AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Julie Lafon (Traducteur)
ISBN : 2266173294
Éditeur : Pocket Jeunesse (20/08/2009)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 905 notes)
Résumé :
Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lan... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (161) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  22 juillet 2013
Je n'ai aucune volonté, je l'avoue. J'ai pourtant près d'une cinquantaine de romans qui attendent d'être lus et je m'étais jurée de n'acheter aucun autre roman mais... Je n'ai pas pu résister bien longtemps. Il faut dire qu'avec la sortie du film qui se rapproche, il est difficile de passer outre la saga The Mortal Instruments. J'ai donc pris le second et troisième tome pour assouvir ma curiosité et poursuivre mon aventure dans le monde des Chasseurs d'Ombre.
Malgré les quelques mois qui se sont écoulés depuis ma lecture du tome un, je n'ai pas été perdue en reprenant l'histoire de Clary. Cassandra Clare ne résume pas rapidement les faits qui se sont déroulés dans le tome précédent, et on entre directement dans le vif du sujet. Pour ma part, j'ai beaucoup apprécié cela. Non pas que, dans certains romans, cela est plus que nécessaire, mais pour ma part, je n'en voyais pas l'utilité. D'autant plus que je trouve que cela casse très souvent l'action, et j'ai tendance à lire en diagonale dans ces moments là... Donc, un bon point dès le début de ma lecture.
Nous poursuivons donc le périple de nos jeunes héros face aux machinations de Valentin. Tout va assez vite, et l'action ne manque vraiment pas du début à la fin (une fin d'ailleurs palpitante, mais j'y reviendrais plus tard). Il se passe énormément de choses, et pourtant, à aucun moment, je me suis sentie perdue. Cassandra Clare sait très bien où elle va, et c'est avec plaisir que les intrigues s'enchaînent. Je ne me suis jamais ennuyée, car il n'y a pas vraiment de temps morts. Il était donc très difficile de devoir poser le roman, car chaque chapitre entraînait beaucoup de questions et que c'était une torture de ne pas savoir.
Et pourtant, ce n'est pas l'action qui m'a le plus plu dans ce second tome. Je ne sais plus si c'était le cas dans le tome un, mais La cité des cendres met réellement en avant les relations qui existent entre les différents protagonistes. Et personnellement, c'est ce que je préfère. Les personnages prennent de l'importance, de la profondeur et il est d'autant plus facile de s'attacher un peu plus à eux. La justesse des relations m'a aussi beaucoup touchée. Il est souvent assez difficile de faire ressortir certaines relations par des mots. Je trouve que les gestes en disent souvent plus longs, mais ici, l'auteur a fait un travail remarquable. Je pense en particulier à Maryse, la mère d'Alec et Isabelle. Les sentiments qu'elle a envers Jace, son fils adoptif, sont très bien décrits et le tourment qu'elle ressent tout au long du roman est très réaliste. J'aime d'ailleurs beaucoup le concept que l'on peut créer soi-même sa famille, que les liens du sang ne font pas tout et qu'au final, ce sont les liens que l'on tisse soi-même qui ont de l'importance.
Quant à l'histoire, eh bien, on continue à en apprendre un peu plus sur l'Enclave, les Chasseurs d'Ombre et les Créatures Obscures, toujours comme si on était dans la peau de Clary. Son côté fragile et "humain" fait qu'il est encore très facile de se mettre à sa place et d'être empathique malgré son avancé en tant que Chasseuse d'Ombre. Et encore une fois, c'est une très bonne chose. Il nous reste encore beaucoup de choses à découvrir (je pense notamment à Idris par exemple dont on entend le nom très souvent mais qui reste un nom encore maintenant), et j'ai hâte de plonger un peu plus dans l'univers des Chasseurs d'Ombre.
Et bien entendu la fin... Une fin assez épique qui se termine par un flot d'émotions assez contradictoires... La partie "action" était très palpitante mais ensuite les derniers événements laissent une impression de mélancolie, et ce n'est pas dû au fait que j'avais terminé le tome. J'espère donc que le tome trois sera un peu plus tendre avec nos jeunes héros, car oui, vous le savez... J'aime les happy-end !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
cicou45
  24 juin 2018
J'avoue à ma grande honte ne pas du tout avoir entendu parler de l'adaptation cinématographique et la raison pour laquelle je me retrouve avec ce second tome entre les mains est tout simplement parce que c'est mon mari qui me l'a offert. Franchement, il aurait pu penser à m'acheter le troisième tome, non ? En fait, il y a pensé mais la raison pour laquelle il ne l'a pas fait est que ce dernier n'était pas en rayon. C'est pour cela que je l'aime car il me connaît si bien. Est-ce le même sentiment qui a rapproché depuis leur plus jeune âge Clary, notre héroïne, de Simon, son meilleur ami qui a toujours rêvé que l'on remplace un jour l'adjectif de "meilleur" par celui de "petit" ? Probablement !
ATTENTION SPOILER. Si vous ne l'avez pas encore lu, il vous est fort recommandé, pour votre bien, d'arrêter votre lecture ici ! Dans ce deuxième tome, certains masques se lèvent et l'on apprend qui est en réalité le père de Jace et celui de Clary par la même occasion et là, c'est le drame. Non contents de découvrir que celui-ci n'est autre que Valentin, un chasseur d'ombre diabolique qui n'a qu'une idée en tête : prendre le pouvoir et éliminer toutes créatures non humaines de la surface de la terre (malgré l'accord de paix signé entre les chasseurs d'ombre et ces dernières, exception faite des démons bien sûr) , ils découvrent en plus que ce dernier est leur père à tous les deux, ce qui fait qu'ils sont en réalité frère et soeur. Une autre tragédie intervient dans la vie de nos amis avec la transformation de Simon, un terrestre avec tout ce qu'il y a de plus ordinaire en créature de la nuit, à savoir un vampire. de plus, ce qui était inévitable arriva enfin, à savoir une guerre entre Valentin et les membres du Cercle qui s'étaient écartés de lui en apprenant ses intentions malveillantes mais que pourront faire ces derniers, même en supposant qu'ils a'allient avec d'autres membres de l'enclave contre toute une ribambelle de démons aux pouvoirs surdimensionnés ? Même si Clary découvre qu'elle est loin d'être une jeune fille ordinaire, comme elle le croyait et qu'elle est dotée de certains pouvoirs (je ne vous dévoilerai pas lesquels, il ne faut pas abuser non plus) et qu'elle peut apporter son secours de bien plus d'une manière, cela suffira-t-il à repousser Valentin et les siens ? Rien n'est moins sûr !
Un second tome qui va de rebondissements en rebondissements avec une écriture fluide et un suspense tel qu'il ne peut que vous pousser à tourner la page suivante (pour mon plus grand malheur d'ailleurs car même si j'ai repoussé au maximum le moment de terminer cette lecture, j'ai lu ce deuxième tome beaucoup trop vite à mon goût et maintenant, je n'ai qu'une hâte : me procurer enfin le troisième tome !). Bref, inutile de rajouter que j'ai adoré ces deux premiers tomes et que je ne peux que vous en recommander la lecture
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193
KobeChan
  23 janvier 2016
(Il est possible que ma critique laisse échapper quelques spoilers sur le tome 1. Si vous ne l'avez pas lu, je vous conseille de ne pas la lire. )
Je me souviens avoir longuement hésité avec le tome 1. J'hésite tout autant avec le deuxième opus. Coup de coeur ou non ? Encore une fois, Cassandra Clare à l'aide de sa plume simple mais enivrante, m'a emporté avec elle dans cette aventure dès les premières lignes. Alors que j'ai lu le début de cette histoire il y a plusieurs mois déjà, je ne me suis pas sentie perdue une seule fois, et ce sans même que l'auteur ait besoin de nous rappeler en quelques pages ce qui s'est déroulé jusqu'à présent. Comme dans le Tome 1, l'action est omniprésente. Pas de temps mort, on passe d'une scène à une autre sans que ça ne fasse trop lourd. Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et il m'a été très difficile de lâcher le livre chaque fois qu'il me fallait vaquer à d'autres occupations. Il faut dire que la plume de Cassandra Clare est relativement efficace : Accaparer l'attention du lecteur, elle sait faire !
Ravie de retrouver Clary et ses camarades, j'étais également très excité à l'idée d'en savoir un peu plus sur la grosse révélation de la fin du premier tome. Grosse révélation qui m'avait presque donné envie d'abandonner la saga, c'est pour dire. Frustré que j'étais, cependant, je n'ai pas pu résister à l'envie d'en savoir davantage. Parce qu'il me semble tout de même aberrant que l'auteur nous lâche une telle vérité dès le premier tome sans qu'il n'y est de retournement de situation. Ou alors, je suis complètement dans le déni. C'est possible aussi ça. Bref, je voulais en savoir plus et j'espérais que certains éléments seraient mis en lumière, mais il semblerait que l'auteur ne soit pas tout à fait disposé à soulager ma frustration.
En ce qui concerne les personnages, j'ai trouvé que Simon devenait bien plus intéressant, plus charismatique. le sort que Cassandra Clare lui réserve dans le tome 2 le montre sous son meilleur jour : de drôle et sympathique, il est devenu drôle, attachant et fascinant. Alors pourquoi suis-je suis déçue de le voir si proche de Clary ? Parce que Jace. Tout simplement. Jace qui reste un de mes personnages préférés, tout style confondu. Ses répliques cinglantes, son humour caustique, son instabilité font de lui un personnage haut en couleur, attachant et terriblement charismatique. le sentir autant hésiter dans ce tome 2 par rapport à son père et à ses intentions ainsi que sur sa famille adoptive, n'a fait que renforcer l'attachement que je ressens pour ce personnage. Parce que oui, il est sensible en fait le Jace.
Pour les autres, Alec devient de plus en plus intéressant, Luke et Magnus également. Je suis encore un peu perplexe quant à Isabelle, personnage que je trouve bien fade pour le moment. J'espère qu'elle réussira à m'étonner dans les prochains tomes.
Vous l'aurez compris, j'aime beaucoup cette saga. Je la recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MelM
  19 juillet 2017
17/20
La guerre entre les Chasseurs d'Ombres et Valentin a véritablement pris place dans le premier tome de cette série et c'est après une révélation incroyable que l'on retrouve des personnages chamboulés et pourtant déterminés à unir leurs forces, quelles qu'elles soient, pour arrêter Valentin dans sa progression. Face à la détermination féroce de Valentin, Clary, Jace, Simon et tous les autres ne sont pas au bout de leurs peines et surtout de leurs surprises. La guerre continue dans ce deuxième tome de The Mortal Instruments et chaque bataille pourrait s'avérer déterminante et faire pencher la balance du côté du Bien ou au contraire du côté du Mal.
Ce n'est plus vraiment nouveau maintenant, je suis une grande fan du monde de The Mortal Instruments de Cassandra Clare et ce depuis ma lecture de la trilogie des Origines pour laquelle j'ai eu un coup de coeur et qui est vraiment une petite pépite du genre fantastique young adult. de plus, j'ai beaucoup aimé ma lecture du premier tome de cette série principale, c'est pourquoi je me suis lancée dans le deuxième tome La Cité des Cendres avec toujours autant d'attentes. Des attentes qui ont principalement été comblées même si ma préférence va toujours à la trilogie des Origines. En tout cas, j'ai une nouvelle fois passé un très bon moment avec cette lecture et c'est bien le plus important.
Tout d'abord, comme d'habitude, ce que j'adore dans un premier temps quand j'ouvre un roman de Cassandra Clare, c'est bien de retrouver cette auteur et son écriture qui ne manque jamais de faire palpiter mon petit coeur. J'ai craqué pour cette plume dès ma lecture du premier tome des Origines et mon amour pour cette auteur n'a fait qu'augmenter depuis. Néanmoins, ici, avec les deux premiers tomes de The Mortal Instruments, écrits avant les Origines, on sent que son style d'écriture est un peu moins mûr et que cette série principale est écrite dans un style très young adult, qui séduira tout de même les jeunes lecteurs comme les moins jeunes. Si je suis un peu moins séduite par le style de l'auteur dans ces deux premiers tomes, il n'en reste pas moins que je retrouve les prémices de cette écriture que j'adore et que je vais certainement retrouver progressivement au fil de mon avancée dans la série. Nous avons déjà affaire à une plume fluide et simple à lire, très douce et parfois même poétique tout en étant aussi parfaitement adaptée aux scènes d'action. Les descriptions des émotions et des différentes actions sont simplement parfaites pour nous faire plonger toujours plus profondément au coeur de l'histoire, aux côtés des Chasseurs d'Ombres dans cette bataille épique et palpitante.
C'est d'ailleurs cet univers, les Chasseurs d'Ombres, les Créatures Obscures et la guerre qui a pris place depuis le premier tome qui sont le pilier de cette série. Dans ce deuxième tome, on retrouve l'univers et les personnages que nous connaissons déjà et Cassandra Clare introduit beaucoup de nouveautés, pour notre plus grand plaisir. Bien sûr, ce n'est que le deuxième tome et l'auteur ne nous offre que quelques petites choses à nous mettre sous la dent sans vraiment aller vraiment en profondeur, on se doute qu'elle garde des atouts dans son jeu pour les prochains tomes et au final, même comme ça, elle parvient à approfondir, doucement mais sûrement son univers et à nous y rendre toujours plus accro. J'adore cet univers, je suis complètement fan de ce que l'auteur en a fait et de ce qu'elle y intègre au fil des tomes et j'ai vraiment hâte de voir où son imagination débordante va bien pouvoir la porter dans les prochains tomes, qui sont encore bien nombreux.
La Cité des Cendres commence sur un prologue extrêmement alléchant, plein de magie et de nouveautés aussi intrigantes qu'angoissantes. Ces premières pages donnent vraiment le ton du récit, auréolées de mystères et de noirceur, elle nous font nous interroger toujours plus grandement sur les intentions de Valentin et ce qu'il manigance pour parvenir à ses fins (et ça n'a pas l'air joli joli).
Ce prologue et le début de la première partie du récit permet donc de remettre les choses en perspective et de replacer tout ce petit monde dans l'esprit des lecteurs, ce qui est toujours appréciable. Grâce à ces petits rappels et à ce boost d'énergie que l'auteur nous offre dès les toutes premières pages, on replonge très rapidement et surtout très facilement dans le vif du sujet, avant de poursuivre l'intrigue et de découvrir les nouvelles ficelles imaginées par Cassandra Clare.
L'histoire de la Cité des Cendres est découpée en trois parties distinctes, les deux premières moins riches en action que la troisième. En effet, dans les deux premières parties, on retrouve nos personnages et on suit surtout leurs évolutions respectives. J'ai trouvé cela ultra intéressant, l'imagination de l'auteur est juste époustouflante et j'ai beaucoup aimé ce qu'elle a construit sur ce début de tome, des portes s'ouvrent et des opportunités apparaissent pour les personnages et l'approfondissement de l'intrigue. de plus, même si elle est moins présente que dans la troisième partie du roman, l'action est belle et bien présente et permet en quelque sorte de préparer le terrain pour la suite des évènements. Personnellement, j'ai beaucoup aimé ces deux premières parties dont le rythme est certes assez lent mais qui permet aux personnages de prendre plus d'ampleur, dans leurs bons comme dans leurs mauvais côtés.
En effet, les personnages sont énormément approfondis au cours de ce deuxième tome, on apprend à les connaître toujours plus et les relations entre les uns et les autres bougent beaucoup, ce qui n'est pas forcément que positif malheureusement. de plus, de nouveaux personnages font leur apparition et permettent d'enrichir encore tout ça et de donner encore un peu plus de relief et de caractère à nos personnages.
Commençons par mon personnage préféré de ces deux premiers tomes : Simon. le seul humain pure souche de la bande gagne beaucoup en assurance et en maturité au cours de ce tome, il change beaucoup et toutes ces péripéties permettent de le placer un peu plus sur le devant de la scène. J'adore ce personnage charmant, touchant et tellement aimant envers Clary, qui aurait pourtant bien besoin d'être un peu secouée parfois. Heureusement, l'intrigue autour de Clary est vraiment juste ultra addictive et on en oublie presque ses incertitudes amoureuses et le triangle amoureux passablement énervant qui se forme. D'autant plus que Jace a aussi un comportement parfois agaçant mais bon, comme le mystère autour de ces deux-là s'épaissit toujours plus, je leur pardonne leurs petites sautes d'humeur. Surtout que Jace a affaire un nouveau personnage, L'inquisitrice, dont le comportement très injustice à l'égard de Jace, très violent même parfois, m'a rendu ce dernier beaucoup plus sympathique et m'a surtout rappelé pourquoi j'avais su l'apprécier dans le premier tome.
Concernant les autres personnages, ils sont toujours aussi intéressants à découvrir et sont encore plus approfondis dans ce nouveau tome. J'aime beaucoup la relation Isabelle/Alec, ainsi que le duo Alec/Magnus mais il y a aussi Luke qui prend plus de poids et Maia, que j'espère retrouver dans le prochain tome.
La troisième partie du récit est celle comportant le plus d'action et de rebondissements, parfois un peu prévisibles sans pour autant que cela gâche mon plaisir à la lecture. Cassandra Clare nous offre beaucoup de révélations, encore très subtiles et que j'ai hâte de voir approfondies au cours du prochain tome, notamment au sujet des pouvoirs que possèdent Clary et Jace et de leur relation réelle. Les questionnements vont donc bon train mais l'émotion est aussi de la partie, permettant de remettre Jace et Clary dans le droit chemin pour que je retrouve plus d'empathie à leur égard. le rythme de cette troisième partie est très satisfaisant et se termine en feu d'artifice d'action, de rebondissements et de questionnements dans les derniers chapitres.
En effet, l'affrontement entre les Chasseurs d'Ombres et Valentin dans les derniers chapitres est vraiment explosif et carrément juste ultra palpitant. Forcément les interrogations sont au rendez-vous concernant les pouvoirs de nos personnages mais aussi à propos des relations qui se font et se défont. de plus, et comme c'est une habitude avec les romans de Cassandra Clare, les dernières pages tiennent vraiment le lecteur en haleine pour le laisser sur les fesses avec une fin tellement positivement frustrante qu'il n'a plus qu'une seule envie : se jeter sur le troisième tome pour enfin obtenir toutes les réponses à ses questions ! C'est bien simple, j'ai adoré cette fin et j'ai extrêmement hâte de découvrir ce que Cassandra Clare aura imaginé pour le troisième tome.
Les +: le rythme, l'action, les rebondissements, la plume de l'auteur... en bref, tout ce que j'ai déjà aimé dans le premier avec en plus des découvertes extrêmement originales
Les -: un triangle amoureux agaçant, et comme le premier tome, La Cité des Cendres reste moins épatant que Les Origines
Si j'avais eu un énorme coup de coeur pour Les Origines, la série principale de The Mortal Instruments ne démérite pas pour autant et avec ce deuxième tome, La Cité des Cendres, j'ai passé un très bon moment de lecture. Je suis toujours absolument fan de l'univers des Chasseurs d'Ombres et surtout de la plume de Cassandra Clare, une plume tout terrain, aussi bien taillée pour offrir énormément d'émotions à son lecteur que pour les scènes d'actions pures et dures. le rythme de ce deuxième tome pourra sembler un peu trop lent à certains lecteurs, personnellement, cela ne m'a pas dérangée et j'ai adoré au contraire prendre le temps d'apprendre à connaître et de donner toujours plus de relief aux personnages. Certes, ce tome sert un peu de tome de transition puisqu'il nous apporte plus de questionnements que de réelles réponses mais cela ne m'en met que plus l'eau à la bouche ! de plus, certains personnages m'ont parfois franchement agacée mais tout est vite oublié grâce aux rebondissements épatants de la fin de ce tome qui ont su me charmer et me faire ressentir énormément d'empathie pour tous les personnages. Après ces montagnes russes autant au niveau des émotions que de l'action, j'ai plus que hâte de pouvoir lire la suite des aventures de nos personnages dans le troisième tome de The Mortal Instruments.
Lien : http://story-of-books.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Luna05
  03 avril 2010
Me voici déjà au deuxième opus, on découvre que seulement quelques semaines séparent la fin de "La coupe Mortelle" et le début de "L'épée Mortelle". On retrouve une Clary en apparence gérant ses émotions mais qui au fond vit très mal les dernières révélations de Valentin. Quant à Jace, ce jeune homme est plus tourmenté que jamais se lançant à corps perdu dans son travail afin d'éviter de penser à Clary ainsi qu'à son Père....Reste à signaler qu'un personnage secondaire au départ va prendre ici une place assez importante, Simon le meilleur ami de Clary. Souffrant aussi sentimentalement de ce triangle, il ne supporte pas les sentiments qu'éprouvent sa meilleure amie pour Jace, néanmoins, sa relation avec elle évoluera mais continuera cependant à les torturer tous les deux. de plus il sera inquiété par divers changements à gérer...
Les personnages du premier tome seront plus ou moins bien présent, Alec et Isabelle, Magnus le sorcier excentrique, Luke, Raphaël le vampire chef des enfants de la nuit, il prendra d'ailleurs de l'importance lorsqu'un drame frappera le groupe. Puis pour finir,Valentin.
Seront aussi introduit de nouveaux personnages visant à aider le groupe ou bien à lui mettre des battons dans les roues....Tout d'abord la très austère et hautaine Inquisitrice Imogène, les parents d'Alec et Isabelle: Maryse et Robert Lightwood, ainsi que Max leur dernier fils, Malik et une jeune femme aux cheveux argentés dont on apprendra son nom à la fin et son future rôle à jouer, tout deux obéissent à l'enclave. Une jeune fille du nom de Maïa sera également présente, jeune lycanthrope faisant partie de la meute de Luke, puis pour finir nous ferons la connaissance de la Reine des fées.
La différence à noter dans les deux tomes est que Clary est moins l'élément central de l'histoire, ici les personnages qui étaient secondaires dans "La coupe Mortelle" sont très présent et apportent leur briques à l'édifice. Les dialogues sont toujours aussi croustillants et les réparties drôles, ne seraient-ce que les échanges verbaux et faces à faces entre Jace et Simon vous feront souvent sourire.
Ici la tension entre les personnages est à son paroxysme et le danger pesant plus que jamais au dessus du monde terrestre. Valentin encerclant et se jouant de l'Enclave, ayant toujours un coup d'avance sur ses adversaires. Après une plongée dans le monde des enfants de la nuit et des lycanthropes, nous faisons la connaissance de la cour des lumières, le monde des fées. J'ai beaucoup apprécié la description de ce royaume, à la fois attractif, féerique mais aussi effrayant et sans pitié ou la Reine est pourvu d'un incroyable charisme et de toute beauté. Femme assez dure et adorant se jouer de la vérité. le passage menant à sa demeure m'a tout bonnement émerveillée.
L'entrée en scène à la toute fin de Madeleine Bellefleur ouvre de nouvelles perspectives et promet des réponses à beaucoup d'interrogations apparaissant ci et là tout le long de ce volume.
Des questions faisant planer le doute sur certaines relations présentes et à venir mais, surtout sur certaines identités qui en fin de compte paraissent incertaines.
De nouveau un agréable mélange action, aventure, fantasy, et, romance contrariée et torturée ou le coeur souffrira de la raison......
Un Tome tout aussi captivant que le précédent même si, à mes yeux, le premier reste mon préféré. Plus qu'un mois à attendre avant de pouvoir m'immerger de nouveau dans cette incroyable aventure pourvu de personnages attachants et matures.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (94) Voir plus Ajouter une citation
fofiforafofifora   29 avril 2013
- Et si je te disais qu’un seul baiser peut la délivrer ?
- Vous voulez que Jace vous embrasse ? souffla Clary, éberluée.
La reine éclata de rire, et se courtisans l’imitèrent en une cacophonie de craquètements, de mugissements et de cris perçants, qui évoquains les hurlements d’animaux à l’agonie.
- C’est une idée tout à fait charmante ; cependant un tel baiser ne peut pas te délivrer.
Les quatres adolescents échangèrent des regards interdits.
- Je veux bien embrasser Meliorn, déclara Isabelle.
- Non, ceci ne concerne aucun de mes courtisans.
Meliorn s’écarta d’Isabelle, qui se tourna vers ses compagnons en levant les bras au ciel.
- Que ce soit bien clair, il est hors de question que j’embrasse l’un d’entre vous, dit-elle d’un ton sans appel. Voilà, c’est dit.
- Ce ne sera pas nécessaire, intervint Simon. S’il suffit juste d’un baiser…
Il s’avança vers Clary, figée de surprise et la pris par le bras. Sa première pensée fut de le repousser. Elle avait déjà embrassé Simon sans aucune gêne ; mais, là, la situation était pour le moins particulière. Et pourtant, cette solution tombait sous le sens. Elle jeta un bref coup d’œil à Jace et constata qu’il était furieux.
- Non, ce n’est pas non plus ce que je veux, dit la reine d’une voix cristalline.
Isabelle leva les yeux au ciel.
- Oh, pour l’amour de l’Ange ! Ecoutez, s’il n’y a pas d’autres moyens de se sortir de là, j’accepte d’embrasser Simon. Cela m’est déjà arrivé, ce n’était pas si terrible.
- Merci, marmonna le garçon. Je suis très flatté.
- Hélas, fit la reine avec une grimace mauvaise, j’ai bien peur que cela ne fasse pas l’affaire non plus.
Clary se demanda si elle ne réclamait se baiser dans le seul but de les voir se tordre d’embarras devant elle.
- Eh bien moi, je refuse d’embrasser le Terrestre, grommela Jace. Je préfère encore rester ici.
- Pour l’éternité ? lâcha Simon. Ça fait long, tout de même !
Jace leva les sourcils.
- Je le savais ! Tu as envie de m’embrasser, c’est ça ?
- Bien sûr que non ! protesta Simon, décomposé.
- Alors, c’est vrai ce qu’on dit, commenta Jace. Il n’y a pas d’hétéros dans les tranchées.
- Athées, crétin ! rectifia Simon avec colère. « Il n’y a pas d’athées dans les tranchées. »
La reine mit fin à l’affrontement en disant d’un ton glacial :
- Bien que tout cela soit très amusant, j’aimerais revenir à ce qui nous occupe. Le baiser qui délivrera cette jeune fille est celui qu’elle désire le plus en secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
florencemflorencem   16 juillet 2013
- Tu te souviens de la chanson que tu chantais à Isabelle et Alec pour les endormir quand ils avaient peur du noir ?
Maryse sembla prise de court.
- Qu'est-ce que tu racontes ?
- Je t'entendais à travers la cloison. La chambre d'Alec se trouvait juste côté de la mienne à l'époque.
Maryse ne répondit pas.
- Cette chanson... Elle était en français.
- J'ignore pourquoi tu te rappelles ce détail, lança-t-elle en le regardant comme s'il venait de l'accuser d'un crime.
- Tu n'as jamais chanté pour moi.
Un bref silence, puis elle déclara :
- Oh, toi, tu n'as jamais eu peur du noir.
- Tous les enfants ont peur du noir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
CaribouCaribou   15 avril 2012
-Tu as une marque sur le cou.
Alec porta précipitamment la main à sa gorge.
-Hein ?
-On dirait un suçon, commenta Jace. Qu'est-ce que tu as fabriqué cette nuit au fait ?
-Rien de spécial.
Alec acceléra le pas, les joues cramoisies, la main toujours plaquée sur son cou.
-Je suis sorti marcher dans le parc pour m'aérer la tête.
-Et... ? Tu es tombé sur un vampire ?
-Hein ? Non je me suis vautré.
-Sur le cou ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
sandy2312sandy2312   25 février 2010
-Tu ne vois donc pas? dit il d'une voix tremblante. Je n'ai jamais ressenti ça pour personne. Je ne m'en croyais pas capable.Je pensais... avec mon éducation... mon père...
-Aimer , c'est détruire. Oui, je me souviens.
- Je croyais que mon cœur était à jamais brisé. Mais toi...
Commenter  J’apprécie          700
sandy2312sandy2312   25 février 2010
- J'ai l'oreille fine. Tu devrais apprendre à te servir des tiennes, suceur de sang.
Il dévala les marches du perron avec un petit rire moqueur.
- Finalement, je préférais quand il m'appelait "Terrestre", grommela Simon.
- Avec Jace, on ne peut pas espérer choisir son surnom, observa Clary. Viens.
Commenter  J’apprécie          590
Videos de Cassandra Clare (65) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cassandra Clare
CASSANDRA CLARE & HOLLY BLACK AT KINOKUNIYA!
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

La cité des ténèbres tome 2: L'épée mortelle

Comment s'appelle le frère d' Alec et Isabelle Lightwood?

Jace
Tom
Simon
Max

9 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : The Mortal Instruments, tome 2 : La cité des cendres de Cassandra ClareCréer un quiz sur ce livre
.. ..