AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2913366899
Éditeur : L' Iconoclaste (01/04/2015)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Six ans, l’âge de l’insouciance. Pour la petite Elsa, l’enfance bascule. Un adulte abuse d’elle. « Personne ne m’avait dit que mon corps m’appartenait. » Elle oublie, camoufle ce secret, incapable de se confier, même à ses parents. Le trouble la gagne, la fièvre. La peur.

Trente ans plus tard, Elsa Boublil chuchote l’indicible à notre oreille. C’est précieux comme une confidence, touchant comme une résilience. Dans ce texte d’une infinie pudeur, compo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Martin1972
  19 janvier 2016
Body Blues pourrait être le titre d'un morceau de jazz de John Coltrane, Miles Davis, Charlie Parker ou de Louis Armstrong, mais ici, il s'agit du titre qu'Elsa Boublil a choisi pour son roman. A travers 46 chapitres très courts, Elsa Boublil nous livre son secret. Un secret qu'elle a très longtemps mis sous clé et qui l'a privée de vivre pleinement et sereinement sa vie. Elle le dévoile à son amie Bonnie Colin, qui répond sous forme de dessins, comme si elle n'avait pas trouvé les mots pour apaiser les maux d'Elsa. D'ailleurs, le livre commence par un dessin de cette amie et le lecteur comprend après la lecture du roman, combien il a dû être difficile pour son amie de recueillir une telle confession et de trouver ces mots justes qui apaisent une âme et un corps en souffrance.
Dans ce roman autobiographique, Elsa Boublil dénonce les abus sexuels que des hommes que l'on n'aurait jamais soupçonnés lui ont infligés lorsqu'elle n'était encore qu'une enfant, et les répercussions de tels actes sur sa vie d'adulte.
Ce premier roman, c'est le témoignage d'une combattante de tous les jours pour ne pas sombrer et profiter des bonheurs que la vie lui a offert (ses enfants, l'amour de ses parents, celui de son mari, et son métier …). C'est le combat d'une femme qui pourrait être nous, notre soeur, notre meilleure amie et c'est pour cela qu'il doit avoir valeur d'exemple pour montrer à celles qui souffrent des mêmes maux que la guérison passe par la libération de la parole.
Chaque chapitre, au titre évocateur (Nouveau départ, Les mains, Boiter, Doute, Malade, Silence …) sonne comme une note de musique, et du fait de sa courte longueur se révèle être un instantané de la vie de l'auteure. Ainsi se succèdent, devant les yeux du lecteur, des instants d'angoisse, de solitude, de révolte, de révélation, de douceur, de culpabilité, de découverte du véritable amour.
Elsa Boublil est musicienne et passionnée de jazz et cela se voit dans l'écriture musicale de son joli roman jazzy. C'est un livre émouvant, poignant qui ne verse jamais dans le larmoyant.
Merci Elsa pour ce témoignage délicat et digne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
mediathequeguebwiller
  02 juin 2016
Poussée par son mari, le comédien Philippe Torreton, Elsa Boublil livre dans « Body Blues » le témoignage d'une enfance abusée. A travers différents tableaux, elle révèle son vécu et parvient à exorciser les démons qui la hantent depuis les deux viols qu'elle a subis.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   03 mai 2015
Il n'y a que le jazz pour apaiser mes douleurs.Je n'oublie rien mais quand l'improvisation est là, je me noie sans crainte et trouve la force de me défendre.
(...)
J'ai transformé ce mauvais souvenir en force. Je retrouve mon pouvoir, ma personne, mon esprit, mon espoir.

"A love supreme", j'ai appris à dire non.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Elsa Boublil (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elsa Boublil
Body blues, d'Elsa Boublil, Editions L'iconoclaste
autres livres classés : roman dramatiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
800 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre