AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811219617
Éditeur : Milady (05/04/2017)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 225 notes)
Résumé :

Il y a parfois de très bonnes raisons d avoir peur du noir...Dans le monde d Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s abriter derrière les runes magiques qui repoussent ces monstres. Seule une poignée de Messagers brave la nuit.Mais lorsqu une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu il ne veut plus vivre dans la peu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
14 octobre 2013
Entre poésie et noirceur, un magnifique plaidoyer pour la liberté et les responsabilités qui y sont liées : les critiques ayant pignon sur rue ayant présenté ce cycle comme un shonen bourrin ou de la BCF molle farcie de clichés sont des gros pisse-froid blasés et puis c'est tout !
On retrouve certes l'esprit de la Fantasy des années 80 puisqu'on part d'un ado candide dans sa cambrousse, mais ce parti pris permet de planter le décor et est bien exploité car nulle trace de douteux level-up / power-up. le ton est certes plutôt Young Adult au départ, et cela colle bien aux personnages adolescents du début du roman ; mais je trouve que le style est vraiment très fluide (le traducteur Laurent Queyssi doit fatalement y être pour quelque chose) et gagne peu à peu en maturité au fur et à mesure du temps qui passe pour les personnages. Si cet aspect est perfectible, il est fort à parier que l'auteur va s'améliorer lui aussi avec le temps qui passe.
L'univers :


Les personnages :


L'intrigue :


Finalement l'homme reste un loup pour l'homme : que l'humanité soit prospère ou au bord du gouffre, de tout temps il y a une minorité de pervers narcissiques prêts à tout et au reste pour exploiter son prochain par ambition, cupidité ou plaisir.
J'envie très fortement ceux qui vont commencer leurs parcours fantasy avec ce cycle. On peut trouver d'autres livres mieux écrits ou mieux construits, mais celui-ci est sans nul doute très généreux. Peter V. Brett nous offre une mise en place fort bien remplie : pour un 1er roman, c'est mission accomplie ! Ainsi les factions se mettent en place : les ducs de Thesa vont devoir affronter les candidats au titre de Libérateur tandis que les démons sont loin d'avoir révélés tous leurs secrets et plus loin encore d'avoir dit leur dernier mot.
Si on évite éparpillement des POV, grosbillisme et tirage à la ligne, on tient un grand classique et dans tous les cas, c'est pour moi un immense coup de coeur !
Pour la version director's cut du compte-rendu, c'est par ici :
Lien : http://www.chemins-khatovar...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Saiwhisper
25 avril 2016
"L'Homme rune", c'est apparemment le premier roman de Peter V. Brett... Et bien je suis bouche bée, car c'est une réussite totale ! Il y a tout ce que j'aime dans ce roman fantasy : un bestiaire aussi important qu'intéressant, des protagonistes auxquels on s'attache, de l'action agréablement bien dosée, de la magie, un soupçon de violence, un univers riche, des retournements de situation, des manipulations/traitrises, un flot d'émotions en tout genre, une bataille finale épique, une plume simple et prenante, etc.
Bon sang, ce livre, je ne l'ai pas lâché ! Et pourtant, j'ai bien failli passer à côté de cet ouvrage... En effet, ayant obtenu ce livre grâce aux offres Milady "deux achetés, un offert", je m'étais dit que si la maison d'édition l'avait donné, c'est que c'était encore une histoire moyenne ou basique, avec du bon comme du mauvais... (Ce qui, malheureusement, arrive bien souvent... Ou alors je n'ai pas de chance !) Ainsi, depuis plus d'un an et demi, l'ouvrage prenait la poussière dans ma pile à lire... Comment me suis-je décidée ? Grâce à certains commentaires sur Babelio... Donc merci à ces lecteurs/auteurs de critiques qui m'ont permis de ne pas passer à côté d'une telle pépite !
Une histoire. Trois destins. Il y a d'abord Arlen qui est un garçon gentil et travailleur, mais qui a une sorte de fascination pour les monstres : régulièrement, il s'amuse à vagabonder jusqu'à la tombée de la nuit... Or, c'est à ce moment là que viennent les démons, les chtoniens, ces êtres cruels et acharnés. le seul moyen de les retenir, ce sont les runes... Hélas, toutes les runes ont une faille, si bien que certaines finissent par céder de temps en temps. Se cacher dans leur demeure le soir, tel est le destin des Hommes... Régulièrement, des carnages sans nom ont lieu dans chaque petit village. Les chtoniens sont des fléaux qu'il est difficile de stopper... Et c'est le point commun qu'ont les trois protagonistes de cette histoire.
Pour Arlen, les chtoniens ont attaqué sa mère et lui ont appris que son père était un lâche. Par la suite, il va devoir faire face à de nombreux monstres, en particulier un chtonien manchot de plusieurs mètres ! Leesha n'a pas autant côtoyé les monstres qu'Arlen, cependant elle est cueilleuse d'herbes, une sorte de sage-femme/soigneuse qui s'occupe aussi bien d'une simple grippe, qu'un avortement/accouchement ou des blessures provoquées par un chtonien. Leesha est une jolie jeune femme peu appréciée de sa génitrice (cette dernière est du genre volage et injuste) qui attendait ses premières règles avant d'épouser son promis. Mais les choses ont vite tourné au vinaigre... Heureusement, Bruna, la vieille cueilleuse du village, a pris la demoiselle sous son aile et a changé son destin... Enfin, Rojer a perdu ses parents suite à une attaque de chtoniens. Plus tard, il se découvrira un certain talent pour divertir/énerver/ensorceler ces êtres monstrueux grâce à son violon...
J'ai pris plaisir à voir chaque récit avancer. D'ailleurs, pour une fois, je n'ai pas eu de préférence pour un protagoniste. Chaque héros m'a plu. Leur caractère est bien défini, le lecteur finit rapidement par les comprendre puis à les apprécier. Par contre, je pensais que leur chemin se croiserait plus rapidement ! Ce n'est pas grave, cela m'a permis de bien cerner leur caractère et leur évolution au fil des pages.
Si vous craignez d'être rapidement perdu dans ce vaste univers, soyez sans crainte : au début de l'ouvrage, l'auteur explique judicieusement les prémices de son monde grâce à un jongleur/conteur. Cela permet au lecteur de découvrir l'Ere de l'Ignorance, l'utilisation des runes contre les chtoniens au cours du temps, le barbarisme des premières guerres démoniaques, ... C'est très instructif, dynamique et bien incrusté dans le récit. Un vrai régal.
Peter V. Brett a su alterner avec brio dialogues, action/rebondissement et émotions. le tout est très fluide, ce qui permet une bonne immersion dans le récit. Je n'ai presque pas vu passer ces six cent pages tellement j'étais passionnée par ce que je lisais. Ce premier tome de la saga "Le cycle des démons" est un énorme coup de coeur ! Nul doute que je me pencherai sur le second tome plus tard... En espérant retrouver les chtoniens, ainsi de nouveaux personnages aussi intéressants que Leesha, Arlen ou Rojer. E. C.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Soleney
19 novembre 2013
J'ai l'habitude de lire des bouquins de fantasy, fantastique, heroic fantasy. C'est mon genre de prédilection et j'en ai lu plus d'une centaine – au moins ! Au bout d'un moment, on repère les lieux communs, les schémas classiques, les traits de caractère habituels des personnages, et ça devient lassant. J'ai l'impression de lire plusieurs versions d'une même histoire et j'ai besoin de nouveauté.
C'est pour ÇA que j'aime cette série ! Parce que l'histoire sort complètement des sentiers battus (enfin, presque : le monde des humains est menacé par les démons, qui ont été chassés il y a des siècles, et un homme va se dresser contre eux. Classique, quoi). Mais ce sont les détails qui font toute la richesse de ce livre. Car la menace est particulière, et les manières de se défendre le sont tout autant.
L'auteur a eu une imagination très prolifique. Chaque nuit, les démons sortent de la terre et ravagent tout sur leur passage pour disparaître au petit matin. Ils sont trop puissants pour que les hommes se battent contre eux avec des armes conventionnelles. La seule chose qu'ils puissent faire, c'est protéger leurs maisons en les recouvrant de runes. Mais la moindre fissure, la moindre entaille et ils sont perdus. Les runes doivent être vérifiées chaque jour, chaque soir, trois fois avant les nuits et mieux entretenues que leurs propres enfants. À cause de cette menace handicapante, les pays, les régions, et même les villes n'ont presque plus de commerce entre elles – les voyages à cheval durant plusieurs jours – et seuls quelques hommes ont l'audace d'affronter la nuit. On les appelle les Messagers, et ils sont respectés pour leur courage.
Brett nous fait suivre trois personnages depuis leur enfance : Arlen, Leesha et Rojer. Arlen est le héros, et le fait de connaître son enfance permet de comprendre comment il est devenu l'homme qu'il est. J'ai trouvé ça très intéressant du point de vue psychologique car on peut facilement se mettre à sa place. Il est contraint de faire des choix, de faire preuve de courage et de grandir, et je n'ai pas pu m'empêcher de me demander ce que j'aurais fait si j'avais été à sa place. À partir du moment où je me pose cette question, c'est que ça marche, j'accroche au personnage.
Un autre point positif : Arlen ne devient pas un héros par hasard, parce qu'il est l'élu de je ne sais quelle prophétie. Il le devient par la force de son caractère, en sacrifiant son innocence et sa tranquillité d'esprit. C'est ça, et essentiellement ça qui le différencie des autres héros. D'ailleurs, ce que j'apprécie le plus chez lui, c'est le mépris qu'il a pour ceux qui croient qu'il est le Libérateur. Pour lui, le seul moyen de détruire la menace est que chacun bouge ses fesses au lieu d'attendre un sauveur. Tout le monde en est capable, suffit de prendre son courage à deux mains. C'est une belle mentalité.
Leesha et Rojer, eux, sont des personnages qui vont progressivement gagner en importance. de temps en temps, on a quelques chapitres les concernant. Comme Arlen, on les voit enfants, et comme pour lui, l'auteur s'attache à les expliquer à travers leur passé. Cela les rend plus humains, plus compréhensibles – cela m'a donné beaucoup de sympathie pour Leesha, d'ailleurs. Je trouve qu'on a le même caractère quand on est enfants – sauf qu'elle a pris un chemin différent du mien.
La grande, très grande force de ce roman sont donc les personnages – spécial coup de coeur pour Bruna, la vieille soigneuse parfaitement imbuvable ! L'autre point fort étant l'originalité, et la troisième étant la qualité de l'écriture, qui nous entraine malgré nous – j'ai lu les trois quarts de l'histoire en une journée. Bravo au traducteur, qui a réussi à rendre toute la fluidité de l'écriture – on ne loue pas assez leur travail alors qu'ils sont presque aussi importants que l'auteur. le suspense est très bien maitrisé. À la fin du premier tome, j'ai entamé directement le deuxième tellement c'était intenable. Par contre, je préfère prévenir : la première partie du deuxième volume est un peu moins intéressante parce qu'elle se concentre sur l'histoire d'un personnage qu'on ne connaissait pas beaucoup. Mais progressivement, elle gagne en intérêt. Suffit juste de s'accrocher un peu au début et de se laisser aller à être curieux :) Par la suite, ce deuxième tome devient de plus en plus passionnant, de plus en plus prenant, jusqu'à la scène de fin qui… Rhaa !! Pourquoi il est pas encore sorti, le troisième livre ??
C'est décidé : j'ai rangé Brett dans mes auteurs préférés. Et Laurent Queyssi dans mes traducteurs favoris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Gaoulette
24 décembre 2016
La science-fiction et moi ça fait deux voire dix. Quand je dois m'y lancer je ne le fais seulement quand une personne ma l'a conseillé. J'aime discuter lecture et j'aime partager. Alors quand Vincent m'a parlé de son type de littérature Héroic Fantasy et m'a parlé de cette saga qu'il adore je me suis dit pourquoi pas. Il faut le reconnaitre quand je vais dans ma librairie préféré, ce genre de couverture est loin de m'attirer bien au contraire je passe mon chemin. Toujours cru que ce genre de roman était pour les geek en puissance. Et il a fallu du challenge Bookineurs en couleurs pour me lancer. Je pourrais dire qu'au moins j'ai essayé. Et bien l'agréable surprise je ne l'ai pas vu débarquée !
L'Homme-Rune c'est la mise en bouche pour la saga. Un véritable caviar pour les papilles. Arlen, Leesha et Rojer trois jeunes enfants qui vivent dans trois villages complétement différents et vont avoir une parcours particulièr au milieu de ce chaos. le chaos sont le chtoniens qui débarquent la nuit et sèment la terreur au milieu des humains. La mort est une issue quasi certaine pour chaque village qui combatte ou pas à leur manière. Des villes qui ont leur propre politique, leur propre culture, leur propres idéaux (ça rappelle le monde actuel) et communique via des hommes Messager (internet ou la poste chez nous). Avec l'histoire personnelle de nos trois protagonistes Peter V Brett nous fait découvrir l'univers en apparence particulier mais qui vous rappellera notre monde à nous.
Un moment de lecture d'exception pour moi car au début ce n'était pas gagné. Peter V Brett plante son décor doucement avec l'évolution de Leesha, Arlen et Rojer et du coup nous sommes dans les descriptifs. L'imagination du lecteur doit être débordante et je vous avouerai que ce n'est pas ma spécialité première. Mais la particularité de ce roman, est que l'on peut l'adapter à notre époque dans le fonctionnement des villages (la culture amish, la culture troc, les pays magrébins, la religion, l'armée….). Mais aussi l'auteur pousse à son maximum les traits des personnages : la combativité, les croyances excessives, les jugements faciles, les rumeurs, la confiance, la sexualité faciles, la vengeance, la peur…. ET oui à part la lutte contre les monstres des ténèbres on se retrouve à notre époque avec la complexité des relations humaines.
Pour moi après que le descriptif soit passé (juste un tiers du roman), j'ai dévoré la suite que je refusais de lâcher. Un roman addictif et puissant quand l'histoire prend enfin forme et les protagonistes se dévoilent pour notre plus grand bonheur. Je me suis plongée à corps perdu dans cette aventure en me prenant d'affection sans borne pour Leesha, Rojer et le magnifique Arlen (mythe certes mais il me fait complétement rêver). Je vous laisse le découvrir.
Je vais arrêter mes éloges car je vais finir par spoiler. Si j'avais une dernière chose à dire c'est un grand merci à mon conseiller Vincent pour cette découverte fantastique. Je file pour finir cette saga hors norme. Et la suite me parait encore plus intrigante et addictive.
Un coup de coeur pour ce premier Héroic Fantasy malgré un début en douceur. Mais comme on dit le meilleur pour la fin…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
boubously
25 septembre 2012
Excellent Roman d'aventure ! ! !
Tout est dosé à la perfection dans cette histoire, l'amitié, les persos que l'on voit évoluer et grandir, un peu d'amour et de l'action comme il faut. le roman est assez long ( 650 pages ) mais franchement le style est fluide ( étonnant car apparemment c'est le 1er Roman de P.Brett ), on s'imagine d'un niveau visuel parfaitement bien les protagonistes, les villages, les scènes d'action etc... Il se lit très vite tellement l'auteur arrive à nous happer inéluctablement dans son monde.
En quelques mots l'histoire :
Des Démons élémentaires ( feu, pierre, bois, vent...) sortent la Nuit ( la lumière du Jour les détruisant )et dévorent tout être vivant qu'ils croisent. Pour leur faire face, les humains ont créé grâce à un mélange de magie et de science, des Runes ( défensives ) permettant de se protéger de ces êtres maléfiques. Grâce à elles ils en installent partout notamment sur les batiments et forment des barrières qu'aucun démon ne peut pénétrer. Mais il suffit qu'une de ces Runes soit légèrement effacée ou abîmée et la barrière magique devient obsolète. Une prophétie parle qu'à nouveau un " Libérateur " formera les opprimés pour combattre les démons à l'aide notamment de Runes offensives ( disparues ? ) comme cela s'est déjà produit il y a 300 ans. de ce fait 3 destins vont se croiser.
On distingue 3 personnages importants :
Arlen le Héro principal qui veut devenir un " Messager "(métier très dangereux car ils sont les seuls osant sortir la nuit grâce à leurs runes portatives afin de rejoindre les différentes villes ). Il va devenir avant tout " un protecteur " ( spécialiste des runes ) après un long apprentissage. Mais un destin hors du commun l'attends...
Leesha une future "Cueilleuse d'Herbe " spécialisée dans l'alchimie et la médecine.
" Rojer " un " Jongleur " ( saltimbanque ) capable grâce à son don de violoniste de repousser les démons.
L'Histoire suit un ordre chronologique ce qui permet d'avoir encore plus d'empathie avec les persos car du coup on les suit de leurs enfances jusqu'à leurs âges adultes.
Pour conclure, on ne s'ennuie pas, des personnages intéressants, une histoire prenante et une Fin qui laisse présager un 2ème Tome tout aussi bon. Les amateurs de fantasy devraient normalement être aux anges avec ce livre !

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations & extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
CrunchesCrunches25 mars 2012
Lorsqu'il était enfant, Arlen jouait dehors jusqu'à la tombée de la nuit avant de répondre aux appels de sa mère. Il n'y avait rien de pire que de rester enfermé, chaque soir, et il était bien décidé à ne pas gâcher une seule minute de lumière du jour en la passant à l'intérieur. [...] Il ralentissait lorsqu'il voyait la maison, malgré les cris de ses parents, marlgré la terreur qu'il percevait dans leur voix. C'était le moment de la journée où il se sentait le plus vivant. Il regardait le soleil descendre dans le ciel, éclipsé par la rotation du monde sous lui. Les ombres commençaient à s'allonger. Il attendait la dernière minute, puis courait jusqu'à sa maison aussi vite qu'il le pouvait. Un frisson de peur excitant s'emparait alors de lui, faisant battre son coeur plus fort et trembler ses mains. L'air lui semblait meilleur pendant ces quelques secondes et son corps s'enivrait de sensations. Il n'y avait rien de plus beau que les rouges et oranges du crépuscule, aucun son n'était plus grisant que les cris d'alarmes de ses parents. Il passait le seuil en trombe, en faisant attention aux runes, puis se retournait pour regarder les chtoniens surgir.
Tandis que les derniers rayons ardents s'évanouissaient à l'horizon, et que la chaleur montait du sol, les démons des flammes sortaient du Coeur terrestre pour danser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DempillerDempiller27 novembre 2010
- J'aurais aimé que les chtoniens la prennent, elle, hier soir, marmonna-t-elle.
- Ne dis pas ça, rétorqua son père en levant les yeux vers elle. ne dis ça de personne.
Il lui jeta un regard furieux jusqu'à ce qu'elle hoche la tête.
- Et puis, ajouta-t-il tristement, ils la rendraient probablement aussitôt.
Commenter  J’apprécie          120
TatooaTatooa10 octobre 2013
Leesha était recroquevillée sous des couvertures près du feu, dans la salle commune. Steave occupait sa chambre et Gared dormait sur un lit de camp dans l'atelier.
La nuit, des courants d'air balayaient le sol froid et le tapis de laine était dur et rêche. Son lit lui manquait, même s'il lui faudrait le brûler pour en ôter l'odeur de Steave et des péchés de sa mère.
Elle ne comprenait pas pourquoi Elona s'obstinait à cacher son jeu. Elle ne trompait plus personne. Elle aurait aussi bien pu mettre Erny dans la salle commune et prendre directement Steave dans son lit.
Leesha avait hâte de partir avec Gared.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper19 avril 2016
- Eh bien, tu as vraiment fichu une sacrée pagaille, lui dit sa mère sur un ton acide quand elle arriva. Ma fille est la traînée du village.
- Je ne suis pas une traînée, dit Leesha. Gared ment.
- Comment oses-tu lui mettre sur le dos ton incapacité à fermer tes cuisses ? dit Elona.
- Je n’ai pas couché avec lui, expliqua Leesha.
- Ha ! aboya Elona. Ne me prends pas pour une idiote, Leesha. J’ai été jeune, moi aussi.
- Tu as été « jeune » toutes les nuits, cette semaine.
(P 163)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aurore666Aurore66626 janvier 2017
-Ce n'était pas ta faute, dit Leesha en voyant son regard se perdre dans le vide. Tu ne l'as pas attaqué.

- Cela revient au même.

-Comment ça? demanda Leesha.

Rojer détourna les yeux.

- C'est-à-dire... en l'obligeant à sortir de sa retraite. Il serait encore vivant si...

- Tu l'as dit toi-même, il te l'avait expliqué: sa reprise d'activité était la meilleure chose qui lui était arrivée en vingt ans. On dirait qu'il a plus vécu dans ce court laps de temps qu'il l'aurait fait durant les années qui lui restaient dans cette cellule de la guilde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Peter V. Brett (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter V. Brett
Mon cycle de fantasy du moment, celui dont j'attends la suite avec impatience : découvrez le Cycle des Démons de Peter V. Brett, aux éditions Bragelonne !
Tome 1 : http://amzn.to/1QVMUk2
Tome 2 : http://amzn.to/1Jeam9i
Tome 3 : http://amzn.to/1MFqonr
Tome 4 : http://amzn.to/1IQTUf0
Tome 5 : 2018... Oui je sais c'est loin !
C'est quoi ces petits liens ? Ce sont des liens "affiliés" vers Amazon qui nous permettent un (tout petit) pourcentage si vous achetez les livres via le lien. Donc si le livre vous intéresse, n'hésitez pas à les prendre via ces liens pour soutenir notre travail, ça ne vous coûte pas plus cher !
________________________________________­______
N'hésitez pas à vous abonner et à commenter, ça nous fait toujours plaisir !
Pour nous suivre : https://www.facebook.com/TooManyBooksTV
Mon Instagram : http://www.instagram.com/linilim_/
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
940 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
. .