AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Les Pionniers du Nouveau Monde tome 1 sur 21
EAN : 9782723425322
47 pages
Glénat (01/01/1982)
3.61/5   42 notes
Résumé :
Au XVIIIème siècle, la Nouvelle France sert de terre d'exil à tous les proscrits fuyant l'Europe. Benjamin Graindal doit échapper à la police royale et, pour sauver sa vie, s'enfonce dans cette terre immense et inconnue. A l'instar des maîtres du roman d'aventures, Jean-François Charles dresse le portrait chaleureux de personnages hors du commun, campe de somptueux décors, et reconstitue avec un soin méticuleux du détail les plus célèbres batailles.
Que lire après Les Pionniers du Nouveau Monde, tome 1 : Le piloriVoir plus
Dampierre, tome 1 : L'aube noire par Swolfs

Dampierre

Yves Swolfs

3.50★ (365)

10 tomes

Le boche, tome 1 : L'enfant de paille par Bardet

Le boche

Daniel Bardet

3.43★ (226)

9 tomes

Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
J'entame avec un très grand plaisir la relecture de cette saga qui nous fait voyager au 18ème siècle, de l'autre côté de l'Atlantique (enfin, pour les babéliotes d'Europe, les québécois vous êtes déjà au bon endroit).

Une BD parfaite pour découvrir un pan de l'Histoire trop méconnu : la vie au 18ème siècle des colons français près des grands lacs d'Amérique du Nord, leurs relations avec les indiens et leur guerre que nous savons perdue contre les anglais pendant la guerre de sept ans.
Dans ce premier tome, nous découvrons les personnages principaux : Benjamin le neveu du responsable de la compagnie Nouvelle France, plus habitué à faire le bellâtre dans les salons de Versailles qu'à explorer les territoires inconnus d'Amérique. Et Louise, la fille volontaire et courageuse d'un colonel dirigeant un fort français aux abords des chutes du Niagara. Benjamin participe à une expédition pour récupérer des fourrures pour son oncle. Mais la guerre les rattrape. En chemin, ils sauvent Louise et d'autres rescapés d'une attaque d'Iroquois. Mais les ennuis ne font que commencer.

Au travers des péripéties des héros, Maryse et Jean-François Charles distillent l'Histoire, les modes de vie, les relations commerciales, amicales ou conflictuelles entre les communautés. Certains pourront trouver que cela brise le rythme de l'aventure. Pas moi.
Pour l'atmosphère, on est assez proche du Dernier des Mohicans. La dureté des lieux et des temps est prégnante, affichée avec presqu'autant de force que peut le faire François Bourgeon. Les malheurs vécus par les indiens suite à l'arrivée de l'homme blanc qu'il soit français ou anglais – les maladies, l'exploitation commerciale et guerrière – sont clairement dénoncés.

Les auteurs nous gratifient de personnages haut en couleur, parfois attachants comme Billy le trappeur qui connaît par coeur les dangers de son monde, parfois détestable comme le jésuite fanatique qui ne pense qu'à envoyer les indiens en Enfer. le dessin de ce premier tome me fait penser au style de Rosinski sur Thorgal. Les décors naturels d'Amérique du Nord sont véritablement splendides et donnent envie de partir découvrir le Québec.

Bref, une distraction qui cultive ; que du bonheur !
Commenter  J’apprécie          333
"Le pilori" est le premier tome de la longue série d'aventure "Les Pionniers du Nouveau Monde", qui se déroule au XVIIIe siècle en Nouvelle-France, lors des escarmouches préliminaires de ce qui va devenir la guerre de Sept Ans. Il sert de présentation des personnages principaux et met en place la situation géopolitique.

Les Français et les Anglais sont en concurrence pour le commerce des peaux et s'allient chacun avec des nations amérindiennes adverses. En gros, les Iroquois avec les Anglais et les Hurons avec les Français.
Le propriétaire de la compagnie Nouvelle-France s'inquiète de ne plus voir arriver de nouvelles peaux à Montréal. Cela tombe bien, son neveu, Benjamin Graindal, qui fuit la justice royale en France, vient de traverser l'océan et d'arriver en ville. Comme il passe son temps à s'enivrer et à se battre, son oncle lui confie la mission d'aller jusqu'au fort Michilimackinac où les peaux doivent être bloquées. Pour l'aider, il lui adjoint un vieux de la vieille, le trappeur-coureur des bois Billy le Nantais. Eux deux, ainsi qu'une poignée d'hommes, doivent parcourir des centaines de lieues d'une contrée infestée d'animaux sauvages, d'autochtones amicaux ou hostiles et surtout... d'Anglais.

Une BD d'aventure typique des années 80, aux dessins et à la colorisation qui ressemblent fortement aux Thorgal par exemple. Nous sommes bien sûr très loin des graphismes et de la colorisation des BD actuelles, mais si on fait abstraction de cela, "Le pilori" se laisse lire avec plaisir.

De l'aventure, des rebondissements, un vil Anglais (pléonasme), des triangles amoureux qui se mettent en place, on devine que Benjamin, le jeune héros fougueux et courageux, va se fourrer dans les emmerdes jusqu'au cou.
Pour l'instant, comme le montre la couverture, il est à trois mètres du sol, attaché à un pilori.
Ouvrons l'album suivant car comme la série en comporte une vingtaine, je suppose que ces saletés d'Anglais ne vont pas le pendre...
Commenter  J’apprécie          60
Une série qui tout en racontant la vie "romancée" de quelques protagonistes nous dévoile la vie en Nouvelle France de façon bien documentée. Les six premiers tomes de cette série réalisée par Jean-François et Maryse Charles constituent le premier cycle des aventures. Il faut la lire d'un trait afin de profiter des détails historiques très présents au travers des albums. Ils sont très réussis!

Cependant, je déconseille vivement la lecture après le tome 6. Pourquoi ais-je alors continué bêtement cette collection à « rallonge » en achetant tous les tomes jusqu'au 15 ? :?) le dernier tome a changé totalement d'aspect ce qui ne le fait pas quand on possède une collection entière. J'ai horreur de ces éditeurs qui changent les tranches au gré de leurs envies! Je crois bien que je vais arrêter les frais!

C'est une BD qui m'a beaucoup déçu car elle perd sa direction avec une multitude de héros qui vont vivre chacun leur vie après le conflit opposant les français et les anglais au Québec. L'histoire va évoluer maintenant en parallèle sur deux continents, en France et en Écosse pour l'un, et au nord des Grands Lacs pour l'autre.

Des clichés en tout genre vont se multiplier: le summum étant la découverte de la grotte par notre héroïne avec un descendant hindou venu s'exiler en Amérique! Je dois reconnaître un souci de vérité historique mais traité de manière pompeuse. Depuis que j'ai lu Murena, je sais qu'on peut faire beaucoup mieux! En prime, de nombreux épisodes qui marquent un essoufflement total de la série!

Pour ma part, j'ai fini par revendre cette longue série qui traînait inutilement sur mon étagère à côté de bd que j'aime réellement. Après tout, il ne faut garder que ce qu'on aime vraiment !
Commenter  J’apprécie          50
Cette BD est découverte sympathique et intéressante de toute une série sur le nouveau monde au XVIIIème siècle.
On s'embarque pour l'Amérique du Nord, ses contrées sauvages et ses grandes étendues avec toute la géopolitique de l'époque et son contexte, à travers le protagoniste principal, Benjamin Graindal. La BD est signée Jean-François Charles et les illustrations sont réalistes et bien faites. Pour les intéressés qui ont envie de découvrir la Nouvelle-France et la thématique des colonies, allez-y !
Commenter  J’apprécie          80
1755 dans ce qui deviendra le Canada. Nous suivons les aventures de Benjamin, tout juste arrivé de France, Billy le nantais et Louise, fille du Colonel Dieudonné au milieu de la guerre de que se livrent anglais et français. le récit est dense, intéressant et documenté. Les dessins sont classiques et bien réalisés. Ce premier volume donne envie de connaître la suite de cette fresque historique.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Anglais contre Français, Iroquois contre Hurons, La compagnie de la baie d'Hudson et la compagnie Nouvelle France se livraient une lutte sans merci dont l'enjeu était le monopole des fourrures.
Commenter  J’apprécie          230
La taverne des 3 Rivières était le lieu de rencontre où les marins, les chasseurs de peaux et aventuriers de toutes sortes venaient chasser leur ennui dans une bonne bagarre aux poings nus…
Commenter  J’apprécie          20

"holà! Gardez la tête froid Mr l'Abbé et laissez-moi faire...
Ces pauvres gens ne nous veulent aucun mal"
Commenter  J’apprécie          40
La potence est une balance qui a un homme à un bout et toute la terre à l'autre.
Commenter  J’apprécie          50
Ils viennent en renards, attaquent en lièvres et fuient en oiseaux...
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Jean-François Charles (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-François Charles
Dans le 152e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente La sage-femme du roi, album que l'on doit au scénario d'Adeline Laffitte, au dessin d'Hervé Duphot et c'est édité chez Delcourt dans la collection Mirages. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l’album Deviens quelqu’un ! Que l’on doit à Daniel Blancou et aux éditions Sarbacane - La sortie de l’album Dehors ! que l’on doit au scénario de Ludovic Piétu, au dessin de Jika et c’est sorti aux éditions Rouquemoute - La sortie du cinquième tome de la série Stern que l’on doit au scénario de Frédéric Maffre, au dessin de son frère Julien Maffre, un cinquième tome baptisé Une simple formalité qu’édite la maison Dargaud - La sortie de l’album L’animateur que l’on doit à Juanungo et aux éditions Delcourt dans la collection Shampooing - La sortie de L’incroyable histoire de la bière que l’on doit au scénario de Benoist Simmat, au dessin de Lucas Landais et c’est sortie aux Arènes BD - La sortie de l’intégrale de War ans dreams que l’on doit au scénario conjoint de Maryse et Jean-François Charles dont ce dernier en signe aussi le dessin, une intégrale sortie chez Casterman.
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (110) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5260 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}