AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021181421
Éditeur : Seuil (11/09/2014)

Note moyenne : 3.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Économie de l’attention, incapacité de se concentrer, armes de distraction massive, googlisation des esprits : d’innombrables publications dénoncent le déferlement d’images et d’informations qui, de la télévision à Internet en passant par les jeux vidéo, condamnerait notre jeunesse à un déficit attentionnel pathologique.

Cet essai propose une vision d’ensemble de ces questions qui prend à contre-pied les lamentations courantes. Oui, la sur-sollicitati... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
bina
  12 décembre 2014
AVEZ-VOUS ENCORE UNE PART DE CERVEAU DISPONIBLE?
Nous sommes sollicités de tous les côtés. Tout le monde, via les multiples formes de médias existantes, cherche à capter une part de notre cerveau disponible.
Les informations pleuvent en continue, les messages alarmistes de tout poil nous happent, nous sommes tous sous tension permanente.
Comment mieux gérer ces flux?
Ou plutôt, comment nous rendre plus attentifs les uns aux autres? En faisant fi de la croissance consumériste, à l'origine de ces flux, pour chercher autre chose.
Ou opter pour le regard du Troisième Oiseau. C'est un collectif (très difficilement dénichable sur internet), donné en exemple dans cet essai (p 122). Il se réunit partout à la surface de la planète pour développer des exercices issus d'un protocole attentionnel devant une oeuvre d'art, en passant plusieurs heures devant elle.
Alors à défaut de trouver des renseignements sur ce groupe qui me parait un peu obscur, prenons le temps de nous pauser devant quelque chose de beau et de se couper de tous les stimuli agressifs qui nous tombent dessus.
Si vous êtes parvenus à la fin de ce texte, c'est que vous aussi, vous êtes tout le temps sollicité par des flux d'informations en tout genre. J'ai réussi à détourner votre attention quelques instants, pour porter à votre connaissance l'existence de cet ouvrage qui permet une prise de conscience et une analyse de la situation. Mission réussie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

critiques presse (1)
NonFiction   17 novembre 2014
Un ouvrage de référence sur le caractère rare et précieux de l'attention à notre époque d'information surabondante.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   15 novembre 2014
On essaiera de mieux comprendre en quoi nos environnements conditionnent notre attention, individuelle et collective, et en quoi nous conservons toujours une certaine puissance d'agir sur notre destin, dès lors que nous entreprenons de reconfigurer ces environnements. D'une certaine façon, notre attention est ce qui nous appartient le plus en propre. Et pourtant, nous n'en disposons que pour l'aliéner - dans les appareils de capture où nous immerge le capitalisme consumériste, comme dans les expériences esthétiques où nous nous plongeons avec le plus de passion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   12 avril 2015
C'est bien de cette capacité à remarquer ce qui est là - qui est important mais qu'on avait jusque-là négligé - que Joseph Jacotot et Jacques Rancière font le ressort d'une pédagogie dirigée vers l'émancipation intellectuelle. La fonction essentielle de leur maître (potentiellement ignorant) n'est pas d'expliquer des contenus, mais d'exercer l'attention des élèves, que ce soit par un commandement imposé à leur volonté ou par la stimulation de leur désir. C'est bien vers "une habitude et un plaisir pris à remarquer" que doit tendre toute expérience d'enseignement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
binabina   12 décembre 2014
Un livre consacré à l'épuisement de nos ressources attentionnelles est une contradiction incarnée: il vous explique pourquoi vous n'aurez pas le temps de le lire.
Commenter  J’apprécie          50
binabina   12 décembre 2014
Corollaire de rivalité: la somme d'attention attribuée à un certain phénomène réduit la masse d'attention disponible pour considérer d'autres phénomènes.
Commenter  J’apprécie          50
binabina   12 décembre 2014
Le seul fait de regarder ensemble les mêmes choses au même moment produit des effets de valorisation commune.
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Yves Citton (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Citton
"Cloud Labor, Pretty Bot Jobs" table ronde avec Nicolas Nova (HEAD-Genève, Near Future Laboratory), Yves Citton (Université de Grenoble) et Patrick Keller (ECAL, fabric | ch). Modération : Marie Lechner
autres livres classés : capacitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
387 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre