AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les trois talents tome 3 sur 3
EAN : 9782846285889
420 pages
Blanche (07/12/2017)
4.41/5   35 notes
Résumé :
Quand l'amour nous rend plus forts... Quand l'amour nous rend plus forts... Élisabeth part pour New York pour retrouver ce père biologique qu'elle ne connait pas. Lex refuse de la laisser affronter seule cette épreuve et l'accompagne. À leur arrivée à New-York, ils retrouvent Eviva et les autres amis que Lex avait laissés derrière lui. Tandis que Dom se défile, évitant la rencontre avec sa fille, Beth et Lex se laissent emporter, plus que jamais, par les plaisirs qu... >Voir plus
Que lire après Les trois talents, tome 3 : Le guérisseurVoir plus
Quantum, tome 1 : Virtuous par Force

Quantum

Marie Force

3.97★ (741)

5 tomes

Falling, tome 1 : Liv par Cooper

Falling

J.S. Cooper

2.86★ (314)

4 tomes

Le palace, tome 1 : First touch par Paige

Le palace

Laurelin Paige

3.69★ (199)

2 tomes

Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,41

sur 35 notes
5
8 avis
4
4 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Il y a très peu d'auteurs qui arrivent à me faire sortir de ma zone de confort tout en conquérant mon coeur… Ce troisième opus, je l'attendais tellement, après tout ce que j'avais vécu aux côtés de Lex et Beth, il me fallait cette dernière ligne droite… Je vous assure cet épilogue est à la hauteur de ce que je m'étais imaginé et même plus encore. J'ai eu l'impression de flotter en lisant ce livre.

Le second tome avait été éprouvant, il avait pris un tour que je n'avais pas vu venir et j'avais souffert avec Lex et Beth. le grand final les avait réuni pour plus grand plaisir, mais attention ils n'étaient pas pour autant libérés de leur passé… Beth veut plus que tout retrouver la trace de Dom, et pour se faire il faut qu'elle aille à New-York, Lex prend la décision de l'accompagner, d'être là pour elle dans cette recherche tant attendue. Sur place, ils vont retrouver le groupe d'amis de Lex, un cap difficile pour Beth qui doit digérer certaines choses tout en se contentant de ce que Lex veut bien lui offrir. Beth va découvrir un monde de plaisir plus vaste encore, toujours sous la bienveillance de Lex, car si il ne veut pas se considérer comme son petit ami, il ne la délaisse pas pour autant et lui offre tout ce dont elle a besoin. Au fil du temps qui passe, Beth et Lex vont se laisser aller, se livrant l'un à l'autre sans barrières mais pas sans difficultés, c'est un véritable voyage initiatique pour nos deux héros… Beth dans sa recherche désespérée de son père, Lex dans la recherche d'une guérison tant espérée !

Ce troisième opus va vous mener sur des chemins ardents, outre l'aspect très érotique du récit, vous allez plonger dans les méandres de l'esprit humain. Vous allez découvrir un monde fait de plaisirs et de douleurs. Pour la petite histoire, ce milieu me fascine, le bdsm me trouble et me passionne. C'est une philosophie de vie que je respecte infiniment, je suis admirative de la confiance et du respect qui découlent de ce genre de relation, tout en sachant que ce n'est pas fait pour moi. Ayez l'esprit ouvert pour apprécier ce qu'Emma Cavalier vous réserve avec cette saga. Cela ne plaira pas à tout le monde, tous les lecteurs ne comprendront pas forcément l'essence même de cette histoire faite d'amour, d'abnégation, de plaisir, de douleur et de liberté.

Cette romance est magistrale, j'avoue avoir été troublée, (énormément), captivée (tout le temps), grisée (délicieusement) et je termine cette trilogie complètement rassasiée. Ce troisième tome nous apporte énormément de réponses à nos questions, il nous apporte du soulagement, du plaisir et un tourbillon d'émotions. Ce qui me fascine dans ce genre de récit, au-delà du sexe (car je ne suis pas langue de bois), et bien c'est l'aspect psychologique de l'univers bdsm. Ici la relation de Lex et Beth a manqué de romantisme pour certaines, il est vrai que l'amour ne se traduit pas pareil que dans une romance fleur bleue… Parce que les besoins et les envies des personnages sont totalement différents. Cette trilogie pousse les portes d'un monde trouble et codifié, un monde mal perçu et incompris. Personnellement, je ne suis pas adepte du bdsm, cela ne m'empêche pas pour autant d'aimer les histoires qui mettent en scène des personnages qui évoluent dans ce milieu. Ici la pièce maîtresse de cette trilogie c'est Lex, mon dieu il m'a vraiment touchée ce héros… Chaque tome m'a apporté de nouveaux éléments pour le comprendre, mais aussi pour m'attacher à lui, il m'était indispensable de connaître son histoire, ce troisième tome nous emmène sur les traces de son passé, de New-York, jusqu'au Mexique en passant par Londres et Nice.

Ce voyage j'ai eu l'impression de le faire véritablement. J'ai ressenti les émotions au plus profond de moi, et toutes les émotions se sont mélangées et harmonisées. Il faut savoir que je suis une femme exclusive en amour et je l'avoue assez jalouse et possessive ^^ ce genre de roman représente un défi pour moi, ici j'ai repoussé mes limites, souvent, et pourtant en arrivant à la fin j'en voulais encore. J'ai appris à apprécier un peu plus chaque personnage, car là aussi l'histoire est très complète. Eviva m'est apparu encore plus belle que dans le tome deux, j'avoue ne pas avoir été insensible à ses charmes car sa personnalité est merveilleuse, c'est une femme libérée mais très respectueuse, elle sera un pilier pour Beth et j'ai aimé la relation qui s'est tissé entre elles, qui l'eut cru, attention j'ai quand même eu cette petite pointe de jalousie envers elle, qu'est-ce que vous voulez on ne me refera pas ^^ Cela fait partie du jeu, et mêlé à la sensation grisante du sexe c'était assez intéressant à analyser ! On fait plus ample connaissance avec les autres, pour notre plus grand plaisir car il officient dans des pratiques très artistiques, grâce aux descriptions d'Emma Cavalier qui se fondent totalement dans le récit je n'ai eu aucun mal à imaginer les passages mettant en scène du bondage ou du body painting. le sexe est presque hypnotique dans ce roman, les scènes sont nombreuses mais elles suivent vraiment le cheminement de l'histoire, elles font aussi évoluer les relations entre les personnages, nous ouvrent d'autres perspectives sur l'histoire.

Cette trilogie s'est construite en plusieurs étapes, des étapes que nous avons franchis en même temps que Beth et Lex. J'ai une préférence pour le tome 1 et ce dernier tome. Ils sont tellement intenses et tous les rebondissements m'ont mis dans une espèce de transe, en dehors de ma réalité. J'ai réussi, et c'est un tour de force, à me détacher de mes préférences pour me fondre dans la vie des personnages. J'ai pris l'habitude de me glisser dans la peau de Beth, peut-être que c'est pour cela que j'ai tant souffert à la lecture du second tome, ici je me suis sentie pousser des ailes. J'ai plané et traversé le monde aux côtés de Beth, le voyage qu'elle a entrepris était d'une importance capitale, un véritable besoin. Ce fut l'occasion pour nous de comprendre le rôle de Dom, c'est un personnage magnétique, à l'image de Lex, il est intimidant, il en impose et finalement il est juste dans sa vie, sa personnalité est trouble et complexe, et pourtant j'ai vraiment aimé son personnage, malgré sa relation avec sa fille…

Dans ce troisième opus, Emma Cavalier a décidé de nous livrer l'histoire de Lex sous forme de chapitres dédiés à son passé, ces chapitres se mélangent au présent et le résultat est envoûtant, touchant et parfois bouleversant. Lex a traversé des épreuves inimaginables, j'ai été admirative de l'homme qu'il est devenu après un tel fardeau, cela a renforcé mon attachement pour lui, j'ai compris ses traumatismes et j'ai été émerveillée par la façon dont il a traversé cela aux côtés de Beth.

Mon coeur a fait des bonds avec ce roman, Emma Cavalier s'est emparé de mes émotions, impossible de reprendre le dessus. C'est ce qui m'attire dans la littérature érotique, plus particulièrement dans un milieu comme le bdsm car cela me permet de découvrir un univers que je ne connais pas, il y a certes un peu de voyeurisme dans ce genre de lecture, je ne vais pas vous dire que l'histoire ne m'a pas fait réagir, ce serait mentir ^^ Mais ici le récit délivre un message de tolérance, un sens plus large en matière de sexualité, je pars du principe que chacun est libre de vivre comme il l'entend… Ici vous allez être confronté à une forme de libertinage, à des scènes parfois assez difficiles qui contiennent une sorte de violence qui entraîne une douleur libératrice, et tout ceci lié à la psyché ! Emma Cavalier est une de mes auteures préférées dans ce genre, elle est l'une des rare qui arrive à m'émouvoir, à me transporter dans la vie de personnages singuliers et hors du commun. Elle a eu beaucoup d'audace avec sa saga [Les trois talents], Lex est un héros unique, un de ceux que l'on oublie jamais, de par son attitude et son histoire. Lex est un héros d'un genre nouveau. Les thèmes abordés dans ce récit érotique sont bouleversants et rendent l'histoire percutante, dans tous les sens du terme. J'ai relu certains passages tellement ils étaient lourds de sens, plus j'avançais dans le livre et plus je me sentais légère, grisée et détendue tout en restant sur le qui-vive car l'histoire était vraiment imprévisible. J'ai oscillé entre tension, angoisse, soulagement et excitation, tout en étant fréquemment perturbée par la douce plume de l'auteure qui venait sans cesse faire bouillir mon sang dans mes veines.

Ce roman, je l'ai dévoré en une soirée en empiétant un peu sur la nuit et sur le sommeil de mon conjoint ^^ Il a apparemment aimé ce troisième opus, à sa façon ! Je parle toujours avec mon homme de mes lectures, il ne s'en plaint pas car cela nous lance toujours dans de sacrés débats ou de sacrés ébats… Plusieurs jours après je repense encore à l'histoire de Beth et Lex, je pense qu'elle va me hanter encore longtemps car elle m'a vraiment ouvert un regard différent sur l'amour, sur la société, la tolérance, sur la façon de panser nos blessures et sur les besoins de chacun dans tous les aspects de leur vie.

En bref, Emma Cavalier dépasse toujours mes attentes en matière de littérature érotique. Elle nous livre un dernier opus percutant, grisant, touchant et parfois déchirant. Elle n'a pas terminé de vous tourmenter. J'ai été subjuguée par ce grand final, ce voyage initiatique m'a ouvert les portes d'un monde fait de liberté, de plaisir et d'ouverture d'esprit, Emma Cavalier nous apprend que l'on mène notre vie de la manière qui nous convient, elle nous démontre que l'amour est une notion très vaste que l'on ne perçoit pas tous de la même façon. le récit a un côté très sulfureux, l'érotisme est vraiment poussé à l'extrême et rehaussé par un aspect psychologique mené d'une main de maître. Cette trilogie sort des sentiers battus, traite des sujets très délicats et ce avec justesse, tact et réalisme en vous poussant sans cesse dans un monde délicieux où le plaisir et le lâcher prise sont maîtres. Beth et Lex forment un couple particulier que j'ai pris plaisir à suivre dans chaque étape de leur histoire. C'est la saga érotique à découvrir sans plus attendre !
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/01..
Commenter  J’apprécie          20
Élisabeth, que maintenant tout le monde appelle Beth se rend à New-York pour tenter de rencontrer son père biologique, Dom, plus exactement le professeur Dominique Pellegrin. Lex l'accompagne. Ce dernier et notre héroïne vivent ensemble mais, d'un accord tacite, plutôt comme des colocataires que comme un vrai couple. Lex a mis les choses au point. Beth n'est pas sa petite amie, ils ne couchent pas ensemble mais jouent entre eux à des jeux érotiques et BDSM. Arrivé à la Grosse Pomme, ils vont loger chez les amis new-yorkais de Lex, Raef, élève en médecine et spécialiste des cordes avec son amie et compagne Andrea. Beth n'est qu'au début de ses surprises. Elle n'a pas encore rencontré toute la bande dont la pétillante et sensuelle Eviva. Malheureusement pour Beth, Dom semble introuvable. Mais elle apprend de ses rencontres et des expériences qu'elle vit à New-York au contact de Lex. Ce dernier évolue aussi. Il se montre moins distant et raconte son passé, pourquoi et comment il a découvert le BDSM. Mais la quête du géniteur tourne à l'obsession. Si elle le rencontre, Beth n'a que de la rancoeur par rapport à cet homme, inconnu, dont elle partage la moitié de se gène et que tout le monde porter au nue. Comment va-t-elle se comporter si jamais elle arrive enfin à le voir ? …

Dernier opus d'une saga sensuelle et bien écrite. Emma Cavalier nous entraîne dans une quête de sens mais aussi d'identité, d'amour, de vie brisée et à réparer. Elle nous fait voyager avec sa plume si précise mais aussi dans un style simple, qui va à l'essentiel sans s'encombrer de circonvolutions inutiles. La force des caractères des personnages est merveilleusement rendu au travers de ses lignes. Et souvent, j'ai vécu de grand moments d'émotions en parcourant ces pages et aussi d'émois. J'aime aussi l'équilibre entre l'histoire profonde et touchante de Beth et de Lex et de l'érotisme savamment dosé, ni trop, ni trop peu. Finalement, il n'est qu'un prétexte à révéler les sentiments des personnages, un fil conducteur, un lien entre les lieux, les gens, le façon d'être, un peu comme si l'érotisme était un langage universel dans lequel nous pouvons tous nous exprimer librement. L'auteur n'hésite pas nous plus à mettre en avant quelques tabous. L'inceste, la pédophilie féminine, le pouvoir de l'argent, …
Bref, une très belle saga, passionnante en tout point.


Les personnages :

Elisabeth Assas : l'héroïne, stagiaire journaliste à Azur Matin et concourante pour décrocher la bourse Perdini ;
Alexander Welles : personnage masculin principal, concurrent et aussi concourant pour la bourse Perdini, journaliste employé à Azur Matin et binôme d'Elisabeth pour le stage de cette dernière ;
Christophe Perdini, patron du groupe de presse et du journal Azur Matin ;
Guillaume Portier : rédacteur en chef de l'édition régionale d'Azur Matin ;
Tom Assas, le frère d'Elisabeth ;
Fetlife : site de rencontre, notamment BDSM qu'Elisabeth fréquent assidûment avec le pseudonyme Paridize Circus ;
London Angel : pseudonyme du contact d'Elisabeth sur Fetlife qui lui donne des conseils et des missions érotiques, Elisabeth le nomme Angel ;
Mme Serpolet : documentaliste du journal Azur Matin ;
Hippolyte Jaquet, Eve Romero, Thomas Careil, Anne-Claire Ribert : camarades stagiaire au journal Azur Matin et concurrents pour la bourse Perdini ;
Karim : l'épicier en bas de l'immeuble d'Elisabeth ;
Mathieu, Jérôme et Bastien : des amis du frère d'Elisabeth. Bastien a déjà été l'amant de cette dernière ;
David et Cécile : les amis de toujours d'Elisabeth ;
Céline, Camille, Juliette, Olivier, Yann, Bruno : camarades de l'EDJ (École de Journalisme) d'Elisabeth ;
Lucas Rosso : ami de L'ex (Alexander) du. Service informatique d'Azur Matin ;
Dominique Pellegrin : le géniteur d'Elisabeth, celui à qui est adressée la correspondance en italique. Sur Fetlife, il s'appelle The Frenchman ;
Jonathan D. Hardy nommé simplement Jon : riche héritier excentrique qui fait vivre le Brooklyn Daily Eagle, le journal spécialisé dans les évènements qui se déroule à Brooklyn ;
Eviva Reinfeld : jeune femme qui a travaillé dans le street art et que Lex rencontrera à New-York ;
Blandine, la soeur de David, l'amie de toujours d'Elisabeth. Blandine, très jeune, est religieuse au couvent de L'Annonciade. Elle ne crois pas en dieu mais à peur des hommes ;
Raef Sayed : interne et élève du professeur Dominique Pellegrin, spécialiste dans la pratique de l'art du Shibari.
Commenter  J’apprécie          50
L'art et la manière de nous mettre mal à l'aise.....
J'ai eu beaucoup de mal à vivre certaines scènes du couple Lex/Beth. Il est vraiment à part celui-là. Mais comme j'ai pu le faire comprendre leur dépravation est leur normalité. C'est leur choix et leur vie...
Je m'attendais à de la jalousie et je me retrouve avec un "couple" qui s'apprivoise doucement mais surement.
Le plus drôle c'est que l'on attend une chose essentielle qui d'habitude nous énerve dans ce genre de roman. A oui trop de sexe tue le sexe mais ici on est sur une autre sexualité.

Emma Cavalier allie à la perfection sentiment profond et acte sexuel. Pas le choix, Lex est un dominant et il bouffe à tous les râteliers. J'ai appris un terme avec cette trilogie "pansexuel".
D'ailleurs moi j'en voulais encore : pourquoi, comment, qui .... son parcours est expliqué (d'ailleurs ça donne froid dans le dos) mais il reste des zones d'ombres.

J'ai eu l'agréable surprise du rôle de Dominique dans cette trilogie. Les titres font-ils référence à lui en fait car le tome 1 s'adressait à lui.

Ce n'es pas le coup de coeur que j'attendais. Les retrouvailles m'ont déçus. Je m'attendais à autre chose. Elle tombe comme un cheveu sur la soupe même si j'ai eu une suite d'histoire.

En tout c'est une très belle découverte pour Emma Cavalier. Auteure à suivre dans le genre érotique.
Commenter  J’apprécie          71
Un troisième tome à la hauteur des deux premiers, et surtout qui nous offre un final à la hauteur de la trilogie. Il nous offre absolument toutes les réponses à nos questions et met en lumière les différents points qui auraient pu rester sombres dans notre esprit si jamais nous n'avions pas su faire la déduction. C'est sans aucun doute mon favori de la trilogie (peut-être parce que justement il fait la lumière sur tout ?).

Je tiens encore à saluer la plume d'Emma Cavalier qui a su rester identique tout au long de son histoire : fluide et additive. Elle m'a transporté aux côtés de Lex et de Beth qui n'ont pas fini de faire parler d'eux.

Nous les retrouvons quelques temps après la fin du tome 2 où Beth prend l'énorme décision d'aller à New York et entamer sa quête identitaire - la vraie, cette fois ! En se rendant dans cette ville où Lex a vécu pendant tout le tome 2, elle s'apprête également à rencontrer les amis qu'il s'y est fait et à pénétrer dans ce monde où il s'est, tant bien que mal, reconstruit après leur rupture. À la fois curieuse et angoissée de rencontrer la bande, elle va pourtant en apprendre bien plus sur Lex qu'elle n'a pu en apprendre jusqu'à présent.

Une des raisons pour laquelle j'ai adoré ce tome, c'est aussi parce que Lex se livre enfin sans se cacher. On sent qu'il a fait un vrai travail sur lui-même au cours du second tome, et d'accepter de se livrer sans filtre ni tabou à Beth est le résultat du chemin qu'il a parcouru. Il conserve malgré tout son côté torturé qui m'a séduite - on ne guérit pas du jour au lendemain de ses traumatismes - mais je suis confiante qu'il est sur le bon chemin pour la suite. Beth n'est pas sans reste dans ce tome car elle apprend à accepter Lex tel qu'il est et surtout à ne pas le juger. J'ai trouvé qu'elle avait gagné une grande maturité vis à vis de lui. C'est surtout grâce à la bande. À leur contact, Beth apprend à le regarder sous un nouvel angle et cela permet à leur relation de prendre un chemin plus stable.

Malgré tout cela, l'autrice n'en a pas pour autant fini avec nous. J'ai vécu une vraie montagne russe d'émotion. À tout moment, les choses peuvent prendre un tournant inattendu, un tournant qui m'a fait rager, crier, pleurer... parce que je suis une fleur bleue et que j'aime quand tout est bien qui finit bien... et que j'ai bien cru que ça allait se terminer d'une façon que je n'allais pas aimer. J'ai vécu avec le coeur au bord des lèvres pendant les cent dernières pages du roman. Mais même si tout semble rouler comme sur des roulettes, nos personnages ont encore beaucoup de chemin à parcourir.

Dans sa trilogie Les trois talents, Emma Cavalier casse clairement les codes de la romance, mais aussi celles de la société. Elle nous mène progressivement à voir les choses sous un angle différent, et surtout, ce qu'on en retient, c'est que l'essentiel, c'est que chacun y trouve son compte, sans juger. La normalité et les standards sont propres à chacun, le tout, c'est de l'accepter et de garder l'esprit ouvert.

En tout cas, si vous ne connaissez pas, je vous invite à découvrir cette trilogie qui vaut le coup d'être lue ; on est sur de la new romance à l'ancienne, avec des personnages qui ont une psychologie bien développée et qui traitent de sujets qui ne nous laissent pas insensibles.
Commenter  J’apprécie          00
Encore une fois je trouve que le résume en dévoile un peu trop, mais bon ! L'aventure reste malgré tout surprenante et c'est waouh !
Un tome qui nous dévoile tous les secrets tant attendus de Lex.
J'ignore si on peut dire que certaines relations qu'à entretenu Lex par le passé peuvent avoir un soupçon de vérité mais j'avoue qu' Emma frappe fort. Je me suis torturé le cerveau pour m'imaginer qui pouvait correspondre à Jay sans y parvenir.
Ce tome donc est consacré au passé de Lex et à la quête identitaire de Beth qui cherche par tous les moyens à rencontrer son père. Sa colère n'a pas faibli et le lecteur se demande comment se déroulera cette rencontre tellement attendue. Qu'espère-t-elle découvrir ? Que souhaite-t-elle vraiment ? Comment réagira Dom ? Quelle relation peut-on construire entre deux personnes justes unis par les liens du sang mais qui ne se connaissent pas ? J'avoue que l'auteure m'a scotché par son approche particulièrement juste et intéressante.
Nous suivons bien sur l'évolution de la relation complexe entre nos 2 protagonistes principaux, retrouvons la petite bande Newyorkaise. Nous partageons les peurs de nos héros, leurs doutes et leur folle passion.
Emma Cavalier nous pousse à revoir certaines de nos idées préconçues sur la normalité, la sexualité et l'amour au delà de certaines pratiques qui pourraient nous sembler humiliantes. Elle nous brosse un tableau de soumission et de domination dans un pur respect de l'un et de l'autre peut être même davantage que dans une relation conventionnelle.
Les personnages secondaires qui lient les uns aux autres dans des relations d'amour sous toutes les formes forcent le respect par la place de la tolérance et de l'amour qui les unit.
L'ambiance est douce et très érotique même dans certaines scènes qui pourraient être vécues comme violentes, mais qui ne le sont pas dans cette relation consentie car l'objectif est d'offrir du plaisir et du bien être à l'autre (ceci peut sembler contradictoire alors que l'on parle de bondage et de punitions).
Pratiquer le Shibari, se faire fouetter pour parvenir à l'extase, avoir confiance en l'autre dans une soumission sans limites, ne correspond pas aux standards de la société, c'est assez violent comme besoin pour s'épanouir, pour autant quel importance si certains ne peuvent se contenter du "sexe vanille" et qu'ils trouvent leurs propres normes et sont heureux, pare qu'après tout c'est quoi le secret du bonheur ?
J'ai apprécié la plume fluide et addictive d' Emma Cartier qui tout au long de cette trilogie nous interpelle avec des thèmes puissants comme le viol masculin, la perversion narcissique, la filiation, les pratiques de BDSM, le droit à la différence, l'amour sans limites.
L'auteure ne s'est pas contentée de nous raconter une banale histoire érotique, non elle va plus loin et son travail d'écriture est extraordinaire tellement elle s'est documentée pour nous offrir une oeuvre de qualité, que se soit au niveau BDSM, artistique, le Shibari et le monde journalistique.
Je pense lire d'autres de ses romans.
Petites recherches perso sur certains thèmes en lien avec cette histoire.
Le viol masculin quelques chiffres, et par des femmes aussi
Le manipulateur pervers narcissique
BDSM
Alors comme vous pouvez le constater ce roman n'est pas qu'une simple romance érotique

Lien : http://missneferlectures.ekl..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
on me proposa une ligne de poudre blanche. J’en avais déjà pris plusieurs fois au lycée ; les parents nous envoyaient dans ces établissements privés hors de prix en espérant nous soustraire à ces tentations et ils nous balançaient justement en plein dans les milieux bourgeois où elles circulaient avec le plus de facilité.
Commenter  J’apprécie          80
Est-ce que tu sais que quatre-vingts pour cent des femmes perdent une grande partie du désir sexuel qu’elles éprouvent pour leur partenaire au bout d’un an de vie commune
Commenter  J’apprécie          80
Ensuite, Raef vint se planter devant moi en souriant, sans faire un geste pour me tendre la main ou m’embrasser. – Et voici Beth, présenta Lex. – Salut, Beth. Je voulais lui répondre, mais malgré le verre d’eau ma langue était énorme et pâteuse dans ma bouche. Alors que je tentais vainement de me forcer, toujours muette comme une carpe, Lex perdit patience et finit par jeter : – Raef, tu ne veux pas l’attacher tout de suite ? Comme ça elle arrêtera de flipper, ou au moins elle saura pourquoi elle flippe. Je pivotai vers lui, effarée, roulant des yeux gros comme des billes. – Lex ! – Quoi ? Je n’avais pas l’habitude de discuter quand il prenait ce ton autoritaire avec moi, mais là c’était quand même abusé.
Commenter  J’apprécie          10
Tu sais, dans les sociétés primitives, les enfants ne sont pas élevés dans une famille ou dans un cercle familial. Ils sont élevés par le groupe, par la communauté. Il y a un premier niveau qui est celui de la relation avec la mère, et un deuxième qui est celui de l’inclusion dans le groupe. Le père, dans ce contexte, est un concept mouvant. N’importe quel homme peut être le père. En fait, dans la perspective de la survie de l’espèce, les femmes devraient au contraire multiplier les relations avec des hommes différents, afin d’augmenter le nombre de leurs protecteurs et leurs chances de trouver la bonne combinaison génétique.
Commenter  J’apprécie          10
- Je t'aime, Lex.
Les deux secondes qui suivirent s'étirèrent pendant un temps infini. Mon sang battait tellement fort à mes tempes qu'il éclipsait toues mes autres sensations et me donnait le vertige. Puis ses bras se refermèrent dans mon dos et il m'attira contre lui en soufflant :
- Moi aussi, je t'aime, Beth.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Emma Cavalier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Cavalier
Ah... Noël et sa magie ! N'est-ce pas LE moment de l'année où tout est possible ?!
Savez-vous quelle est la romance de Noël préférée d'Emma Cavalier et Angéla Morelli ? Facile, c'est aussi l'une des plus connues... Non, on ne vous le dira pas, la réponse est dans la vidéo ! Les deux auteures y évoquent également leur romance avec le Club... Et oui, rien que ça ;)
Comédies romantiques ou romances érotiques, le Club a de quoi vous faire rêver avec les livres d'Angéla Morelli et Emma Cavalier ;) Nous vous recommandons chaudement,entre autres : - Les Trois Talents qui propose une véritable histoire d?amour avec ce qu?il faut de surprises pour faire voler en éclats les codes du genre. ? bit.ly/¤££¤18D Emma Cavalier11¤££¤
- Les histoires tendres, drôles, légères et émouvantes à la fois de la compilation exclusive Trois histoires de Noël ? ? bit.ly/TroisHistoiresDeNoel
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (116) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5254 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}