AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081333505
319 pages
Éditeur : Flammarion (22/01/2014)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Fin 1817. L'Empereur est à Sainte-Hélène depuis deux ans.
Réfugié aux États-Unis, un de ses anciens compagnons, le général Charles Lallemand, entraîne une centaine de vétérans dans un projet fou : jeter en Amérique les bases d'un nouvel Empire, d'où l'on pourra, un jour, s'élancer pour libérer Napoléon.
Mus par leur rêve, ces fidèles parmi les fidèles s'en vont fonder une colonie au Texas. Le chemin est semé de périls. Cernés par des Indiens cannibales... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
clemleroy
  14 février 2014
Le triste épisode du Champs d'asile est de ceux que l'histoire a presque effacé. Il se résume en quelques mots : une poignée de grognards immigrés aux Etats Unis, rescapés de la restauration des Bourbons, s'installent au Texas fonder une colonie censée devenir le point d'ancrage d'un nouvel Empire napoléonien. L'aventure, ou plutôt le calvaire, tourne court et finie comme son principal instigateur, le général Charles Lallemand, dans le dénuement, misérable et oublié de tous. Napoléon, comme l'on sait, mourra à Sainte-Hélène.
Les auteurs ne cachent en rien le peu d'intérêt que revêt le champs d'asile : "Le Champs d'asile, beaucoup de bruit pour rien ? Un voyage avorté, une citée mort-née, des illusions laminées. Un échec lamentable, un épisode pathétique, un évènement au fond anodin. Risquons le mot : insignifiant".
Il faut donc bien du talent pour transformer un évènement insignifiant en récit de 262 pages qui intéresse le lecteur. Anne Boquel et Etienne Kern échouent malheureusement et ce pour plusieurs raisons.
Il y a tout d'abord un choix narratif peu judicieux. Ce n'est ni un roman historique, et contrairement à ce que promet la 4ème de couverture il ne se lit pas comme tel, ni un ouvrage historique malgré la qualité du travail de recherche. Là aussi les auteurs sont honnêtes avec le lecteur et assument leur parti pris l'expliquant longuement en post-scriptum. On ressent une certaine humilité d'ailleurs. Leur ouvrage serait un « non fiction narrative book ». Ils ne cherchent donc ni à faire du Champs d'asile une aventure de personnages romanesques (point de dialogues par exemple) ni à dresser la chronologie complète des faits historiques dans toute la rigueur de leurs sources. Ces dernières bien maigres n'auraient peut être pas suffit. C'est donc un entre-deux peu valorisant.
L'organisation du livre en 5 actes d'une tragédie n'aide pas. On comprend le fil conducteur mais il est un peu factice. Contrairement à la tragédie il n'y a point de fatalité dans le désastre du Champs d'asile. le découpage en pas moins de 70 chapitres ne parvient pas non plus à donner du rythme à un récit ou rien ne se passe en réalité. le style enfin s'enfle de mots, de réitérations, de répétitions, de transitions poussives. Certains y verront peut être du souffle, j'y trouve du remplissage.
En épilogue les auteurs tente de justifier leur sujet. Ils en dressent un enseignement universel sur la manipulation sectaire allant même jusqu'à faire le lien osé jusque Waco…Cela ne sauve pas l'ouvrage.
Alors, comme les grognards du Champs d'asile floués par Lallemand, le lecteur se sent lui aussi trompé par une promesse non tenue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Marylineri
  25 février 2014
L'aventure d'une poignée de grognards de la Grande Armée après la chute de l'Empire de l'autre côté de l'Atlantique menée par Lallemand, un ancien général de Napoléon, tel est le sujet de cet ouvrage. Episode méconnu de l'Histoire, ce livre ravira très probablement les admirateurs et les passionnés de Napoléon Ier. On suit les errances d'un démiurge à la tête d'âmes bonapartistes perdues au milieu d'une colonie texane : le "champ d'asile". le but : rebâtir un empire napoléonien pour porter secours à Bonaparte à Sainte-Hélène. Mais, l'aventure tourne court au milieu des pirates et des tribus amérindiennes...
La 4ème de couverture est prometteuse : on attend le souffle épique d'un roman historique. Il n'en est malheureusement rien. Il ne s'agit pas non plus d'un ouvrage historique mais plus d'un livre de vulgarisation manquant parfois de rythme alors que les ingrédients étaient réunis pour faire revivre cette triste épopée de ces derniers fidèles que L Histoire a oubliés.
Commenter  J’apprécie          20
Florel
  01 mars 2014
Dans l'ensemble ce livre est agréable à lire, même s'il faut le dire l'histoire de ce Champs d'Asile reste dans l'ensemble sans grand intérêt, c'est d'ailleurs sûrement pour cela que cet épisode est un peu oublié de l'histoire. Néanmoins d'un point de vue historique il reste assez bien fourni et exhaustif malgré les sources « rares », enfin je crois, car ce n'est pas un épisode que je connais sur le bout des doigts.
Cependant et malgré la découverte de cette histoire, ce livre reste à moitié ennuyeux à lire. Déjà parce qu'il ne se passe pas grand-chose, mais aussi parce qu'on sait d'avance que cette entreprise est vouée à l'échec. Certes on découvre le déroulement de ce projet, et les limites que l'utopie a vite rencontrées, mais malgré cela on s'ennuie un peu quand même, et c'est là sûrement le seul point faible de ce livre, car outre cela cet ouvrage reste très instructif, clair et facile à lire.
D'ailleurs quand on le lit, on a un peu l'impression de lire un roman d'aventure style "L'île au trésor", puisqu'en effet on y rencontre des cannibales, des soldats, des commandants et des capitaines qui se tirent dans les pattes, une faune et une flore sauvages et hostiles, etc, etc… Ce qui du coup, fait que parfois on oublie un peu que l'on lit un livre qui se classe dans les documentaires et non dans les romans. Même si, il faut le dire, l'écriture ne possède pas le rythme d'un roman, en même temps j'avoue m'être bien fait chier avec "L'île au trésor", comme quoi tout n'est pas qu'une question d'écriture…
Néanmoins malgré cela, la lecture -même si comme je l'ai dit on peut s'ennuyer par moment- reste agréable. Prendre connaissance des gens qui se sont fatigués pour rien, voir des hauts placés s'inquiétaient (un peu) sur ce petit groupe inoffensif au final, et savoir qu'en plus après d'autres sont parvenus à dompter cette nature, ce livre qui sonne comme une farce apporte le plaisir de la découverte. A lire avant tout par curiosité.
Je remercie en passant les éditions Flammarion et Babelio pour ce partenariat.
Lien : http://voyagelivresque.canal..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
annegir
  18 février 2014
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
annegirannegir   18 février 2014
Parvenus à ce point où l’héroïsme confine à la folie, l’utopie à la secte et la foi à l’absurde, les colons du Champ d’asile se sont rués vers l’échec avec un aveuglement sublime. Mais la vanité de leur rêve, leur désillusion, leur chute même, leur confèrent la grandeur de ceux qui cherchent à faire ployer le réel devant la force d’une idée.
Commenter  J’apprécie          50
clemleroyclemleroy   19 février 2014
Le Champs d'asile, beaucoup de bruit pour rien ? Un voyage avorté, une citée mort-née, des illusions laminées. Un échec lamentable, un épisode pathétique, un évènement au fond anodin. Risquons le mot : insignifiant
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : texasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quand les auteurs réinventent les proverbes.... 💬 🗯 💭

Les bons gongs font.....

les bonzes amis
de bons papys
bien trop de bruit

12 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : proverbes , humour , jeux de mots , auteur français , Humoristes , animaux , baba yagaCréer un quiz sur ce livre