AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782749929309
248 pages
Éditeur : Michel Lafon (22/09/2016)
2.85/5   46 notes
Résumé :
À d ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d'une série fantastique pour adolescents, adulée par des millions de lecteurs. Et puis, il a suffi d'une mauvaise indication du GPS, d'une seconde d'inattention sur une route cabossée, dans un coin perdu...
Lorsqu'elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu'elle est retenue prisonnière dans la cave d'une ferme, isolée au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
2,85

sur 46 notes
5
1 avis
4
7 avis
3
9 avis
2
7 avis
1
4 avis

lilibookncook
  06 février 2019
Auteure d'une saga fantastique à succès, à dix sept ans Livvy Flynn est sans conteste la nouvelle romancière en vogue. Adulée aujourd'hui par de nombreux fans, on peut affirmer que l'adolescente n'en est pas moins condescendante ! Invitée à participer à un atelier d'écriture, la jeune romancière emprunte une route paumée qui, malheureusement, causera sa perte. A son réveil, blessée et tuméfiée, celle-ci se retrouve enfermée dans une cave. Que s'est-il passé ? N'avait-elle pas entraperçue une petite fille aux pieds nus jouant de la flûte avant que celle-ci ne l'assomme ? Que lui veut-on ? Pourquoi elle ? Grâce à des chapitres courts, S.A Bodeen arrive à capter l'intérêt du lecteur sur la véritable nature des personnages et de cet enlèvement. Malheureusement, des prémices longuets et une héroïne imbuvable ont quelque peu gâchés cette lecture qui semblait prometteuse. de ce thriller jeunesse, quelques rebondissements et attraits psychologiques rendent le roman intéressant, mais pas forcément captivant. Dommage !
A dix sept ans et déjà romancière à succès, Livvy Flynn déborde d'ambition. Jeune-fille gâtée et un brin condescendante, celle-ci va vite déchanter lorsqu'une mauvaise indication GPS la détourne de la route qui devait la conduire à un atelier d'écriture. Distraite par une étrange enfant en bord de route, l'adolescente se réveille blessée et prisonnière d'une cave. Que lui est-il arrivé ? Seul souvenir, le son d'une flûte et le coup de bâton asséné par la petite fille. de qui est-elle prisonnière et pourquoi cette enfant l'a-t-elle frappée ? Très vite, sa ravisseuse qui n'est autre que la mère de la fillette à la flûte, exige de sa part des excuses. Oui, mais pourquoi ? C'est maintenant à Livvy de remonter et dénouer les fils du temps...
Roman ado écrit à la première personne, celui-ci nous plonge instantanément dans l'esprit de notre protagoniste et franchement, on aurait pu s'en passer ! Héroïne détestable, Olivia alias Livvy, est une jeune-fille narcissique et hautaine dont le succès lui est fortement montée à la tête. Et c'est justement ce trop-plein d'assurance qui causera sa perte. C'est lors de sa captivité, à l'aide de flash-back, que l'on comprendra quelle est la véritable personnalité de la jeune auteure et donc comment et pourquoi elle en est arrivée à ce degré de supériorité. Se souviendra-t-elle de sa ravisseuse ?
Avec un soupçon de perversité, S.A Bodeen nous entraîne dans une spirale psychologique intéressante, mais malheureusement peu crédible. C'est bien ce manque de réalisme et de frissons qui fait défaut à ce roman un peu brouillon. Sur le fil de "Misery" de Stephen King, l'auteure tires en revanche le fil rouge de l'écriture en apportant une réflexion pertinente sur ce qu'est l'écriture créative, l'inspiration ou encore le plagiat.
Avec l'impression d'être restée en surface, je sors assez mitigée de cette lecture somme toute assez accessible pour de jeunes lecteurs.
Lien : http://bookncook.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
coquinnette1974
  16 décembre 2018
Il y a quelques jours, j'ai acheté à petit prix chez Noz : le détour de S.A.Bodeen.
A seulement 17 ans, Livvy Flynn (de son vrai prénom Olivia) est LA romancière à succès d'une série fantastique pour adolescents, adulée par des millions de lecteurs.
Et puis, il a suffi d'une mauvaise indication du GPS, d'un simple détour, d'une seconde d'inattention sur une route cabossée dans un coin perdu...
Lorsqu'elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu'elle est retenue prisonnière dans la cave d'une ferme, isolée au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent et exigent des excuses.
Mais pourquoi ? Fans dérangées ou rivales envieuses ?
Livvy devra vite comprendre la raison de ce piège si elle veut s'en sortir. Car le temps presse, et ce détour pourrait bien s'avérer fatal...
Le détour est un roman qui me tentait énormément vu la teneur du résumé, malheureusement ce roman ne fût pas à la hauteur de mes attentes !
Déjà, j'ai détestée le personnage principal. Olivia est insupportable, voir limite détestable par moment. C'est une enfant gâtée qui croit que tout lui est due. Elle a réussit et elle a une façon méprisante de parler des participantes des ateliers d'écriture. Je trouve qu'elle va un peu loin dans ses propos. Elle n'est pas agréable et je n'ai pas du tout réussit à m'attacher à elle. Je ne dirais pas que j'ai apprécié ce qui lui arrivait, toutefois par moment j'ai pensé (je l'avoue) bien fait pour elle !
Certaines ficelles sont un peu grosses, ce n'est pas super bien écrit (traduit ??). Certaines choses sont assez prévisibles, d'autres à la limite de l'incohérence.
Quelle déception !
Vous l'aurez compris, je n'ai pas été convaincue par ce roman, que je ne recommande pas du tout.
Ma note : 2 étoiles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
La_petite_bibliotheque
  08 octobre 2019
Livvy Flynn est une jeune romancière de dix-sept ans très prometteuse qui fait rêver des milliers de personnes. C'est en se rendant à un atelier d'écriture qu'elle doit animer, qu'elle est victime d'un accident. A son réveil, elle n'est pas à l'hôpital mais dans une chambre. Que s'est-il passé ?
Cette chambre se trouve finalement dans une cave et très vite, le lecteur apprend que Livvy est retenue par une mère et sa fille. Savent-elles qui elle est ? Est-ce pour cette raison qu'ils la retiennent ?
Il est vrai que ce roman nous rappelle "Misery" de Stephen King mais l'auteure ne s'en cache pas et même si elle s'en inspire peut-être, l'histoire qui va suivre nous entraîne pour ce qu'elle est.
Livvy Flynn est une adolescente en apparence arrogante et imbue d'elle-même mais au fil des pages, nous apprenons à la découvrir. Ce qu'il se passe pendant sa rétention est entrecoupée par des morceaux de sa vie, ce qui amène à comprendre en même temps qu'elle comment a-t-elle pu se retrouver dans un telle situation.
Je vois que les critiques ne sont pas forcément très positives mais pour ma part, j'ai dévoré ce roman en une journée et je peux vous dire que cela faisait très longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Dès le début, j'ai accroché et j'ai voulu tout savoir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
titiseb77
  25 novembre 2016
Livre reçu lors de la dernière masse critique jeunesse, je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Michel Lafon. Ce livre pour le moment n'a eu beaucoup de critiques favorables, ce qui je dois l'avouer m'a fait un peu peur au moment de l'ouvrir.
J'ai vraiment bien aimé ce livre, qui se lit très bien, l'histoire un peu tirée par les cheveux, est malgré tout bien construite, le personnage principal Livvy est plaisante dans sa façon de se juger elle-même avec sa naïveté due à son jeune âge, l'intrigue est assez facile à deviner, mais la construction du livre, écrit à la première personne du singulier et les chapitres courts donnent envie de continuer la lecture et de confirmer ce à quoi on se douter.
Je vous recommande donc volontiers ce petit livre qui se lit très vite et qui permet de passer un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          120
shunas
  17 janvier 2017
Que dire de ce livre ? Une quatrième de couverture qui en dit long sur le suspense et l'intrigue qui pourrait y avoir. Une première de couverture assez sombre qui nous donne envie d'y plonger rapidement. C'est très accrocheur. Une approche d'un huis clos tout en douceur, où se mêlent kidnapping, séquestration, mais pour autant, sans violent… du moins au début, car très vite le protagoniste va s'apercevoir qu'elle est la cause de beaucoup de conflit.
le style d'écriture est fluide, néanmoins, le suspens n'est pas au rendez-vous.
A travers les premières pages, on découvre le protagoniste Olivia. Une jeune fille à qui tout lui réussit ; la sortie de son roman. Elle n'hésite pas à rabaisser toute les personnes qui lui sont inférieur. Malgré son passé, on ne peut pas compatir et s'inquiéter du sort que ses ravisseuses lui réservent. Je n'ai pas du tout accroché à ce personnage beaucoup trop hautain.
Olivia, va se retrouver séquestrée chez une mère et sa fille après avoir eu un accident de voiture. Elle restera enfermée dans une chambre tout du long de l'histoire, mais sera très bien nourri et logé.
La petite fille semble folle, dérangé et très obscure (d'ailleurs l'histoire de la flûte m'a beaucoup plus et fait froid dans le dos, elle aurait dû être un personnage plus important dans l'histoire, ça aurait apporté plus de piment à l'intrigue), elle mettra la vie d'Olivia en danger à travers différente étape que celle-ci devra surmonter si elle veut vivre. La mère, elle, veut absolument lui faire avouer quelque chose dont Olivia ignore tout. Elle ne se souvient pas avoir déjà rencontré cette femme et ne voit pas pourquoi elle lui en veut autant. Si Livvy veut s'en sortir, elle devra avouer. Mais avouer quoi ? Comment va-t-elle déjouer ces folles afin de se libérer de ce piège ?
Etant une adepte des thrillers, j'ai peut être mis la barre trop haute pour ce roman qui devrais être destiné aux adolescents. Je n'ai pas étais surprise, et j'ai très vite déjoué les plans de l'auteur. Ce pendent le page-turner étais présent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   27 février 2019
Clic!

Je m'agenouillai devant la boite. Grace à l'écharpe de fortune qui immobilisait mon épaule, je souffrais moins qu'au début. ou bien peut-être m'étais-je habitué à la douleur.
J'examinais le carton de près, sans y toucher. Il n'y avait pas d'adhésif; on avait juste coincé soigneusement les rabats entre eux; l'un par dessus l'autre. Je lui donnai une petite pichenette.
Qu'est-ce que c'était que ce bruit? Je me penchai au-dessus de la boite.
Un bourdonnement. Oui, c'était ça.
-Oh mon Dieu!
La Flute m'avait apporté mon téléphone! Je souris et murmurai:
-Je retire tout ce que j'ai dit sur cette petite tête à claques.

Je m'assis en dépliant les jambes pour caler la boite entre mes cuisses.
-Ne raccrochez pas! Ne raccrochez pas!

Je glissais mes doigts dans l'interstice entre les rabats et tirai. La boite s'ouvrit d'un coup libérant quatre abeilles furieuses d'y avoir été enfermées.
Deux d'entre elles foncèrent droit sur mon visage.
Je hurlai et les chassai de ma main valide. Je continuai de crier, d'abord parce que mes gesticulation hystériques m'avaient provoqué de nouveaux élancements à l'épaule; mais très vite, ce fut parce que l'une d'elles venait de me piquer la main.

D'un coup de pied, j'envoyai la boite au loin et m'écroulai à terre, puis je roulai sur moi-même et rampai en geignant jusqu'au mur. Je me redressai suffisamment pour m'asseoir, adossée au mur, jambes tendues.
J'avais été piquée.
Je ne savais pas exactement ce qui allait se passer. La seule fois ou une abeille m'avait piquée, j'étais bien trop petite pour en garder le moindre souvenir. Mais quand j'avais dix ans, alors que je me plaignais de mon bracelet d'alerte médicale, ma mère m'avait sermonnée: : "Tu as failli mourir ce jour-là. C'est la seule fois ou j'au vu ton père pleurer."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 février 2019
Les yeux rivés a la table, je faisais de mon mieux pour ne pas éclater en sanglots. Je me frottait vigoureusement la nuque et, en tirant pour libérer ma main, j'en arrachai un. La sensation de piqûre me fit sursauter, mais le choc et la surprise, l'espace d'un instant, m'ôtèrent l'envie de pleurer. Je portais de nouveau la main à ma nuque et arrachai un autre cheveu. Au bout d'un moment, après en avoir arraché un certain nombre, j'étais redevenue calme. Je n'étais plus au bord des larmes. J'avais retrouvé mon sang froid.

Certains disent qu'on passe sa vie d'adulte à se remettre de son enfance.

Je ne sais pas si c'est vrai, mais certains jours, ça me semblait être le cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
YukoYuko   09 janvier 2017
Ça vous arrive souvent de voir une fille pieds nus au bord de la route, debout sur une bûche, en train de jouer de la flûte traversière ?
Jamais. Ca ne vous arrive jamais.
C’est pour ça que mon attention s’est détournée de la tortueuse route de gravier pendant une fraction de seconde de trop, largement suffisante pour que les pneus de mon Audi rouge décapotable mordent le bord de la route, route sur laquelle, certes, je roulais bien trop vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
louvelouve   27 septembre 2016
Dix contre un qu'elles avaient déjà retiré tous les objets pointus.
Alors ... un stylo gel à paillettes arc-en-ciel, peut-être? Planté dans l'oeil?
Mais cela posait une nouvelle question ?
Jusqu'où étais-je prête à aller ?
Assommer ?
Paralyser ?
Mutiler pour de bon ?
Tuer, s'il le fallait ?
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   27 février 2019
Dix contre un qu'elles avaient déjà retiré tous les objets pointus.
Alors ... un stylo gel à paillettes arc-en-ciel, peut-être? Planté dans l'oeil?
Mais cela posait une nouvelle question ?
Jusqu'où étais-je prête à aller ?
Assommer ?
Paralyser ?
Mutiler pour de bon ?
Tuer, s'il le fallait ?
Commenter  J’apprécie          10

Video de S.A Bodeen (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de S.A Bodeen
Vidéo de S.A Bodeen
autres livres classés : séquéstrationVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..