AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le prince cruel tome 1.5 sur 4

Leslie Damant-Jeandel (Traducteur)
EAN : 9782700278798
64 pages
Rageot Editeur (03/11/2021)
3.48/5   983 notes
Résumé :
Pendant que Jude se bat contre le prince Cardan pour trouver sa place à la Cour de Terrafæ, sa sœur jumelle Taryn commence à tomber amoureuse de Locke, un personnage ambigu. Or Taryn cache elle-même un certain nombre de secrets...
Entre l’histoire d’amour et le conte cruel, un texte qui ravira les lecteurs de la trilogie !
Que lire après Le prince cruel, tome 1.5 : Les soeurs perduesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (103) Voir plus Ajouter une critique
3,48

sur 983 notes
L'expression Il ne faut jamais dire fontaine, je ne boirai pas de ton eau, prend ici tout son sens. En effet, si je ne comptais pas lire ce hors-série de la saga le Peuple de l'Air que j'ai beaucoup aimée, j'ai changé d'avis en le découvrant sous format audio sur Nextory. Je ne peux pas dire que je le regrette mais cette novella est loin d'être indispensable. Je ne suis toutefois pas objective détestant la soeur jumelle de Jude.

Les Soeurs Perdues ne m'aura pas fait changer d'avis sur Taryn, bien au contraire. Guidée par son égoïsme et un « amour » qui ressemble plus au caprice d'une midinette qu'à un grand amour, elle est prête à . Après tout, sa soeur étant sa soeur, elle devra bien lui pardonner ! C'est amusant de voir comme elle se souvient de son lien de sang avec Jude quand cela l'arrange… Taryn m'a agacée tout au long de la trilogie et fidèle à elle-même, elle m'a agacée dans ce récit. Mais je reconnais que j'ai apprécié de voir qu'elle était capable de ressentir de la culpabilité. Pas assez pour se comporter avec décence et loyauté vis-à-vis de sa soeur jumelle, mais assez pour susciter une pointe d'empathie chez les lecteurs.

J'ai abhorré son égoïsme mais d'une certaine manière, j'ai compris son besoin d'exister dans un monde cruel qui n'est pas le sien. Dommage que pour cela, elle en vienne à . Et dommage qu'elle en veuille à Jude de ne pas, contrairement à elle, courber l'échine et trahir ses propres valeurs, quand la seule coupable dans cette histoire est dans son propre miroir…

En bref, si cette novella n'est pas indispensable à la série, elle permet de renouer avec la Cour de Terrafæ et de comprendre un peu mieux Taryn, mais toujours pas de l'apprécier.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
Commenter  J’apprécie          190
Parfois, il y a des personnages qu'on ne peut pas supporter.
Quoi ce soit leurs manières ou leur caractère, il y aura toujours quelque chose qui bloquera.
Taryn fait partie de cette catégorie de protagonistes.
Celle qu'on préférerait voir mourir à la place de notre héros préféré.
Ce n'est pas tant sa rivalité avec sa soeur jumelle qui m'agace ni son amour aveugle pour Locke.
Oh non ! C'est sa faiblesse d'esprit, sa lâcheté perpétuelle...Son mode de survie qui consiste à mentir, à se faire passer pour plus fragile qu'on ne l'est vraiment.
Non vraiment, j'ai constamment l'impression de faire face à un traîtresse.
Sur ces belles paroles et ces louanges, nous pouvons débuter.
Voir le point de vue d'un second personnage, qui plus est la jumelle de l'héroïne, est très intéressant. Surtout sur cette partie là, durant laquelle la réelle importance de Taryn ne fut pas montrée. Voir ce personnage si mystérieux, qui fait ses coups secrètement penser et passer à l'action ; c'est tout simplement incroyable.
Nous découvrons une protagoniste non-appréciée sous un autre jour. Je vous l'accorde, Taryn est bien plus fragile physiquement et mentalement que sa soeur, plus naïve mais aussi moins charismatique et importante.
Cependant, elle a ce petit côté réfléchi et calculateur que Jude n'a pas.
Pour ma part, j'ai adoré voir ce second point de vue, concordant parfaitement avec le premier. J'y ai retrouvé similitudes et secrets, mensonges cachés. C'est comme si les pièces manquantes du puzzle avaient enfin été retrouvées. C'était captivant, fluide et c'est en un rien de temps que j'ai achevé ma lecture.
Ajoutons à cela la qualité toujours présente du style d'écriture de Holly Black qui plaît toujours autant ainsi que, il me semble, l'innovation (Taryn s'adresse en tutoiement à Jude, donnant ainsi l'impression de lui parler en face, la répétition des "tu" donne un certain charme à la lecture). J'espère que ma mémoire ne m'a pas fait défaut !

C'est une lecture très enrichissante, innovante et agréable. J'ai beaucoup apprécié me replonger dans cette histoire palpitante et à couper le souffle !
Commenter  J’apprécie          120
Les soeurs perdues c'est une petite nouvelle qui se présente sous la forme d'une lettre d'excuse de Taryn à Jude. de cette manière, on revit les évènements majeurs du premier tome du Prince cruel, mais cette fois à travers les yeux de Taryn. Cela nous offre un autre point de vue et quelques informations que l'on n'avait pas eues puisqu'on connait finalement peu Taryn. On en apprend également davantage sur Locke et son côté manipulateur, qui n'est désormais plus un secret pour personne.

Même si c'était intéressant de découvrir les explications de Taryn vis-à-vis des trahisons et jugements qu'elle porte envers Jude, il faut dire qu'elle n'en reste pas moins détestable. Malheureusement, Taryn apparait d'autant plus égoïste et on se rend compte que sous ses airs de fille bien sage, elle a été responsable des nombreux malheurs traversés par Jude. Elle qui critiquait sans cesse le tempérament fougueux et vindicatif de sa soeur ne valait guère mieux, car les motivations de Jude avaient au moins le mérite d'être honorables. En tout cas, cette lettre n'a pas réussi adoucir ma rancoeur envers Taryn, même si j'ai bien aimé me plonger dans sa vision des choses.
Concernant l'écriture, je l'ai trouvé pour le coup bien plus agréable dans cette nouvelle que les autres tomes. Enfin, c'était une lecture sympathique, pas indispensable certes, mais ça vient compléter la saga du peuple de l'air et je la conseille à ceux qui l'ont appréciée !
Commenter  J’apprécie          140
Une nouvelle sur Taryn, qui explique dans une lettre à sa soeur, son ressenti lors des évènements du tome un. Je n'accroche toujours pas à ce personnage et j'ai toujours autant de mal à la comprendre ....Elle m'exaspère plus qu'autre chose et elle parait bien fade à côté de sa soeur ! Heureusement pour avoir terminé la trilogie, elle se rattrape je trouve par la suite .
Challenge Mauvais genres 2022
Challenge auteure sfff 2022

Commenter  J’apprécie          180
Comme tu l'as sans doute remarqué ami-lecteur, les livres que je chronique font rarement partie des dernières sorties… Il y a bien trop de bouquins qui m'attendent ou qui me font envie pour que je suive l'actualité éditoriale. Et puis il est rare que j'enchaîne les tomes d'une même saga. Je suis une gourmande qui aime varier les plaisirs… Rappelons aussi que je suis une plieuse de culotte. Je ne me voyais donc pas entamer le Roi maléfique avant d'avoir découvert Les Soeurs perdues, la nouvelle placée entre le premier tome, chroniqué ici et le deuxième opus.

Avec à peine 60 pages, Les Soeurs perdues constitue bien une nouvelle. N'est-ce qu'une astuce pour faire patienter le lecteur entre deux tomes ou bien le récit apporte-il quelque chose après avoir découvert le Prince cruel ? Je dirai un peu des deux… Et comme je suis une fille sympa – non ? - je vais commencer par ce que ce petit livre ajoute à l'aventure de Jude… Dans la critique du premier tome, je pointais deux faiblesses au premier opus : le manque d'originalité et le peu de consistance psychologue des personnages, particulièrement les personnages secondaires. Ce deuxième point n'est pas surprenant quand on aborde une narration à la première personne. C'est là où Les Soeurs perdues tire son épingle du jeu. Ici, nous sommes en présence d'une lettre écrite par Taryn à sa jumelle, Jude. Une lettre pour expliquer les évènements du premier tome, une lettre pour demander pardon autant que se trouver des excuses quant à son comportement. J'ai lu quelques critiques de cette nouvelle, ainsi que pas mal d'avis sur le Prince cruel, et Taryn semble être la cible de mal d'attaques. On la trouve déloyale et terne. Ouais bon… Je ne vais pas prétexter le contraire… Sauf que je trouve Jude tout aussi égoïste même si cet égoïsme ne prend pas la même forme. de mon statut d'adulte, j'avoue que cela ne m'insupporte pas vraiment puisque les deux jeunes filles n'ont que 17 ans. Bref, Les Soeurs perdues nous montre que Taryn aussi a des rêves et que c'est pour les réaliser qu'elle va si loin. Pourtant ce n'est pas elle que la nouvelle éclaire. À mon humble avis, ce que le récit nous offre c'est une peinture de Locke. Et une peinture sans concession…

Hélas, Les Soeurs perdues n'apporte rien de plus que cela… Un éclairage d'un autre point de vu et une histoire d'amour trop rapide pour nous toucher. Si je comprends un peu mieux Taryn, je ne suis pas parvenue à retenir mon souffle et, finalement, jusqu'à la dernière page, je me fichais un peu de ce qui pouvait lui arriver.

Une nouvelle sympathique mais qui ne me laissera pas un grand souvenir et qui a surtout le rôle de mise en bouche afin de faire patienter le lecteur qui attendrait la sortie du prochain tome du Peuple de l'Air…
Lien : http://altervorace.canalblog..
Commenter  J’apprécie          128

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
- Pourquoi es-tu fâchée contre Jude ? m'interrogea-t-elle, une fois nos chevaux à la même hauteur.
[...]

- C'est elle qui est fâchée, me défendis-je. Elle est tout le temps en colère. Et à cause d'elle, tout le monde nous en veut.

- Il est parfois plus facile d'être furieux contre ses proches que contre ceux qui le méritent, déclara Vivi.
Commenter  J’apprécie          40
Te regarder, c'était comme regarder dans un miroir et détester l'image qu'il me renvoyait.
Commenter  J’apprécie          140
“ Aïe de l’audace, aïe de l’audace, mais point trop d’audace, de crainte que dans ton cœur le sang se glace ”
Commenter  J’apprécie          90
“Commençons par une histoire d’amour.
À moins que ce soit une histoire effrayante. On dirait que c’est surtout la fin qui fait la différence.”
Commenter  J’apprécie          50
« Aie de l'audace, aie de l'audace, mais point trop d'audace, de crainte que dans ton cœur le sang se glace. »
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Holly Black (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Extrait du livre audio « Les Soeurs perdues » de Holly Black, traduit par Leslie Damant-Jeandel, lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 19 juillet 2023.
https://www.audiolib.fr/livre/les-soeurs-perdues-9791035413842/
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur ce livre Voir plus
autres livres classés : faeVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus



Lecteurs (2104) Voir plus




{* *} .._..