AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755629177
Éditeur : Hugo et Compagnie (01/06/2017)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 146 notes)
Résumé :
Voilà Mia dans la capitale, Washington, DC. Elle n’est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu’elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l’un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d’affaires qu’il veut approcher.

Mais elle va vite changer d’avis lorsqu’elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.

Aaron est non seulement... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (75) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  14 juin 2017
Elle nous fait quoi l'auteure. Si cela continue elle risque de me perdre en route.
J'ai mis une demi-étoile pour chaque chapitre aimé et construit et quand on sait qu'il y a juste 10 chapitres je vous laisse deviner mon désamour.
Alors Mia débarque dans le monde de la politique. Très bon point pour l'auteure. Elle fera affaire avec un presque papi de 65 ans. Un check point encore. Elle devra se faire une petite place dans ce monde qui lui ait totalement inconnu. Un super check.
Mais Mia et l'auteure insiste vraiment là-dessus, adore le sexe et ne se voit pas s'abstenir pendant un mois. Un très mauvais check. Ce devient lourd des chapitres entier d'apitoiement et de langage de plus en plus cru. Elle est où la Mia attendrissante pas la langue dans sa poche. Qui se pose des questions certes mais veut évoluer avec cette situation complexe. Audrey Carlan insiste et nous rabâche avec Mia qui veut absolument s'envoyer en l'air et d'ailleurs dans ce tome l'auteure nous montre enfin l'envers du décor.
Et c'est là que je vais à moitié checker. Et je vais employer le langage grossier de Mia. Put…. Pourquoi ne pas avoir approfondi sur l'envers du décor et exploiter en profondeur le personnage d'Aaron et le comportement ambiguë de Mia. Nous rabâcher des chapitres et des chapitres sur les 5 autres mois on s'en fout on a compris le cheminement de Mia. Elle se pose des questions, veut s'envoyer en l'air tout le temps mais on le savait déjà dans les autres tomes.
Alors Mme Carlan j'espère que ce tome était là pour relancer l'histoire et nous emmener dans une autre direction car sinon je vais abandonner. Je me dis que le happy end est déjà cousu d'avance depuis janvier. Grrrrrrrrr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
dlcb26
  18 mai 2019
4 étoiles je m'épate moi-même d'en mettre autant pour cette littérature que je prends à la rigolade parce que je trouve que ce n'en est pas vraiment; j'ai décidé d'être curieuse et d'essayer la New Romance, alors continuons l'expérience .... Pourquoi 4 étoiles tout d'un coup ? (attention plein de spoilers!)
- La nullité du volume précédant permet sans aucun doute d'apprécier davantage celui-ci.
-Mia est un peu moins primaire et vulgaire : elle bave (et mouille) toujours devant tous les canons à portée de vue (mais elle tient à Wes, hein) mais cette fois-ci coucher n'est pas le coeur/le but/le centre de l'histoire : elle doit (seulement) faire la belle/la potiche/l'hameçon visuel pour accompagner un milliardaire philanthrope en mal de mécènes tout aussi milliardaires mais eux amateurs de "chair fraîche", attention le client de Mia est un monsieur respectable (âge et manières !) et il a déjà une amoureuse à la maison ! Déçue au début (elle sait se plaindre à longueur de pages), Mia se console avec des échanges téléphoniques et des rêves érotiques avec Wes, et fantasme au début sur le fils du client. Pour passer le temps (bah oui elle ne baise pas, donc ... ), elle se donne à nouveau une mission: aider le client à assumer sa liaison cachée avec la gouvernante. C'est son truc, à Mia, maintenant : changer la vie de ses clients (sans qu'ils l'aient demandé mais bien sûr ils sont tous finalement ravis) en leur révélant des choses sur eux-mêmes, tout comme chaque expérience/mois est censé(e) être une étape de son parcours initiatique en même temps qu'elle rembourse les dettes de papa ! Un petit topo sur les 5 mois précédents et une lettre d'adieu finale comme d'hab' rafraichissent la mémoire éventuellement défaillante du lecteur (l'histoire est tellement compliquée LOL mais ça fait des pages !) et lui font mesurer combien Mia a (apparemment) progressé et tant appris depuis le début de son année/aventure. finalement pas grand chose de nouveau donc, mais alors quoi ?
Ce qui a surtout valu ces 4 étoiles de la part de la lectrice (très) moqueuse que je suis de cette série (cf. critiques des tomes précédents), c'est qu'il se passe deux choses qui sortent enfin du schéma narratif suivi invariablement par l'auteure jusqu'ici :
- il y a enfin un vrai con***d dans ce monde de super-riches-méga-beaux-coups-du-siècles que l'auteure nous a vendu jusqu'ici ! Dans la réalité, il me semble que niveau société, la proportion, c'est plutôt 2-3 % de gentils pour 97-98% de con***ds, non ?! en fin de tome arrive un incident qui devait bien finir par arriver vu le "choix" de "métier" de Mia : un homme a fait un raccourci entre "escort" et prostituée et a voulu se servir sans demander ! L'auteure a enfin "crevée la bulle" de la vie rêvée d'escort (à croire qu'elle a été payée par Aubade et des agences d'escorts pour vendre le métier !). Attention, Je ne dis pas que Mia en flirtant et provocant le sénateur pendant le début du mois est responsable de ce "raccourci", mais je trouvais juste plus qu'étonnant le déroulement super fleur bleue de l'histoire jusqu'ici (exception : Blaine, s'entend). la tentative de viol donne de la crédibilité au récit ( USA : le 10° pays au monde où seraient commis le plus de viols, une femme sur trois dans sa vie apparemment, et MIa fait un "métier à risques", non ?)
-le second point touchant est le retour (super timing ! ) de certains personnages et l'idée de famille qui s'est créée autour de Mia par ses rencontres et ses bonnes actions. A la fin du tome, elle paraît moins écervelée/superficielle et plus connectée réellement aux gens sur la durée, et on sort du mode : "un mois d'intense connexion puis 2-3 messages deçi-delà pour faire mi-mi"... Mia est très "liante" avec ses clients et semble se glisser dans leur vie de manière très rapide et facilement alors que ces vies sont loin de tout ce qu'elle a connu (parfois elle sait moins de choses qu'un français qui regarde des séries US : la SAint-PAtrick, etc), ok elle voulait être actrice alors s'adapter est censé être dans sa nature, mais elle semblait surtout aller de l'avant sans chercher vraiment d'attache et sans regarder en arrière (sauf soeur et meilleure copine), ce qui ne la rendait -je trouve- pas très sympa/humaine, mais à la fin du volume, là il y a un vrai lien (autre que du sexe) avec les gens et c'est bien !
Je me suis donnée le défi de lire la série au moins jusqu'à Juillet pour décider si je vais au bout de l'histoire.
J'attends deux-trois choses de la suite :
- une Mia qui mûrisse un peu : stop à la gamine vulgaire, attardée, inculte et -sans jugement sur son côté libéré- qu'elle ne donne plus l'image limitée d'une "animale" perpétuellement en chaleur ! (et c'est Ginelle qu'elle traite de nympho ?);
-Mia commence à avoir une certaine renommée avec les photos dans les magazines people, la série de tableaux, le gala et les publicités de maillots de bain : quelle suite l'auteure va-t-elle donner à celà : Blaine va vouloir en profiter et augmente le tarif ou elle pourra se libérer de lui plus vite ? comment réagissent les autres hommes qui l'ont demandée pour les mois suivants alors que les gens vont bien finir par comprendre son "métier/rôle" ?; que va-t-elle faire de cette notoriété ensuite ? (Nabyla ????)
- quid de l'histoire avec Wes ? on dirait deux ados qui sont dépassés par leurs sentiments qu'ils n'assument pas, coincés entre un côté ultra-libéré et un côté "conservateur" et romantique... une petite psychanalyse leur ferait du bien ...
Bon, Il a fallu attendre 6 tomes pour que l'histoire et le personnage principal prennent un peu de crédibilité et d'épaisseur, j'espère que l'auteure ne va pas retomber dans le Arlequin/Mommyporn très bas de gamme pour juillet !!!
NB : à force de lire cette série, je m'aperçois que je deviens moi aussi crue et vulgaire et "brute de décoffrage" dans mes propos et mes idées, désolée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Camille_Pixie
  10 septembre 2017
Audrey Carlan nous livre encore une histoire très différente des tomes précédents et je suis ravie de voir que je le schéma récurent que je redoutais après les deux premiers tomes ne soit pas présent !
Mia se remet beaucoup en question dans ce tome et malgré sa légèreté, j'ai trouvé qu'elle perdait un peu de sa confiance en elle au cours de ce mois. (Et évidemment, encore plus lors de l'événement tragique qui arrive vers la fin.). Elle est vraiment blessée par l'attitude de Wes et même si elle a passé le mois dernier dans les bras de Taï, je n'arrive pas à décolérer. Je ne comprends pas que, s'il tient tant à elle, qu'il ne mette pas tout en oeuvre pour la faire revenir vers lui. Enfin, ce n'est pas 3 pauvres textos qui vont nous faire oublier qu'il s'est mis en couple avec une autre quelques jours seulement après Chicago ! du coup, Mia déchante un peu et un peu de recul. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié qu'elle ne s'intéresse pas plus que ça au fils de son employeur, ils flirtent un peu mais elle ne lui saute pas dessus comme elle en a, un peu, l'habitude...
On la retrouve un peu dans son rôle entremetteuse et j'aime beaucoup la voir comme ça. Il faut dire qu'elle s'est fait embaucher pour le Warren Shipley, un sexagénaire qui a besoin d'une bimbo a son bras pour pavaner devant les investisseurs potentiels de son projet caritatif. Mais celui-ci pour le coup, l'a vraiment embauché pour l'escorter, et seulement pour l'escorter. En fait, il est amoureux de sa gouvernante mais envisage de la garder dans l'ombre... C'est donc là qu'intervient Mia ^^
La fin est assez dramatique et pour la première fois, on voit l'envers du décors du job doré d'escort. Franchement, pour le moment elle était toujours tombée sur des mecs supers et même si Warren l'est aussi, ce n'est pas le cas de tous les hommes de son entourage.
J'ai trouvé Mia vraiment courageuse de prendre sur elle comme ça et de continuer son aventure.
Heureusement, elle peu compter sur le soutien et l'amitié de plusieurs personnes (et pas que des hommes ^^ ) qu'elle a rencontré au fil de ses missions. Et j'ai été ravie de revoir certaines têtes ! A vivre comme ça pendant 1 mois avec des personnes, tous sont passés de clients à amis et c'est mignon de voir qu'ils sont là pour la soutenir dans les moments difficiles. Bon, à mes yeux il manquait bien quelqu'un mais...
J'ai néanmoins trouvé ce tome moins addictif que les précédents, si bien que je ressens moins d'excitation à la sortie du prochain tome... En fait, je me suis rendu compte que je déteste le passage où elle découvre l'identité de son prochain employer et commence déjà à baver sur sa photo... Mais bon, je l'ai déjà pré-commandé quand même, hein ^^ Et il sera lu dès sa réception, comme tous les autres !
Je suis ravie de voir que les mois se suivent mais ne se ressemblent pas. Mia est plus fragile, plus vulnérable, dans ce tome et même si c'était difficile, j'ai aimé le fait que tout ne soit pas complètement rose.
Mais j'ai surtout aimé retrouver certains anciens. Je suis contente de voir que chaque tome n'est pas isolé et qu'à chaque fois, on retrouve des personnages, par hasard ou parce que Mia a besoin d'eux et qu'ils rappliquent sans hésitation pour la soutenir.
Un tome différent, moins déluré, plus réfléchi... Mia a accompli la moitié de son chemin et j'ai quand même bien envie de voir ce que la suite lui réserve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Missnefer13500
  02 juillet 2017
Une chronique globale pour les 5 premiers tomes
Une série vendue comme LA serie phénomène de l'année , le best-off de Hugo Roman, une série en 12 mois, 15 millions de lecteurs à travers le monde. C'est prometteur ?
Pourtant je n'étais pas tentée, bien que ce titre soit toutes les lèvres comme le fut en son temps 50 nuances de Grey.
Mais j'ai lu les chroniques de ma binôme Gaelle et la curieuse que je suis à voulu savoir quel était le fin mot de cette histoire.
Il faut avouer que dans un premier temps l'opération markéting de la maison d'édition est une réussite, publier une série en 12 tomes pour les 12 mois de la vie de Mia est déjà assez original et très commercial vu le prix 120 euros au total pour la version papier et 48 euros en e-pub, il faut que la série en vaille le coup!
Personnellement au niveau budget, il faut avouer que les copines du boulot on trouvé une astuce, chacune achète un tome différent et le font tourner,je participe a l'opération mais avec version e-pub.
Alors qu'en est-il ?
Me voilà donc lancée pour suivre Mia dans ces 12 missions.
12 Missions, 12 rencontres, 12 clients, 12 mecs à mouiller sa petite culotte rien qu'à les regarder (enfin avis de Mia, sauf pour le mois de juin)
J'avoue être contente d'avoir commencé maintenant , j'ai ainsi pu lire les 6 premiers tomes en une traite, très facile vu que chaque tome pourrait être le chapitre d'une saga avec ces 97 à 112 pages en e-books
Le premier tome est prometteur.
Nous faisons la connaissance de Mia qui devient Escort girl.Un moyen pour elle grâce à des salaires mensuels honorables, de rembourser la dette de son père et mettre sa famille à l'abri de son ex, usurier à ses heures diront nous.
Dans ce premier volet, tout est un peu trop cliché et couru d'avance. Cependant le conte de fée est beau et l'on se laisse prendre au jeu.
Mia est un personnage surprenant et ambiguë, à deux facettes, d'un coté celle d'une jeune femme éprouvée par la vie,les addictions de son père, le rôle qui a joué sa mère, une jeune femme posée et réservée et d'un autre coté une délurée de première.
Escort girl ne veut pas dire être une " Marie couche toi là", pourtant au fil des tomes, j'avoue ne plus rien avoir compris de la personnalité de l'héroine.
Cette jeune femme qui défend certaines valeurs, place l'amitié tout en haut, veille sur sa soeur comme le ferait une mère, se comporte comme une affamé du sexe des qu'elle pose son regard sur son nouveau client,meme après ce qu'elle a ressenti pour Wes.
Je veux bien admettre que l'auteure veuille faire de cette série le parcours initiatique d'une jeune femme qui se cherche, cependant est-il indispensable de le faire passer par le sexe ?
Pendant les 6 premiers mois Mia va parcourir le pays et faire des rencontres surprenantes, découvrir le sens de l'amitié et de la famille. Ces moments d'échanges sont intéressants, toutefois un peu gâchés par des scènes de sexes répétitives au détriment d'une histoire qui pourrait être intéressante, plus centrée sur la relation complexe de nos protagonistes principaux ( du moins je l'espère) Wes et Mia.
Ah! Mia! Mia, je ne te comprends pas !
En premier lieu tu refuses d'être étiquetée comme prostituée, ne couches avec tes clients que parce que tu en as envie !
Et pourtant d'emblée la jeune femme, qui est tombée amoureuse à chaque relation ( 3 me semble-t-il) mouille sa culotte des qu'elle pose les yeux sur la bouche et le reste d'un mec, même Tony l'homosexuel l'a tentée !
Que dire des mots ambigus partagés avec Aaron au mois de juin ?
Bref en résumé je dirais que les rencontres avec les clients aux personnalités attachantes m'ont bien plu, que l'histoire est assez addictive.
Cependant chaque tome est bien trop court pour rendre les relations entre notre escort girl obsédée sexuelle (ben oui c'est l'impression qu'elle me donne) et les clients crédible, tout est trop survolé et peu approfondi, quand pour couronner le tout à chaque chapitre, l'auteure nous offre un petit récap des mois précédents.
Je sors donc avec un avis mitigé cependant je suis curieuse de découvrir la suite des épisodes de notre Mia.
Ma note sera une moyenne, les épisodes trop differents.
Lien : http://missneferlectures.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
MissCroqBook
  05 juin 2017
Malgré un avis négatif sur le tome de mai, je me suis laissé tenter par ce sixième opus. Et encore une fois, mon avis est mitigé. Je n'arrive décidément pas à accrocher à cette série et mes lectures mensuelles ne sont motivées que par l'envie et la curiosité de connaitre la chute à la fin du mois de décembre. Je déteste commencer un livre sans aller au bout. Donc je m'accroche !
Après son mois passé sous le soleil d'Hawaï en compagnie de Taï Nikko, Mia s'envole directement pour Washington DC. Ce mois-ci, son contrat la conduit aux côtés de Warren Shipley un puissant d'hommes d'affaires d'une soixantaine d'années qui a besoin d'elle comme faire valoir. Sur un gros projet humanitaire, il a besoin de la présence de Mia à ses côtés pour conclure les derniers gros contrats nécessaires à sa mise en place. Dans un monde de richesses et de superficialité où tout est dans l'apparence, avoir une belle jeune femme à ses bras sera pour Warren Shipley le seul moyen de parvenir à ses fins. Mia n'est pas des plus ravies de cette nouvelle missionmais n'a pas vraiment d'aures choix. Heureusement pour elle, le jeune fils de Warren, Aaron, Shipley, sénateur de Californie, aussi riche que beau pourra très certainement la distraire et l'aider à faire passer ce mois de juin plus vite.
Cela fait maintenant six mois que l'on suit les aventures de Mia à travers les Etats-Unis. Au fil des mois, on a pu se faire une idée sur son personnage. Elle a un physique avantageux, tout en courbes qui ne laisse pas la gent masculine indifférente. Elle est généreuse, parfois altruiste, très observatrice et perspicace. Son indécision constante sur ses sentiments pour Wes, son client de janvier et sa jalousie complètement déplacée sont deux aspects de son caractère que je n'apprécie pas du tout. Au fil des mois elle adopte un comportement de plus en plus choquant. Elle n'a presque aucun respect pour elle-même et se conduit comme la prostituée qu'elle se défend d'être. Elle est complètement guidée et contrôlée par sa libido. Et cette fois-ci, son côté aguicheur et provocant risque de se retourner contre elle. J'espère que ce sera pour elle le moyen d'ouvrir les yeux sur son comportement et de changer.
Côté écriture, c'est toujours aussi fade et sans relief. Alors qu'on a l'impression qu'elle n'est arrivée chez son client que depuis la veille, on apprend que le mois en cours touche déjà à sa fin. Il ne se passe rien si ce n'est sur le dernier chapitre. Heureusement, la présence ou les échanges téléphoniques avec d'anciens clients donnent un peu de matière au texte. Mais encore une fois, rien de transcendant.
La grosse différence avec les tomes différents est l' (quasi) absence de vulgarité et c'est agréable de ne pas avoir des insultes et des gros mots dans toutes les phrases.
Bref, encore un tome qui ne me convainc pas à 100% et qui me laisse dubitative quant à la suite des aventures de Mia ! Je me laisserai certainement tenter par les prochains tomes, ne serait-ce que pour voir si l'attitude de Mia évolue suite à ses dernières mésaventures. A suivre donc…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067Ninie067   04 juin 2017
Lorsque je sors de l’aéroport, je découvre un ciel gris, pas du tout ce à quoi je suis habituée après un mois à Hawaï. L’air est oppressant et si humide que mes vêtements me collent comme une seconde peau.
Je balaie des yeux la rangée de voitures noires garées le long du trottoir et je vois un homme qui tient une pancarte sur laquelle est écrit mon nom.
– Je suis Mia Saunders, dis-je en lui serrant la main.
– Je suis James, votre chauffeur. C’est moi qui vous conduirai où vous le souhaitez durant votre séjour chez les Shipley.
Il prend ma valise et la met dans le coffre avant d’ouvrir ma portière. Je grimpe dans la voiture en faisant de mon mieux pour que mes cuisses en sueur ne laissent pas de traces sur le cuir. La jupe ample que j’ai choisie pour voyager m’a paru une bonne idée sur le moment, mais j’aurais mieux fait de mettre mon legging habituel. J’essuie mes mollets avec mes mains.
– Il fait toujours aussi humide au mois de juin ? je demande en sortant mon téléphone de mon sac pour l’allumer.
– Il faut s’attendre à tout. Il peut faire trente-cinq degrés et lourd comme aujourd’hui, pleuvoir des cordes, ou bien la météo peut être parfaite. Vous aurez sans doute droit à un peu de tout ce mois-ci. Cela dit, il fait anormalement chaud cette année.
Mon téléphone s’allume et se met à sonner avec tous les messages que j’ai reçus pendant le vol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KateLineKateLine   04 juin 2017
Premièrement, Wes est ma foutue kryptonite et je dois m’en protéger si je veux tenir encore six mois. Deuxièmement, il ne faut jamais juger un livre à sa couverture, même quand elle ressemble à un politicien beau gosse et plein aux as. Troisièmement, les amis sont la famille que l’on choisit, et j’ai les meilleurs amis et la plus belle famille au monde.
Commenter  J’apprécie          40
AudreyMarieAudreyMarie   12 juin 2017
Je ne suis pas seule. J'ai des gens sur qui compter. Des gens qui me porteront, me protégeront, se battrons pour moi et, surtout, m'aimeront.
Commenter  J’apprécie          40
AudreyMarieAudreyMarie   11 juin 2017
Est-il possible de castrer un homme à distance ? Peut-être si j'engage quelqu'un pour le faire ? Après tout, j'ai de l'argent de côté, [...].
Commenter  J’apprécie          20
AudreyMarieAudreyMarie   12 juin 2017
Cela me résume plutôt bien, finalement, touche-à-tout, médiocre pour beaucoup de choses, talentueuse en rien du tout.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Audrey Carlan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Audrey Carlan
Extrait de "Calendar girl - Automne" d'Audrey Carlan lu par Helena Coppejans. Editions Audiolib.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/calendar-girl-4-automne-octobre-novembre-decembre-9782367624587
autres livres classés : washingtonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..