AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le Cycle de Chanur tome 3 sur 5
EAN : 9782277222897
379 pages
J'ai Lu (04/01/1999)
3.69/5   31 notes
Résumé :
A bord de l'Orgueil de Chanur, Pyanfar et son invincible équipage s'enfoncent toujours plus loin, toujours plus hardiment dans l'espace : l’Épopée de Chanur continue.
Et voici que la belle Hani croise à nouveau le chemin de Tully, son ami terrien... Mais pourquoi ses ennemis, les cruels Kifs, les fourbes Mahendo'sat et les insaisissables Knnn, cherchent-ils avec tant d'acharnement à s'emparer de lui ? Quel secret détient donc l'humain égaré au cœur de la Comm... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
finitysend
  15 février 2016
Un M U S T ....
Ce commentaire porte sur l'ensemble du cycle ..
Si vous parcourez les commentaires qui glosent ( occasionnellement et souvent je le crains pérorent ) sur cette série en français ...
Vous verrez des propos qu'il me faut bien qualifier de grotesques : du style cela a vieillis ..
Cette série est intégralement disponible aux usa et cumule à juste titre ... des dizaines de commentaires positifs ...
On trouve en français l'intégrale de cette série mais " d'okaz " ( dans une édition non révisée par l'auteur ).. avec des couvertures débiles qui dissimulent efficacement le talent de l'auteur ... et surtout la richesse thématique de ce cycle ..
C'est un must sur la thématique de l'alien ..
Sept espèces extraterrestres cohabitent dans une communauté spatiale très lâche ...
Les intrigues sont multiples et se déploient sur 2 générations ..
Les personnages sont bluffants de réalisme et de présence .. et nous font partager tout un panel d'affects divers et variés
Il y a un énorme et réel effort créatif dans la création de cette " ménagerie " ( même des méthaniers !! )..
Comment établir et maintenir des rapports fonctionnels entre des espèces si différentes ..
Les fondements exobiologiques de ces espèces sont extrapolées à la perfection ..
Le theme : c'est l'alien " en soit "..
Peu de romans de sf l'ont approché à ce point de front et de façon aussi crédible ..
Il n'y a pas de princesse .. mais à la place nous avons des équipages compétents dans un environnement crédible ..
Il y a une espèce féline .. ( la principale ) ..
Elle constitue ( entre autre ) une métaphore qui permet à l'auteur de gloser indirectement et subtilement sur la condition féminine ... et nous autres messieurs ... recevons ce que : bien souvent nous méritons ..
Excellent ! une ballade dans une foule de culture ... des rencontres fabuleuses et les plus longues ballades dans l'espace que j'ai jamais lues .. ( huis clos des équipages sur les navires de plusieurs espèces .. )
Excellent .. pour s'en convaincre faire un tour sur amazone us ou sur wikipedia ou cette série est très bien documenté ...
Sur ce tome , et bien disons que c'est un vrai panier de crabe qui traine le lecteur plus profond encore dans cet univers. Il fait suite à l'épopéé de Chanur .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          483
Alfaric
  14 avril 2020
ROMAN SCIENCE-FICTION / SPACE OPERA.
On prend les mêmes et on recommence, mais en 3 livres cette fois-ci : Tully n'est plus un fuyard mais un agent de l'une des trois communautés spatiales humaines qui déboule comme un chien dans le jeu de quilles des intrigues et des complots des différentes factions des 7 espèces qui se partagent la Communauté et La Jonction ! ça va barder !!!
Lien : http://www.portesdumultivers..
Commenter  J’apprécie          500
Tatooa
  16 juillet 2014
Suite directe de l'épopée de Chanur, un peu difficile à lire (J'ai d'ailleurs mis plus de temps que pour les deux premiers), trop de conversations nébuleuses et pénibles à lire tuent le dialogue (Sacrés Jik et Or-aux-dents !), et pas de réelle surprise dans ce tome, puisqu'on connait déjà tous les protagonistes.
Mais les machinations totalement tordues des Mahendo'sat et des Kifs sont incroyables, à tel point que le lecteur est à peu près aussi perdu que Pyanfar au milieu de tout ça !
Cela reste d'un excellent niveau (en complots, tractations politiques et trahisons diverses z'et variées !), il faut juste s'accrocher pour suivre les conversations !
Et je me permets de rassurer tout le monde, le 4ème de couverture dit n'importe quoi, Tully et Pyanfar ne sont qu'amis, et encore, parfois, on se demande... ;o)
Commenter  J’apprécie          60
Bookworm84
  13 août 2021
J'ignore qui a écrit cette quatrième de couverture, mais clairement, on n'a pas lu le même livre ! « Belle hani » ? Pyanfar aurait grogné à pareil adjectif ! « Pour l'amour de Tully » ? Alors là, elle l'aurait carrément refroidi ! Pyanfar tolère tout juste Tully comme un ami, et la seule affection amoureuse qu'elle pourrait porter, c'est de façon bourrue pour son époux, qu'elle traite avec condescendance puisque, dans l'univers imaginé par C. J. Cherryh, le sexe fort chez les Hanis, ce sont les femmes. Ainsi, tout est inversé et les mâles, traités régulièrement d'hystériques par leurs comparses féminines (un renversement qui fait du bien, quand on est une lectrice !)
La couverture ne rattrape en rien ce résumé pas très juste puisqu'elle est, elle, carrément à côté de la plaque. Venons-en donc au principal : le texte ! Suite directe de L'épopée de Chanur, l'intrigue peine à démarrer. Pyanfar doit libérer sa nièce Hilfy et l'humain Tully des griffes des Kifs. Mais les kifs, une espèce connue pour son comportement belligérant, ont une psychologie retorse, aussi difficile que dangereuse à appréhender. Et quand s'y mêlent d'autres hanis, ainsi que des Mahendo'sat, censés être alliés mais aux motivations curieuses, l'affaire se complique.
Il est toujours plaisant de découvrir plus avant les différentes races extraterrestres de cet univers. Ici, nous explorons davantage la société kif. L'impact de l'arrivée des humains, espèce jusqu'alors inconnue, sur cette Communauté d'extraterrestres est aussi exploré. Une Communauté qui, déjà, rassemble des espèces disparates, parfois tellement différentes qu'elles peinent à se comprendre. Ainsi les Knnn, mystères ambulants. Et même au travers des négociations de Pyanfar avec Sikkukkut, on nous montre que leurs fonctionnements sociétaux respectifs ne sont pas maîtrisés finement – ainsi, les Hanis ne comprennent pas d'emblée le principe de sfik, et les Kifs ne saisissent pas non plus les motivations des Hanis.
Les voyages spatiaux, s'ils ne sont pas détaillés, sont cependant décrits comme épuisants, concernant les sauts, et les avaries techniques ne sont pas ignorées par l'intrigue. Celle-ci souligne aussi, d'ailleurs, les difficultés parfois posées lorsque des vaisseaux pilotés par des espèces fort différentes croisent dans un même secteur – entre oxyrespirants et méthaniens, le fossé de l'incompréhension est grand, tant leur façon de penser diffère !
Malgré ces qualités, le démarrage poussif de l'histoire, les dialogues qui fourrent parfois trop d'informations en même temps dans une géopolitique déjà complexe, le tout dans des langages parfois peu fluides lorsque le personnage qui s'exprime n'est pas Hani, font que plus j'avance dans la série, moins je retrouve le régal éprouvé lors de ma lecture du premier volume – qui se suffisait à lui-même, d'ailleurs.
Par ailleurs, je trouve que ça commence à tourner en rond, Tully ayant déjà été aux mains des Kifs dans le premier tome et Pyanfar qui avait maille à partir avec les mêmes espèces.
Une lecture en demi-teinte, donc, même si elle reste intéressante par la conception des espèces, très fine, et par la société Hani, qui renverse les rapports hommes-femmes pour mieux souligner toute l'aberration et la violence du sexisme ordinaire.
À noter que l'intégralité de la série a été rééditée en deux tomes en 2019, dans une traduction révisée.
Lien : https://lullastories.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
finitysendfinitysend   04 mars 2012
L'accès par le dock est désormais inutilisable.
Elle se leva du siège insectoide .Debout dans la pénombre émaillée de reflets orangés ,elle fit signe à son équipage et à Tahar ,Jik,toujours assis,allumait son second batton-fumé.On eût dit qu'il s'apretait à quitter une banale compagnie de vieilles connaissances.
O dieux, Jik! Que puis-je faire d'autre ?
Commenter  J’apprécie          70
finitysendfinitysend   28 novembre 2013
L'air de Kefk les assaillit . C'était comme si elles heurtaient une muraille fleurant l'amoniac .
Commenter  J’apprécie          140
TatooaTatooa   14 juillet 2014
Tully ressortit de la salle de bain, chancelant toujours. Il était nu. Couvert de plaies sanguinolentes. De meurtrissures. De traces de brûlures. Quels sévices avait-il endurés ! Hilfy était pareillement marquée.
Commenter  J’apprécie          30
TatooaTatooa   16 juillet 2014
La Jonction a toujours été un bon terrain pour les intrigues. L'endroit idéal pour être à l'écoute des rumeurs.
Commenter  J’apprécie          60
TatooaTatooa   13 juillet 2014
Jamais un kif ne renonçait à quelque chose s'il n'y trouvait pas un avantage.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4186 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre