AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782368129746
384 pages
Charleston (21/03/2023)
4.12/5   130 notes
Résumé :
« Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. » Telle est la devise de Sarah, qui s’est efforcée de construire sa vie en accord avec ce principe simple, à force de Post-it et de to-do lists. Mais dans ce mécanisme en apparence bien huilé se cache un grain de sable qui pourrait tout faire basculer…

Le jour où elle apprend que sa soeur est hospitalisée dans un état catatonique, à peine quelques jours après lui avoir laissé un message énigmat... >Voir plus
Que lire après Toutes les vies d’AliceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 130 notes
5
27 avis
4
15 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est un roman dans lequel j'ai mis un peu de temps avant de me sentir à l'aise, les débuts sont un peu confus, on se demande où l'auteure veut en venir et puis, les secrets un à un tombent et on ressort de là avec les yeux mouillés ...
Lucie Castel, je la connaissais pour ses comédies romantiques (dont "Pas si simple qui m'avait fait rire, mais rire...). Elle exécute avec son dernier roman un virage à 180 degrés. Rien à voir ! On est dans le tragique, dans une sorte de psychotérapie avec levée de secrets de famille en accéléré, on est dans l'émotion puisance dix...


Sarah est une femme sérieuse. Expert comptable, parce que les chiffres ne mentent pas et ne souffrent d'aucune fantaisie, elle coule des jours presque heureux avec son mari, seul un bébé manque à leur bonheur. Et Sarah se donne beaucoup de peine pour accéder à ce rêve, elle ne compte plus les FIV, les injections, les visites aux médecins... Mais rien ne marche et le corps de Sarah n'en peut plus .
Un jour elle reçoit un message de sa soeur ainée, Charline, un poil inquiétant, et elle décide de retourner dans sa petite ville natale, elle qui a coupé les ponts avec sa famille, un brin toxique....

Ce qui l'attend là-bas ? Hum... je vous laisse le découvrir, mais sachez qu'il n'est pas question de roman policier, plutôt d'une exploration de tout ce qui constitue cette famille, les liens que Sarah croyait cassés, ceux qu'elle va tisser. Comme dit un célébre chanteur : On ne choisit pas sa famille ... mais on peut choisir la place qu'elle prendra dans sa vie, et on peut choisir de ne pas mettre la poussière sous le tapis...
C'est un roman très psychologique et certaines situations sont hyper bien décrites, comme par exemple, ces femmes qui ont un parcours pour accéder à maternité plus difficile que d'autres, ça bouleverse.
Ce qui constitue la genése de tous les problèmes de cette famille est tellement particulier, que cela fait froid dans le dos et le titre (opaque au départ) prend tout son sens à la fin. Un des personnages est machiavélique.
Quête de la maternité, deuil, addictologie, secret de famille, couple : ce roman est par instant profond et par instant traite ces problèmes comme un roman feel-good, Lucie Castel oscille entre plusieurs voix, mais ce qui domine ces pages, c'est une névrose d'un personnage, un choix, une décision, qui pulvérise tout sur son passage, des mensonges qui s'accumulent, , une famille qui n'en est plus une, ce secret qui bousille tout , tout le monde ,sur des générations et quelque chose qui aurait pu être évité. Un bon petit noeud de problèmes, bien serré, à dénouer pour un psy !
J'ai adoré la dernière phrase qui se lit avec un mouchoir à portée de main...

Terrible, tragique, touchant,


Commenter  J’apprécie          483
Je connaissais Lucie Castel pour ses comédies romantiques (Pas si Simple et La Guerre des Papilles). Je savais que Toutes les Vies d'Alice n'était pas une comédie, mais je n'imaginais pas que l'atmosphère serait aussi pesante.
L'histoire est même sombre, très sombre (sauf la tante et la grand-mère de Noémie dont les chamailleries apportent un peu de légèreté, bienvenue au milieu de tous ces drames).

Dans Toutes les Vies d'Alice, nous suivons deux soeurs mal dans leur vie : l'une consommant drogue et alcool à outrance parce qu'elle ne veut pas se souvenir (même si on ne sait pas de quoi), l'autre mène une existence extrêmement ordonnée tout en tentant de tomber enceinte à coup d'hormones, de FIV, etc.

Autant j'ai été émue par Charline et Sarah, malheureuse dans leur quotidien, incapables de reprendre le contrôle sur ce qui leur arrive ; autant le drame et le secret qui les a brisées et qui ressort au grand jour couche par couche a eu du mal à me toucher. C'était trop, trop vite alors que l'autrice avait pris le temps de présenter ses deux héroïnes.

En plus, malgré un épilogue qui se veut un happy-end, le roman ne se termine pas bien du tout .

Un des thèmes importants du récit, comme dans La Guerre des Papilles, c'est la stérilité et le désir de maternité. Lucie Castel présente ici le parcours de Sarah pour tomber enceinte malgré tout comme un véritable calvaire au point qu'on en arrive à se demander si toutes ces épreuves en valent vraiment la peine...

De plus l'autrice aborde beaucoup d'autres sujets tout au long du récit, et je suis sortie du roman avec l'impression que certains thèmes étaient tout juste esquissés et j'aurais aimé passé davantage de temps avec Noémie, le personnage qui m'a le plus plu finalement (moins sombre que les deux soeurs, avec une famille sympathique, amoureuse sans espoir, quoique...).

Enfin bref, je n'ai pas trop aimé ce roman que j'imaginais très différent.
Commenter  J’apprécie          250
Bonjour à tous !

Post lecture terminée #71

J'ai lu “Toutes les vies d'Alice”, de Lucie Castel chez Charleston.

360 pages

Un roman intriguant et addictif, des secrets de famille, des femmes cabossées, et un twist final totalement bouleversant, c'est un coup de coeur.

Ce que j'ai pensé de cette lecture …

J'ai découvert la plume de Lucie Castel avec ce roman et j'ai adoré, un drame familial qui tourne parfois au thriller psychologique, c'est ultra addictif et si au début de ma lecture je ne comprenais pas vraiment le titre, je me demandais qui était Alice, une fois terminée tout s'éclaire.

Sarah a quitté son village natal et a coupé les ponts avec sa famille, elle est obsessionnelle de l'organisation et semble mener une vie où tout est bien réglé comme une horloge, sauf que on sent bien que quelque chose cloche et il suffira d'un message de sa soeur qui mène une vie diamétralement opposée, pour tout faire basculer.

Je me suis beaucoup attachée à Sarah, à son histoire, à son combat pour être mère, au départ je ne comprenais pas forcément ce qui l'avait poussé à prendre la fuite, mais son retour dans là où elle a grandi va nous permettre de lever le voile.

Ce roman est percutant, car il met a nu des drames, des secrets, des non dits qui ont bousillé la vie des femmes de cette famille, je dois vous avouer que je m'attendais pas du tout à ça!! L'auteure aborde des thématiques fortes comme le deuil, l'addiction, la maternité et les familles dysfonctionnelles. Elle nous happe dès les premières pages, nous baladent, et nous rend complètement addict!! Une histoire qui met en lumière les conséquences des traumatismes de l'enfance sur notre vie d'adulte.

La psychologie des personnes est construite à merveille, c'est vraiment le genre de roman que j'adore qui pousse à réfléchir pour découvrir, et ici ce ne sont pas les rebondissements qu'il manque!

Je n'ai pas envie de vous en dévoiler plus parce que vous devez le lire et découvrir la plume fluide et percutante de Lucie Castel. J'ai d'ailleur très envie de découvrir d'autres romans de l'auteure, si vous en avez à me conseiller n'hésitez pas à me le dire en commentaire.

Alors ce livre vous tente?




Commenter  J’apprécie          40
Mais quel plaisir de retrouver la plume de Lucie Castel avec ce roman que j'ai adoré de bout en bout. Une fois commencé, impossible de le lâcher.
Allez savoir pourquoi, j'ai toujours plus de mal à trouver les mots justes pour chroniquer un roman que j'ai adoré. Je suis passée par plein d'émotions en lisant ce roman et je me suis énormément attachée aux personnages, que ce soit Sarah, Charline, Alice,… Ces femmes m'ont beaucoup émue et leur histoire est loin d'être simple. Elles ont toutes vécu des drames qui les ont fort abimées et l'autrice aborde ici des thématiques très fortes comme l'addiction, le deuil, les secrets de famille qui peuvent pourrir des générations entières, la stérilité, la maternité…
Ce roman mêle plusieurs styles de littérature, il est très intriguant et le titre ne prend tout son sens qu'à la fin du récit. J'ai tourné avidement les pages de ce roman en n'ayant qu'une envie c'est de percer à jour les nombreux secrets qui ont jalonné la vie de Sarah et Charline et côté secrets, vous ne serez pas déçus.
La fin est une vraie bombe qui vous explose à la figure et je ne m'attendais pas du tout à cette ultime révélation qui m'a littéralement laissée bouche bée.
Ce roman se déguste, se savoure et je l'ai refermé le coeur gros de devoir quitter toutes ces femmes dont le parcours m'a fortement éprouvée. Qu'il est difficile de prendre conscience de certaines choses et de devoir agir pour se révéler. On a souvent tendance à s'oublier par facilité ou par peur de l'inconnu mais ce roman nous montre toute l'importance d'aller de l'avant et de ne pas mettre ses propres désirs de côté.
C'est un gros coup de coeur que je ne peux que vous recommander les yeux fermés, il fera partie de mes plus belles lectures de cette année.
Commenter  J’apprécie          50
💙 Dans ce roman nous suivons Sarah qui fait tout pour avoir un enfant avec Alex, son mari. FIV et toutes les procédures sont dures à supporter pour son corps à force d'échecs.
C'est alors qu'elle reçoit un message mystérieux de sa soeur à qui elle n'as pas parlé depuis des années.
Elle apprend ensuite que celle-ci est hospitalisée dans un état grave.
Elle décide donc de faire face à son passé, retrouver sa soeur et le reste de sa famille.

💙 J'ai eu de mal à rentrer dans l'historique je ne comprenais pas où voulais nous emmener l'auteure et puis au fil des pages tout commence à s'éclaircir, l'histoire prend une tournure inattendue et pleine de surprises que j'ai adorée !
💙 J'étais très loin de deviner ce dénouement de dingue !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
La volonté sans faille d'Isabelle à contraindre son corps et façonner son image lui avait assuré de ne jamais manquer de prétendants, à l'âge où la société décide normalement de refermer le couvercle de la poubelle dans laquelle elle vient de jete les femmes de plus de cinquante ans. Non seulement, Isabelle se moquait de la poubelle, mais elle s'était aassise dessus.
Commenter  J’apprécie          170
En ce temps là; on n'allait pas chez le docteur pour gérer ce genre de drame. Après l'enterrement, les gens rentraient dans leur maison et fermaient la porte. Leur peine, leurs émotions, tout ça, ils le gardaient pour eux. Ça ne se faisait pas d'en parler.
Commenter  J’apprécie          162
Si seulement les choses pouvaient être aussi simples et logiques. Les Bons récompensés, et les Méchants punis, l'unvers omniscient distribuant des bons points à qui le méritait vraiment.
Commenter  J’apprécie          180
Parfois, les gens ne souhaitent pas mourir, ils ne savent simplement plus comment vivre.
Parfois, la douleur est insurmontable.
Parfois, ils choisissent quand ça s'arrête. Ils se choisissent eux.
Parfois.
Commenter  J’apprécie          150
Aigues-Mortes n'était pas assez grande pour que l'information s'égare entre les bouches et les oreilles. Et à l'intérieur des remparts, elle ne pouvait non seulement pas s'échapper, mais elle ricochait contre les murs comme les boules dans un flipper.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Lucie Castel (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucie Castel
Cet été, plongez dans la lecture ! Et si nous vous disions que nous avons la sélection IDEALE pour cet été ? A découvrir dès maintenant ?
Au programme : - La librairie des rêves suspendus, de Emily Blaine - Petites confidences et grandes confessions à Martha's Vineyard, de Sarah Morgan - Tu ne m'oublieras pas deux fois, de Mhairi McFarlane - C'était pas censé se passer comme ça, de Eve Borelli, - Fais-moi taire si tu peux, de Sophie Jomain - Ce crétin de prince charmant, de Agathe Colombier-Hochberg - La guerre des papilles, de Lucie Castel - Mes amies, mes amours, mais encore ? de Agathe Colombier-Hochberg - Avant, j'étais un salaud, de Louisa Méonis - Mais sinon, tout va bien, de Max Deloy
+ Lire la suite
autres livres classés : jumellesVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (480) Voir plus



Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1428 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..