AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Jacques Pauvert (Préfacier, etc.)Serge Velay (Éditeur scientifique)
ISBN : 2258081750
Éditeur : Omnibus (07/01/2010)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Prix Goncourt en 1972, L'Epervier de Maheux fut l'un des plus beaux succès de l'après-guerre. S'il a permis à Jean Carrière de rencontrer un très large public, ce triomphe n'a-t-il pas occulté une oeuvre originale, riche et puissante ?
On a vu en lui le chantre de sa région, les Cévennes, mais loin de l'imagerie folklorique, Jean Carrière, servi par une prose flamboyante, est avant tout le peintre du temps qui passe, de la solitude, de l'abandon, de la blessu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Floccus
  16 mai 2014
Les éditions Omnibus ont fait un beau travail d'édition avec cette anthologie des romans de Jean Carrière. L'occasion pour moi, après l'éblouissement né de la lecture de “L'épervier de Maheux” de plonger complètement dans l'univers de cet écrivain qui répond intimement à toutes mes attentes littéraires. Lire Carrière et mourir…
Un format pratique pour une anthologie qui renferme pas moins de 5 livres. Mais papier bible et petite typographie – attention les yeux !
Deux préfaces ouvrent la lecture. Elles se réfèrent toutes deux au milieu de l'édition. J'aurai préféré quelque-chose de plus simple, de plus tendre, de moins professionnel, qui nous parle de l'homme. Mais ce premier volume est résolument axé autour du prix Goncourt.
Le passage entre “Retour à Uzès”, publié en 1967, et “L'épervier de Maheux”, de 1972, est stupéfiant. On assiste à la naissance d'un écrivain. du flot libre de sensations à l'incarnation construite et mise en scène, l'écriture n'en acquiert que plus de force. Passage du narcissisme au don d'un roman au lecteur, à une histoire signifiante, à une sortie de soi-même, à des personnages.
L'ensemble donne une impression de grande cohérence. La vison intérieure de l'écrivain chemine, se développe, sombre parfois, mais surnage toujours. L'homme semblait habité d'une grande intégrité et d'un espace intérieur riche et constamment en mouvement – bien que souvent difficile à gérer.
Les doubles pages introduisant les différents livres, les documents additionnels et la chronologie très détaillée de la vie de Jean Carrière qui ferme le volume, complètent l'ensemble avec bonheur. On referme le volume avec la sensation d'avoir approché l'écrivain de près. Un bel hommage.
Lien : http://versautrechose.fr/blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FloccusFloccus   01 janvier 2014
Mon véritable état civil, ce n'est pas ce qui m'est arrivé ou pas arrivé dans ma vie. Ce sont les arbres, les saisons, les vents, rivières, odeurs, plantes, bêtes, hommes, le silence qui hantent ma face cachée. (1025)
Commenter  J’apprécie          20
Video de Jean Carrière (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Carrière
Jean Giono, du côté de Manosque. entretiens avec Jean Carrière
autres livres classés : après-guerreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre