AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Tony DiTerlizzi (Illustrateur)Bertrand Ferrier (Traducteur)
EAN : 9782266182010
492 pages
Pocket Jeunesse (05/04/2008)
3.94/5   280 notes
Résumé :
Si vous ne croyez toujours pas aux fées et aux créatures fantastiques, découvrez les aventures des enfants Grace avec Les chroniques de Spiderwick !
Enfin réunis en une seul volume, les cinq livres du chef-d'œuvre de Tony Di Terlizzi et Holly Black.
Que lire après Les Chroniques de Spiderwick - IntégraleVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (51) Voir plus Ajouter une critique
3,94

sur 280 notes
5
19 avis
4
22 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
C'est avec cette grosse intégrale que j'ai débuté le Read-A-Thon il y a trois semaines (oui, un jour j'arriverais à bout des chroniques des livres lus ce jour-là !). Pour être tout à fait franche, j'y allais un peu à reculons, sceptique, songeant que ces aventures pour enfants risquaient de ressembler à celles du Monde de Narnia de C.S. Lewis, qui m'avaient déçue il y a quelques temps (la lecture avait d'ailleurs été très difficile, souvenez-vous). Et bien, quelle belle surprise ai-je eu en découvrant la première chronique… et les quatre suivantes ! J'ai dévoré les presque 500 pages que compte l'ouvrage et je fais de cette lecture, sans aucune hésitation, un beau coup de coeur ! Je serais maintenant curieuse de découvrir l'adaptation réalisée par Mark Waters en 2008, avec notamment Freddie Highmore dans le rôle des deux jumeaux…

Ces cinq chroniques (« Le Livre magique », « La lunette de pierre », « Le Secret de Lucinda », « L'Arbre de fer » et « La Colère de Mulgarath ») constituent le premier cycle des aventures se déroulant dans le monde « magique » de Tony Diterlizzi et Holly Black. Chacune d'entre elles équivaut à une petite aventure intégrée dans une intrigue plus générale et met en avant de nouvelles créatures et de nouveaux éléments. le pitch général est le suivant : les trois enfants Grace découvrent un manuscrit contenant des informations secrètes et Mulgarath, le méchant ogre, veut le récupérer pour pouvoir l'utiliser en sa faveur… Avant d'en arriver à cette conclusion, les enfants font la découverte du monde « magique » jusque là invisible à leurs yeux, en commençant par faire la connaissance du farfadet de leur nouvelle maison (en fait la maison de leur grande tante Lucinda qui est internée à l'asile). Chafouin, de son petit nom, est un farfadet qu'il vaut mieux ne pas contrarier… les héros s'en rendent vite compte. Les ennemis ne tardent pas à passer à l'attaque et enlèvent successivement tous les membres de la famille. Jared doit, à chaque fois, faire preuve de courage pour affronter des choses qu'il n'aurait jamais pu imaginer… jusqu'au combat final avec le grand et laid Mulgarath.
Des enfants propulsés dans un monde « parallèle » (en fait, ils ne bougent pas de chez eux, ils apprennent juste à ouvrir les yeux et à observer ce qui les entoure…) parce qu'ils tombent par hasard sur un grimoire d'une importance capitale, doivent combattre des créatures « magiques » et affronter un grand méchant pour que le monde ne soit pas chamboulé. Tout ça sans rien dire à leur mère qui, évidemment, ne comprend rien à ce qui se passe (ah ces adultes bouchés…). Finalement, un scénario plutôt « classique » dans le monde de l'Imaginaire jeunesse, mais les auteurs insèrent des éléments qui font toute la différence…

Pour commencer, je me suis rapidement prise d'affection pour les trois enfants Grace, notamment Jared (le personnage « principal », on peut dire). Un peu contrarié par le divorce de ses parents et le déménagement dans cette vieille maison, il est un peu… euh… indiscipliné. Alors évidemment, malgré son honnêteté, dès qu'il y a une embrouille, sa mère (et également son jumeau et sa grande soeur, du moins au début) l'accuse de tous les maux. Voilà un petit garçon de 9 ans bousculé par la vie qui, malgré tout, est très courageux, débrouillard et loyal envers les membres de sa famille.
Son jumeau, Simon, est beaucoup plus en retrait. Je retiens seulement qu'il est passionnée par les animaux et qu'il ne passe pas une semaine sans en adopter un nouveau (des souris au griffon, tous reçoivent ses soins !). C'est le plus discret - et sans doute le plus « sage » - des trois enfants Grace.
L'aînée et la seule fille de la fratrie, Mallory, 13 ans, est un peu agaçante. On sent bien qu'elle est à la frontière entre les rêves de l'enfance et la raison de l'âge adulte. Malgré tout, elle tient un rôle important et, escrimeuse hors pair, n'est pas de trop dans les affrontements un peu trop rapprochés…

Si les trois héros ont su me convaincre, la plus belle surprise de cette lecture a été la découverte de l'univers mis en place ! le domaine de Spiderwick recèle de nombreuses créatures merveilleuses que Tony Diterlizzi et Holly Black nous présentent progressivement et avec force détails : Chafouin le farfadet (petite créature vivant dans la maison, qu'il vaut mieux avoir pour ami au risque de voir les lieux ravagés !), les gobelins (à mi-chemin entre le crapaud et le gremlins), le troll des marais (bestiole énorme, répugnante et légèrement gloutonne…), Tête-de-Lard le hobgobelin (un aspect peu ragoutant mais plutôt du côté des gentils… enfin la plupart du temps ! Sa salive a, par ailleurs, des propriétés… surprenantes !), un griffon (surnommé Byron par Simon son nouveau maître), le Kobold (créature qui s'exprime par énigmes, mi-toqué mi-effrayant ; à mon avis un hommage direct au chat de Cheshire d'Alice au pays des merveilles…), des elfes (beaux, majestueux, vivant dans la forêt… et auxquels il ne vaut mieux pas se frotter !), des nains (qui vivent dans une carrière et sont experts en métallurgie), le Tapoteur (petite créature qui sait parler aux pierres), des dragons (qui se nourrissent d'un produit spécial pour grandir) et évidemment Mulgarath l'ogre (énorme, laid et vantard !)…
Je pense que cette énumération pourra facilement vous convaincre du talent des deux auteurs qui ne se sont pas contentés de poser des créatures magiques dans le décor mais qui leur offrent toute une histoire, des coutumes et un rôle dans l'intrigue… La plupart de celles-ci sont connues des amateurs de folklore et de contes ; on pourrait craindre une énième redite ou au contraire une dénaturation… mais pas du tout ! Tony Diterlizzi et Holly Black utilisent brillamment des éléments admis par le plus grand nombre (la grande beauté/froideur des elfes ou les dons métallurgiques des nains) et y ajoutent de nouvelles informations de leur cru. C'est bien pensé, complet… c'est brillant !

Côté style (je me base une énième fois sur une traduction) c'est particulièrement fluide et agréable à parcourir : je l'ai dévoré en très peu de temps, les pages s'avalent à un rythme fou ! Ce n'est pas pour autant simpliste ou niais (on peut parfois douter lorsqu'on se penche sur un texte destiné principalement à un public jeune), c'est juste parfait. Contrairement à Lewis, Diterlizzi et Black proposent un texte rythmé dans lequel je n'ai eu aucun mal à entrer. Que du bonheur !

Enfin, impossible de parler de ce cycle sans vous faire part de ma profonde admiration pour le coup de crayon de Tony Diterlizzi. Ce dessinateur a un talent fou et les illustrations très nombreuses (quasiment à chaque page) sont là pour le prouver. Qu'il s'agisse de petits médaillons dans un coin ou de dessins en pleine page, ces « gravures » (en noir et blanc) m'ont vraiment ravie. Si vous avez les moyens, je vous conseille fortement de vous procurer les cinq chroniques éditées en cinq mini-tomes séparés. le format et la qualité des couvertures font de ces livres des objets aussi beaux dans la forme qu'ils sont bons dans le fond.
Si je n'envisage absolument pas de lire le Monde de Narnia à mes futurs enfants, il me tarde d'en avoir pour leur faire découvrir Les Chroniques de Spiderwick ! D'ici là, je compte bien relire cette intégrale et jeter un oeil sur le cycle suivant…
Lien : http://bazar-de-la-litteratu..
Commenter  J’apprécie          120
Immersion dans cet univers dont on m'avait rebattu les oreilles, mais j'étais passé à côté, favorisant à l'époque les orphelins Baudelaire (moins mon truc finalement). Quelle belle surprise ! C'est simple, direct, sans fausses routes, droit au but et sans être trop étroit dans le propos. Suite à un déménagement, trois enfants découvrent une chambre secrète et un livre qui ouvre encore des portes. Franchement, je n'ai qu'une envie : foncer vers la suite, youhou !
Je poursuis l'aventure avec toujours autant d'entrain les chroniques de Spiderwick. La quête se précise, avec un objet magique qui change la donne. Monde invisible, menace réelle, précieux "trésors" recherchés par des créatures... Les trois frères et soeurs n'ignorent pas qu'ils ont mis le doigt dans l'engrenage, mais la soif d'aventure est plus forte que la peur. Savoureux !
Le démarrage de ce troisième opus est fort agréable. La rencontre plus posée avec la vieille tante rythme bien l'épopée, je trouve. Cependant, on enchaîne assez vite la recette de la série : aventure, disparation, défis, étapes, découvertes, rencontres... Les choses se complexifiant un tant soit peu et la vélocité étant toujours de mise, parfois, quelques nuances passent à l'as, mais pas de drame, on poursuit. Vivement la suite !
Le tome 4 (très lié au 5) progresse dans la découverte de l'univers. le lien réalité / imaginaire s'épaissit et l'intrigue au coeur du peuple des nains est vraiment très sympa. Les créatures de métal sont savoureuses, quant à la réflexion sur le fait de raser le monde pour en faire une forêt d'arbre en acier, comment dire, elle résonne singulièrement. C'est prenant, attachant, bien dosé. Chouette aventure !
Le tome 5 clôture fort bien la série. On quitte le cercueil de verre du tome 4 (jolie citation de conte traditionnel), pour repartir dans une aventure fantastique dans lesquels les liens en réalité et imaginaire sont des plus tendus. Parfois, cela échappe un peu et quelque part, tant mieux. le rapport à la famille, aux doubles, à la gémellité et Malory, qui au milieu de cette quête, qui rayonne en championne d'escrime, j'adore ! J'ai beaucoup aimé cette série et la recommande vivement pour les amateurs ou profanes du genre.
Commenter  J’apprécie          80
Préparez votre âme d'enfant, réveillez votre côté aventurier, je vous emmène dans le Monde Invisible.

Tout commence par un abandon. Celui du père Grace qui fuit ses responsabilités, loin de ses enfants et de sa femme. Cette dernière doit alors faire face à quelques problèmes financiers, et n'a d'autre choix que d'emménager dans une vieille bicoque familiale.
La maison, aussi âgée que délabrée, appartient à une tante éloignée, Lucinda Spiderwick, enfermée depuis peu dans un asile psychiatrique. On la dit folle, et dangereuse. Pourtant, la maman Grace est ravie de renouer avec l'héritage familial, et elle tente tant bien que mal de composer avec cette étrange maison qui menace de s'écrouler sous chacun de leur pas. Mallory, l'ainée, ainsi que Jared et Simon, les jumeaux, ne sont, en revanche, pas vraiment enchantés par leur nouvelle situation. D'autant plus qu'il semble se passer de drôles de choses dans la maison. Des disparitions d'objets, des bruits suspects, et autres bizarreries rythment désormais leur quotidien.
Qui peut donc bien leur en vouloir ? Jared tente de percer le mystère, et tombe par hasard sur un vieux grimoire poussiéreux. Ecrit par son arrière-grand oncle, Arthur Spiderwick, le grimoire renferme en fait de précieuses informations concernant un Monde Invisible. Un monde qui se cacherait tout autour de nous, et qui serait peuplé, entre autres, par des farfadets, des trolls et autres joyeuseries fantastiques.
En bon petit garçon moderne, Jared n'y croit pas une seconde, mais lorsqu'il se fait attaquer avec sa soeur par une bande de gobelins énervés, il doit bien se rendre à l'évidence : le Monde Invisible existe, et les créatures qui le peuplent ne sont pas toutes bienveillantes.
Complot, elfes, troll, animaux fantastiquement dangereux, tout est ici réuni pour titiller notre imagination. le style est fluide et les actions, présentes à juste dose, rythment le récit. Seul bémol, la taille de chaque tome. le 1er ne fait que 130 pages, version poche ! C'est tellement petit, que vous êtes sûrement passés à côté sans le savoir, ou que vous l'avez peut-être déjà perdu dans votre sac.
C'est pourquoi je vous recommande chaudement la version intégrale, et ce pour plusieurs raisons :

1.C'est économique : avec cinq livres pour 16 euros (en version classique), ou 18 euros (en version collector), on est à moins de 4 euros par tome.

2.C'est très stylé : je parle bien entendu de la couverture collector (l'autre n'étant qu'une pâle copie d'une affiche de film) qui s'orne d'écritures en relief et en imitation or. le rendu est juste magnifique.
3.Si vous aimez le fantastique, il y a très peu de chances pour que la saga ne vous plaise pas. Alors ça vous évitera de devoir attendre pour connaître la suite des aventures des enfants Grace.

Les livres sont aussi prenants les uns que les autres. Pour les gros lecteurs, l'intégrale peut se lire en deux jours maximum, pour les plus petits, ou les allergiques du pavé, comptez un livre par jour. Car la lecture est facilitée par de très belles illustrations. Quasiment chaque page en contient une, reprenant un moment fort de la page, ce qui fait que les livres peuvent se lire dès 6 ans. Les parents peuvent même les « conter » aux enfants.
Pour les plus grands, pas de panique, la saga ne dégouline pas de bons sentiments enfantins, ou d'une morale assommante. le ton est juste, et on apprécie autant l'histoire en tant qu'enfants, qu'en tant qu'adultes.
Lien : http://lebazarlitteraire.fr/..
Commenter  J’apprécie          70
Les romans jeunesse, c'est clairement mon dada. Je suis fan de ce genre et j'adore me plonger dans un bon roman jeunesse. Je sais que quoi qu'il puisse arriver, je vais passer un excellent moment. Ces lectures là me sont précieuses puisqu'elles me font toujours du bien. Ce sont des lectures légères, sans prise de tête. Celle ci me faisait de l'oeil depuis un moment. Même si elle date d'il y a un bon moment, elle me faisait vraiment envie. D'autant plus qu'Holly Black a écrit ce roman. J'étais très curieuse de la découvrir dans un autre genre.

Dans ce roman, Madame Grace, célibataire depuis peu et mère de trois enfants – Mallory, une jeune fille de 13 ans, et Jared et Simon, des jumeaux de 9 ans – emménage avec sa famille dans une vieille maison, qui appartenait à une grand-tante internée à l'asile… Mallory et ses deux frères sont peu enthousiastes à l'idée de vivre dans cette bicoque qui menace de s'écrouler à tout moment. Au premier abord, l'endroit a d'ailleurs l'air plutôt étrange : la demeure est perdue au fond des bois et recèle des pièces cachées… On y entend même des bruits bizarres… Il semblerait qu'elle soit hantée ! Les enfants ne tardent pas à en avoir la preuve : un lutin, furieux d'avoir été dérangé chez lui s'amuse à jouer de vilains tours à Mallory et à Simon… Comment se réconcilier avec lui ? Et puis, qu'est-ce que c'est que ce grimoire étrange, plein d'histoires de fées, que Jared a déniché dans un coffre secret et qui aurait été écrit par un lointain ancêtre dénommé Arthur Spiderwick ? Ce livre réserve bien des surprises aux enfants, qui devront affronter les conséquences de leur découverte dans chaque épisode de la série…

Parlons d'abord de la beauté de cet ouvrage. le roman est parsemé d'illustrations, quasiment à chaque page d'ailleurs. Et ça c'est une des choses que j'aime le plus dans les romans jeunesse, ils sont souvent illustrés. Ça rend la lecture encore plus merveilleuse je trouve. Et surtout, ça nous permet d'être encore plus impliquée dans l'histoire et ça c'est génial. de plus, les illustrations sont super jolies. J'ai adoré toutes les découvrir au fil des pages. J'étais même hyper impatiente de découvrir les suivantes. En bref, le fait que le roman soit illustré, ça amène tellement plus à l'histoire!

Du côté de l'histoire, j'ai adoré!! C'était absolument génial. Moi qui suis fan de fantasy, j'ai beaucoup aimé toutes ces créatures qui peuplent le domaine de Spiderwick. J'étais complètement à fond dans l'histoire, comme si j'en faisais un peu partie. Tellement aimé suivre ces jumeaux et leur soeur dans cette aventure. le moins quel ‘on puisse dire c'est qu'ils en vivent des choses! Eux qui arrivent dans cette drôle de maison, ils étaient très loin d'imaginer tout ce qu'ils allaient vivre. Etant donné que c'est un roman jeunesse, forcément, tout se résout extrêmement vite mais ce n'est pas dérangeant. Il se passe beaucoup de choses, on a des rebondissements, de l'action, des révélations et j'en passe. Cette lecture a été une très belle découverte, j'ai adoré cette aventure plus que palpitante. Découvrir toutes ces créatures, les gobelins, les fées et j'en passe, c'était un monde fascinant que j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Jared m'a fait beaucoup de peine par contre. Il vit très mal l'absence de son père et s'est mal comporté à l'école. du coup depuis ce moment là, dès qu'il se passe quelque chose, c'est souvent la faute de Jared, bien qu'il soit innocent. Et ça m'a fait de la peine de voir sa mère toujours remettre la faute sur lui sans même prendre la peine de l'écouter. J'ai beaucoup aimé la relation qu'il a avec son jumeau, Simon. On voit que c'est une relation jumeaux, ils se comprennent sans se parler, ils se complètent parfaitement. J'ai bien aimé leur grande soeur également. Même si au début elle reste septique, elle accompagne très vite ses deux petits frères et c'est un vrai soutien. J'aime la fratrie qu'ils forment ces trois là, même si il y a quelques petites engueulades, ils restent soudés malgré tout!

Ce roman m'a totalement conquise. C'était tout simplement génial et j'ai adoré ma lecture. Que ce soit l'intrigue que j'ai trouvé vraiment palpitante et pleine de rebondissement, les personnages qui sont attachants et qu'on adore suivre, mais aussi l'univers merveilleux avec toutes ces créatures, tout est réuni pour que l'on passe un excellent moment. Les illustrations amènent un vrai truc en plus à l'histoire. Ça rend la lecture encore plus intéressante. J'ai vu qu'il y avait un film, il va falloir que je le regarde le plus vite possible tant que j'ai encore toute l'histoire en tête!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
Commenter  J’apprécie          30
Mallory, l'aînée de treize ans, et les jumeaux de neuf ans, Simon et Jared quittent New York pour emménager avec leur mère dans une vielle demeure familiale décrépite à la campagne suite au divorce de leurs parents.
Chaque enfant réagit à sa manière face à ce changement, l'une est férue d'escrime, l'autre collectionne les animaux et Jared fait beaucoup de bêtises. À la recherche de la cause de bruits dans les murs les enfants vont aller de surprise en surprise en découvrant le monde du petit peuple …


Cette "Intégrale" réunit les cinq tomes des Chroniques de Spiderwick critiqués indépendamment sur Babelio. Dans cette Intégrale les livres sont clairement séparés, un enfant peut aisément lire une courte histoire chaque soir.


Dans "Le livre magique" nous découvrons la famille Grace et la maison où elle emménage, les enfants vont découvrir une pièce secrète et un grimoire décrivant les occupants du monde invisible.
Dans "La lunette de pierre" ils découvrent une lunette leur permettant de voir les êtres magiques et vont rencontrer des gobelins pas très amicaux, un hobogobelin facétieux et un griffon blessé, l'aventure continue avec d'avantage d'action.
Dans le troisième livre "Le secret de Lucinda" les enfants Grace voudrait en apprendre d'avantage sur le grimoire rédigé par leur aïeul Arthur aussi Jared propose-t-il à sa mère de rendre visite à la grand tante Lucinda dont ils occupent la maison, la famille se rend donc dans l'asile psychiatrique où elle réside. Au cours de leur échange de propos sur les êtres magiques, Jared qui voulait montrer le grimoire à leur grand-tante s'aperçoit qu'on le lui a subtilisé ! Lors de leur recherches les enfants auront l'occasion de rencontrer des elfes, un kobold et une licorne et en viendront à soupçonner les elfes de détenir leur grand oncle depuis 70 ans.
Dans "L'arbre de fer" la famille Grace au grand complet se rend à une compétition d'escrime où Mallory va briller, mais lorsqu'elle se change elle est enlevée par des nains qui l'emmènent dans leur royaume sous-terrain. Ses frères vont se précipiter à son secours mais c'était un traquenard et ils se retrouvent à la merci du roi des Nains. Encore une fois, mettant à contribution la ruse ils surmonteront l'épreuve.
Dans le dernier livre des Chroniques de Spiderwick, "La colère de Mulgarath", l'action monte dans les tours sous l'égide du très méchant ogre Mulgarath qui veut dominer le monde. Lorsque les enfants arrivent chez eux ils trouvent une maison dévastée et leur mère a été enlevée, ils vont donc trouver une astuce afin pénétrer le château du monstre et de libérer leur mère. Un final où il est répondu aux dernières questions et qui se termine dans la joie des retrouvailles.


Ce livre conseillé par l'éditeur pour les enfants de neuf à onze ans peut facilement être apprécié par des enfants plus jeunes maitrisant la lecture. L'intrigue est simple comme le vocabulaire, même s'il est enrichi par quelques mots moins courants qui ne peuvent qu'améliorer le vocabulaire des plus jeunes. de nombreuses illustrations au trait légendées enrichissent le récit.
L'écriture fluide et adaptée aux plus jeunes sans être niaise ne peut qu'inciter nos enfants à partir à la découverte d'un monde fantastique en dévorant ce livre.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
- Nous avons découvert le Guide d'Arthur avant que ce crétin d'ogre ne nous le prenne, lui apprit Simon.
- L'ogre est un crétin? répéta Richard Grace en grimaçant.
- Une triple buse ! renchérit Mallory. Il a prévu un plan pour dominer le monde, l'imbécile !
Commenter  J’apprécie          70
-Ton frère,ta soeur et toi connaissez le secret pour accélérer la croissance des jeunes dragons...
-Le lait de vache.
-Tu vois?Tonna l'ogre.Vous savez aussi les tuer,et mettre en déroute une armée de gobelins.Et toi,en plus,tu connais les secrets des créatures féerique!Je ne peux pas courir le risque que tu écrives un autre livre...
-Cours,Jared cria Mallory.
-Non!
-Siii!Prends maman par la main et fuyez!Elle mordit l'ogre...qui rit et ressera son bras autour de son cou en ricanant
J'ai bien aimée ce livre parce que les personnages Mallory,Jared et Simon ils sont trop forts.Dans ce livre il y avait beaucoup d'imagination et l'histoire était bien écrite
Commenter  J’apprécie          20
Si quelqu'un avait demandé à Jared ce que feraient son frère jumeau et sa sœur aînée quand ils seraient grands, il aurait répondu sans la moindre hésitation : " Simon sera vétérinaire. Ou dompteur de lion. Et Mallory ? Championne d'escrime. Enfin, si elle ne se retrouva pas en prison d'ici là pour avoir embroché quelqu'un avec son épée !"
Par contre, si on lui avait demandé ce qu'il ferait, lui, plus tard... Mais personne ne s'en souciait. D'ailleurs, personne ne se souciait de lui. Par exemple, personne ne lui avait demandé son avis sur la maison où il allait habiter avec Simon, Mallory et leur mère.
Commenter  J’apprécie          20
Jared aurait bien aimé savoir pourquoi Simon et lui étaient si différents. Dans les films, les jumeaux avaient des superpouvoirs géniaux. Par exemple, chacun arrivait à lire les pensées de l'autre. Mais dans la vraie vie, le seul superpouvoir qu'avaient les jumeaux Grace, c'était de porter des sous-vêtements de la même taille.
Génial.
Commenter  J’apprécie          40
il regarda autours de lui et constata, stupéfait, qu'il n'y avait pas de porte. Tout d'un coup, Jared n'était plus certain de savoir où il se trouvait.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Holly Black (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Holly Black
Extrait du livre audio « Les Soeurs perdues » de Holly Black, traduit par Leslie Damant-Jeandel, lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 19 juillet 2023.
https://www.audiolib.fr/livre/les-soeurs-perdues-9791035413842/
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus



Lecteurs (975) Voir plus




{* *}