AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755629142
Éditeur : Hugo et Compagnie (02/03/2017)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 228 notes)
Résumé :
Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa sœur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (108) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  10 mars 2017
Troisième mois de l'année et troisième aventure de la belle Mia Saunders. J'aime vraiment beaucoup ce concept d'une histoire chaque mois, on a vraiment l'impression que le personnage est réel, j'aime également la manière dont son site est mis à jour, les faux comptes Twitter et Instagram de Mia qui postent des commentaires sur son histoire en cours, comme si cela se passait vraiment. C'est moderne, novateur, bref, tout ce que j'aime.
Pour le mois de mars, Mia se rend dans la ville des vents, c'est à dire à Chicago. Elle doit y retrouver Anthony Fasano, propriétaire d'une grande chaine de restaurants italiens. Bien évidemment il est beau gosse même s'il est different d'Alec et de Wes, et Mia le trouve parfaitement à son gout. Notons d'ailleurs que Mia n'a aucun gout pour les hommes. Il suffit qu'elle en croise un qui tombe la chemise pour qu'elle soit sous le charme. Bon au moins elle n'est pas difficile et puis c'est le jeu de ces 12 romans. Ce n'est pas un défaut mais personnellement ça me fait bien marrer. Comment peut-elle être séduite par Wes et Tony qui sont propres sur eux, qui présentent bien, et également par Alec qui était, passez moi l'expression, plutôt déguelasse ?
Bref, ce n'est pas ça l'important, non, ce qui m'intéressait dans ce troisième tome c'etait de voir un peu l'évolution de ses aventures et notamment de voir comment elle allait entretenir une relation avec Wes et prendre des nouvelles de sa famille. Et j'avoue que j'ai particulièrement aimé le début de ce tome car elle décide enfin, après deux mois tout de même, de se rendre au chevet de son père (qui je le rappelle est dans le coma). le mois dernier je commençais à avoir des doutes sur l'intérêt du père comateux, mais là, ça va, c'est bien mis en avant, et on voit bien qu'elle s'inquiète. J'avais peur qu'elle fasse une ville par moi sans jamais voir sa famille, mais non, il fallait juste un peu de temps pour que cela se mette en place.
De plus, c'est l'occasion d'en savoir un peu plus sur sa meilleure amie, sa petite soeur et de voir la première apparition de Blaine, qui est celui qui a envoyé son père dans le coma et qui est le créancier de Mia. Bref, le responsable de toute cette situation.
Une fois cela fait, nous allons à Chicago pour faire la rencontre de Tony. Là aussi j'avais peur que cela ressemble trop au premier tome, avec un personnage propre sur lui, entouré d'une grande famille etc... Et c'est effectivement le cas, mais, il y a un petit détail qui change tout. Je ne vous le dévoilerais pas car je ne spoile jamais mes chroniques, mais j'ai vraiment aimé l'orientation de ce troisième roman. L'histoire est bien plus sympathique, plus interessante et on ne tombe pas dans les clichés.
Le mois de mars est pour moi le meilleur. Janvier était bien mais un peu rapide car il servait de base pour la suite. Fevrier était moyen, avec le personnage d'Alec trop fade, trop perché dans son art douteux (et trop dans les clichés du français). Alors que le moi de mars est vraiment au dessus, de plus on continue de prendre des nouvelles de Wes, et j'ai particulièrement apprécié la manière dont ces choses étaient mises en scène.
Calendar Girl est devenu mon rendez-vous mensuel que je ne veux pas louper. L'histoire se développe tranquillement, chaque mois ne ressemble pas au précédent et Mia gagne en maturité mois après mois. Vivement le mois d'avril !

Lien : http://xander22.skyrock.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Pois0n
  21 juin 2019
Les mois s'enchaînent et ne se ressemblent pas pour Mia. Après une cheville foulée et un huis-clos, Audrey Carlan crée de nouveau la surprise. Vous vous attendiez à un troisième bellâtre devant lequel se pâmerait Mia ? Vous en aurez deux pour le prix d'un. Ainsi qu'une famille italienne au sommet de laquelle se dresse la mamma dans toute sa splendeur, bien déterminée à ce que son fils fasse un beau mariage et perpétue la lignée...
Si le sujet du père dans le coma et de la petite soeur n'était jusqu'à présent qu'une vague toile de fond, le bref passage de Mia à Vegas en début de tome lui donne un peu plus de poids. En revanche, la jeune femme n'a jamais paru aussi irritante que lorsqu'elle surprotège Maddie, pourtant largement majeure ! Quant à Ginelle, la meilleure amie... Les conversations téléphoniques des deux filles m'avaient toujours semblé un peu bizarres, manquant de naturel ; qu'elles s'embrassent sur les lèvres comme si de rien n'était en guise de bonjour n'arrange pas les choses ! Qui fait ça avec une « amie » dans la vraie vie ?
Heureusement, l'intrigue du tome prend vite le dessus. On le devine dès le début, l'objectif de Mia, à l'origine engagée pour servir de couverture à Tony, héritier italien et chef d'entreprise, sera d'aider celui-ci à avouer la vérité à ses proches. de toutes façons, elle n'a pas le choix, la mamma étant si désespérée qu'elle marierait bien Mia et son fils sur le champ ! Pendant ce temps-là, Hector, le conjoint légitime, souffre en silence.
Hector, c'est le véritable point fort de ce tome. A l'instar d'Alec, il se révèle très attachant et se révélera un ami précieux pour Mia. En fin de compte, Tony a beau être le client, ce n'est pas lui le plus présent aux côtés de celle pourtant censée jouer le rôle de sa fiancée.
Le trio de personnages fonctionne très bien et l'amitié est vraiment mise en avant tout au long du volume. Et on échappe *presque* aux clichés navrants sur les gays. Presque. de ce côté-là, Audrey Carlan aurait pu mieux faire, mais ce n'est pas catastrophique. Même si on se serait bien passé du cliché sur les fringues. Et puis il y a la famille Fasano... Une famille plus que nombreuse mais dont deux figures se détachent au sein du récit : Mona, la mamma, et Angie, la fille cadette. La première est touchante, franche mis pas si forte qu'elle le semble ; la seconde apporte une touche de sympathie et de légèreté à une histoire qui en avait bien besoin.
Et puis, l'amourette de Mia avec Wes est toujours d'actualité (et toujours aussi peu crédible, et lui toujours aussi peu charismatique).
Tout ça en à peine deux-cent pages (comme d'habitude), ça donne un tome assez dense où l'on ne s'ennuie pas, même si les ellipses y sont tout sauf transparentes. Mais le plus dommage, c'est sans aucun doute la résolution ultra expédiée de tous les problèmes, hop ! magie ! donnant un peu une impression de « tout ça pour ça ». Ceci dit, difficile de ne pas se laisser contaminer par la bonne humeur de cette fin... Après tout, comme le disait si bien Mia, le chemin compte plus que la destination.
Quelles nouvelles surprises attendent Mia en Avril ? Wes va-t-il enfin devenir intéressant ? Pour le savoir, il faudra lire le tome suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Ariane84
  19 octobre 2018
Bon, pas grand chose de neuf sous le ciel de Chicago, où Mia s'est installée pour un mois.
Sa mission sera de jouer le rôle de la petite amie de son client, qui est gay et n'assume pas du tout devant son entourage. Est-ce que Mia jouera son rôle ou son arrivée sera-t-elle un électrochoc révélateur pour son client ? le mystère est à son comble...
L'héroïne est toujours aussi cruche (précédemment elle avait avoué ne pas connaître le mot "botanique", dans ce tome elle ne sait pas ce qu'est la fête de la Saint-Patrick, je ne sais pas pour vous mais pour moi cela fait un peu beaucoup), vulgaire et prête à coucher à la moindre occasion.
En même temps on sait à quoi s'attendre avec cette série, et bizarrement je ne déteste pas, peut-être arriverai-je un jour à finir la folle année de Mia...
Commenter  J’apprécie          120
Camille_Pixie
  11 mars 2017
Calendar Girl, c'est la romance incontournable de cette année ! Et pourtant, je n'avais pas été emballée plus que ça par les premiers tomes... le premier avait été sympa et plus Wes, c'était quand même un mec du tonnerre !! Et du coup, c'était assez frustrant de voir Mia le quitter à la fin du mois de janvier. Et puis il y a eu février.... Certes, elle est encore tombée sur un mec merveilleux mais pour le coup, j'avais trouvé les scènes de sexes beaucoup trop nombreuses et j'ai été agacée de la voir mettre si facilement de coté, ces dernières semaines passées en Californie.
Pourtant, malgré ma déception, j'ai terminé ma lecture avec une seule idée en tête : "Vivement mars !!!"
Cette fois, c'est pour Chicago, la ville des vents, que Mia prend l'avion. Elle va y rencontrer son nouveau client et pour une fois, c'est un client qui a vraiment besoin d'une escort comme couverture. Il n'a pas l'intention de lui faire bénéficier des 20 000 dollars de prime, et pour cause !! (Mais je vous laisse le suspense ^^).
Tony Fasano dirige une chaîne de restaurants, mais c'est aussi un grand boxeur et surtout, le seul héritier mâle d'une famille italienne. Mia se retrouve donc plongée dans d'une famille très solidaire (voir envahissante), très tactile et qui parle fort ! J'ai beaucoup aimé les passages où elle se retrouve au coeur des repas de famille, elle qui n'a presque jamais connu sa mère. Les Fasano et en particulier les soeurs de Tony et Mona, la mère, vont de suite la prendre sur leur aile. Cette dernière n'attendait que l'arrivée d'une belle fille et imagine déjà Mia mariée et porter des petits enfants qui feront perdurer le nom Fasano.
Alors que l'on était vraiment centré sur Mia lors des deux premiers tomes, en janvier, elle se rendait compte qu'un homme bien pouvait tomber amoureux d'elle et en février, elle apprenait à s'aimer elle-même ; ici, elle va plus agir en guise de soutien. C'est fois, Tony qui a besoin d'aide, de conseils. Il fait tout pour satisfaire tout le monde autour de lui. Tout le monde sauf lui-même et la personne auquel il tient le plus au monde. La présence de Mia va l'aider à ouvrir les yeux et à s'affirmer.
Toute cette histoire m'a beaucoup plu. J'ai beaucoup aimé tous les personnages secondaires de Tony à sa mère, en passant par soeur et Hector, son meilleur ami.
Pour la première fois, j'ai été émue par un épisode de Calendar Girl. J'ai même eu les larmes eux yeux plus d'une fois tellement j'ai été émue par la situation dans laquelle est Tony.
Et puis la cerise sur la gâteau a quand même été les interventions, un peu plus nombreuses de Wes. Sans un mec canon à mettre dans son lit, Mia a pu nettement plus penser à lui, chercher à communiquer avec lui, voir plus ^^
Pour la première fois, j'ai commencé à ressentir l'attachement qu'elle éprouve pour lui. Il lui manque vraiment et elle est terriblement nostalgique de son temps passé en Californie avec lui.
Bilan :
Je suis ravie d'avoir lu ce nouvel opus des aventures de Mia. J'ai trouvé ce tome plus abouti, plus riche en émotions, plus surprenant que les autres.
Certes, j'ai toujours un tout petit peu de mal avec Mia mais c'est en nets progrès !
Par contre, je vous avoue que je redoute la suite. Ce tome a été une belle apartés au milieu des "conquêtes" de Mia et j'ai bien peur de retomber sur une nouvelle version de février par la suite. Mais bon, je suis quand même optimiste et j'ai déjà pré-commandé avril ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MissCroqBook
  10 mars 2017
Après un second tome qui m'avait déçu, j'appréhendais de me lancer dans la lecture de celui-ci. Mais bonne surprise. Ce troisième livre est nettement meilleur que le précédent et il a su me remotiver.
De retour à Vegas pour quelques jours, Mia retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle profite de ce court séjour pour passer du temps avec ses amies mais aussi pour rendre visite à son père toujours inconscient et pour remettre le deuxième versement à Blaine.
Ensuite, elle s'envole pour Chicago, où elle va faire la connaissance de son client du mois, Anthony Fasano, un restaurateur italien très réputé. A peine a-t-elle posé les yeux sur cet apollon italien que Mia se demande pourquoi un homme aussi sexy, musclé et torride a besoin d'embaucher une escort. Toutes les femmes doivent être à ses pieds ?! Mais elle va vite en comprendre les raisons. Gay, amoureux et en couple avec son meilleur ami Hector, Tony a besoin de Mia pour détourner les soupçons. Il n'assume pas son homosexualité et craint que si cette dernière est révélée au grand public, cela ne nuise à ses affaires et à sa famille.
Un troisième tome convaincant qui me redonne envie de poursuivre la série. le comportement de Mia a changé. Elle semble un peu plus mature et affirmée. Elle sort enfin de son rôle de fille facile. Il faut dire que cette fois-ci, elle est mal tombée. Son client se désintéresse complètement de ses charmes. Mia est juste là pour servir les apparences. Mais pour une fois, son rôle va prendre une nouvelle ampleur. Elle va devenir la confidente et amie du couple. Et particulièrement celle du compagnon de Tony, Hector, qui vit mal que ce dernier n'assume pas son homosexualité vis-à-vis de sa famille. Pour la première fois depuis le début de la saga, elle se montre compréhensive, attachante et éprouve des remords à jouer ce rôle d'escort. Franchement, ce changement d'attitude m'a plu. Est-il dû au simple fait que son client était gay ou est-elle réellement moins superficielle que ce qu'elle nous a laissé entrevoir les deux mois précédents ? le tome suivant nous le dira.
Le retour de Wes dans le scénario m'a surprise mais m'a également plu. J'avais beaucoup aimé ce premier personnage masculin que j'avais trouvé touchant. Les deux hommes de ce troisième tome, Tony et Hector, sont également très attendrissants. Hector est complètement à la merci de Tony. Sincèrement amoureux de son homme il est prêt à beaucoup de sacrifice pour vivre cet amour, même si cela le rend en partie malheureux.
Côté écriture, c'est toujours aussi fluide. L'histoire se lit d'une traite. J'ai beaucoup ri de la réaction de Mia quand elle a découvert que Tony et Hector était en couple. Je craignais que ce troisième tome ne soit que la répétition des deux précédents mais dès ce moment, l'histoire a pris un nouveau tournant. Mia n'avait d'autre choix que de se révéler un peu plus.
Par contre, l'histoire est trop survolée. Des semaines entières se passent sans être même évoquées. On passe du jour de la rencontre au dernier jour du mois en moins de la moitié du livre. C'est dommage.
Reboostée par ce tome, je suis impatiente de découvrir le tome suivant, de voir quel comportement Mia va adopter avec son nouveau client, un Irlandais, joueur de baseball dans l'équipe des Red Socks de Boston.
A suivre donc….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
mymy37mymy37   13 mars 2017
Je me tourne brusquement et en deux enjambées je suis nez à nez avec lui. Je suis si près que mon souffle fait voler ses cheveux.
- si j'étais toi je ferais très attention en me laissant t'approcher quand tu es vulnérable.
- ah mais tu sais à quel point j'aime jouer Mia ricane t il.
- eh bien ne mise pas sur moi mon pote parce que ce sera le dernier pari de ta vie. Je ne serai pas tenue pour responsable de ce qui t'arrivera dans ton sommeil. J'entends déjà ma déclaration aux flics je dis en me redressant et en faisant la mou. " c'était un accident monsieur l'agent je vous le jure. On faisait l'amour il aimait que ce soit brutal. Je ne pensais pas qu'il étoufferait. Il était en train de jouir et l'instant d'après.... il était parti....
Je reprend un air déterminé et le regarde de haut. Je le vois déglutir mais en dehors de cela il ne semble pas affecté par ma menace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067Ninie067   03 mars 2017
Le valet m’ouvre la porte, puis il me guide à travers l’énorme penthouse situé au quarantième étage de l’immeuble. L’ascenseur a mis tant de temps à monter jusqu’en haut que je me suis crue sur une attraction de fête foraine. L’homme pose mon sac au pied d’un grand lit, puis il tourne les talons et disparaît, me laissant seule à écouter le bruit d’une douche couler. Merde, merde, merde. Je n’ai pas vraiment envie de rencontrer mon client à poil. Je remonte l’anse de mon sac à main sur mon épaule, me préparant à déguerpir de là, lorsque la porte s’ouvre. Une silhouette imposante émerge d’un nuage de vapeur et de lumière, créant autour de lui une image surréelle qui aurait sa place sur grand écran. Fascinée, je ne bouge plus. Mon client entre dans la chambre, « vêtu » d’une minuscule serviette nouée autour de la taille, son corps musclé recouvert de minuscules gouttelettes qui ruissellent sur lui. Ma bouche est sèche, tout à coup, et mon cœur semble avoir cessé de battre, cependant ça ne m’inquiète pas, car c’est plutôt une belle mort, non ? J’ai vingt-quatre ans et j’ai enfin vu la perfection masculine. – Doux Jésus, je murmure. Je crois qu’un filet de bave coule sur mon menton. Wes et Alec sont tous les deux magnifiques. Or, la beauté d’Anthony Fasano est au-delà de tout entendement. Il est immense, une véritable armoire à glace. De ce que je vois sous sa serviette, ses cuisses font la taille de deux troncs d’arbre. Ses pecs sont carrés et ses abdos rectangulaires, fermement dessinés sur son torse. Quant à ses bras… j’en perds la tête, tant j’ai envie de les toucher, de les sentir autour de moi pour me faire oublier les deux derniers mois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
s0-kellys0-kelly   19 mai 2017
"En fin de compte, l'amour c'est l'amour, et on ne choisit pas de qui on tombe amoureux et de combien de temps l'amour durera."P.75
Commenter  J’apprécie          100
LoveBooks295LoveBooks295   15 mars 2017
C'est vrai, j'ai beaucoup appris de Tony et Hector. J'ai appris à ne pas avoir peur, à ne pas laisser quelqu'un d'autre choisir à quoi ressemble mon bonheur. Je vais emporter ce savoir avec moi dans mes aventures afin qu'il me guide sur le droit chemin.
Commenter  J’apprécie          30
GaouletteGaoulette   05 mars 2017
Merde, merde, merde. Je n'ai pas vraiment envie de rencontrer mon client à poil. Je remonte l'anse de mon sac à main sur mon épaule, me préparant à déguerpir de là, lorsque la porte s'ouvre.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Audrey Carlan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Extrait de "Calendar girl - Automne" d'Audrey Carlan lu par Helena Coppejans. Editions Audiolib.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/calendar-girl-4-automne-octobre-novembre-decembre-9782367624587
autres livres classés : chicagoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..