AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344046166
192 pages
Éditeur : Glénat Manga (07/04/2021)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 5 notes)
Résumé :
L’humanité a été pétrifiée !! Les astronautes alors dans l’espace deviennent les six derniers représentants de l’espèce humaine. Byakuya, l’un des occupants de la Station Spatiale Internationale, lance la planification de leur retour sur Terre pour sauver l’humanité !! Découvrez l’incroyable histoire du père de Senku et de son robot dans cette préquelle de la série "Dr. Stone" !!
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  09 avril 2021
MANGA SCIENCE-FICTION / HARD SCIENCE.
Boichi utilise un shonen mainstrem pour faire du grand humanisme sur fond de hard science, et c'est génial. Car après être passé sous les fourches caudines des préjugés dégueulasses des responsables éditoriaux, il repart de nouveau en croisade contre les forces obscures de la crevardise. Oui en tant qu'individus nous ne sommes rien face à l'immensité de l'humanité. Oui en tant qu'espèce nous ne sommes rien face à l'immensité de la création. Oui en tant que planète nous ne sommes rien face à l'immensité du cosmos. Mais au fond de la Boîte de Pandore il reste et il restera toujours l'Espoir. La malédiction du « Roseau Pensant » de Pascal ne pèse rien face au fait que l'éternité ne suffirait pas à échanger et à partager avec le reste de nos semblables...
Lien : https://www.portesdumultiver..
Commenter  J’apprécie          390
Rickola
  07 mai 2021
Le cas de Dr Stone – Reboot : Byakuya est un sacré morceau, pour plusieurs raisons. Et paradoxalement, l'une d'elles est que c'en est finalement un tout petit, car on parle d'un spin-off d'une série appréciée sans que l'on s'en relève la nuit (c'est un tort, Dr Stone est un chef d'oeuvre !) au format one shot, totalement facultatif, soit typiquement le genre de titre qui est un prolongement sympathique pour les fans, mais rien de plus. Sauf que non, c'est bien plus que ça ! En allant dans une direction inattendue, Boichi a fait un sacré travail avec ce petit spin-off, qui devient au contraire un des moments forts les plus forts de la série pour le moment, dont l'implication dans l'histoire principale est quasi-nulle, et pourtant fondamentale, contribuant à faire de ce one-shot un bonus facultatif, mais indispensable. Prenons donc le temps de faire le point dessus comme il se doit.
Avant de commencer, je précise que cet article sera clairement dithyrambique, et j'ai bien conscience que mon affect conséquent pour Dr Stone joue beaucoup dans mon appréciation, tout comme un élément thématique spécifique qui résonne fortement en moi. Comme pour tout avis, c'est totalement subjectif et je préfère personnellement assumer pleinement cette subjectivité plutôt que prétendre à une objectivité qui ne peut pas exister. Pour dire les choses simplement : ce one shot est pour moi une petite pépite absolument bouleversante, mais pour le commun des mortels, ça peut juste être un bonus sympa sans plus dont on peut se passer.
Mais Dr Stone – Reboot : Byakuya c'est quoi ? C'est tout simplement un petit spin off de 9 chapitres au manga d'origine, qui a été pris en charge à 100% par Boichi, qui passe ici à l'écriture en plus du dessin, simplement aidé par Inagaki pour ce qui est des dialogues, ainsi que quelqu'un pour l'assister pour toute la partie scientifique (car l'ouvrage est très copieux sur ce point). C'est déjà intéressant en soi, car on peut voir que l'apport de Boichi à Dr Stone dépasse le simple cadre du dessin, l'auteur ayant sans doute une certaine influence sur l'écriture, puisqu'il est lui-même un gros mordu de SF et de sciences.
Ce spin-off a été prépublié dans neufs numéros du Weekly Shonen Jump en parallèle de la série principale que Boichi continuait à dessiner, fin 2019 et début 2020, une prouesse qui force pas mal le respect (et qu'il aime à reproduire, bossant parfois sur des spin-off de One Piece en même temps que sur Dr Stone). Ainsi, en plus d'être le seul mangaka non japonais publié dans le magazine depuis sa création, il semble aussi se plaire dans un rôle de mercenaire pour la rédaction, venant apporter sa plume virtuose pour des projets divers et variés… On aimerait bien que Togashi aille à sa rencontre !
Mais du coup, quel est le projet avec ce one shot ? de prime abord et au vu du résumé ci-dessous, on peut penser à une histoire centrée sur le père de Senku, qui était dans l'espace au moment de la pétrification. L'idée est intéressante, et j'imaginais déjà un titre s'attardant sur ce qu'il a fait une fois rentré sur Terre pour offrir de l'aide à son fils le jour où il sera dépétrifié. Car si vous suivez la série, vous savez de Byakuya, bien qu'il soit mort de vieillesse depuis des milliers d'années, a oeuvré afin de fonder une nouvelle civilisation, afin que Senku puisse sauver l'humanité à son réveil.
L'humanité a été pétrifiée!! Les astronautes alors dans l'espace deviennent les six derniers représentants de l'espèce humaine. Byakuya, l'un des occupants de la Station Spatiale Internationale, lance la planification de leur retour sur Terre pour sauver l'humanité!! Découvrez l'incroyable histoire du père de Senku et de son robot dans cette préquelle de la série Dr. Stone!!
Or, si cet aspect est en partie traité, Boichi va rapidement opérer un revirement dans son histoire, qui devient bien plus inattendue, se centrant sur un autre personnage pour nous raconter autre chose, tout en créant une connexion d'importance avec la série d'origine, et renforçant le travail thématique global.
En effet, nous suivons donc dans un premier temps Byakuya et les astronautes qui sont avec lui au sein de l'ISS le jour où la pétrification a lieu. Ils décident donc de retourner sur Terre dans l'objectif de rétablir la civilisation. du côté de Byakuya, toutes ses pensées vont à son fils, qu'il considère à juste titre comme un génie à même de sauver la partie. Cependant, il ne s'agit là que d'une petite partie de l'histoire, qui va rapidement aller dans une direction aussi inattendue que passionnante.
Mais rien que dans ce début, l'intérêt est bien présent, résidant dans le fait de mettre l'accent sur le lien qui unit le père et le fils, chose déjà présente dans la série principale. Je trouvais déjà l'idée du passage de relais de l'un à l'autre avec 3000 ans d'intervalle de toute beauté, et cet aspect est renforcé par ce one shot.
Mon affect pour cet aspect et pour Byakuya vient en grande partie du fait que je suis père moi-même, et pour être honnête on peut trouver un petit aspect cliché dans l'écriture de cette relation, mais il n'empêche que ça fonctionne parfaitement, et que j'ai ressenti une forte émotion en voyant la croyance absolu de ce père dans les capacités de son enfant, ainsi que les efforts qu'il va faire durant le temps qui lui reste pour apporter le plus d'aide possible à son fils. Ainsi, Byakuya passera toute sa vie à oeuvrer pour l'avenir de son fils, sans jamais avoir autre chose à l'esprit, et je trouve la métaphore de la parentalité très belle.
Et si cet élément est déjà suffisant pour faire de ce one shot une très belle histoire, le vrai projet de Boichi est ailleurs, et je m'en vais vous le révéler par la suite. de ce fait, si vous ne voulez surtout pas vous faire gâcher la découverte, je vous conseille de passer votre chemin, car je vais vraiment revenir sur tout, y compris la conclusion du one shot.
En effet, une fois quitté l'ISS, Byakuya quitte presque le récit. On le reverra à quelques occasions, puisque nous assisterons notamment à sa mort de vieillesse, dans une très belle scène, ainsi qu'à quelques autres moments afin de nous montrer qu'il aura passer sa vie à travailler pour aider son fils, comme je l'ai déjà signaler.
De ce fait, le personnage principal de l'histoire devient Rei, le petit robot tout rond que l'on voit sur la couverture aux côtés de Byakuya, qui est resté à bord de l'ISS. le père de Senku ayant dit au robot qu'il reviendrait le voir, ce dernier va passer toute sa « vie » à s'occuper de la station, dans la perspective du retour de Byakuya, ne sachant pas combien de temps vivent les humains.
C'est alors que l'on suivra l'épopée du petit robot, se mettant à jour, réparant l'ISS suite aux diverses avaries, partant en quête de ressources, remettant la station sur une trajectoire correcte, bref, faisant tout le nécessaire pour maintenir les choses en l'état dans la perspective du retour de Byakuya, retour qui n'aura jamais lieu comme nous le savons, nous, lecteurs et lectrices.
Et cet aspect est vraiment des plus poignants, car Rei finit par vraiment devenir attachant dans son obsession qui malheureusement ne peut mener à rien (chose que nous savons en tant que lecteurs et lectrices, mais que le robot ignore). Et au fil des chapitres, les années, siècles et millénaires passent, toujours avec l'espoir du retour de Byakuya.
Durant tout ce temps, l'ISS se détériore, et le robot doit trouver des moyens de le réparer, renforçant son intelligence artificielle et la structure de la station. Dans le même temps, il décide de créer un énorme rayon lumineux afin d'envoyer quotidiennement un signal à Byakuya, signal qu'il verra avant de mourir dans une séquence absolument somptueuse.
Et, alors que Rei va rester seul, le robot continuera de veiller sur la Terre dans l'espoir de revoir un jour son créateur, la sauvant même d'une météorite qui allait la détruire, en déviant sa trajectoire. Ainsi, le robot qu'on pourrait totalement ignorer est finalement fondamental par cette action, puisque sans lui, l'humanité serait morte pour de bon. On dirait que c'est une façon pour Boichi de donner de l'importance à ce spin-off, en créant un enjeux excessivement fort.
Ce faisant, l'histoire de Rei en devient encore plus émouvante puisque le robot sauve l'humanité pour Byakuya, mais finira ses jours seul, sans jamais savoir que l'homme qu'il attend est mort depuis des millénaires. Et le récit se clôture avec Senku qui voit passer le signal visuel du robot, ainsi que Chrome qui, chaque jour, note la position de ce signal, afin de capter le dernier message du robot.
Ainsi, le destin de Rei semble renvoyer un miroir de celui de Byakuya, chacun oeuvrant pour la personne la plus importante à ses yeux, qu'il ne reverra jamais. Et ce faisant, la thématique familiale, le lien entre Senku et son père, et la tonalité globale du récit s'en retrouvent profondément renforcés. C'est pour cela que je dis que ce spin-off, totalement facultatif car n'apportant aucun réel élément nouveau dans l'histoire, en devient indispensable, car il en renforce malgré tout tous les aspects.
J'avais déjà compris depuis un moment à quel point le lien entre Senku et son père était fondamental pour le récit, même s'il a été peu exploité dans les faits. Et avec ce one shot, il est d'autant plus important, car via le robot Rei, qui devient un personnage à part entière et non plus un simple outil, le destin des deux se trouve lié de la plus belle des façons.
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Sachan
  13 avril 2021
"Dr. Stone" est une série qui me plait beaucoup, mais dont je n'ai toujours pas passer le pas en version papier puisque je trouve la version anime vraiment très bien faite, le côté vivant permettant de mieux appréhender tous les aspects scientifiques de la série. Pourtant le reboot du point de vue de Byakuya m'a énormément intrigué et je me suis donc plongée dans la lecture que j'ai tout simplement dévoré !
Byakuya, qui est le père de Senku (le petit génie protagoniste de la série principale), est un passionné de sciences qui avait pour rêve de se rendre dans l'espace. Avec un esprit acéré et beaucoup d'humour, il s'impose rapidement dans l'ISS en période de crise suite à la pétrification de l'Humanité. Lui et ses collègues astronautes sont les 6 derniers survivants, isolés dans l'espace et en compagnie d'un robot. Un personnage inattendu devient d'ailleurs le protagoniste de la seconde partie du manga, rajoutant une nouvelle touche humoristique dans une situation assez lourde, compliquée et tendue.
Même si ce spin-off a été réalisé uniquement par Boichi, contraire à "Dr Stone", il faut tout de même avoir déjà lu la série d'origine et pas seulement le premier tome afin de vraiment se rendre compte de l'impact de l'histoire de Byakuya. On a des réponses détournées d'évènements et de rencontres que vont faire Senku et ses camarades 3000 ans dans le futur !
Le style graphique de Boichi est toujours aussi sublime, riche en détails et avec beaucoup de clins d'oeil à la pop-culture ou bien des mastodontes de la japanimation comme Dragon Ball et Evangelion. Et rien que pour ça, cela vaut largement la peine de lire ce oneshot !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
MangaNews   04 mai 2021
Découvrez l’incroyable histoire du père de Senku et de son robot dans cette préquelle de la série Dr. Stone !
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   04 avril 2021
Sans électricité sur la planète, l'internet ne vaut plus rien.
Commenter  J’apprécie          181

Lire un extrait
Videos de Boichi (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Boichi
[MANGA] LA CHRONIQUE DE THOMAS - SUN-KEN ROCK
autres livres classés : littérature coréenneVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
340 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre