AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Charlotte Nordmann (Traducteur)
EAN : 9782354800246
219 pages
Editions Amsterdam (09/06/2008)
4.75/5   4 notes
Résumé :

Dans Le Pouvoir des mots, Judith Butler analyse les récents débats, souvent passionnés, sur la pornographie, la violence verbale dirigée contre les minorités et l'interdiction faite aux homosexuels membres de l'armée américaine de se déclarer tels. Il s'agit pour elle de montrer le danger qu'il y a à confier à l'État le soin de définir le champ du dicible et de l'indicible. Dans un dialogue criti... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  21 décembre 2011
Judith Butler analyse, dans ce livre, les débats suscités aux USA autour de la violence verbale, les injures racistes, sexistes ou homophobes, la pornographie ou l'interdiction aux homosexuels membres de l'armée étasunienne de se déclarer en tant que tels souvent à la lumière des réponses et des pratiques du mouvement gay.
Ce livre autour du pouvoir des mots, « sur la vulnérabilité linguistique et la puissance d'agir discursive », est un véritable questionnement (à la lumière du premier amendement de la constitution des USA) sur l'historicité des noms, des corps et des agirs.
Contre l'enfermement des discours et leur réduction à leur inscription sociale actuelle, l'auteure nous explique que « la resignification du discours requiert que l'on ouvre de nouveaux contextes, que l'on parle sur des modes qui n'ont jamais encore été légitimés, et que l'on produise par conséquent des formes nouvelles et futures de légitimation.»
Les mots injurieux blessent, les discours haineux, racistes, misogynes ou homophobes doivent être contrés avec la plus grande rigueur, mais s'interroge, Judith Butler « Lorsque le discours politique se résorbe entièrement dans le discours juridique, la résistance politique, court le risque de se réduire à l'acte d'engager des poursuites.»
A travers des discutions sur des textes de J.L Austin, M. Foucault, S. Freud, P. Bourdieu, pour n'en citer que quelque un(e)s, les questionnements se veulent radicaux (dans le sens d'aller à la racine ces choses). Les pistes de réponses restent cependant toujours ouvertes, attentives aux souffrances actuelles et au devenir subversif d'un autre monde possible. L'auteure, à l'appui de nombreux exemples, nous met en garde quant aux conséquences à confier à l'État et à la justice le soin de trancher entre le dicible et l'indicible.
Que l'on partage ou non, les appréciations ou les réponses exposées, voilà un livre bien loin des simplifications habituelles.
Ne vous laisser pas intimider par les champs scientifiques abordés ou par la densité particulière de l'écriture. Dans ce livre, vous trouverez surtout un véritable appel à la réflexion et une incitation à se saisir des discours, pour malgré les risques, construire d'autres sens.
Dans nos pratiques sociales et dans les réponses, que nous pouvons, devons articuler contre les discours de haine, les négations, voire les réécritures de l'histoire, les recherches de Judith Butler peuvent être une aide car elles réhabilitent la politique, actuellement trop souvent limitée à la dénonciation, à la délégation juridique et à l'impuissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
dede   06 octobre 2011
Lorsque le discours politique se résorbe entièrement dans le discours juridique, la résistance politique, court le risque de se réduire à l’acte d’engager des poursuites.
Commenter  J’apprécie          20
dede   06 octobre 2011
la resignification du discours requiert que l’on ouvre de nouveaux contextes, que l’on parle sur des modes qui n’ont jamais encore été légitimés, et que l’on produise par conséquent des formes nouvelles et futures de légitimation
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Judith P. Butler (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Judith P. Butler
Avec Andreas Kilcher, directeur de l'ouvrage & Pavel Schmidt, auteur Lecture par Vincent Perez Musique : Gabriel Bismut (violon) Rencontre animée par Marie-Madeleine Rigopoulos
En 2019, s'est produit un veritable evenement culturel : plus d'une centaine de dessins de Franz Kafka, jusqu'alors precieusement gardes sous clef dans une banque zurichoise, furent mis au jour. Entre 1901 et 1907, Kafka dessine intensement. Il saisit sur le vif toutes sortes de personnages : des etres fragiles, instables, aussi enigmatiques que fascinants. Comme dans ses oeuvres ecrites, irreductibles a aucun genre, on navigue sans entrave entre le realisme et le fantastique, en passant par le grotesque, l'etrange, voire le bouffon et le carnavalesque. Les textes d'Andreas Kilcher, Judith Butler et de Pavel Schmidt, tout en rendant hommage a cet autre grand talent d'un des ecrivains les plus singuliers et les plus marquants du XXe siecle, offrent au lecteur la clef de son univers foisonnant, ou le rire nargue la tragedie, et l'onirique le dispute au desespoir.
À lire – Sous la direction de Andreas Kilcher, Kafka, Les dessins, éd. Les Cahiers dessinés, 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : MotVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
377 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre