AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les trois talents tome 2 sur 3
EAN : 9782846285872
420 pages
Blanche (09/11/2017)
4.1/5   34 notes
Résumé :
Quand la distance révèle la passion...

Le deuxième volet des Trois talents nous entraîne à New York où Lex, qui a obtenu la bourse Perdini, cumule plusieurs activités entre journalisme et photographie, sans parvenir à oublier sa culpabilité envers Elisabeth.

Il se lie avec Eviva : une jeune artiste à la réputation sulfureuse qui fréquente le milieu underground new-yorkais et lui propose de l'accompagner dans ses soirées de débauche.
>Voir plus
Que lire après Les trois talents, tome 2 : Le gardien des secretsVoir plus
Up In The Air, tome 1 : In Flight par Lilley

Up In The Air

R.K. Lilley

3.41★ (635)

4 tomes

Quantum, tome 1 : Virtuous par Force

Quantum

Marie Force

3.97★ (742)

5 tomes

Sugar bowl, tome 1 : Sugar Daddy  par Bennett

Sugar bowl

Sawyer Bennett

3.91★ (396)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 34 notes
5
8 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis
Novembre 2010, nous retrouvons Alexander à New-York, plus exactement à Brooklyn où, suite à l'octroie de la bourse Perdini, il exerce comme stagiaire journaliste au Brooklyn Daily Eagle, un journal qui ne traite que de l'actualité de ce quartier de la Grosse Pomme. Alexander s'ennuie et n'arrive pas à ne pas penser ou se souvenir d'Elisabeth. Il tente tout pour l'oublier. le whisky, les aventures passagères mais surtout les soirées mondaines où il accompagne son patron, Jon, Jonathan D. Hardy, qui veut lui présenter et lui faire connaître tout le gratin de Brooklyn. Il va rencontrer une superbe femme, une artiste, Eviva, qui pratique le street art. Pendant ce temps, en France, Elisabeth est brisée. Elle plonge dans la pire dépression. Elle abandonne ses études et ses rêves, les noie dans l'alcool. Elle décide de ne plus voir ses parents à qui elle ne pardonne pas l'odieux mensonge sur ses origines. Elle décide de faire ô-une retraite dans un couvent, elle qui ne croie pas en dieu. Là, elle s'adonne à la méditation, aidée par une jeune novice, Blandine, qui n'est autre que la petite soeur de son ami d'enfance David. Elle cherche à résister à l'isolement que lui impose ce lieu de silence, le monastère de l'Annonciade. Alexander, par sa nouvelle relation torride avec Eviva se rapproche de Frenchman, allias Dominique Pellegrin, le père naturel d'Elisabeth. Il rencontre son petit monde, fasciné par le carlisme du médecin français et toujours prêt à obéir à celui que tous considèrent comme leur mentor. Quand enfin, Lex rencontre Frenchman, ils parlent entre eux d'Elisabeth. Lex veut l'oublier et Frenchman l'ignorer. Cette dernière, se culpabilisant d'être la fille de, décide de se purifier en s'infligeant de partir sur le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Sur le parcours, elle va rencontrer un jeune pèlerin, issu d'une famille catholique et bourgeoise. Gaël, très vite, va se montrer prévenant avec Elisabeth, au point de tout décider à sa place. A New-York, même en voulant rejeter son souvenir, Dominique Pellegrin et Alexander s'inquiète qu'Elisabeth s'éteigne et ne s'enferme dans une banale vie de femme au foyer…

Pour ce deuxième Time, l'auteure à mis les petits plats dans les grands. On suit pratiquement deux histoires parallèles. Celle de Lex qui fait sa vie à New-York, tentant le tout pour le tout pour oublier Elisabeth mais qui, en même temps, comme s'il avait peur du naufrage, tente de se rapprocher du père naturel de cette dernière. Et celle d'Elisabeth, brisée, dépressive au point de vouloir se mortifier, de disparaître. Quand nous suivons Alexander, l'auteure emploie la troisième personne du singulier mais quand nous sommes avec Elisabeth, c'est elle qui devient et reste la narratrice de ses expériences. Les caractères des personnages sont merveilleusement décrits. Avec de subtils coups de pinceau que sont les mots qui sonnent juste. C'est ainsi que sous des aspects gentils et affables, nous suivons tout le travail de sape sur ce qui reste de volonté à Elisabeth de la part de Gaël. On voit aussi Alexander qui tente de se reconstruire et qui progresse bien mais n'arrive pas vraiment à cicatriser. Les personnages comme Eviva sont hauts en couleurs, exubérants et délicieusement sensuels. Dominique se montre en effet d'un charisme qui pourrait faire de lui, presqu'un gourou du sexe. L'auteur n'hésite pas non plus à plonger le viril Alexander dans des situations érotiques qui mêlent les expériences bisexuelles. le contraste entre les moeurs libres d'Alexander et la vie d'ascète que s'impose Elisabeth va grandissant. Mais, à naviguer dans les extrêmes, nos deux héros n'arrivent pas à oublier les quelques semaines où ils vivaient d'amour vache, des expériences qu'ils partageaient ensemble, jusqu'à s'entre déchirer. Ce deuxième tome s'achève en nous ouvrant la voie d'un troisième opus qui s'annonce déjà passionnant. Vivement le mois de décembre, que je puisse enfin découvrir la suite de cette formidable et sensuelle saga.


Les personnages :

Elisabeth Assas : l'héroïne, stagiaire journaliste à Azur Matin et concourante pour décrocher la bourse Perdini ;
Alexander Welles : personnage masculin principal, concurrent et aussi concourant pour la bourse Perdini, journaliste employé à Azur Matin et binôme d'Elisabeth pour le stage de cette dernière ;
Christophe Perdini, patron du groupe de presse et du journal Azur Matin ;
Guillaume Portier : rédacteur en chef de l'édition régionale d'Azur Matin ;
Tom Assas, le frère d'Elisabeth ;
Fetlife : site de rencontre, notamment BDSM qu'Elisabeth fréquent assidûment avec le pseudonyme Paridize Circus ;
London Angel : pseudonyme du contact d'Elisabeth sur Fetlife qui lui donne des conseils et des missions érotiques, Elisabeth le nomme Angel ;
Mme Serpolet : documentaliste du journal Azur Matin ;
Hippolyte Jaquet, Eve Romero, Thomas Careil, Anne-Claire Ribert : camarades stagiaire au journal Azur Matin et concurrents pour la bourse Perdini ;
Karim : l'épicier en bas de l'immeuble d'Elisabeth ;
Mathieu, Jérôme et Bastien : des amis du frère d'Elisabeth. Bastien a déjà été l'amant de cette dernière ;
David et Cécile : les amis de toujours d'Elisabeth ;
Céline, Camille, Juliette, Olivier, Yann, Bruno : camarades de l'EDJ (École de Journalisme) d'Elisabeth ;
Lucas Rosso : ami de L'ex (Alexander) du. Service informatique d'Azur Matin ;
Dominique Pellegrin : le géniteur d'Elisabeth, celui à qui est adressée la correspondance en italique. Sur Fetlife, il s'appelle The Frenchman ;
Jonathan D. Hardy nommé simplement Jon : riche héritier excentrique qui fait vivre le Brooklyn Daily Eagle, le journal spécialisé dans les évènements qui se déroule à Brooklyn ;
Eviva Reinfeld : jeune femme qui a travaillé dans le street art et que Lex rencontrera à New-York ;
Blandine, la soeur de David, l'amie de toujours d'Elisabeth. Blandine, très jeune, est religieuse au couvent de L'Annonciade. Elle ne crois pas en dieu mais à peur des hommes ;
Raef Sayed : interne et élève du professeur Dominique Pellegrin, spécialiste dans la pratique de l'art du Shibari.
Commenter  J’apprécie          80
Attention, s'agissant du second tome de la saga, la chronique peut contenir des spoilers sur le tome précédent.

J'ai reçu ce second opus hier, et je n'ai pas pu me résoudre à attendre avant de le lire. Emma Cavalier nous emmène à New York avec Lex, ainsi que dans le sud de la France avec Beth… Souvenez-vous, à la fin du premier tome, les révélations s'enchaînent et détruisent tout sur leur passage. On retrouve nos héros peu de temps après leur séparation douloureuse. Lex et Beth ont besoin de trouver un refuge, une façon de faire une croix sur le passé… Mais est-ce si facile que ça d'oublier la passion qu'ils ont vécu ?

Direction New York, où nous allons suivre la nouvelle vie de Lex, après avoir obtenu la célèbre bourse Perdini, Lex va essayer de surmonter la culpabilité qu'il ressent envers Beth, il va tout faire pour tourner la page en s'épanouissant dans ses soirées de débauche. Dans la ville qui ne dort jamais, Lex va faire connaissance avec Eviva, une jeune artiste qui éveille de suite son intérêt, Lex va petit à petit se lier avec un groupe de personnes qui gravitent autour d'Eviva… Cette jeune femme connaît bien le milieu bdsm, elle va partager ce mode de vie avec Lex, écumant les soirées et toutes les expériences possibles et imaginables. Malgré l'épanouissement de Lex, il a tout de même du mal à se défaire du souvenir de Beth, tout lui rappelle le peu de temps qu'il a partagé avec elle. Et sa proximité avec Dom ne va pas arranger les choses. Ce voyage initiatique à New York va vraiment être bénéfique pour Lex, car si le sexe est une constante dans sa vie, et bien il apprend tout simplement à s'épanouir, à vivre avec ses secrets, ses traumatismes et sa culpabilité. Evidemment tout cela sera lié à un personnage clé de cette trilogie… Dom. Je ne préfère rien dévoiler à ce sujet, même si j'ai beaucoup de choses à dire sur ce protagoniste charismatique. Mais sachez que le fil rouge de l'histoire a toujours un lien avec le père biologique de Beth.

Beth est en proie à une violente dépression. Totalement paumée, elle ne sait plus qui elle est… Profondément marquée par sa relation et sa rupture avec Lex, elle va prendre une décision radicale en partant sur les routes du sud de la France pour un pèlerinage… Oui Beth est tellement désespérée qu'elle va tout tenter pour se retrouver. Mais au fil du temps qui passe, Beth se perd un peu plus, sombrant dans une détresse que personne ne semble remarquer, jusqu'à sa rencontre avec Gaël. Dans ce second opus, Beth va s'éteindre, son voyage la mène sur des chemins où la foi et les sacrifices sont maîtres de sûreté ! Mais est-ce réellement ce dont elle a besoin ? Peut-elle tirer un trait sur un monde qui lui a donné tant de plaisir ? Peut-elle oublier Lex ?

Ce tome nous dévoile une intrigue intense et sulfureuse. le parallèle entre la vie de Lex à New York et le quotidien morne de Beth est saisissant… J'ai énormément souffert avec Beth, j'avoue que je ne m'attendais pas à la voir si mal, au plus bas et dans une profonde dépression. Telle une coquille vide, Beth va tenter de survivre, de se purger de son passé. J'ai trouvé notre héroïne particulièrement attachante, en proie avec ses pensées. Ses souvenirs sont une souffrance perpétuelle, Beth m'a fait mal au coeur. J'ai ressenti beaucoup de compassion pour elle, cette femme qui était si forte et vivante dans le premier opus… Lex quant à lui est toujours aussi charismatique, je dois dire que ce second opus nous donne beaucoup de détails sur notre héros, Emma Cavalier nous offre des réponses à nos questions, elle approfondit encore plus la psyché de son héros. Lex est captivant, c'est un héros singulier et unique ! L'auteure lève un peu le voile sur son histoire et son passé, sur ce qui fait qu'il est comme il est. C'est un personnage vraiment complexe, il lutte contre ses démons. Son voyage à New York est vraiment expiatoire, il va vraiment évoluer au sein de son groupe d'amis. Il va aussi s'épanouir sexuellement dans sa vie de débauche. Il va apprendre à vivre sans remords, ni culpabilité. Lex est très intense dans cette suite, je l'ai trouvé fascinant, excitant et très troublant.

Les personnages secondaires sont mis en avant page après page. On fait très vite connaissance avec Eviva. Cette jeune artiste va redonner goût à la vie à Lex. Même si l'ombre de Beth n'est jamais loin… J'ai eu peur de ne pas m'attacher à Eviva, peur de ne pas savoir faire la part des choses. Peur d'être jalouse d'elle tout simplement, mais le contexte aidant j'ai très vite apprécié son personnage. Eviva est une femme libre, fantasque et sensuelle. Elle assume pleinement sa féminité et ses goûts en matière de sexualité. Eviva c'est aussi une femme à l'écoute qui fera partie intégrante du voyage initiatique de Lex. Ce serait mentir de dire que je n'ai pas été jalouse d'elle, car malgré tout ce sentiment est resté en moi à certains moments, j'étais un peu perdue parfois, en voyant la descente aux enfers de Beth, en comparant la vie de Lex à la sienne. Je laisse planer le mystère sur tous les autres protagonistes qui auront un impact important dans la vie de Lex. Mais je peux vous dire que j'ai particulièrement aimé Théo et Raef. Et je ne vous parle pas de Dom, malgré tout ce qu'il représente, c'est un personnage phare de cette saga !

L'intrigue est toujours aussi captivante. Ce second tome a une tonalité totalement différente par rapport au premier, il est déjà beaucoup plus chaud ! Mon dieu, Emma Cavalier m'a vraiment sortie de ma zone de confort, elle a repoussé mes limites en me mettant face à mon désir, les scènes érotiques sont très intenses, détaillées avec brio et beaucoup de sensualité. le sexe est grisant, j'avoue avec été subjuguée par certains tableaux érotiques. Il faut dire que dans cette suite l'art est partout, décliné sous toutes ses formes. J'ai trouvé cela sensationnel. La température atteint des sommets troublants. Emma Cavalier va assez loin, le sexe a réellement un intérêt dans cette histoire, on explore le bdsm avec tout ce que cela implique, physiquement et psychologiquement parlant. Je préfère vous dire qu'il est préférable d'être à l'aise avec l'érotisme car ce roman est tout de même très sexuel. Je me suis retrouvée bouché bée face à certaines scènes, j'ai adoré la façon dont elles s'imbriquent dans le récit. Lex va franchir des étapes importantes, j'ai été fascinée par cet aspect de l'intrigue. Cela contraste totalement avec les choix de Beth.

Emma Cavalier a réussi à me mettre dans tous mes états. Elle a su me surprendre avec un scénario des plus original. Je ne vous cache pas que j'ai été choquée par les choix de Beth, elle m'a vraiment étonnée. L'impact psychologique est mis en avant, on plonge dans les méandres de l'esprit humain. Dans la dépression et la déchéance. Cette suite est tellement rythmée et addictive que j'ai lu le roman d'une traite tellement il était impossible de laisser nos personnages. En terminant le roman, essoufflée et encore sous le choc de tout ce que j'ai vécu avec nos héros, je n'ai qu'une envie, savourer le grand final de cette saga.

Emma Cavalier se démarque une fois de plus avec un récit sulfureux qui met en avance la personnalité et la psychologie de ses personnages charismatiques. On se retrouve aux prises avec un désir indomptable. Je ne suis pas langue de bois, ce roman a mis mes nerfs à rude épreuve, mes sens en éveil, ma libido boostée comme jamais. Ce roman est très excitant, il est peut être un peu perturbant, c'est lié à la psychologie, on peut se dire que l'on est pas attiré par telles ou telles pratiques sexuelles, le constat est là c'est grisant, sensuel et hypnotique. L'auteure a choisi d'aller très loin, de pousser ses personnages et ses lecteurs dans leurs retranchements.

En bref, cette suite était vraiment à la hauteur de mes attentes. Mon coup de coeur pour Lex s'est tout simplement décuplé. le contenu hautement érotique et psychologique vous emmènera loin sur les chemins du plaisir, de la rédemption et de la reconstruction. Les masques tombent, les révélations s'enchaînent. le sexe rend l'ensemble très excitant sans jamais empiéter sur le fond de l'histoire qui m'a totalement captivée. L'auteure manie les mots avec brio, elle sait éveiller le désir, mettre en lumière la complexité des sentiments amoureux. L'amour se décline de différentes façons, j'ai trouvé celà très intéressant. J'ai aimé l'intensité et la tonalité de cette suite, j'avoue avoir été surprise par le dénouement de l'histoire, c'est un pari réussi pour l'auteure de m'avoir poussé hors de ma zone de confort. Je suis encore plus amoureuse de Lex, j'ai été jalouse d'Eviva et des autres personnages qui ont eu droit à ses faveurs. Oui je peux dire qu'il entre directement dans ma FL, ma liste de fantasme ^^ Emma Cavalier nous divertit autant qu'elle nous fait réfléchir, on ne peut s'empêcher de spéculer sur la suite, sur la façon dont nos héros vont évoluer. le troisième opus s'annonce explosif !

Cette saga est définitivement incontournable dans la genre érotique !
Lien : http://www.lmedml.fr/2017/11..
Commenter  J’apprécie          40
Un second tome qui prend un tournant auquel j'aurais dû m'attendre étant donné les indices dissimulés dans le premier tome, mais qui m'a malgré tout surprise. Je pense que c'est la première fois que je rencontre un roman qui prend cette direction. C'est à la fois innovateur, incroyablement frustrant, mais nécessaire, surtout après la fin qui a marqué le tome précédent :'D

La plume de l'autrice est toujours aussi fluide et additive à lire, mais dans ce second tome qui se révèle bien plus psychologique que romantique, elle nous offre une toute nouvelle facette dans lequel on plonge dans les pensées et la psychologie de ses personnages. J'ai trouvé qu'elle avait amené et décrit les choses avec brio, et a su me susciter des émotions fortes.

Dans ce tome-ci, nous accédons au point de vue de Lex - tandis que le 1er tome était uniquement centré sur celui de Beth. Cependant, ça m'a un peu perturbé que son point de vue à lui soit rédigé à la 3ème personne, et que Beth continue d'être à la 1ère personne ; mais contente d'accéder aux sombres pensées de Lex, j'ai vite fait abstraction de ce changement, et je me suis laissée transportée par le côté sombre que prend l'histoire.

Après un plot twist qui m'a laissé sur ma faim, nos deux protagonistes doivent apprendre à avancer indépendamment l'un de l'autre. Chacun, à sa façon, va devoir se sortir l'autre de la tête, par des méthodes complètement différentes et à l'opposé l'une de l'autre. Pour moi, ce second tome est loin d'être une romance ! Il est sans aucun doute catégorisé comme tel suite à sa continuité du tome 1, mais je le rangerai d'avantage dans de la psychologie érotique. Ainsi donc, inutile de s'attendre à une effusion de sentiments car nos deux protagonistes ne vont pas se recroiser avant le dernier quart. Pendant un temps, je me suis même demandée si l'autrice allait les faire se recroiser avant la fin, mais finalement, mes attentes ont été comblées. Malgré cela, l'intrigue est captivante à sa façon. Les limites vont être repoussées avec le côté "érotique" de l'histoire. Il est beaucoup plus chaud et grisant. L'art est présent sous toutes ses formes et est exploité avec brio.

Lex, comme je l'avais déjà deviné, est un personnage sombre qui porte ses travers, ainsi que ses cicatrices, suite à un passé sombre, avec plus ou moins de "honte". Et même si on accède à son point de vue, une grande part de mystère continue de planer sur lui, et j'espère que dans le 3ème tome, j'aurais le fin mot de l'histoire :'D À New York, il fait la connaissance d'un groupe d'amis qui le ramène à ses anciennes pratiques, mais au lieu d'enrayer cela, Lex peut le faire de manière assumée. Il peut aussi compter sur l'aide de Dom, un personnage à la fois charismatique, attrayant, mais un brin malsain, pour l'aider à avancer. C'est totalement subtile, mais chacune des interventions de ce personnage qui possède une grande importance dans cette histoire, permet à Lex d'avancer et d'assumer qui il est. Mais dans quel but ? Là est toute la question car finalement, Dom est un excellent manipulateur qui est capable de mener les gens exactement là où il le souhaite.

Beth, quant à elle, va sombrer dans la dépression. À cause d'une révélation majeure qui a animé la fin du tome 1, la jeune femme doit faire face à une crise identitaire qui va remettre absolument en question tout ce qu'elle pensait être. Au fond d'elle, elle se convainc que tout ce qu'elle a ressenti auprès de Lex n'est pas "saint" et se lance dans une retraite afin de pouvoir faire le point et trouver son salut. Cependant, est-ce réellement la bonne voie à suivre ? le chemin est long, et bourré de pêcheurs. Mais il semblerait que Beth soit tellement désespérée qu'elle tente le tout pour le tout pour se sortir Lex de la tête... même à accorder sa confiance au sauveur qui vient frapper à sa porte. J'ai beaucoup souffert aux côtés de Beth. Je l'ai regardé sombrer sans pouvoir faire quoi que ce soit pour lui venir en aide. Je comprends sa démarche, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'être peiné de la voir s'éteindre petit à petit et perdre sa force de caractère.

Malgré les tentatives pour oublier l'autre, Lex et Beth n'y arrivent jamais vraiment. Ils se placent l'un, l'autre, dans un recoin de leur tête et essaient de composer avec leurs nouvelles vies. L'impact psychologique est surtout mis en avant, et j'ai éprouvé une véritable fascination pour les méandres de l'esprit humain.

Les personnages secondaires sont beaucoup plus nombreux et davantage en premier plan que dans le premier tome où l'univers tournait principalement autour de Beth et Lex. Ces personnages vont être hautement important, mais je n'ai pas vraiment su m'attacher à eux. Je les vois plutôt d'un mauvais oeil :'D je n'arrive pas trop à m'expliquer pour quoi, mais j'ai un léger mauvais pressentiment pour la suite - car ils vont de nouveau faire partie de l'aventure.

En conclusion, ce 2nd tome est à la hauteur de mes attentes, malgré le tournant inédit qu'il prend. Emma Cavalier nous amène à réfléchir autant qu'elle nous divertit à travers ce roman. J'ai hâte de lire le 3ème tome pour voir où est-ce que l'autrice va emmener ses personnages, et surtout quelle fin elle va leur donner.
Commenter  J’apprécie          00
Après un tome 1 qui m'a complétement conquise, je continue ma lancée avec deux jeunes bien assortis.
Ici les personnages sont beaucoup plus approfondis.
J'ai adoré Lex à New York dans sa dépravation et Beth dans sa reconstruction, en apparence.....
Emma Cavalier me chamboule encore plus avec ce tome. elle va plus loin et elle est addictive. On sait que l'on va avoir un happy end mais comment tel est la question....
Qui est Lex? Il est loin d'être le prince charmant. Il ne donne pas envie mais pourtant on veut le connaître. En tout cas moi, j'ai accepté tous ses délires sexuels... Whouahhhhh, Christian Grey peut retourner dans sa chambre rouge de la douleur!! Il est calculateur, froid, cynique, sombre mais tellement attirant malheureusement pour Beth....
Et puis nous avons un tome où l'on constate que la normalité devient perverse et la perversité normale....
Des rebondissements de taille et un final qui n'annonce pas un long fleuve tranquille. Il faut prendre son temps car c'est le tome de la reconstruction. Les personnages prennent leur temps pour notre plus grand plaisir. D'ailleurs pour moi c'est le point fort d'Emma Cavalier.
Elle traite avec franchise les jeux sexuels. Elle nous offre des personnages bien approfondis et des joutes verbales. Elle maitrise son sujet. Elle manipule sa lectrice avec finesse.
Je lui réserve mon coup de coeur pour le tome final dont j'en attend beaucoup. En tout cas je suis conquise! Je remercie ma binôme de m'avoir rejointe pour cette LC.
Commenter  J’apprécie          71
Comme le dit le résumé qui en dit un peu trop à mon goût nous suivons alternativement Beth et Lex.
Beth dans sa quête mystique de rédemption, se lançant dans un périple sur les Chemins de Compostelle. Doit-on chercher à se punir d'être ce que l'on est ? D'en avoir honte ? Doit-on absolument correspondre à la norme sociétale établie et les modes de vie autres doivent-ils être absolument condamnables ? C'est un des thèmes centraux de cette trilogie. Au nom de de quoi, peut-on juger des modes de vie que nous ne comprenons pas, ne doit-on pas plutôt accepter la différence, faire preuve d'indulgence même si certains comportements nous heurtent parce qu'on ne les comprend pas ?
Nous plongeons donc dans un univers underground avec Lex, attention certaines scènes peuvent choquer et il faut garder l'esprit ouvert pour lire ce genre de roman. Lex qui se perd dans des nuits sulfureuses pour oublier Beth et jusqu'au est-il capable d'aller pour l'effacer de ses pensées alors que tout la ramène à elle.
L'auteure est très documentée sur le sujet, tant sur le monde artistique de New York que sur ce monde parallèle de la nuit que l'on n'imagine pas une seconde, 50 nuances de Grey est très soft à coté de ce roman. Nous vibrons avec ces protagonistes qui aiment sans tabous tous aussi attachants les uns que les autres et découvrons Dom le père biologique de Beth. Personnage énigmatique évoluant dans un univers qui lui est propre et qui ne fait que confirmer que nous ne connaissons de quelqu'un que ce qu'il veut bien montrer, que l'apparence est parfois trompeuse.
En effet qui pourrait deviner que Domique Pellegrin, professeur reconnu, médecin humanitaire qui court la planète pour se mettre au service des plus démunis soit un dominateur tout aussi réputé dans le milieu BDSM que dans le monde médical. Entre lui et Lex se crée une relation complexe. Que peut bien chercher Lex auprès de cet homme ? Cette relation est pleine de surprises et à travers ces échanges nous découvrons un homme surprenant, charismatique et attachant.
Lex, ce jeune homme à la personnalité complexe, au passé douloureux que l'on devine sans en savoir grand chose. Car Emma Cavalier tient bon la barre, elle ne dévoile toujours rien. Non ce tome est plus centré sur le coté psychologique des personnages.
Quant à Beth elle se débat toujours pour se purifier de son héritage biologique persuadée qu'il lui faut se débarrasser de son penchant pour des moeurs bien peu conventionnelles et oublier Lex toujours aussi présent dans ses pensées.
Nos deux héros se battent donc chacun de leur coté contre leurs démons intérieurs. Jusqu'à quand y parviendront-ils ?
Contre toute attente c'est Dom ce père dont Beth refuse l'héritage biologique qui va bouleverser la vie de nos héros et nous pousser vers le troisième tome avec empressement.
Cette trilogie va très loin en matière de sensualité et s'adresse à un public ne craignant pas de sortir de sa zone de confort. Ce tome est particulièrement puissant après un premier volet qui est plutôt une mise en bouche. Amateur du genre laisser vous envoûter par la plume descriptive mais fluide et sensuelle d' Emma Cavalier qui nous brosse un portrait réaliste des moeurs et des pratiques BDSM ( enfin je pense) dont l'art du Shibari.
Eh oui une fois encore, même dans ce genre de romance on peut s'instruire et s'étonner avec cette petite vidéo trouvé sur le net avec cette émission d'Antoine de Caunes. (pour la voir ça vaut le détour aller sur mon blog

Lien : http://missneferlectures.ekl..
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Le problème, c’était que le seul fait de mettre les pieds en club lui faisait penser à elle. Tout en achevant de retirer ses différentes couches de vêtements, Lex poussa un grognement excédé. Ce n’était pas le moment de se laisser aller à ressasser le passé. Ce qui est fait est fait. Pas de retour en arrière possible. Elle avait fait la pire gaffe possible, en toute innocence, et lui, il avait riposté. La réponse était peut-être disproportionnée mais ça ne changeait rien. Leur histoire n’avait jamais été destinée à durer de toute façon. Maintenant, c’était la politique de la terre brûlée ; quoi qu’il ait pu ressentir à l’époque où il était avec elle, c’était derrière lui. Pour de bon.

Lex mit l’eau à chauffer pour se faire une soupe chinoise instantanée. Il ne cuisinait plus depuis qu’il vivait à New York. Tous les chefs des restaurants de Park Slope l’appelaient par son prénom et ses placards regorgeaient de plats déshydratés, de céréales et d’autres merdes du même acabit.

Parce que quand il cuisinait, il pensait à elle.

« Bon sang, qu’est-ce qui me prend ce soir ? »

Il fallait absolument qu’il parvienne à chasser Beth de son esprit. La plupart du temps, il y arrivait parfaitement…
Commenter  J’apprécie          10
Lorsqu’il glisse ses doigts entre mes jambes, je réalise que ça fait une éternité que je n’ai pas baisé. Surtout si on compte les mois avec Lex où on faisait tout mais pas ça. Lex, le valeureux dominant qui peut faire jouir une fille rien qu’en la regardant mais qui perd tous ses moyens dès que sa bite approche d’un vagin… Je m’en veux de penser à Lex dans un moment pareil, mais rien à faire : ma relation avec Gaël m’apparaît comme une victoire sur lui, sur mon père, sur tout ce que je déteste. La victoire de la normalité sur la perversion malsaine. La victoire de l’avenir et du bon sens sur les délires voués à la perdition. J’ai envie de savourer cela, aussi.
Commenter  J’apprécie          20
- N'essaie pas de m'embrouiller avec des salades, Lex. Je ne te demande pas les généralités que tout le monde sort à son sujet, y compris sa mère. Je veux que tu me parles de la fille que tu as aimée.
Lex sursauta, à cause de l'emploi du verbe "aimer" et aussi du passé. Il n'avait même pas encore tout à fait réussi à admettre qu'il avait été amoureux de Beth. Et c'était déjà fini. De l'histoire ancienne, qu'on raconte au passé composé. Quel gâchis...
Commenter  J’apprécie          10
- Bonne nui chérie.
Le "chérie" la fit sursauter, elle fit volte-face et le fusilla du regard. Il lui sourit en inclinant la tête, pour l'amadouer. Elle poussa un grand soupir, se drapa dans sa fierté et son carton dans les bras, partit vers la chambre.
Commenter  J’apprécie          20
Enfin, je me rallonge sur le dos sur notre lit commun, en-dessous du crucifix avec la figure triste de Jésus, moulé en bronze, qui baisse sur nous un regard consterné. Qu’il aille au diable !
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Emma Cavalier (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma Cavalier
Ah... Noël et sa magie ! N'est-ce pas LE moment de l'année où tout est possible ?!
Savez-vous quelle est la romance de Noël préférée d'Emma Cavalier et Angéla Morelli ? Facile, c'est aussi l'une des plus connues... Non, on ne vous le dira pas, la réponse est dans la vidéo ! Les deux auteures y évoquent également leur romance avec le Club... Et oui, rien que ça ;)
Comédies romantiques ou romances érotiques, le Club a de quoi vous faire rêver avec les livres d'Angéla Morelli et Emma Cavalier ;) Nous vous recommandons chaudement,entre autres : - Les Trois Talents qui propose une véritable histoire d?amour avec ce qu?il faut de surprises pour faire voler en éclats les codes du genre. ? bit.ly/¤££¤18D Emma Cavalier11¤££¤
- Les histoires tendres, drôles, légères et émouvantes à la fois de la compilation exclusive Trois histoires de Noël ? ? bit.ly/TroisHistoiresDeNoel
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (114) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5255 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}