances du mal. La première partie est plutôt disparate et fragmentaire, sans grande originalité ni invention. La seconde, L'éveil du dragon, au ton plus grave se distingue par son côté sombre et complexe. Malgré une intrigue pleine de promesses, le récit manque singulièrement de profondeur et de force,. L'univers dans lequel il s'inscrit est présenté d'une façon beaucoup trop sommaire et schématique. Les créatures peuplant le labyrinthe où les pouvoirs détenus par les mages sont tout juste ébauchés, les personnages, peu fouillés et quelque peu stéréotypés, n'ont ni l'envergure ni le charisme pour susciter plus qu'un modeste attrait. Jean-Luc Bizien nous a habitué à mieux car beaucoup plus percutant dans ses thrillers et,même s'ils s'adressent à un public différent,ils ont l'ame qui manque cruellement à ce récits de fantasy.
Commenter  J’apprécie          00
L'appel du dragon contient les deux premiers livres de la trilogie Les empereurs mages de Jean-Luc Bizien, auteur que j'avais découvert avec Katana que j'avais beaucoup aimé. C'est grâce au label Naos des Indés de l'imaginaire que l'on peut redécouvrir cette série de fantasy jeunesse qui va vous faire traverser de nombreuses épreuves et rebondissements.

L'histoire est somme toute assez classique : l'empereur mage qui protège le royaume de Selenae est à la recherche de son successeur. Pour cela, il a rassemblé des volontaires qui vont devoir ressortir indemnes des souterrains de la ville où de nombreuses épreuves les attendent. L'originalité tient dans ces souterrains qui sont un personnage à part entière. Une légende dit en effet que la ville a été construite sur un dragon endormi. Et il faut bien avouer que les passages que vont emprunter nos héros ont vraiment l'air d'être l'intérieur d'un être vivant !

La première partie nous permet ainsi de suivre les concurrents. Les personnages sont encore très jeunes et, malheureusement, un peu clichés. Ils ont des réactions vraiment étranges, ils sont beaucoup trop lunatiques et m'ont plus d'une fois fait lever les yeux au ciel. le triangle amoureux est franchement pathétique aussi. Les créatures que vont croiser les personnages m'ont également déçues : elles ne sont vraiment pas assez décrites ! En général, ce livre manque de profondeur et c'est bien dommage car il y a de vraies bonnes idées comme Lucius, un personnage torturé qui va vous réserver de bonnes surprises. le côté huit clos dans ce donjon organique est génial aussi, et l'univers, même si assez classique, est intéressant.

La deuxième partie m'a beaucoup plus plu. Les remplaçants de l'empereur mage ont été trouvés parmi les concurrents de la première partie du livre. Face à de nouvelles responsabilités, les personnages ont vraiment muris et sont plus agréable à suivre. On en apprend aussi beaucoup plus sur l'univers et ce fameux dragon car nos héros vont à nouveau devoir plonger dans les souterrains pour éviter son éveil ! Cette deuxième partie est aussi beaucoup plus graphique et gore et le récit beaucoup plus complexe.

L'appel du dragon fut donc une lecture en demi teinte. La première partie n'a pas vraiment su me convaincre alors que la deuxième m'a semblé vraiment meilleure. J'aurais cependant aimé que le récit soit plus étoffé et les descriptions plus riches pour vraiment m'immerger.
Lien : https://bookshowl.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
L'espoir renaissait peu à peu à mesure qu'il s'enfonçait dans les entrailles de la terre. Enfin, il se décida à repartir. Il s'étira, et sa voix s'éleva sous la voûte :
- La partie peut commencer !
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean-Luc Bizien (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Bizien
Retrouvez vos "Live Books" du treizième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
La nef des fous de Richard Paul Russo, Pascal Casolari, et al. aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/96688-sci-fi-la-nef-des-fous.html
Katana, I : Vent rouge: Katana I de Jean-Luc Bizien aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/60897-sci-fi-vent-rouge.html
L'évangile des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/5593-poche-l-evangile-des-tenebres-poche.html
La frontière des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62849-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-la-frontiere-des-tenebres-vol2.html
Le berceau des Ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62848-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-le-berceau-des-tenebres-vol3.html
Clementine Churchill : La femme du Lion de Philippe Alexandre et Béatrix de L'Aulnoit aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/143883-encyclopedie-clementine-churchill---la-femme-du-lion.html
La dynastie des Forsyte 1: le propriétaire de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124451-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-1---le-proprietaire.html
La dynastie des Forsyte 2: Aux aguets de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-2---aux-aguets.html
La dynastie des Forsyte 3: A louer de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-3---a-louer.html
Nancy Mitford - La dame de la rue Monsieur de Jean-noel Liaut aux éditions Allary https://www.lagriffenoire.com/142052-divers-litterature-nancy-mitford---la-dame-de-la-rue-monsieur.html
Isola - Tome 1 de Fletcher Brenden, Kerschl Karl aux éditions Urban Comics 9791026830351
Le lambeau - Prix Femina 2018 de Philippe Lançon aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/109311-poche-le-lambeau.html
Le fil de nos vies brisées de Cecile Hennion aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/141532-livres-preparation-ecole-public-le-fil-de-nos-vies-brisees.html
Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions https://www.lagriffenoire.com/143497-divers-litterature-les-deracines.html
Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson aux éditions Folio https://www.lagri
+ Lire la suite
autres livres classés : selenaeVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (23) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2486 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..