AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225302869X
Éditeur : Le Livre de Poche (15/10/1990)

Note moyenne : 3/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Hélène est née. Ça ne fait pas de joyeux ram-dam à la maison. Elles glissent, les femmes, comme des fauves. Et la grand-mère, Mamie, de son pas atterré. Elle se tapit, remâche le mot en silence. « Ça n'est pas possible », elle dit. Ma mère est rentrée de l'hôpital. Mais la petite sœur n'est pas encore là. Uri midi, ma mère ramène Hélène. Aussitôt, on se presse en curieuses. C'est un chétif paquet blanc, mauve de tête. Et un petit souffle qui fatigue. Il pleut le cra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
lecassin
  30 décembre 2011
En ce temps-là, Sylvie CASTER pointait à Charlie Hebdo : c'était vers la fin de la première période qui voyait Reiser, Cavanna, Wolinski et bien d'autres apporter leur contribution à ce brûlot satyrique jamais léger, parfois gras… Toujours dérangeant.
Dans son premier roman, « Les chênes verts », l'auteur nous fait « partager » la vie de sa soeur handicapée... et quelques souvenirs de classe.
Bien sûr, n'est pas Jean-Louis Fournier qui veut, mais à choisir, pour le même thème, je préfère « Ou on va papa ?» … Quand aux souvenirs de classe… c'est du lourd ! Graveleux, vous dites ? Ah…
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
lecassinlecassin   30 décembre 2011
De son premier centre, Hélène, il a bien fallu qu’elle en sorte. Passés 17 ans, ils n’en veulent plus. Il faut dire qu’ils misent assez sur deux passages, neuf ans et la puberté. Ils risquent nettement, les débiles, d’y laisser leur peau. Il paraît que ça leur fait des chambardements terribles dans les tréfonds.
Commenter  J’apprécie          40
lecassinlecassin   30 décembre 2011
Elle a regardé ma mère qui ne voyait plus rien pour ne pas mourir là sur place de toute sa douleur et elle a dit : "Il fallait prévenir, nous vous l'aurions préparée." Comme on dit pour un plat de fête à des invités qui s'invitent.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Video de Sylvie Caster (1) Voir plusAjouter une vidéo

Sylvie CASTER, journaliste
Jacques CHANCEL s'entretient avec Sylvie CASTER, journaliste à Charlie Hebdo, qui vient de publier Les chênes verts : son arrivée à Paris et ses débuts de journaliste, les Landes qui lui manquent; le succès de son livre qu'elle a écrit pour et sur sa soeur Hélène, handicapée mentale qui vient de mourir, elle dénonce la loi du silence sur les enfants handicapés mentaux, évoque ses...
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
832 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre