AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
L'encre du passé tome 2 sur 2
EAN : 9782755687422
Hugo Poche (08/04/2021)
4.55/5   33 notes
Résumé :
L'amour de Clément et Seven dépasse l'entendement, il les brûle, il les consume, mais ce n'est pas le seul qui les torture. Les cauchemars du premier sont de plus en plus durs à supporter, les secrets du second rendent leur relation trop compliquée. Alors quand la vie s'en mêle et chamboule un peu plus leur quotidien, leur couple finit par ne plus tenir qu'à un fil. Sont- ils capables de surmonter les épreuves de leur existence ou la distance qui est de plus en plus... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,55

sur 33 notes
5
9 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

LesJoliesLecturesdePapier
  06 avril 2021
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l'envoi de ce roman.
Ce second tome, je l'attendais impatiemment. Il faut dire que le premier tome ne m'avait pas laissée indifférente. Entre les mensonges de Seven, le passé trouble de Clément et l'amour inconditionnel qu'ils ont l'un pour l'autre, Erika Boyer était parvenue à me captiver dès les premières lignes. de plus, je rappelle que cette romance est une homoromance et pour n'avoir jamais lu ce genre avant cette duologie, je partais avec beaucoup d'appréhension et de curiosité. Comme pour le premier tome, celui-ci a été une excellente lecture, une magnifique conclusion pour une sublime histoire d'amour. 
Je sais, ça fait énormément de qualificatifs élogieux, pourtant lorsque vous aurez comme moi lu cette histoire, vous comprendrez qu'elle le mérite. Mes sentiments avaient déjà été bien bousculés dans tous les sens dans le premier volet, mais ce n'est rien comparé à ce que j'ai ressenti durant ma lecture du second. Encore une fois, Erika Boyer ne nous épargne pas émotionnellement. Bien que l'histoire comporte des scènes très dures, voire très tristes, il y a aussi beaucoup de lumière et de l'espoir.
Dans ce second opus, on en apprend enfin davantage sur le personnage de Seven. Je l'avais beaucoup aimé dans le premier tome, mais j'avais aussi eu du mal à le cerner. Seven est quelqu'un de très secret, contrairement à Clément il a des difficultés à s'ouvrir. Par conséquent, sur le moment, Seven pouvait donner l'impression de ne pas vouloir s'investir dans sa relation avec Clément sur le long terme et je le trouvais un peu égoïste de demander à ce dernier de se confier alors que lui-même s'enfonçait petit à petit dans ses propres mensonges. Bien sûr, toutes ces questions que l'on se posait sur son personnage ne faisaient qu'ajouter un peu plus de suspense à l'histoire et ça aurait été trop facile si tout nous était tombé tout cuit dans le bec !
Du coup comme je le disais, on découvre un peu plus de choses le concernant, notamment sur sa famille. Si les membres de Lost Souls étaient un peu plus présents dans le précédent opus, ici c'est la famille de Seven qui prend légèrement le dessus. On fait la connaissance de ses parents, de ses frères et je dois dire que ces derniers n'ont rien à envier aux amis de Clément. En plus de découvrir sa famille, on apprend également les raisons de ses mensonges et de sa double vie. Je ne peux pas trop vous en parler car ça serait vous divulguer un élément fondamental du récit, mais sachez que ce qui touche Seven est en général associé aux femmes et j'ai trouvé ça super qu'Erika Boyer mette en lumière ce sujet. On oublie trop souvent que les hommes peuvent être aussi bien concernés que les femmes. Ici, ce sujet est traité avec bienveillance, sans préjugé et je trouve que c'est important d'en parler.
Pour ce qui est de Clément, je crois que l'auteure n'a vraiment pas épargné son personnage dans ce second tome, mon coeur a très souvent saigné pour lui. Ses cauchemars ne cessent de le hanter et un malheureux évènement va finir par l'enfoncer un peu plus dans cette spirale infernale. Il peut toujours compter sur ses amis et sur Seven, mais c'est difficile de demander de l'aide quand on ne sait déjà pas nous-même comment faire pour s'en sortir. J'avais eu un énorme coup de coeur pour son personnage et ce second tome n'a fait que renforcer l'affection que je lui porte. 
Rassurez-vous, il va tout de même finir par sortir la tête de l'eau et découvrir la véritable raison de ses cauchemars. Justement, concernant la raison de ces cauchemars, je n'ai pas été plus surprise que ça car je m'en doutais déjà. Néanmoins, le fait que j'avais déjà ma petite idée sur la question ne m'a pas empêchée d'être révoltée et blessée en pensant à tout ce que Clément a dû subir. Là encore, c'est un sujet fort que l'auteure décide d'aborder et comme toujours, elle le fait avec beaucoup de délicatesse.
Pour finir, en ce qui concerne la romance, celle-ci est toujours aussi belle, bien approfondie. Étant donné que c'est une homoromance je n'étais pas sûre au départ de l'apprécier à sa juste valeur, mais avec tous les sentiments et sensations qu'elle nous fait ressentir, on n'a pas d'autre choix que de tomber raide dingue de la romance entre Clément et Seven. Toutefois, je ne sais si c'est voulu par l'auteure, mais j'ai eu l'impression qu'il y avait un peu moins d'interactions romantiques entre les deux protagonistes. Ce second tome est peut-être davantage centré sur leur reconstruction et quand j'y pense, ce n'est pas si bête que ça car avant de pouvoir pleinement s'investir dans une relation, il faut d'abord régler ses problèmes et s'aimer soi-même. Là, on peut dire que c'est quelque chose qui prend tout son sens. Les deux hommes n'auraient sûrement pas réussi à établir une relation durable si les cauchemars de l'un et les mensonges de l'autre avaient continué de planer au-dessus de leur couple. En tout cas, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à suivre leur duo. Leur histoire est magnifique, sincère, authentique et leur idylle me laissera certainement un très joli souvenir.
En conclusion, Erika Boyer signe avec L'encre du passé une nouvelle dulogie qui vous prend aux tripes et dont vous ne ressortez pas indemne. J'ai adoré rire, pleurer et aimer avec Clément, Seven et leur bande de copains. Plus qu'une romance, L'encre du passé est également une histoire où l'amour sous toutes ses formes à sa place. Que ça soit l'amour romantique, l'amour fraternel, l'amour familial ou l'amour que l'on porte à ses amis, ils font tous partie intégrante de cette superbe histoire. En dehors de cela, il y a aussi de très beaux sujets qui sont abordés. Des sujets qui nous touchent, qui nous émeuvent, mais toujours avec douceur et sensibilité. Si vous hésitez encore, je ne peux que vous conseiller de foncer !
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarieOrevesdesmots
  10 avril 2021
Je referme ce deuxième opus totalement dévasté par les émotions qui m'assaillent. Je savais depuis le début que j'allais aimer Clément, mais je ne pensais pas que ce serait aussi puissant.
J'avais énormément de questions à la fin du premier opus, et quand j'ai commencé ce second tome je n'étais pas à l'aise, j'avais très peur. Je me doutais que l'histoire serait beaucoup plus dure, et que les émotions seraient fortes. Mais bon sang, c'était bien au-dessus.
L'histoire reprend quelque mois après à fin du tome un, quand Clément repart avec Sandy à Lyon après leur virée au Cap Feret qui leur a tous beaucoup coûté sur le plan émotionnel. On comprend très rapidement que les deux amants continus de se voir et de se parler même si quelque chose a été cassé entre eux. Mais le lien qui unit Seven à Clément est très, très fort. de toutes mes lectures (et j'en ai lu), je n'ai jamais vu deux êtres s'aimer autant et être à ce point complémentaire. Malgré les difficultés qu'ils rencontrent, les cauchemars de l'un, les mensonges de l'autre, on ressent leur amour à des kilomètres. C'est juste magnifique.
Et même si j'ai compris bien assez tôt le secret et mensonge de Seven, je n'en reste pas moins bousiller quand la vérité à éclater. Je sais que j'ai dit à plusieurs reprises lors de mes précédents postes sur ce sujet que j'avais beaucoup de mal à cerner Seven et à trouver qu'il trompait son monde et ne s'investissait pas assez dans sa relation avec Clément. Car bon, l'histoire se passe sur plusieurs années, du coup difficile de lui pardonner quoi que ce soit, quand on voit à quel point il ne veut pas s'ouvrir à Clément. Alors qu'il dit qu'il l'aime et qu'il est toute sa vie. Nombreuses fois, je me suis dit que c'était un beau parleur, qui savait magnés les mots. Mais j'étais loin de me douter au début de ce qu'il en été. C'est une fois les infos mises bout à bout, que je me suis dit qu'il fallait gratter.
Et je ne parle même pas des cauchemars de Clément… ? J'ai été détruite pendant la lecture. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai pleuré autant pour lui que pour Seven. Je ne voyais absolument plus rien. Et pourtant, il y a une scène qui est exactement la même que dans promesse tenue, enfin deux mêmes, ou j'avais déjà eu les larmes aux yeux, mais ici je ne sais pas, les émotions ont été décuplé avec Clément. Peut-être est-ce dû avec la façon dont lui réagit ? Mais faut bien avouer qu'être dans la tête de Clément c'est assez déroutant, et surtout ça fait mal. Ce jeune homme à tellement de colère, de tristesse ancrée en lui. Franchement Erika a mis le paquet sur ce personnage, mais son histoire ne pouvait pas être plus réaliste et j'ai adoré quand enfin il décide de s'ouvrir et prendre soin de lui. C'est vraiment magnifique. Mais ça tout le roman l'est.

Niveau émotion, on est bien au-dessus de ce que l'auteure nous à habitué dans le premier tome, mais c'est pour mieux comprendre et encore plus adoré. J'ai a aimé en apprendre plus sur Seven et sa famille qui a un rôle essentiel à l'histoire, ainsi que les Lost Soul, même s'ils sont un tout petit peu moins présent. Mais rassurez-vous Sandy est toujours bien là, et ce gamin insupportable n'a pas fini de me rendre folle d'amour pour lui ! Et que dire de Lara et Luigi. Franchement, arrivé à la fin, il ya certaines choses que je n'ai pas compris sur eux, et je me dis qu'il y a peut-être quelques choses à faire avec eux ? Idem sur les frères de Seven, j'aimerais tellement avoir l'histoire de Léo Nolan Thaïsse et Illan. Oh bon sang ce dernier c'est le jumeau de Sandy !
Heureusement qu'ils sont tous là d'ailleurs, ça apporte un peu de fraîcheur à l'histoire avec leur comportement enfantin, et ça fait du bien, sinon l'histoire serait vraiment trop lourde émotionnellement parlant, et je pense que je n'en serais pas sortie indemne. Mais elle aurait été un coup de coeur quand même.
Enfin voilà, j'ai bien conscience une fois de plus que ma chronique est assez décousue de sens, mais vraiment, j'ai eu un énorme coup de coeur, et je suis tellement heureuse d'avoir pu découvrir l'histoire de Clément. Un an que j'attendais et je ne suis pas déçu. C'est largement à la hauteur de mes espérances. Enfin même beaucoup plus.
Clément et Seven ne sont pas près de quitter mon esprit et mon coeur. Je les aime tellement.
Merci, Erika, pour cette magnifique duologie, tu fais partie des auteures qui savent écrire de tout, et tes romances MM sont juste époustouflantes.
N'hésitez pas un seul instant, foncer.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BooksandKo
  23 novembre 2022
Après avoir lu le premier tome, j'attendais beaucoup de sa suite.
J'espérais avoir un point de vue de Seven plus présent. L'auteur a fait le choix de conserver l'alternance mise en place précédemment. Ici encore, l'histoire est donc vue principalement par Clément, même si Seven fait quelques interventions.
J'ai trouvé ce tome beaucoup plus fort émotionnellement, mais aussi plus sombre. Si dans le premier tome, les personnages et l'intrigue s'installent, ici, les évènements sont plus graves et ont des répercussions sur tous.
Le voile sur le passé de Clément est enfin levé, tout comme la cruelle réalité qui entoure Seven. J'ai apprécié que l'auteur n'en fasse pas le point central de l'intrigue. de plus, la façon d'aborder ces deux points-là est, à mon sens, celle qui convient le mieux à l'ambiance générale du roman.
J'ai préféré ce tome au précédent pour toutes les émotions qu'il procure, pour toutes les révélations qui se sont glissées au fil des pages et pour les messages qu'il délivre.
Le duo Clément/Seven est hors norme à plus d'un titre, mais c'est ce qui le rend unique.
La notion de famille a aussi toute son importance dans ce tome, même s'il est surtout question de la famille du coeur qui est toujours là quoiqu'il arrive.
Un tome aussi touchant que le couple qui y est à l'honneur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
amelinebooks
  26 avril 2021
Emotions, émotions, émotions, c'est le premier mot qui me vient pour décrire cet excellent deuxième tome. Il est vrai que j'avais émis quelques réserves concernant le premier tome, des petites choses m'avaient déplu mais cette suite me les a complètement fait oublier. On retrouve Clément et Seven où on les avait laissés à la fin du premier tome (je ne vais rien dire de plus pour que vous puissiez découvrir pleinement leur histoire). Quel plaisir de retrouver cette bande, mais surtout, de rencontrer la famille de Seven que j'ai littéralement adoré !
Soyez prêts à recevoir un torrent d'émotions, joie, colère, tristesse, peur, dégoût, surprise, l'autrice nous fait faire le tour d'absolument toutes les émotions possibles. de nombreux rebondissements ont lieu, des secrets sont révélés et mon coeur a été brisé puis réparé au moins 3 fois pendant cette lecture. Erika Boyer sait manier les mots et les sentiments à la perfection. Je suis vraiment très très heureuse d'avoir découvert sa plume grâce à cette duologie. Elle m'a pleinement embarqué dans l'univers de Clément et Seven et elle a su me toucher par leurs passés respectifs et leur façon d'être là l'un pour l'autre.
C'est une histoire d'amour pas commune, plutôt complexe mais si belle. On suit ce couple pendant 8 ans et qu'est-ce que j'aime les romans ayant une longue temporalité ! On a l'impression de grandir et d'évoluer avec eux et j'aime beaucoup cette sensation. J'avais bien aimé le premier tome mais alors celui-ci c'est un coup de coeur, le genre de roman que tu ne peux pas lâcher et qui devient la cause de ta prochaine nuit blanche…
(Il y a pas mal de Trigger Warning que l'autrice vous invite à aller voir sur son site internet pour ceux qui en ont besoin, mais je ne les révélerai pas ici pour ne pas gâcher la lecture de ceux qui ne préfèrent pas savoir.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
heyybrunette
  17 mai 2021
En lisant Promesse Tenue j'ai eu un énorme coup de coeur pour le personnage de Clément, j‘attendais donc évidemment avec impatience la sortie de cette duologie centrée sur son histoire à lui. Eeeet, je vous cache pas que le premier tome m'a laissé un peu sur ma faim. Ne vous méprenez pas, ça a été une bonne lecture, mais juste pas à la hauteur de mes espérances, je m'attendais à accrocher davantage.
J'ai aimé retrouver les Lost Souls, me replonger dans leur amitié qui est indéniablement l'une des plus belles que j'ai pu lire. J'ai même aimé retrouver la bande de Lège-Cap-Ferret (même si mon coeur à souffert). Et évidemment j'ai aimé suivre le point de vue de Clément, en apprendre un peu plus sur lui et sur ce qui se passe dans sa tête. Mais du côté de la romance, ben j'ai pas accroché avec le personnage de Seven… A mes yeux trop de secrets l'entouraient au point d'en être frustrant et de m'empêcher d'avoir de la sympathie envers lui. Sauf que la romance étant plutôt centrale dans cette histoire, bah c'était compliqué.
MAIS, le deuxième tome est arrivé et alors la, j'ai retrouvé ce qui m'avait tant fait accrocher à cet univers. Il y a tellement de choses qui se passent dans ce tome-ci : on voit nos personnages sombrer au plus bas (mon coeur à souffert x2), se relever, tenter d'apprendre à vivre en combattant leurs démons et aussi rencontrer de nouvelles personnes (la famille de Seven, exceptionnelle). Les choses se dénouent au fil des pages et le roman devient alors impossible à lâcher. Pour ce qui est de la romance, si elle est toujours présente, je l'ai sentie moins “imposante” par rapport à tout ce qui se passe dans le reste du roman et je pense que c'est ce qui m'a permis d'accrocher davantage à ce second tome. Finalement même si j'ai gagné en sympathie pour Seven, disons que je préfère quand même sa famille à lui (oupss), mais tant qu'il rend Clément heureux, ça me va.
En conclusion, même si le premier tome ne m'a pas autant convaincu que les autres tomes de cet univers, j‘ai tout de même apprécié la duologie dans sa globalité. Des personnages toujours aussi touchants (même Seven à la fin, oui oui), une histoire profonde et tout ça écrit avec justesse comme toujours. La fluidité et la beauté de la plume d'Erika Boyer ne changent pas. J'ai si hâte de pouvoir lire l'histoire de Lara & Luigi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
booksftcambooksftcam   04 avril 2021
Je suis comme la plupart des êtres humains, j’ai offert mon coeur à un autre, au risque qu’il le piétine un jour, sans avoir eu l’intelligence d’en garder un morceaux pour continuer à vivre si cet homme me laisse un jour. L’amour est une folie.
Commenter  J’apprécie          10
amelinebooksamelinebooks   25 avril 2021
Cette simple phrase semble l'avoir rassuré. J'ai l'impression que sa passion n'est pas toujours bien vue et que c'est un sujet sensible. Ça ne m'étonne pas, j'ai souvent entendu des critiques à ce sujet, venant parfois même d'amoureux des livres. Pour certains, il y a la vraie littérature et la fausse. Je ne partage pas leur point de vue, mais j'ai trop peu de temps à perdre pour essayer de changer le monde alors que je suis déjà incapable de modifier ce qui ne va pas dans ma vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   03 juin 2021
- Je n'ai jamais été aussi sûr de quelque chose dans ma vie. Je t'aime plus que tout au monde, Clément, et je n'arrive pas à respirer quand je suis loin de toi. J'ai peur que la distance ne finisse par me tuer.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   03 juin 2021
Tant mieux. Il est bon que certaines choses du passé restent les mêmes. Toutes les marques ne méritent pas d'être effacées, surtout pas quand elles ont été faites à l'encre de l'amour.
Commenter  J’apprécie          10
booksftcambooksftcam   01 avril 2021
Il y a des jours, comme ça, où je me fais la réflexion qu’aimer est un sentiment extraordinaire et que certaines personnes ont un pouvoir immense sur nous, qu’on le souhaite ou non.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Erika Boyer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erika Boyer
Vidéo de Erika Boyer
autres livres classés : duologieVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4703 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre