AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782348036002
544 pages
La Découverte (27/09/2018)
3.94/5   8 notes
Résumé :
Reposant sur plus de mille peintures, illustrations, photographies et objets répartis sur six siècles d’histoire au creuset de tous les empires coloniaux, depuis les conquistadors, en passant par les systèmes esclavagistes, notamment aux États-Unis, et jusqu’aux décolonisations, ce livre s’attache à une histoire complexe et taboue. Une histoire dont les traces sont toujours visibles de nos jours, dans les enjeux postcoloniaux, les questions migratoires ou le métissa... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
_Titus_
  04 octobre 2020
Bien que trop moralisateur pour une oeuvre qui se veut historique (le méchant blanc contre le pauvre indigène), on peut noter toutefois la puissance de certaines réflexions qui n'en demeurent pas moins cruellement d'actualité. En outre, un travail iconographique d'une grande qualité nous fait replonger dans une partie honteuse de l'histoire de laquelle nous découlons.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
LeMonde   05 octobre 2018
L’appropriation coloniale des corps est un sujet passionnant. Mais dans « Sexe, race & colonies », la recherche de l’effet esthétique suscite le malaise.
Lire la critique sur le site : LeMonde
LeMonde   25 septembre 2018
Traversant six siècles d’histoire (de 1420 à nos jours) au creuset de tous les empires coloniaux, depuis les conquistadors, en passant par les systèmes esclavagistes et jusqu’à la période postcoloniale, "Sexe, race et colonies. La domination des corps du XVᵉ à nos jours" explore le rôle central du sexe dans les rapports de pouvoir.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PaulBLAIZEPaulBLAIZE   12 octobre 2018
En Indochine, le concubinage entre hommes français et femmes indigènes s’avérait être le type de rapport sexuel interracial le plus pratiqué. Au début de la conquête, cette forme de cohabitation était assez bien tolérée dans la colonie car elle procurait à l’homme blanc, prétendait-on, un « foyer » temporaire où il pouvait avoir des relations sexuelles sans risques et jouir de la compagnie féminine et du confort domestique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PaulBLAIZEPaulBLAIZE   12 octobre 2018
La mise en scène du corps des femmes maghrébines et orientales, dans une perspective érotique, se fixe dans la production visuelle et érotique constituée par la carte postale dans les années d’entre-deux-guerres, destinée au grand public.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Pascal Blanchard (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Blanchard
Modération: Pascal BLANCHARD, historien Intervenants: Nicolas BANCEL, professeur à l'université de Lausanne, Sandrine LEMAIRE, agrégée et docteur en histoire de l'Institut universitaire européen de Florence, Alain MABANCKOU, écrivain et enseignant, Erik ORSENNA, écrivain et membre de l'Académie française
Pendant plus de deux siècles, de 1750 à nos jours, de l'ancien empire colonial à la dernière décolonisation (1980, avec les Nouvelles-Hébrides), l'empire colonial a fait partie du quotidien des Français. Affiches touristiques ou de recrutement militaire, expositions coloniales et universelles, manuels scolaires et propagande dans les écoles, couvertures de livres et de magazines, presse et brochures de propagande, photographies et cartes postales, jeux de société et bandes dessinées, publicités et films, monuments et statues, peintures et émissions de radio… tous les supports ont participé à cette apologie de l'Empire et de la « Plus grande France ». Cette histoire a traversé les générations et nous questionne à l'occasion du 60e anniversaire des indépendances, elle a engagé des budgets majeurs, a déclenché des conquêtes et des guerres sans fin, et cette histoire interroge aussi désormais la République et l'histoire contemporaine de la France à travers les débats mémoriaux actuels. Cette histoire est une histoire française. Une approche inédite sur le passé colonial de la France qui participe au travail de déconstruction en cours sur l'héritage de la colonisation, et qui nous permet de regarder autrement ce passé et les héritages dans le présent. Voir moins
+ Lire la suite
autres livres classés : genreVoir plus